La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lapproche par compétences : la pratique de lévaluation Animation pédagogique IEN Luxeuil-Les-Bains.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lapproche par compétences : la pratique de lévaluation Animation pédagogique IEN Luxeuil-Les-Bains."— Transcription de la présentation:

1 Lapproche par compétences : la pratique de lévaluation Animation pédagogique IEN Luxeuil-Les-Bains

2 Une idée déjà ancienne… Parler des compétences est à la fois à la mode et assez ancien : 1989 : loi dorientation (L. Jospin) Établit une liste de compétences à acquérir en maternelle et en élémentaire. Lélève est placé au centre du dispositif. Respect du rythme de chacun, prise en compte des acquis et des besoins. Aujourdhui, la notion de compétences est très présente en France mais aussi à létranger.

3 Le décret du 6 septembre 1990 instaure la mise en œuvre du livret scolaire. Les maîtres peuvent le modifier, ladopter en létat ou en construire leur propre modèle : Les programmes affichent des objectifs de continuité, de cohérence, de liaisons, avec une obligation pour tous : lorganisation de lécole en trois cycles. B.O. du 13 avril 1995 : Dans le cadre du nouveau contrat pour lécole, il vient préciser le choix et lutilisation de ce livret.

4 « Il sagit délaborer un outil lisible et dutilisation simple répondant à la fois aux exigences relatives au suivi de lélève et à linformation des familles. Le choix de cet outil relève de la responsabilité pédagogique des conseils de maîtres et il est validé par lIEN. » La forme importe alors peu. Les maîtres listent eux-mêmes les compétences à travailler, et ce par période. Depuis 1995, toutes les écoles ont mis en place leur propre livret devant conduire progressivement à labandon de la notation traditionnelle.

5 2002 : arrêté du 25 janvier 2002 fixant les horaires et les programmes. Les objectifs précédents sont réaffirmés. Loi dorientation de 2005 : 100 % des élèves doivent obtenir un diplôme ou une qualification à lissue de la scolarité obligatoire. 80 % dune classe dâge doit accéder au baccalauréat. 50 % à lenseignement supérieur. Mise en place des PPRE. Plan de cohésion sociale, politique de la ville.

6 2006 : décret du 11 juillet 2006 instituant le socle commun de connaissances et de compétences. En référence au système international PISA, il a été constaté que les élèves français ont des connaissances certaines mais quils peinent à transférer leurs connaissances dans des cas concrets : les enseignants accordent-ils suffisamment dimportance aux situations de recherche permettant une mobilisation des connaissances acquises dans des situations complexes ?

7 2007 : le livret personnel de compétences Décret du 14 mai 2007 : Un livret personnel de compétences est établi pour chaque élève selon un modèle national fixé par un arrêté du ministre. « Il permet une validation progressive des connaissances acquises et des compétences du socle commun.» Notion de validation des éléments du socle pour chacun des paliers.

8 Le site Eduscol propose des grilles de référence pour évaluer les compétences du Socle Commun selon les sept domaines du socle : Maîtrise de la langue française Pratique dune langue vivante Principaux éléments de mathématiques et de la culture scientifique et technologique Maîtrise des techniques usuelles dinformation et de communication Culture humaniste Compétences sociales et civiques Autonomie et esprit dinitiative

9 Le livret scolaire comporte : en maternelle : Les documents dévaluations périodiques en usage dans lécole Un bilan des acquisitions de lécole maternelle réalisé en grande section Le cas échéant, les propositions faites par le conseil des maîtres et les décisions prises en fin dannée scolaire en élémentaire : Les documents dévaluations périodiques en usage dans lécole Les résultats obtenus aux évaluations nationales CE1 et CM2 Les attestations de maîtrise des connaissances et des compétences en CE1 et CM2 référencées aux programmes de 2008 :

10 En CE1 : Maîtrise de la langue Principaux éléments de mathématiques Compétences sociales et civiques En CM2 : Attestations de compétences dans les sept domaines du socle commun. Attestations de formation aux premiers secours et de première éducation à la route. Attestation du niveau de compétence en langue (A1). Les propositions faites par les conseils des maîtres et les modalités de poursuite de la scolarité.

