La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les bactéries émergentes hautement résistantes aux ATB (BHR). N. Floret Formation des représentants des usagers, Besançon, le 8 juin 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les bactéries émergentes hautement résistantes aux ATB (BHR). N. Floret Formation des représentants des usagers, Besançon, le 8 juin 2013."— Transcription de la présentation:

1 Les bactéries émergentes hautement résistantes aux ATB (BHR). N. Floret Formation des représentants des usagers, Besançon, le 8 juin 2013

2 Menace largement médiatisée

3 Préambule Cest quoi une bactérie ? Ce sont des êtres vivants ubiquitaires. On en trouve dans lenvironnement et chez les êtres vivants. Toutes les bactéries sont-elles dangereuses pour lhomme ? NON

4 SPÉCIFIQUES OPPORTUNISTES COMMENSALES PATHOGÈNES SAPROPHYTES Bactérie et homme ont un comportement indépendant lun de lautre. Présence complètement inoffensive et même utile ! Bactérie vivant nécessairement au contact dun hôte. Pouvoir pathogène en cas de déficience de lhôte Pouvoir pathogène CHEZ LHOMME :

5 Diapositives empruntées à Thomas Hindré Laboratoire Adaptation et Pathogénie des micro-organismes. Grenoble 10 fois plus de bactéries dans le tube digestif que de cellules dans lorganisme = bactéries (cent mille milliards).

6 Et dans tout ça…les BHR.. Cest quoi ? (1) Est-ce une nouvelle bactérie ? NON Cest quoi alors ? Ce sont des bactéries commensales du tube digestif, mais qui ont développé de nouveaux mécanismes de résistance aux antibiotiques. Pourquoi sont-elles inquiétantes ? Ces bactéries sont des êtres vivants qui évoluent continuellement sous linfluence de contraintes extérieures. Parmi ces contraintes, la pression de sélection exercée par les antibiotiques joue un rôle majeur. Sous cette pression, certaines de ces bactéries se défendent en développant des mécanismes de résistance. Ce faisant, elles deviennent résistantes à des antibiotiques auxquels elles étaient jusque-là sensibles.

7 Pour se protéger des antibiotiques les bactéries développent des mécanismes de résistance = SYSTEME DE DEFENSE Les mécanismes de résistance peuvent saccumuler, les bactéries deviennent alors multi- résistantes aux ATB : ce sont les BMR.

8 Céline Bouvier-Slekovec En utilisant les ATB, on sélectionne les bactéries résistantes.

9 En Europe, on estime que décès par an sont liés à des infections à des BMR ayant débouché sur une impasse thérapeutique. Source : ECDC/EMEA Joint Technical Report. The bacterial challenge: time to react EMEA/576176/2009.

10 Quest-ce quune BHR ? (2) Quest-ce qui les distingue des BMR ? Les BMR sont des bactéries multi-résistantes aux ATB. Elles sont largement dores et déjà « implantées » tant en ville quà lhôpital. Exemples : SAMR (bactérie hospitalière), EBLSE (en ville et à lhôpital)... Le BHR sont des BMR également mais à la différence des BMR, ces bactéries sont ÉMERGENTES et tout lenjeu est de maîtriser leur diffusion à lhôpital et en ville.

11 Tous les pays sont concernés plus ou moins fortement. Ces bactéries ne connaissent pas de frontières ! % souches de K. pneumoniae résistants aux carbapénèmes

12 Quel est le risque sanitaire ? Ces BHR sont majoritairement importées en France métropolitaine à l'occasion de rapatriement sanitaire de patients en provenance de l'étranger, leur émergence et leur diffusion sont facilitées en France par deux phénomènes : lusage excessif des antibiotiques à lhôpital et en ville, la transmission croisée de ces bactéries liée au respect insuffisant des règles dhygiène de base. Quels sont les risques ? Ces BHR ne sont ni plus virulentes (elles ne donnent pas de tableau clinique plus grave) ni plus pathogènes (elles ne donnent pas plus dinfection) que leurs homologues sensibles. Dans la plupart des cas, la résistance aux ATB némerge pas directement chez les bactéries pathogènes. Dans un avenir proche, le risque est de voir diffuser les mécanismes de résistance parmi les bactéries responsables dinfection. La conséquence est quen cas dinfection, cette dernière est plus difficile à traiter car larsenal thérapeutique disponible est restreint et le risque dimpasse thérapeutique majeur. Le risque in fine est le retour à lère pré-ATB.

