La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La posture de tuteur en lycée : quelles démarches, quelles compétences ? Christophe MARSOLLIER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La posture de tuteur en lycée : quelles démarches, quelles compétences ? Christophe MARSOLLIER."— Transcription de la présentation:

1 La posture de tuteur en lycée : quelles démarches, quelles compétences ? Christophe MARSOLLIER

2 Lefficacité du tutorat est multifactorielle car elle dépend des représentations dont dispose l'enseignant :. de son rôle dans le cadre du tutorat. des difficultés et des besoins de lélève. des enjeux à court et à long termes du tutorat pour lélève, de lintérêt potentiel du tutorat des objectifs quil se fixe et quil met réellement en oeuvre :. par lorganisation choisie pour le dispositif de tutorat. par lorganisation choisie pour le dispositif de tutorat. par la conscience quil a des enjeux du tutorat. à travers les postures, les attitudes et les stratégies quil adopte concrètement dans sa relation à lélève > sa capacité à se comporter en TUTEUR

3 Quest-ce quun tuteur ? En horticulture, piquet qui soutient une jeune pousse, la maintient droite, le temps quelle senracine, se renforce et se développe En horticulture, piquet qui soutient une jeune pousse, la maintient droite, le temps quelle senracine, se renforce et se développe celui qui est chargé de protéger les intérêts d'un enfant mineur professeur assurant un rôle de suivi particulier pour un élève > une relation interindividuelle privilégiée

4 Quel est le rôle du tuteur ? (Objectifs) Comment peut-il procéder ? Quelles compétences doit-ilmanifester et développer ? Rencontrer régulièrement lélève dans un cadre relationnel privilégié. - Informer les élèves des enjeux et de lintérêt - Identifier les élèves en difficultés et volontaires - - Former des petits groupes : 2 à 5 élèves - Contractualiser la relation de tutorat avec lélève - Contractualiser la relation de tutorat avec lélève - Le rencontrer à des moments inscrits à son emploi du temps - A un rythme régulier (1 rdv tous les 3 à 5 sem) - Un engagement mutuel : élève et tuteur (au minimum sur lannée)> tenir son engagement - Rassurer lélève sur le caractère non scolaire de la relation et sur labsence dévaluation - Dialoguer avec lélève ainsi quavec les collègues.

5 Quel est le rôle du tuteur ? (Objectifs) Comment peut-il procéder ? Quelles compétences doit-ilmanifester et développer ? Aider le lycéen à construire de manière raisonnée et positive son projet et donc son parcours de formation et dorientation. - Faire le point sur ses motivations disciplinaires et scolaires - Laider à sinformer (donc à aller chercher les informations utiles) et à gérer sa documentation - Fixer avec lui des objectifs progressifs - Laider à mettre en relation ses aspirations, son projet et les domaines compétences à travailler - Guider lélève vers les ressources disponibles au sein de létablissement : recherches au CDI - Guider lélève vers les ressources disponibles au sein de létablissement : recherches au CDI A lextérieur de létablissement : rencontre avec des professionnels, des entreprises, des administrations, - Aider lélève à sinformer sur les poursuites détudes dans le sup. - Être attentif aux besoins psychologiques de lélève et à sa situation perso - Sadapter à sa personnalité, ses goûts, ses aspirations, son identité. - il dialogue véritablement avec lélève - Faire preuve de patience et de confiance = base dun tutorat réussi - Adopter si nécessaire à certains moments une posture d« écoute active » - orienter lélève vers les personnes ressources

6 Quel est le rôle du tuteur ? (Objectifs) Comment peut-il procéder ? Quelles compétences doit-ilmanifester et développer ? Lui permettre de progresser et de réussir dans son parcours scolaire. Laider dans son comportement face aux difficultés rencontrées. - Assurer un suivi de lélève tout au long de son parcours, en coopération avec les acteurs de léquipe éducative. (PP, COPSY, CPE) - il sinforme des résultats scolaires de lélève et fait le lien entre les enseignants et lui - laider face aux difficultés quil peut rencontrer. - laider à gérer son temps, son emploi du temps - Discuter des conditions de travail à la maison - motiver et valoriser lélève - susciter sa réflexion métacognitive - ne pas faire à sa place mais laider à se poser les questions pertinentes et à réfléchir aux enjeux et aux conséquences de son comportement et de ses choix

7 Besoinspsychologiques de lELEVE Attitudes et compétences relationnelles mobilisées par lENSEIGNANT Respect - Pas de jugement de valeur à légard de la personne de lélève – Loyauté, congruence et bienveillance - Sécurité Être rassuré par lenseignant Se sentir en confiance - Contractualiser les règles, fixer ses exigences et sy tenir - Respecter ses engagements – Adopter un comportement stable, serein, cohérent - Accepter l'élève pour ce quil est – Le responsabiliser Donner du sens, comprendre Motivation interne - Faire preuve de clarté dans ses explications - Manifester sa confiance et ses encouragements valoriser les progrès et les réussites - Guider - Donner du sens - Communiquer son intérêt – Rassurer les élèves au sujet des erreurs et les expliquer – Se rendre disponible pour répondre aux besoins – Aide, soutien Accompagnement Sappuyer sur lévaluation – Être présent à lélève - Se rendre disponible et attentif - Observer lélève en action - Identifier les sources de difficulté et en déduire les besoins - Accompagner – Remédier - Sadapter au rythme de l'élève – Lui permettre de se repérer, de sorienter – Faire preuve de patience.

