La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire enfant - Paris 7 - 2005 Lalimentation de lenfant de 1 à 18 mois Lallaitement maternel Les laits pour nourrisson de 1 à 6 mois Le choix du lait.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire enfant - Paris 7 - 2005 Lalimentation de lenfant de 1 à 18 mois Lallaitement maternel Les laits pour nourrisson de 1 à 6 mois Le choix du lait."— Transcription de la présentation:

1 séminaire enfant - Paris Lalimentation de lenfant de 1 à 18 mois Lallaitement maternel Les laits pour nourrisson de 1 à 6 mois Le choix du lait pour nourrisson Le choix dun lait spécial Les laits de suite la diversification au 5 ème mois Allergies alimentaires

2 Lallaitement

3 Idées reçues Il faut boire pour faire plus de lait Les petits seins font moins de lait Il y a des femmes qui produisent peu de lait Il faut un nombre fixe de tétées et y adapter le bébé Le lait est fabriqué pendant la tétée Le sein nest pas un réservoir La prolactine régule la production de lait le lait de fin de tétée est le plus riche

4 Cest faux ??!

5 Encourager lallaitement maternel Avantages sur le lait artificiel –Variabilité en fonction de lâge –Présence de facteurs de croissance et dhormones –Défenses immunologiques renforcées –Avantages psycho-affectifs

6 Miam…

7 Lallaitement maternel Les conseils doivent être pertinents –Mise au sein le plus tôt possible 1 ère tétée dans lheure qui suit –Tétées fréquentes et à la demande –Bien s'installer, bébé tourné face à sa mère –Sans forcer bouche ouverte sur toute laréole du sein –la zone la plus vidée sous le menton du bébé –Alterner les seins –Éviter les biberons, les bouts de seins et les tétines Savoir : selles liquides après «chaque» tétée

8 Accompagner la mère et éviter linterruption –Crevasse : guérie seule, lanoline purifiée –Mycoses : violet de gentiane 3 jours –Rechercher un frein de langue court –Engorgement : faire téter –Mastite simple tétées fréquentes, appliquer chaud froid après –Mastites compliquées prélèvements bactériologiques + AB Rares contre-indications médicamenteuses –Prendre les médicaments après la tétée

9 Lallaitement maternel Contraception (2% de grossesse sans) –Les oestro-progestatifs diminuent la lactation –DIU après la 4 ème semaine –Micro-progestatifs seuls (MICROVAL)

10 Lallaitement maternel : le sevrage Les arrêts précoces sont liés le plus souvent à des influences psychologiques et culturelles Arrêt progressif sur 1 mois en remplaçant une tétée par un biberon Si engorgement ou douleur prescrire application de glace et antalgique Si difficulté à larrêt précoce (1 er mois) en 2 ème intention: Parlodel* 5 mg en 2 prises 14 jours –C.I. :ATCD cardiovasculaires, TT par DHE, antimigraineux et macrolides –Effets indésirables bénins nausées, hypotension orthostatique

11

12 Les biberons Dans lidéal pratiquer une alimentation à la demande Le bébé finit par réclamer toutes les 4 heures Initialement le nombre de tétées est de 6/7 pour finir par se stabiliser à 5 au cours du 2 ème mois Ne pas forcer un bébé à finir son biberon

13 Le biberon Les apports journaliers doivent être : –Poids de lenfant (+/- 100) 10 Les laits se reconstituent à partir dune cuillère-mesure rase pour 30 ml deau peu minéralisée (mettre leau avant) Bien choisir les tétines Choisir une méthode de stérilisation

14 Les laits 1 er âge préparations pour nourrisson de 1 à 6 mois Se rapprocher du lait maternel Grandes variétés de teneur en lactose et en caséine Choisir en fonction du transit du nourrisson

