La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier 2: « Le projet de vie global de ladolescent scolarisé» Aurélie FALAISE Marion MARTIN-BARRERO Psychologues au CRAHN Interventions des 13 & 20 Avril.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier 2: « Le projet de vie global de ladolescent scolarisé» Aurélie FALAISE Marion MARTIN-BARRERO Psychologues au CRAHN Interventions des 13 & 20 Avril."— Transcription de la présentation:

1 Atelier 2: « Le projet de vie global de ladolescent scolarisé» Aurélie FALAISE Marion MARTIN-BARRERO Psychologues au CRAHN Interventions des 13 & 20 Avril 2012 Pour les professionnels de lenseignement du second degré

2 Introduction Autisme: handicap qui peut être difficile à comprendre et à accompagner Importance du travail en partenariat Elèves avec TED: exigent généralement un parcours de scolarisation personnalisé Les modalités de la scolarisation sadaptent à la diversité des situations Tout au long du parcours de lélève : penser au devenir au long terme

3 Six conditions développées par Philip pour favoriser la scolarisation des élèves avec TED Comprendre le fonctionnement particulier de ces élèves Sengager dans un partenariat avec les parents et les autres professionnels Déterminer le temps consacré à la scolarisation et les aménagements qui en découlent Rappel : projet de vie GLOBAL Observer les élèves et les évaluer régulièrement Sappuyer sur des savoir-faire spécifiques qui ont fait leurs preuves Le trépied pédagogique: Le groupe Le langage verbal Laccès au sens Développer la recherche pédagogique disciplinaire (groupe de travail de lINS HEA)

4 La loi du 11 février 2005 Loi pour légalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Grands axes : le droit à la compensation cinq grands types daides: aides humaines, aides techniques, aides spécifiques et exceptionnelles, aménagements, aides animalières la scolarité Outils mis en place pour garantir la continuité dun parcours scolaire adapté aux compétences et aux besoins de chaque élève Droit dinscrire tout enfant présentant un handicap dans létablissement scolaire de son choix (établissement de référence) / projet personnalisé de scolarisation (PPS) / équipes de suivi de scolarisation (ESS) / enseignant référent / Auxiliaires de vie scolaire (AVS) lemploi laccessibilité les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)

5 La MDPH, un interlocuteur à solliciter Lieu unique daccueil et dinformation Mission de la MDPH: recueillir les demandes des familles et de les transmettre à la CDAPH (= instance décisionnaire en matière de prestation et dorientation). CDAPH: se prononce sur lorientation de lenfant ou de ladolescent et sur les mesures propres à assurer linsertion scolaire, professionnelle ou sociale. Rôle de la MDPH / CDAPH pour la scolarisation Intervention quand la scolarité demande des aménagements Réunion de rencontre entre léquipe éducative avec la famille Rassemble des éléments sur les besoins particuliers et les compétences de lenfant afin délaborer le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) soumis à lavis de la famille PPS = colonne vertébrale du plan de compensation qui prévoit les modalités de déroulement de la scolarité et les mesures qui la rendent possible (aides humaines, matérielles, etc.)

6 Lenseignant référent Enseignant spécialisé, placé sous lautorité dun Inspecteur de lEducation Nationale (IEN) Désigné comme référent pour les élèves en situation de handicap de son secteur (tous handicaps confondus) afin de favoriser la continuité du parcours de lélève Missions: Faire le lien entre tous les intervenants, lélève et sa famille ; Organiser lévaluation des besoins du jeune en milieu scolaire ; Assure le suivi du projet personnel de scolarisation (PPS) réunit léquipe de suivi et de scolarisation (ESS) ; travaille en réseau (en lien permanent avec léquipe pluridisciplinaire de la MDPH/CDAPH)

7 Le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) Le PPS est un document obligatoire pour tous les élèves en situation de handicap : Réalisé à la demande de lélève, de sa famille et/ou de léquipe pluridisciplinaire (Enseignants, enseignant référent, professionnels de soin) Conçu après évaluation des besoins et des compétences du jeune : évaluation pluridisciplinaire Transmis à la CDAPH qui statue Il définit les actions pédagogiques, psychologiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales répondant aux besoins particuliers des élèves en situation de handicap. Importance de la coordination entre lensemble des acteurs

8 Le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) Le PPS définit les modalités de déroulement de la scolarité en précisant : la qualité et la nature des accompagnements nécessaires le recours à une aide humaine le recours à un matériel pédagogique adapté les aménagements pédagogiques Pour faciliter la scolarisation, différents aménagements peuvent être envisagés et notés dans le PPS : des aides techniques : matériel pédagogique adapté, ordinateur, logiciel, etc.. accompagnement humain : AVS-i (scolarité Individuelle), AVS- co (scolarité collective) aménagements pour les examens : tiers-temps supplémentaire, secrétariat, salle individuelle, ordinateur, matériel spécifique (Time Timer)

9 Différents types de scolarisation (envisagés dans le PPS) Scolarisation dite « individuelle » : En classe ordinaire / établissement de référence En classe adaptée: exemple SEGPA Scolarisation dite « collective » Scolarisation dans un établissement qui possède un dispositif adapté (type CLIS ou ULIS). Ce dernier devient alors son établissement de référence. Scolarisation au sein dune structure spécialisée Scolarisation en établissements médico-sociaux (IME, IEM, IMPro) ou sanitaires (HDJ) / présence denseignants spécialisés Scolarisation partagée entre lécole de référence et lunité denseignement de la structure spécialisée Enseignement à distance (CNED) Critères de différenciation multiples : la dimension individuelle ou collective de la scolarisation, son caractère total ou partiel, léventuel bénéfice dune aide humaine et/ou matérielle, …

