La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LHISTOIRE DES ARTS UN ENSEIGNEMENT. LE CADRAGE INSTITUTIONNEL Texte de cadrage BO n° 19 du 8 mai 2008, circulaire du 29-4-2008. Encart du BO n° 32 du.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LHISTOIRE DES ARTS UN ENSEIGNEMENT. LE CADRAGE INSTITUTIONNEL Texte de cadrage BO n° 19 du 8 mai 2008, circulaire du 29-4-2008. Encart du BO n° 32 du."— Transcription de la présentation:

1 LHISTOIRE DES ARTS UN ENSEIGNEMENT

2 LE CADRAGE INSTITUTIONNEL Texte de cadrage BO n° 19 du 8 mai 2008, circulaire du Encart du BO n° 32 du 28 août 2008 : un arrêté dorganisation de lenseignement de lhistoire des arts et non un programme. Programmes disciplinaires. Pour la voie professionnelle, la réflexion sengagera de manière plus spécifique : phase de rénovation des cursus et programmes, avec une seule discipline denseignement artistique (arts appliqués).

3 UN ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Enseignement obligatoire à partir de la rentrée 2009 en collège ; dès la rentrée 2008 à lécole. Lhistoire des arts sadresse à tous les élèves de lécole au lycée (généralisation). Enseignement évalué en contrôle continu, aux différents paliers du socle ; il y a donc une continuité école – collège. Epreuve orale obligatoire au DNB dès 2011 avec une phase transitoire pour la session 2010.

4 DES EVOLUTIONS IMPORTANTES Il sagit de fédérer tous les enseignements. Tous les arts sont mis au même niveau. Jusque là approche des œuvres dans les enseignements artistiques et littéraires combinée à une approche patrimoniale des œuvres en histoire essentiellement. Lhistoire des arts dépasse ces objectifs même si la notion de patrimoine nest pas éliminée ; en effet, le patrimoine nest pas un « donné » mais un « construit » progressivement par lêtre en devenir. Il ne sagit pas dhistoire de lart mais dhistoire des arts (cf les thématiques : Arts et … comme Arts, États et pouvoir ou Arts, mythes et religion.). Les arts traduisent des fonctions et des questions fondamentales des hommes. Ils expriment leur rapport au monde.

5 DES APPROCHES COMPLEMENTAIRES Lhistoire des arts recherche une compréhension concrète des œuvres, des expressions artistiques par des entrées multiples (formes, techniques, significations, usages) et dans le contexte historique, social et politique qui les porte. Une dimension pratique, sensible. Elle est fondée en tout premier lieu sur létude des œuvres. Une dimension pratique, sensible. Elle est fondée en tout premier lieu sur létude des œuvres. Une dimension permettant une approche réfléchie et faisant référence au contexte. Une dimension permettant une approche réfléchie et faisant référence au contexte. Occasion de partager, de mettre en mots des émotions générées par des œuvres dans un groupe classe : occasion de questionner, de débattre, détayer lopinion ou le jugement : démarche active et socialisante. Occasion de partager, de mettre en mots des émotions générées par des œuvres dans un groupe classe : occasion de questionner, de débattre, détayer lopinion ou le jugement : démarche active et socialisante. Cest une approche transversale. Il sagit de construire « des ponts entre les Arts » et par là même des ponts entre les disciplines. Un enseignement qui prend en compte : Lhumanité, luniversalité, la diversité et le monde commun, lidentité et laltérité ; la mondialisation et la proximité. Lhumanité, luniversalité, la diversité et le monde commun, lidentité et laltérité ; la mondialisation et la proximité.

6 DES OBJECTIFS FORTS DES OBJECTIFS GENERAUX pour inciter et amener les élèves : à développer et enrichir une pratique artistique personnelle, à avoir une vie culturelle ouverte sur le monde, à fréquenter les musées, à aller au spectacle, à visiter des sites Internet, à apprendre à distinguer entre enrichissement personnel et consommation.

