La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sciences de la vie et de la Terre Programme classe de sixième Septembre 2005 J P. LEVISTRE IA - IPR SVT J P. LEVISTRE IA - IPR SVT Académie de Créteil.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sciences de la vie et de la Terre Programme classe de sixième Septembre 2005 J P. LEVISTRE IA - IPR SVT J P. LEVISTRE IA - IPR SVT Académie de Créteil."— Transcription de la présentation:

1 Sciences de la vie et de la Terre Programme classe de sixième Septembre 2005 J P. LEVISTRE IA - IPR SVT J P. LEVISTRE IA - IPR SVT Académie de Créteil Académie de Créteil

2 Présentation générale Les objectifs de lenseignement des SVT au collège : Au terme des quatre années de collège doit sêtre construit une première représentation globale et cohérente du monde dans lequel il vit. Toutes les disciplines concourent à lélaboration de cette représentation. Au terme des quatre années de collège doit sêtre construit une première représentation globale et cohérente du monde dans lequel il vit. Toutes les disciplines concourent à lélaboration de cette représentation. Les objectifs cognitifs Les objectifs cognitifs Les objectifs méthodologiques Les objectifs méthodologiques Les objectifs éducatifs Les objectifs éducatifs

3 Les objectifs méthodologiques En SVT lélève aura appris à : Sinformer… en particulier à observer Sinformer… en particulier à observer Réaliser... des manipulations, des montages expérimentaux, des mesures, des élevages, des cultures… Réaliser... des manipulations, des montages expérimentaux, des mesures, des élevages, des cultures… Communiquer dans un domaine scientifique... Communiquer dans un domaine scientifique... par oral, par écrit…mais aussi par le dessin scientifique et le schéma par oral, par écrit…mais aussi par le dessin scientifique et le schéma Raisonner … classer, relier, adopter une démarche Raisonner … classer, relier, adopter une démarche scientifique, faire preuve desprit critique… scientifique, faire preuve desprit critique…

4 Les objectifs éducatifs Léducation à la responsabilité Léducation à la responsabilité Contribution à la formation du citoyen Contribution à la formation du citoyen les domaines concernés : la santé lenvironnement lenvironnement

5 Le programme de la classe de sixième 2005 Dès lentrée au collège sont présentés deux aspects de la science : Dès lentrée au collège sont présentés deux aspects de la science : Lun tourné vers la compréhension de la nature Lun tourné vers la compréhension de la nature Lautre vers des applications utiles à lHomme Lautre vers des applications utiles à lHomme A travers différentes études apparaissent la diversité et lunité du vivant

6 Le programme est organisé en 5 parties Ces blocs ne sont pas intangibles Ces blocs ne sont pas intangibles Lordre de présentation dans le programme nimpose pas un ordre de traitement en classe… Lordre de présentation dans le programme nimpose pas un ordre de traitement en classe… MAIS….la partie 5 « diversité, parenté et unité des êtres vivants » ne doit pas faire lobjet dun enseignement continu mais doit être réparti sur lensemble de lannée

7 Pour assurer une couverture équilibrée du programme et pour en respecter les limites…. Partie 1 : caractéristiques de lenvironnement proche et Partie 1 : caractéristiques de lenvironnement proche et répartition des êtres vivants… 5 heures répartition des êtres vivants… 5 heures Partie 2 : le peuplement dun milieu…14 heures Partie 2 : le peuplement dun milieu…14 heures Partie 3 : origine de la matière des êtres vivants…11 heures Partie 3 : origine de la matière des êtres vivants…11 heures Partie 4 : des pratiques au service de lalimentation humaine…8 heures Partie 4 : des pratiques au service de lalimentation humaine…8 heures Partie 5 : diversité, parentés et unité des êtres vivants… Partie 5 : diversité, parentés et unité des êtres vivants… 7 heures à répartir sur lannée 7 heures à répartir sur lannée soit 45 heures…à raison de 1h30 élève/semaine = 30 semaines soit 45 heures…à raison de 1h30 élève/semaine = 30 semaines Remarque : ces durées sont conseillées Remarque : ces durées sont conseillées