8 Besoinspsychologiques de lELEVE Attitudes et compétences relationnelles mobilisées par lENSEIGNANT Ecoute Se rendre disponible et attentif – Ne pas trop parler - Partir des difficultés et des besoins de lélève en particulier - Pratiquer une écoute active – Valorisation Estime de soi Stimulation Motivation externe Valoriser directement (encourager, féliciter) ou indirectement (prendre appui sur la production dun élève) – Souvrir à lélève - Être bienveillant - Etre authentique, présent à soi et à l'élève - Manifester sa confiance – Faire preuve de patience - Dialoguer – Sintéresser à la personne de lélève et laccepter – Droit à lerreur et au tâtonnement Dédramatiser - Eclairer l'élève sur ses réussites et sur ses erreurs – Lamener à en comprendre lorigine et les moyens de les éviter ou de les dépasser – Faire preuve de patience Autonomie Penser par soi-même Réalisation de soi Contractualiser - Faire confiance – Valoriser – Responsabiliser - Donner la possibilité de choisir - Faire le point, pendant et la fin de la période de contrat – Apprendre à lélève à se connaître

9 Quest-ce que lESTIME DE SOI ? le sentiment, la représentation, lopinion que lon a de sa propre valeur. la capacité à éprouver une opinion favorable quant à ses propres compétences et à limage de soi une attitude intérieure qui dispose à agir en confiance, à saccepter tel que lon est. une attitude intérieure qui dispose à agir en confiance, à saccepter tel que lon est.

10 Les domaines destime de soi Scolaire ou Relations professionnel sociales Apparence Compétences physiquesportives Habiletés Habiletés artistiques artistiques

11 Comment renforcer ou entretenir lestime de soi des élèves ? Signaux de reconnaissance, daffection et damour Signaux de reconnaissance, daffection et damour Valorisations, encouragements Valorisations, encouragements Acceptation de soi Acceptation de soi Ouverture aux Autres (accepter < comprendre < connaître < rencontrer) Ouverture aux Autres (accepter < comprendre < connaître < rencontrer) Lamour de soi Limage de soi La confiance en soi Valorisations directes et indirectes Lexpérience de la difficulté surmontée Connaissance de soi débouchant sur la réussite Affirmation de soi Le droit à lerreur Espace dexpression, dinitiative

12 La technique de « lécoute active » Lécoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de lécoute. Elle permet à linterlocuteur de se sentir entendu et compris. Ecouter cest donner à lautre de lattention, du temps, une présence. Cest refuser de penser à la place de lautre, lui donner des conseils et même de vouloir le comprendre. Ecouter cest accueillir lautre avec reconnaissance sans se substituer à lui pour lui dire ce quil doit être. PRINCIPES DE BASE Ecouter est un acte qui implique la volonté. Il engage lattention de celui qui décide découter. Lécoute est une activité qui demande des efforts. Lécoute active consiste à écouter son interlocuteur avec attention et à lui retourner ce quil dit (pensées) et ressent (sentiments) sans jugement. Il sagit de faire un reflet neutre de son propos plutôt que de donner son propre avis ou de juger. Ecouter cest commencer par se taire…… LES OUTILS Les outils de lécoute active sont lart du questionnement, de la reformulation et de la synthèse. Par le questionnement, on peut retrouver 3 niveaux dinformations complémentaires : · Les faits : Ce qui a été vu, entendu, expérimenté · Lémotion : Ce qui a été ressenti, éprouvé… · Lopinion : Ce qui est pensé, réfléchi, estimé, jugé etc.… La reformulation = redire ce qui a été exprimé par lélève en utilisant la terminologie exacte Son but est dindiquer ce qui a été dit a été bien compris ; valoriser la pensée Les synthèses permettent de marquer la fin de léchange ou dune étape de travail > mise en valeur des idées, des décisions ou des contradictions essentielles de la discussion

13 Active active (2) LA PRATIQUE · Laissez lélève parler ; ne lui coupez pas la parole. Engagez-vous, entrez en écoute · Concentrez-vous sur ce quil vous dit · Ne préparez pas votre réponse pendant quil parle · Prenez au sérieux ce que vous entendez ; montrez vos sentiments · Montrez de lintérêt, dempathie · Demandez des compléments et des clarifications ; clarifiez les sous-entendus · Posez des questions ouvertes auxquelles on ne peut répondre que par un simple oui ou non · Récapitulez et reformulez en termes positifs · Ne le culpabilisez pas ; ne le jugez pas · Laissez-le trouver sa solution et le chemin pour y arriver TERMINER LENTRETIEN · Sortir de lintimité dans laquelle vous étiez pendant lentretien pour recréer la distance entre lélève et vous. · Demandez-lui comment il se sent maintenant. · Si il entrevoit des pistes, des solutions ? · Si il voit mieux où il va aller et comment…… · Si il a confiance en lui, la force et la certitude datteindre les objectifs fixés

14 Repères bibliographiques collectif, Aider à travailler, aider à apprendre, Cahiers pédagogiques, n°336 collectif, La motivation, Cahiers pédagogiques, n°300 collectif, Une personne, l'élève, Cahiers pédagogiques, n°324 collectif, Le projet personnel de l'élève, Cahiers pédagogiques, n°331 PERRENOUDPERRENOUD (Philippe), Sens du travail et travail du sens à l'Ecole, Cahiers pédagogiques, n° , mai-juin 1993, pp PERRENOUD MOYNE (Albert), Relation d'aide et tutorat, Paris, éd. Fleurus, 1983 MUCCHIELLI (Roger), L'entretien de face à face dans la relation d'aide, ESF, 1968 DE PERETTI (André), La relation daide en éducation, Paris, INRP, 1978 COLIN-MICHAUX M, CROS (Françoise), Le tutorat, une relation daide pédagogique et éducative, Paris, INRP, 1984.


Télécharger ppt "La posture de tuteur en lycée : quelles démarches, quelles compétences ? Christophe MARSOLLIER."

Présentations similaires


Annonces Google