La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE COLLEGE Document Inspection Etang Salé Les Avirons.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE COLLEGE Document Inspection Etang Salé Les Avirons."— Transcription de la présentation:

1 LE COLLEGE Document Inspection Etang Salé Les Avirons

2

3 Historique EPLE ? Organisation interne des EPLE ? Fonctionnement et gestion des EPLE LOLF ? LE COLLEGE Conceptions initiales des T2 Les enseignements Egalité des chances ? Liaison Ecole - Collège Quelques points sensibles

4 1 EPLE ?

5 STATUT ECOLE (hérité de la 3 ème république) n est pas un établissement public ( comme collège ou lycée ) pas de personnalité juridique ni autonomie financière = = gérée par la commune, propriétaire des locaux ( construction, extension, réparations … ). Au cas ou, le préfet peut intervenir si refus de la commune de créer une école, une classe ….

6 STATUT COLLEGE = EPLE EPLE Etablissement Public Local dEnseignement ( loi 22 juillet décret de 1985 > avant ils étaient Etablissements public nationaux ) > Education nationale « gigantesque » : 12 millions délèves / 2,5 millions détudiants / personnel = pour sadapter aux situations locales = décentralisation > Loi décentralisation 1983 > Loi décentralisation 1983 : répartition des compétences entre Commune / Département Région / État ( déconcentration !) > EPLE = Carrefour > EPLE = Carrefour entre lEtat et les collectivités territoriales

7 EPLE Nouvelle catégorie Nouvelle catégorie détablissement public à caractère administratif = Personnalité juridique = personne morale de droit public > Possibilité dester en justice ( prendre linitiative dun procès) > Possibilité de posséder et gérer un patrimoine

8 DECISION EN CA AUTONOMIE DE FONCTIONNEMENT ( indépendance) > administratif > financier > pédagogique CHEF DETABLISSEMENT > Représentant de lEtat > Exécutif du CA Depuis la loi de décentralisation Collectivités territoriales ( département ou région ) : Fonction publique territoriale - Compétence daccueil -Compétence de restauration -Compétence dhébergement - Compétence dentretien technique - Compétence des TOS (Technicien ouvriers et de services)

9 Le conseiller territorial au nombre d'environ contre 6000 conseillers généraux et régionaux En septembre 2009, le gouvernement a engagé une réforme des collectivités territoriales qui prévoit la suppression des conseillers régionaux et généraux qui seront remplacés par des conseillers territoriaux.septembre2009 La mise en place de cette réforme se fera à partir des élections de mars 2014.mars2014

10 Regardons un avenir possible … Les Ecoles peuvent un jour devenir ???? = EPEP EPEP ( = regroupement décoles ) EPEP Etablissement Public dEnseignement Primaire Dans ce cas lEcole aurait un statut administratif avec : CA > CA composé des représentants - des collectivités territoriales ( communes …) -des directeurs et enseignants -des parents délèves > Cela suppose aussi un nouveau corps et statut pour le directeur décole ATTENTION : A ce jour rien de décidé !

11 2 LOLF ?

12 Réforme en profondeur la gestion de l'État. lolf La loi organique relative aux lois de finances Entrée en vigueur par étapes et s'applique à toute l'administration au premier janvier LOLF Gestion plus démocratique et plus efficace des dépenses publiques > Lisibilité de laction publique > Plus de performance dans la gestion publique = valeur de constitution financière de la France

13

14 LOLF une nouvelle architecture budgétaire > 34 missions > 132 programmes > près de 580 actions qui détaillent les finalités des politiques publiques

15 ENSEIGNEMENT SCOLAIRE MISSION : ENSEIGNEMENT SCOLAIRE PROGRAMME 214 Soutien de la politique de léducation nationale PROGRAMME 141 Enseignement scolaire public du second degré PROGRAMME 140 Enseignement scolaire public du premier degré PROJETS -PAPA -PAP EPLE -PAP CIRCO -PAP ECOLE PROGRAMME 139 Enseignement privé du premier et du second degrés 6 programmes PROGRAMME 230 Vie de lélève // Accompagnement éducatif ? PROGRAMME 143 Enseignement technique agricole

16 Autonomie > Autonomie (responsabilité indépendance ) Dialogue de gestion > Dialogue de gestion Contrat de performance > Contrat de performance (niveau international,national,académique …) pilotage = Tableau de bord de pilotage académique ( diagnostics, indicateurs, cibles, …)

17

18 3 EGALITE DES CHANCES … éducation prioritaire ?

19 « 1 élève sur 5 est concerné par léducation prioritaire » 20 % = éducation prioritaire ( RAR + RRS ) RAR 5% de écoliers et collégiens (= 1725 Ecole Elémentaire Public) > 27 % en retard ( 12 % hors éducation prioritaire ) > ¾ = catégories sociales défavorisées > Résultat les plus faibles exemple : DNB RRS ( = 4928 Ecole Elémentaire Public )