7 DES OBJECTIFS FORTS UN PARCOURS DE FORMATION DE LELEVE La progression dans les apprentissages de lécole au collège, du collège au lycée. La liste de références à lécole, les thématiques pour le second degré visent à construire un véritable parcours de formation de lélève. visent à construire un véritable parcours de formation de lélève. Ce parcours, conduit par les professeurs, peut être enrichi grâce : –aux dispositifs complémentaires denseignement. –au partenariat, aux résidences dartistes, –à louverture vers les structures culturelles,

8 DES OBJECTIFS FORTS Une progression des acquisitions de lécole au lycée : Dans les connaissances Dans les capacités Dans les attitudes Une cohérence dans les démarches de lécole au Lycée. Dans tous les cas, cest en visant lacquisition de compétences que lon peut articuler la pratique artistique et lacquisition dune culture. Dans tous les cas, cest en visant lacquisition de compétences que lon peut articuler la pratique artistique et lacquisition dune culture.

9 UN ENSEIGNEMENT STRUCTURE AUTOUR DE 3 PILIERS UN ENSEIGNEMENT STRUCTURE AUTOUR DE 3 PILIERS PILIER 1 Les temporalités : les périodes historiques Remarques : Remarques : –Il ne faut pas senfermer dans ce cadre. –Être capable de situer une œuvre dart dans lespace et dans le temps certes mais cest très difficile, long, fait de multiples observations. Il faut procéder par observations, comparaisons, allers-retours et ne pas tout catégoriser du point de vue de la seule histoire. –Lœuvre dart nest pas lillustration dun cours dhistoire. Elle ne doit pas être instrumentalisée en histoire. Lœuvre dart est à considérer pour elle-même.

10 UN ENSEIGNEMENT STRUCTURE AUTOUR DE 3 PILIERS UN ENSEIGNEMENT STRUCTURE AUTOUR DE 3 PILIERS PILIER 2 : Six grands domaines artistiques : - les arts de lespace : architecture, jardins, urbanisme ; - les arts du langage : littérature, poésie ; - les arts du quotidien : objets dart, mobilier, bijoux ; - les arts du son : musique, chanson ; - les arts du spectacle vivant : théâtre, chorégraphie, cirque ; - les arts visuels : arts plastiques, cinéma, photographie, design, arts numériques. Ils sont les mêmes à lécole, au collège et au lycée et senrichissent progressivement au fil de la scolarité. Ils sont les mêmes à lécole, au collège et au lycée et senrichissent progressivement au fil de la scolarité.

11 UN ENSEIGNEMENT STRUCTURE AUTOUR DE 3 PILIERS PILIER 3 Les thématiques : Arts, création, culture. Arts, espace, temps. Arts, États et pouvoir. Arts, mythes et religion. Arts, techniques, expressions Arts, ruptures, continuités Elles sont librement choisies. Elles sont librement choisies. A lécole, il ne sagit pas de thématiques mais dune liste de références répertoriées pour chaque grande période de lHistoire. A lécole, il ne sagit pas de thématiques mais dune liste de références répertoriées pour chaque grande période de lHistoire.Remarque : Il y a différentes approches possibles. Dans tous les cas, elles répondent à une problématique et permettent des mises en perspective. Il y a différentes approches possibles. Dans tous les cas, elles répondent à une problématique et permettent des mises en perspective. Exemple : Exemple : Tableau de Louis XIV en pied de H. Rigaud. Monumental.

12 UN ENSEIGNEMENT EVALUE Dans le socle et au-delà (DNB et poursuite de la scolarité). Dans le socle : il sagit de valider dans la Compétence 5, Culture humaniste Avoir des repères en histoire des arts et pratiquer les arts. Connaître des références essentielles de lhistoire des arts. Situer les œuvres dans leur contexte historique et culturel. Pratiquer diverses formes dexpression (cf : enseignements disciplinaires). Mais aussi prendre en compte les autres compétences en fonction des démarches et des projets.