8 … Des rappels importants… La couverture équilibrée des programmes La couverture équilibrée des programmes Qui conditionne la réussite des élèves au-delà de leur classe et même du cycle dans lequel ils sont. Qui conditionne la réussite des élèves au-delà de leur classe et même du cycle dans lequel ils sont. De ce fait nous demanderons systématiquement une présentation de la programmation annuelle lors de nos inspections De ce fait nous demanderons systématiquement une présentation de la programmation annuelle lors de nos inspections La nécessité de prévoir des évaluations…formatives et sommatives La nécessité de prévoir des évaluations…formatives et sommatives introduction générale pour le collège en svt : « Des épreuves communes devraient permettre dharmoniser les modalités et le niveau des évaluations »

9 Les grands changements quant aux contenus Ont été abandonnés : Ont été abandonnés : * les grandes zones climatiques * les grandes zones climatiques * le cycle de leau * la colonisation du milieu par le déplacement et la reproduction des animaux des animaux * les chaînes et réseaux alimentaires en tant que tels Ont été ajoutés : Ont été ajoutés : * le rôle des décomposeurs du sol * lorigine de la graine * la transformation et le goût des aliments A été modifiée : A été modifiée : * la classification des êtres vivants abordée dorénavant comme une classification évolutive

10 Des nouveautés quant à…. La cohérence verticale Les nouveaux programmes font référence : * A la cohérence verticale en début de chaque partie « certaines rubriques des programmes se situent dans le prolongement de rubriques du programme du cycle 3 de lécole élémentaire. Il convient daborder chacune de ces rubriques par une séance introductive au cours de laquelle….le professeur prend la mesure des acquis effectifs de lenseignement de lécole primaire dans le domaine considéré ». * Par des renvois entre crochets, aux fiches * Par des renvois entre crochets, aux fiches « connaissances » de lécole primaire…… « connaissances » de lécole primaire…… afin que lenseignant de collège prenne en compte afin que lenseignant de collège prenne en compte ce que les élèves ont acquis à lécole ce que les élèves ont acquis à lécole

11 CARST

12

13 Il est souhaitable que des initiatives locales permettent aux professeurs enseignant en collège et aux professeurs des écoles une connaissance mutuelle des programmes afin dassurer une continuité pédagogique Il est souhaitable que des initiatives locales permettent aux professeurs enseignant en collège et aux professeurs des écoles une connaissance mutuelle des programmes afin dassurer une continuité pédagogique Lharmonisation du vocabulaire utilisé, la réflexion autour de la démarche dinvestigation et des pratiques dévaluation sont dautres pistes de travail à explorer lors de réunions de liaison école-collège Lharmonisation du vocabulaire utilisé, la réflexion autour de la démarche dinvestigation et des pratiques dévaluation sont dautres pistes de travail à explorer lors de réunions de liaison école-collège

14 Plan académique de Formation de l'académie de Créteil Assurer la continuité des apprentissages en sciences et technologie en Seine-et-Marne CONTINUITÉ DES APPRENTISSAGES EN ÉDUCATION SCIENTIFIQUE DE L'ÉCOLE AU COLLÈGE HENRI DUNANT DE MEAUX SUD Code du module pour l'INSCRIPTION : LIA1 402 Public Professeurs des écoles du cycle 3. Professeurs de mathématiques, sciences expérimentales et technologie. Objectifs Assurer la continuité des apprentissages et la cohérence des pratiques pédagogiques en mathématiques, sciences expérimentales et technologie. Contenus Information réciproque sur les exigences inscrites dans les programmes officiels de 6ème et du cycle 3 dans les domaines : - des connaissances, - des compétences, des démarches, - des méthodes d'évaluation, - des remédiations. Transversalité de la maîtrise de la langue. Méthode Aide à la construction de progressions pédagogiques dans le cycle 3 et mise en cohérence avec celles du collège. Mise en place du cahier d'expériences en sciences. Durée Formation d'une durée de 24 heures, soit de 4 jours, en déroulement continu, accueillant au minimum 6 stagiaires, au maximum session prévue. Type type 3, de 6 à 18h, inscription en mai-juin Liaison premier second degré

15 Des « nouveautés »quant à…. La démarche dinvestigation Les programmes à lécole Extraits des programmes 2002 : « Lenseignant sélectionne une situation de départ qui focalise la curiosité des élèves, déclenche leurs questions et leur permet dexprimer leurs idées préalables. Il incite à une formulation précise. Il amène à sélectionner les questions qui se prêtent à une démarche constructive dinvestigation débouchant sur la construction des savoir-faire, des connaissances et des repères culturels prévus par les programmes ».