13 Bilan au 1 er avril 2013 Nombre dépisodes impliquant des entérobactéries productrices de carbapénèmases en France signalés à lInVS entre janvier 2004 et le 1 er avril 2013, selon la mise en évidence ou non dun lien avec un pays étranger (N=482). productrices-de-carbapenemases-EPC/Episodes-impliquant-des-enterobacteries-productrices-de-carbapenemases-en-France.-Situation-epidemiologique-du-1er-avril-2013 Le nombre de cas augmente constamment depuis On observe également une augmentation des cas sans lien avec létranger! Quelle est la situation épidémiologique en France ?

14 IAS/Enterobacteries-productrices-de-carbapenemases-EPC/Episodes-impliquant-des-enterobacteries-productrices-de-carbapenemases-en-France.-Situation- epidemiologique-du-1er-avril-2013

15 Transmission croisée Mésusage des ATB Contamination de lenvironnement +++ Sélection de souches résistantes Diffusion Quels sont les points critiques ? Rapatriement sanitaire Patient à risque dêtre colonisé par une BHR

16 Quels sont les enjeux finalement ? PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE : Souches importées de létranger où la prévalence du portage dans la population hospitalisée peut être importante. Émergence et diffusion en France : transmission croisée aux seins des services, mésusage et sur-usage des antibiotiques (hôpital et ville). RISQUES : Diffusion de la résistance à dautres espèces pathogènes, Impasse thérapeutique, Retour à lère pré-antibiotique. ENJEUX : TOUT LE MONDE EST CONCERNE (les ATB, cest pas automatique, dés fois cest pratique, parfois cest toxique et dramatique) Maîtrise de la diffusion de ces BHR Préservation de larsenal thérapeutique Nécessaires pratiques professionnelles et une organisation ad hoc

17 Quels sont les moyens de prévention ? Quels sont les moyens pour prévenir lémergence de ces BHR ? Politique de juste usage des ATB : utilisation rationnelle et raisonnée des antibiotiques Quels sont les moyens pour maîtriser la diffusion de ces BHR ? -Identification des patients à risque -Lutte contre le péril fécal -Prévention de la transmission croisée : -Hygiène des mains -Gestion des excrétas -Respect des précautions complémentaires dhygiène -Communication et sensibilisation des professionnels et des usagers

18 De quels outils dispose-t-on ? Quels outils sont disponibles pour prévenir lémergence et maîtriser la diffusion des BHR ? Différents outils ont été développés, dautres sont en cours de finalisation. Ce sont : -Au niveau ES : -un plan local de maîtrise dune épidémie -une organisation permettant le repérage lors de réhospitalisation de sujets à risque (patient colonisé/infecté, patient ayant en contact avec un patient colonisé/infecté) -Au niveau régional : -un plan régional de maîtrise dune épidémie en cours de validation pour organiser la réponse au niveau régional -des documents dinformation pour sensibiliser les professionnels et les usagers.

19 semaine-securite-patient_2012.pdf

20 Quelles sont les autres pistes ? Que peut-on faire de plus ? Formaliser un document dinformations spécifique pour les usagers RFCLIN + représentant des usagers Interroger les ES pour connaître lorganisation mise en place pour la gestion de tel pathogène Représentant des usagers Poursuivre les campagnes dinformations RFCLIN Mettre à disposition des ES une fiche de transfert pour tracer linformation en cas de transfert des patients à risque RFCLIN Encourager les usagers à signaler toute hospitalisation récente à létranger (< 1an) et toute notion de portage RFCLIN + représentant des usagers

21 Conclusion Nombre dépisodes encore limité en France en comparaison à dautres pays. Tendances récentes confirment une progression des épisodes signalés sans lien avec un pays étranger Mobilisation de tous : Professionnels Usagers Nouveau challenge dans une optique de préservation de larsenal thérapeutique Impératifs pour la prévention de la transmission croisée : Anticiper et organiser le repérage et les modalités de prise en charge Partager les informations, communiquer Être super réactif : respect +++ des précautions dhygiène


Télécharger ppt "Les bactéries émergentes hautement résistantes aux ATB (BHR). N. Floret Formation des représentants des usagers, Besançon, le 8 juin 2013."

Présentations similaires


Annonces Google