13 UN ENSEIGNEMENT EVALUE Les pratiques dévaluation sont fondées sur la mise en place de situations pédagogiques qui permettent aux élèves de : Les pratiques dévaluation sont fondées sur la mise en place de situations pédagogiques qui permettent aux élèves de : Découvrir, comprendre et connaître (pratique, questionnement, analyse) sur les éléments constitutifs de lœuvre : formes, techniques, usages, significations. Identifier, connaître les champs /domaines artistiques. Savoir repérer, situer et contextualiser une œuvre dans lespace et dans le temps (repères, chronologie, contextes, liens entre espace et temps). Mais aussi de : Mais aussi de : Faire preuve de curiosité, de créativité ; chercher à comprendre. Percevoir, observer, produire, décrire, raconter, relater, analyser, expliquer, justifier, argumenter en usant dun vocabulaire adapté.

14 DES NECESSITES DORGANISATION Mise en œuvre au niveau de létablissement scolaire à activer, et notamment par le conseil pédagogique. Travail une fois ou deux par an en coopération entre les professeurs Histoire-Géographie / Éducation musicale / Arts plastiques / Lettres etc... en veillant à être équilibré entre les disciplines requises et à ne pas se focaliser sur ces seules disciplines. Le reste du temps, chacun essaie de se caler sur ce que font les autres. Remarque : il ne sagit nullement de faire entrer lhistoire des arts, à toute force, et de façon artificielle dans chacune des séquences de français, de maths, ou dun autre champ disciplinaire, mais dy penser à loccasion, pour éclairer une notion vue dans une leçon spécifique. Une synthèse nécessaire. Une synthèse nécessaire.

15 DES QUESTIONS Et des réponses Si lhistoire des arts est constitutive de certaines disciplines (AP, EM, Histoire), toutes les disciplines peuvent y contribuer autour de démarches identifiées et organisées. Lorganisation des équipes. Les formes de travail : pédagogie de projet, co-disciplinarité, etc. Les outils internes de communication (site dédié du collège par ex). Importance du suivi et de la cohérence (carnet personnel de lélève). Une réflexion en cours : mettre en place et nourrir les contenus de lévaluation orale HDA au DNB en fin de parcours au collège, cf. document de travail : DNB HDA 2010 transmis aux chefs détablissement le 4 décembre dernier cf. document de travail : DNB HDA 2010 transmis aux chefs détablissement le 4 décembre dernier

16 RESSOURCES ET PARTENARIAT Ressources patrimoniales et artistiques de proximité : Appel à des artistes, ponctuellement, à des partenaires mais sous condition. Appel à des artistes, ponctuellement, à des partenaires mais sous condition. Autres ressources : Les nouvelles technologies, les divers supports audio-visuels, permettent dillustrer, de montrer de nombreux exemples de productions artistiques dans tous les domaines abordés. Les nouvelles technologies, les divers supports audio-visuels, permettent dillustrer, de montrer de nombreux exemples de productions artistiques dans tous les domaines abordés. Le catalogue du SCEREN/CNPD ; le portail interministériel MEN/Culture et bien dautres sites (sites des musées par exemple) en veillant à ne pas faire de copier – coller mais en les utilisant pour enrichir les analyses, amener les connaissances nécessaires et non en faire loutil dun enseignement magistral. Le catalogue du SCEREN/CNPD ; le portail interministériel MEN/Culture et bien dautres sites (sites des musées par exemple) en veillant à ne pas faire de copier – coller mais en les utilisant pour enrichir les analyses, amener les connaissances nécessaires et non en faire loutil dun enseignement magistral.


Télécharger ppt "LHISTOIRE DES ARTS UN ENSEIGNEMENT. LE CADRAGE INSTITUTIONNEL Texte de cadrage BO n° 19 du 8 mai 2008, circulaire du 29-4-2008. Encart du BO n° 32 du."

Présentations similaires


Annonces Google