16 « A lécole élémentaire, il faut amener les élèves à transformer leurs affirmations (représentations initiales ?) en doute scientifique. Une place prépondérante est réservée au tâtonnement expérimental en amenant progressivement les élèves à formuler de véritables hypothèses. Au niveau du collège, la démarche se structure progressivement. Des compétences méthodologiques telles que la formulation dhypothèses, la conception dexpériences, leurs réalisations sont lobjet dun apprentissage approfondi. Il y a plus de rigueur dans la construction de ces compétences méthodologiques qui font lobjet dune évaluation spécifique ». à formuler de véritables hypothèses. Au niveau du collège, la démarche se structure progressivement. Des compétences méthodologiques telles que la formulation dhypothèses, la conception dexpériences, leurs réalisations sont lobjet dun apprentissage approfondi. Il y a plus de rigueur dans la construction de ces compétences méthodologiques qui font lobjet dune évaluation spécifique ». (extrait de « Réussir en Sciences en entrant au collège ; Académie de Lille IUFM centre de Douai ; IA du Nord Centre de FC Avesnes »).

17 Méthode et démarche La méthode : La méthode : (du grec »meta »:vers et « hodos » : chemin) est un itinéraire avec des étapes prévisibles dans un parcours intellectuel (du grec »meta »:vers et « hodos » : chemin) est un itinéraire avec des étapes prévisibles dans un parcours intellectuel La démarche : La démarche : renvoie à un cheminement, un déambulatoire sans a priori. Elle suggère davantage de tâtonnement, mais un tâtonnement réfléchi qui repose sur des connaissances renvoie à un cheminement, un déambulatoire sans a priori. Elle suggère davantage de tâtonnement, mais un tâtonnement réfléchi qui repose sur des connaissances

18 La démarche dinvestigation... Petit Larousse…investigation : recherche attentive et suivie Petit Larousse…investigation : recherche attentive et suivie « Cette démarche sappuie sur le questionnement des élèves sur le monde réel (en sciences expérimentales) et sur la résolution de problèmes (en mathématiques). Les investigations réalisées avec laide du professeur, lélaboration de réponses et la recherche dexplications ou de justifications débouchent sur lacquisition de connaissances, de compétences méthodologiques et sur la mise au point de savoir-faire techniques. » « Cette démarche sappuie sur le questionnement des élèves sur le monde réel (en sciences expérimentales) et sur la résolution de problèmes (en mathématiques). Les investigations réalisées avec laide du professeur, lélaboration de réponses et la recherche dexplications ou de justifications débouchent sur lacquisition de connaissances, de compétences méthodologiques et sur la mise au point de savoir-faire techniques. » « Dans le domaine des sciences expérimentales, chaque fois quelles sont possibles, matériellement et déontologiquement, l'observation, lexpérimentation ou laction directe par les élèves sur le réel doivent être privilégiées. » « Dans le domaine des sciences expérimentales, chaque fois quelles sont possibles, matériellement et déontologiquement, l'observation, lexpérimentation ou laction directe par les élèves sur le réel doivent être privilégiées. »

19 « Une séance dinvestigation doit être conclue par des activités de synthèse et de structuration organisées par lenseignant, à partir des travaux effectués par la classe. Celles-ci portent non seulement sur les quelques notions, définitions, résultats et outils de base mis en évidence, que les élèves doivent connaître et peuvent désormais utiliser, mais elles sont aussi loccasion de dégager et dexpliciter les méthodes que nécessite leur mise en oeuvre. » « Une séance dinvestigation doit être conclue par des activités de synthèse et de structuration organisées par lenseignant, à partir des travaux effectués par la classe. Celles-ci portent non seulement sur les quelques notions, définitions, résultats et outils de base mis en évidence, que les élèves doivent connaître et peuvent désormais utiliser, mais elles sont aussi loccasion de dégager et dexpliciter les méthodes que nécessite leur mise en oeuvre. » …« notre » démarche explicative !.. …« notre » démarche explicative !..