11 Ce livret est remis aux parents en fin décole primaire. Les résultats relatifs à la maîtrise des connaissances et des compétences, en fin de palier 2, ainsi que les résultats aux évaluations sont transmis au collège. (BO n°45 du 27 novembre 2008) 2009 : Mise en œuvre effective de ce nouvel outil, unique, pour lensemble de la scolarité primaire. Cette mise en œuvre demande à ce quon clarifie les termes et les notions sous jacentes : Evaluer La notion de compétence

12 Evaluer les acquis des élèves Une définition parmi dautres : Evaluer : processus par lequel on définit, obtient et fournit des informations utiles permettant de juger les décisions possibles. 1. Processus 2. On définit 3. On obtient 4. On fournit 5. Des informations 6. Utiles 7. Les décisions possibles

13 Sintéresser aux acquis des élèves, cest mettre laccent sur deux éléments essentiels de leur formation : Développer une vision globale de cette formation qui ne se limite pas à la mesure de résultats parcellaires. Positionner explicitement lévaluation comme partie prenante des processus dapprentissage.

14 Quelles pratiques dévaluation dans les classes ? Le système traditionnel français Lévaluation diagnostique Lévaluation formative Lévaluation sommative En résumé, des pratiques dévaluation extrêmement diverses, une quasi impossibilité de parvenir à une connaissance objective des acquis des élèves, une communication difficile.

15 Evaluer pour valider, pour enseigner, pour favoriser la réussite des élèves. Le cahier des charges des enseignants est clair : « Lévaluation doit permettre de trouver des stratégies pour aider les élèves à réussir et, outre le repérage des niveaux atteints, elle doit mettre en évidence les progrès des élèves. » Depuis les programmes de 1995, les préconisations institutionnelles sont cohérentes et sorganisent autour des compétences à acquérir au cours de chaque cycle et à chaque palier du Socle Commun.

16 Quest-ce quune compétence ? Différentes définitions Les définitions citées montrent la recherche importante quil y a eu autour de la notion de compétences ces dernières années et la complexité de la notion.

17 Les points communs Une compétence repose sur la mobilisation, lintégration, la mise en réseau dune diversité de ressources : des ressources internes propres à lindividu, ses connaissances, ses capacités, ses habiletés mais aussi des ressources externes mobilisables dans lenvironnement de lindividu. Cette mobilisation des ressources seffectue dans une situation donnée, dans le but dagir. Elle sexerce dans une diversité de situations, à travers un processus dadaptation.

18 Définition plus claire, plus facile à appréhender pour nous enseignants Une compétence cest la possibilité qua un individu daccomplir un certain type de tâches, ou de faire face à certaines situations. Une compétence est souvent formulée par le type de tâche quelle permet daccomplir.

19 Mais toutes les compétences du Socle Commun ont-elles la même valeur ? 1.Écrire, nommer, comparer, ranger les nombres entiers naturels inférieurs à 1000 (maths palier 1) 2.Résoudre des problèmes de dénombrement (maths palier 1) 3.Calculer : addition, soustraction, multiplication (maths palier 1) 4.Organiser les données dun énoncé (maths palier 1) 5.Prendre part à un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier son point de vue (maîtrise de la langue palier 2) 6.Dire de mémoire, de façon expressive une dizaine de poèmes et des textes en prose (maîtrise de la langue palier 2) 7.Copier sans erreur un texte dau moins quinze lignes en lui donnant une présentation adaptée (maîtrise de la langue palier 2) 8.Savoir utiliser un dictionnaire papier ou numérique (maîtrise de la langue palier 2) 9.Pratiquer une démarche dinvestigation : savoir observer, questionner (culture scientifique ou technologique palier 2) 10.Conjuguer les verbes, utiliser les bons temps (maîtrise de la langue palier 2)

20 Dans le Socle Commun, on trouve : Des compétences générales Des compétences spécifiques Des procédures de base

21 Doit-on parler de compétences ou de connaissances ? Ce quon attend dun élève est non seulement de connaître des procédures automatisées, mais aussi de mobiliser certaines dentre elles, celles qui conviennent dans une tâche à chaque fois nouvelle et complexe. « Chaque grande compétence du Socle est conçue comme une combinaison de connaissances fondamentales, de capacités à les mettre en œuvre dans des situations variées mais aussi dattitudes indispensables tout au long de notre vie. »

22 Connaissance Capacité Attitude Loutil Le geste La situation Compétence

23 Tout notre propos renvoie à la question de lévaluation de la compétence. Pour répondre à cette difficulté, il paraît nécessaire de lister les connaissances et capacités indispensables pour acquérir chaque compétence et les situations permettant de la valider.


Télécharger ppt "Lapproche par compétences : la pratique de lévaluation Animation pédagogique IEN Luxeuil-Les-Bains."

Présentations similaires


Annonces Google