20 EGALITE DES CHANCES POUR LE DROIT A LECOLE POUR TOUS, SONT PRIVILEGIES : Lutte contre les discriminations (racisme, sexisme, homophobie..) Comité déducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) CIRCULAIRE N° DU Lettre de rentrée de 2009 Lutte contre les discriminations (racisme, sexisme, homophobie..) Comité déducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) CIRCULAIRE N° DU Lettre de rentrée de 2009 Laccueil de lenfant handicapé En milieu scolaire. Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Laccueil de lenfant handicapé En milieu scolaire. Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Une politique éducative diversifiée concentrant les moyens sur des zones spécifiques: LEducation prioritaire Principes et modalités de la politique de léducation prioritaire CIRCULAIRE N° DU Lettre de rentrée de 2009 Une politique éducative diversifiée concentrant les moyens sur des zones spécifiques: LEducation prioritaire Principes et modalités de la politique de léducation prioritaire CIRCULAIRE N° DU Lettre de rentrée de 2009 Prévention de lillettrisme Plan de prévention contre lillettrisme 4/5/2010 Prévention de lillettrisme Plan de prévention contre lillettrisme 4/5/2010 Individualisation des parcours

21 Individualisation des parcours au collège Individualisation des parcours au collège Accompagnement éducatif Accompagnement éducatif Dispositif de réussite scolaire au lycée Dispositif de réussite scolaire au lycée Alternance au collège Dispositifs relais Établissement de réinsertion scolaire École ouverte Enseignements adaptés Insertion sociale et professionnelle Prévention du décrochage scolaire Programmes personnalisés de réussite éducative

22 Autres partenaires : organismes détat : police PJJ, justice ( ERS), associations, les entreprises (DIMA),… CUCS CCAS CLAS PMI/ médecin e scolaire PMI/ médecin e scolaire MDPH Mise en place du PPS Education prioritaire RR S CASNAV (ENAF) CASNAV (ENAF) CLI N 1 er CL A 2 nd CL A 2 nd RASED(Maît re spécialisé, Psy) COPSY (2 nd ) RASED(Maît re spécialisé, Psy) COPSY (2 nd ) PPRE, aide perso, acc éduc.,alternance, classe relais… Classes spécialisées (ASH+ Maître référent) Classes spécialisées (ASH+ Maître référent) CLI S 1 er CLI S 1 er UP I 2 nd UP I 2 nd SEGP A 2 nd (CDO) SEGP A 2 nd (CDO) GUT PRE RR S

23 Présentation générale dun RAR Municipalité Associations culturelles, sportives, scientifiques Circonscription Autres : laboratoire, université,… Rectorat Département/Région : collectivités, office du tourisme,… Familles Ecoles maternelles, élémentaires et primaires 23

24 Les grands axes du contrat de Réseau Développer lambition scolaire pour tous Articuler le projet éducatif hors temps scolaire avec la famille et les partenaires de lécole En adaptant les parcours scolaires: PPRE, stages de remise à niveau, aide personnalisée, En accompagnant le projet dorientation Avec la famille Avec les partenaires de lécole /dans le cadre des dispositifs hors temps scolaire: Accompagnement éducatif, CUCS, DRE, CEL, veille éducative, Ateliers santé/ville

25 4 LA LIAISON ECOLE-COLLEGE Pourquoi ? Comment ?

26 POURQUOI ? ACCOMPAGNER LES RUPTURES

27 QUELS OBJECTIFS ? 2 Axes : 1.A destination des usagers (élèves, familles) Faciliter ladaptation des élèves Assurer le suivi de cohorte et le suivi individualisé (à laide du livret de compétences) Sensibiliser les parents 2.A destination des personnels Permettre des échanges de pratiques, la connaissances réciproque des programmes et la mise en place du socle commun (rompre avec lisolement) Croiser des exigences Harmoniser lévaluation COMMENT ?

28 Faciliter ladaptation des élèves Accueil des élèves des classes de CM2 au sein du collège: visites, participation à des cours, faire travailler ensemble CM2 et 6 ème (ex cycle rugby au collège L de Lisle St Louis) Favoriser les rencontres : organiser des projets communs tels que les défis, les expositions… (ex: défi lecture écoles-collège du Gol, rencontre lutte collège des Avirons) A destination des usagers (élèves, familles)

29 Assurer le suivi de cohorte et le suivi individualisé (à laide du livret de compétences) Continuité des PPRE et des objectifs du socle commun: lorsquun élève na pas acquis la totalité des compétences du socle commun, le livret personnel de compétence est transmis au collège où un bilan personnalisé est effectué. Ex du PPRE de passage académie dOrléans-Tours tours.fr/enseignements_et_pedagogie/dispositifs_transve rsaux/ppre_de_passage/ tours.fr/enseignements_et_pedagogie/dispositifs_transve rsaux/ppre_de_passage/ A destination des usagers (élèves, familles)

30 Sensibiliser les parents Réunion dinformation sur le collège à lattention des parents A destination des usagers (élèves, familles)

31 Permettre des échanges de pratiques, la connaissance réciproque des programmes et la mise en place du socle commun Croiser des exigences Réunions déchanges entre enseignants: ex: continuité école-collège en langue vivante collège Plateau Goyaves Formations communes Commissions de travail: Ex: Construction doutils (documents EPS facilitant la continuité école-collège) A destination des personnels

32 Harmoniser lévaluation Réunions de passage en 6 ème : harmonisation des évaluations des connaissances et des compétences entre les différentes écoles et avec le collège Continuité des évaluations: ex: transmission des grilles de suivi B2i, APS, APER A destination des personnels

33 Pour aller plus loin…

34 5 LE RESSENTI DES T2 … Echanges - Réponses aux questions des T2


Télécharger ppt "LE COLLEGE Document Inspection Etang Salé Les Avirons."

Présentations similaires


Annonces Google