10 Lemploi du temps de lélève Organisé par léquipe de suivi de la scolarisation à partir du projet personnalisé de scolarisation de lélève Organisation parfois complexe Liée à la prise en compte de certaines contraintes individuelles ou organisationnelles Temps de scolarisation (partiel ou total) doit être clair pour tous et relativement stable: Importance de la régularité pour les élèves avec TED, nécessité de repères fixes Veiller à ce que le volume horaire prévu par le PPS soit suffisamment conséquent pour ne pas engendrer de difficultés réciproques entre lélève, les enseignants et ses pairs Aménagement demploi du temps doit sinscrire dans une réflexion plus globale autour du projet à plus long terme pour ladolescent

11 Suivi et ajustements Léquipe de Suivi de la Scolarisation (ESS) Equipe de suivi de la scolarisation (ESS): Facilite la mise en œuvre du PPS et assure, pour chaque élève en situation de handicap, un suivi attentif et régulier Composée par: lensemble des personnes qui concourent à la mise en œuvre du PPS (lélève, sa famille, lenseignant référent, les enseignants, la direction de létablissement, les professionnels de soin, …) Procède, au moins une fois par an, à lévaluation du PPS et de sa mise en œuvre (pouvant ainsi réajuster les aménagements nécessaires)

12 Léquipe de Suivi de la Scolarisation (ESS) Réunion de suivi de la scolarisation: Obligation légale de se réunir au moins une fois par an / Réunion qui doit se dérouler dans son intégralité en présence des parents du jeune concerné Chacun peut solliciter la tenue de cette réunion (notamment aux étapes clés comme lentrée au collège ou le choix de lorientation) Nécessité danticiper (1 enseignant référent traite en moyenne 250 dossiers) Si besoin : sadresser directement à linspecteur chargé de ladaptation scolaire et de la scolarisation (ASH) du département (rectorat) Compte rendu: transmis à la CDAPH pour la continuité du parcours et les révisions dorientation (ce CR peut être demandé par chaque interlocuteur)

13 Les Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) Circulaire N° du « Lattribution dun Auxiliaire de Vie Scolaire à un élève peut être envisagée …en vue doptimiser son autonomie dans les apprentissages, de faciliter sa participation aux activités collectives et aux relations interindividuelles … » Démarche: Demande faite par les parents du jeune concerné, appuyée par les professionnels de soin et/ou enseignants, puis transmise à la MDPH (si lélève bénéficie déjà dun PPS, la demande doit émaner de lESS) La CDAPH statue et notifie lAVS à la famille de lélève, à létablissement scolaire et au service de coordination départementale des AVS (Inspection Académique) Notification qui doit préciser la durée (3-6 mois, année scolaire complète) et la quotité de temps (nombre dheures hebdomadaires / répartition des heures entre le temps scolaire et les autres activités)

14 Les Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) Gestion des AVS : Par le coordinateur du service départemental des AVS, qui est informé des décisions de la CDAPH Chargé de lorganisation et de la planification de lemploi du temps de lAVS Chargé de la liaison avec les chefs détablissements concernés (la famille nest pas consultée à ce sujet) NB : LAVS ne doit/peut pas être considéré comme une condition de scolarisation Circulaire n° du 15 juillet 2004: « ladmission et la scolarisation dun élève en situation de handicap ne sauraient dépendre systématiquement de la présence dun AVS » Critères pris en compte pour lattribution: La vie quotidienne (déplacements dans létablissement, installation dans la classe, repas, hygiène, habillage, …) La vie scolaire (expression verbale, prise de notes, relations avec les pairs, difficultés spécifiques, organisation, …) La vie de lélève (relations avec les autres, respect des règles de vie, prise dinitiatives, comportements, …)

15 Les Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) Rôle et fonctions Présence dun 2e adulte dans la classe: pas toujours évidente importance de la préparation et du travail en partenariat Rôle et fonctions définis dans le PPS variant en fonction du niveau scolaire, des particularités & répercussions du handicap Pendant le cours : Installation en classe, Prise de notes, Rappel attentionnel Reformulation de consignes / décomposition des exercices en sous consignes Adaptation doutils pédagogiques (avec lenseignant) / Utilisation de supports visuels Explicitation des règles de vie / interactions sociales … Pendant les contrôles : Explicitation et décomposition des consignes Secrétariat, rappel attentionnel En dehors de la classe : Explicitation des règles de vie / favoriser les interactions sociales Déplacements …

16 Conclusion Une implication de lensemble des partenaires est nécessaire à la réussite de la scolarisation des enfants présentant de lautisme ou des TED Importance de la collaboration et du travail en partenariat entre léquipe scolaire (tous intervenants concernés) et : Les parents Essentiel dinstaurer des rapports de confiance et des échanges réguliers qui permettent dexpliquer à la famille ce qui est nécessaire à la scolarité de lélève, ce qui peut être transposé au domicile, … ainsi que la pédagogie utilisée (laquelle reste entièrement de la responsabilité de lenseignant!) Les professionnels de soin qui interviennent en complément de la scolarisation Chaque interlocuteur peut bénéficier des échanges entre professionnels

17 Merci de votre attention Ressources utiles : Handiscol / Handisup Réseau ARAMIS Centre de documentations du CRAHN Sites internet : Participate AFD


Télécharger ppt "Atelier 2: « Le projet de vie global de ladolescent scolarisé» Aurélie FALAISE Marion MARTIN-BARRERO Psychologues au CRAHN Interventions des 13 & 20 Avril."

Présentations similaires


Annonces Google