20 Une démarche explicative… basée sur des investigations Collège Objectif global : comprendre le monde qui nous entoure Recherche dexplication des phénomènes biologiques et géologiques étudiés Démarche explicative

21 Démarche explicative Construction de la connaissance Contribution à donner du sens au geste et à lactivité de lélève

22 Recherche de supports documentaires et pédagogiques variés, ce qui permet : De motiver les élèves De motiver les élèves De mettre en œuvre des activités diversifiées De mettre en œuvre des activités diversifiées par la nature des capacités requisespar la nature des capacités requises par leur difficulté dexécutionpar leur difficulté dexécution par lorganisation du travail demandépar lorganisation du travail demandé Attention aux questionnements trop guidés incluant la démarche, liés à une succession de tâches ponctuelles privées de signification

23 Situation de départ Affirmations Représentations initiales Question Recherche documentaire Observations Tâtonnement expérimental Expérimentation guidée par le maître et visant à montrer quune hypothèse peut-être vérifiée par lexpérimentation Réponses La démarche scientifique à lécole Retour éventuel sur les étapes antérieures

24 Situation de départ : fait nouveau constaté Problème Scientifique HYPOTHESE MODELE PROPOSE App el à DOCUMENTATION OBSERVATIONSEXPERIMENTATION Confrontation du MODELE aux FAITS Confrontation des RESULTATS à LHYPOTHESE REPONSE La démarche scientifique au Collège

25 « de façon mesurée, le professeur peut recourir à des exposés structurés respectant une démarche explicative » Un cours magistral……. Un cours magistral……. Quest-ce quun cours magistral? Quest-ce quun cours magistral? Le professeur pose des problèmes et les résout : cest une démarche par problèmeLe professeur pose des problèmes et les résout : cest une démarche par problème Le professeur est le modèle : sa démarche est une démarche modèleLe professeur est le modèle : sa démarche est une démarche modèle La formation intellectuelle est imitativeLa formation intellectuelle est imitative Ne nécessite pas de groupe restreintNe nécessite pas de groupe restreint Peut aller vite et loinPeut aller vite et loin Pourquoi pas? Pourquoi pas? Pour augmenter l attentionPour augmenter l attention Pour faciliter la mémorisationPour faciliter la mémorisation Pour former au raisonnement par sa pratiquePour former au raisonnement par sa pratique Pour comprendre la nature de la science en la pratiquantPour comprendre la nature de la science en la pratiquant

26 Vers une pédagogie active Vers une pédagogie active De lélève spectateur à lélève acteur de sa formationDe lélève spectateur à lélève acteur de sa formation Lélève pratique le raisonnement Lélève pratique le raisonnement plus dimplication, de motivationplus dimplication, de motivation une meilleure formationune meilleure formation Les pratiques sont variées Les pratiques sont variées dialogue professeur/élèvesdialogue professeur/élèves dialogue entre élèvesdialogue entre élèves pratique de la confrontation du fait et de lidéepratique de la confrontation du fait et de lidée Nécessite un suivi plus individuel : première justification des groupes restreints Nécessite un suivi plus individuel : première justification des groupes restreints

27 Des nouveautés quant aux …. Thèmes de convergence Les thèmes de convergence font partie des programmes des disciplines dans lesquels leurs contributions sont également recensées et sont donc à ce titre obligatoires ; ils nintroduisent pas de nouvelles compétences exigibles. Ils ne font pas lobjet dun enseignement spécifique et ne nécessitent pas un horaire supplémentaire. Les thèmes de convergence font partie des programmes des disciplines dans lesquels leurs contributions sont également recensées et sont donc à ce titre obligatoires ; ils nintroduisent pas de nouvelles compétences exigibles. Ils ne font pas lobjet dun enseignement spécifique et ne nécessitent pas un horaire supplémentaire.

28 Des « nouveautés » quant à…. Lincitation au contact avec le terrain Collecte de matériel sur le terrain avant leur étude en classe Collecte de matériel sur le terrain avant leur étude en classe Mise en place délevages ou de cultures en classe ou au sein dun « espace nature » qui pourra éventuellement être créé dans létablissement Mise en place délevages ou de cultures en classe ou au sein dun « espace nature » qui pourra éventuellement être créé dans létablissement Organisation, sur lhoraire de SVT,de sorties régulières dans lenceinte ou limmédiate proximité de létablissement, si son environnent le permet Organisation, sur lhoraire de SVT,de sorties régulières dans lenceinte ou limmédiate proximité de létablissement, si son environnent le permet Organisation de sorties plus lointaines et nécessitant un aménagement de lE.T des élèves, si les conditions, notamment financières, le permettent Organisation de sorties plus lointaines et nécessitant un aménagement de lE.T des élèves, si les conditions, notamment financières, le permettent


Télécharger ppt "Sciences de la vie et de la Terre Programme classe de sixième Septembre 2005 J P. LEVISTRE IA - IPR SVT J P. LEVISTRE IA - IPR SVT Académie de Créteil."

Présentations similaires


Annonces Google