15 Le choix du lait pour nourrisson Si douleurs abdominales et ballonnements après chaque biberon (coliques) –Choisir un lait pauvre en lactose Materna 4,65g/100 ml Guigoz 4,80 Enfamil 4,90 Nutricia 5,33 –Ou choisir un lait fermenté Guigoz transit Gallia Lactofidus Pélargon

16 Le choix du lait pour nourrisson Si constipation ou douleurs à lémission des selles –lait moins riche en caséine et plus riche en lactose Modulac transit 0,60 C et 9,20 L Materna spécial 0,60 C et 7,62 L Si selles trop liquides ou ballonnements –lait plus riche en caséine et moins riche en lactose Blédilait1,72 C Gallia 1,68 C Nidal 1,60 C

17 Le choix dun lait spécial Si régurgitations simples (sans oesophagite, simple trop plein, lenfant va bien) –Donner un lait épaissi anti-régurgitation AR : Blédilait, AR, Enfamil AR, Modilac confort, Guigoz confort Si présence de signes datopie (eczéma, urticaire) –Rechercher par test lallergie aux protéines du lait de vache –Donner lait hypoallergénique HA : Bédilait HA, Enfamil HA, Gallia HA, Guigoz HA –Ou donner Hydrolysat de protéines : Alfaré, Prégestimil

18 Le choix dun lait spécial Présence dantécédents familiaux datopie –Donner un lait Hypoallergénique HA : Milumel HA, Nidal HA, Modilac HA –Pendant 6 mois –Ne pas diversifier avant 6 mois En complément à lallaitement maternel –Donner un lait HA Lait pour prématuré prescrit en consultation spécialisée

19 La diarrhée SRO pendant 8 à 24 h : Adiaril, alhydrate, fanolyte, GES 45, Hydrigoz, Picolite, Viatol Puis reprendre le lait habituel Exceptionnellement si diarrhée sévère ou récidivante –Donner un lait sans lactose : AL110, HN 25, Diargal, Diarigoz… Si diarrhée persistante ou grave donner un lait sans protéine de lait de vache : Alfaré avant 4 mois, ou lait de soja : Prosobé soja 1 er et 2 ème âge, Gallia soja, Guigoz soja

20 ? Tous ces noms de lait ??? Cherchez dans le Vidal Diététique, régime et nutrition Pages saumons (accessoires, désinfection, diététique, hygiène, réactifs tests, thermalisme)

21 Lalimentation du nourrisson à partir du 5 ème mois : le lait Continuer à privilégier le lait au delà de 6 mois Le lait de suite enrichi en acide linoléique en fer et en vitamines correspond aux besoins de lenfant de 5 mois à 18 mois Le lait de croissance est proposé à partir du 9 ème mois pour pallier à l'arrêt prématuré du lait de suite; moins riche en protéines, graisses végétales, enrichi en fer; au moins au petit déjeuner et au goûter

22 Lalimentation du nourrisson à partir du 5 ème mois : les laitages Les yogourts, fromages blanc et petits suisses –Si non sucrés –Ne remplacent pas le lait sauf les laitages « enrichis » Les farines –Farines instantanées; jusquà 6 mois farine sans gluten –Risque dobésité si excès –À partir de mois maximum 1 à 2 cuillères à café/jour dans 1 ou 2 biberons –5 mois on augmente le matin pour réaliser une bouillie –1 an introduction du pain et des céréales

23 Lalimentation du nourrisson à partir du 5 ème mois : la diversification Introduction progressive dun seul aliment à la fois –Pomme de terre, carottes, haricots verts, salades, courgettes cuits, mixés et homogénéisés –Éviter avant 18 mois : lentilles, poix cassés, haricots blancs, salsifis, choux Les desserts –Commencer très progressivement de 1 à 4 cuillères à café de compotes de fruits peu sucrées après 6 mois

24 Lalimentation du nourrisson à partir du 5 ème mois la diversification Les besoins en viandes et poissons sont faibles car le lait couvre tous les besoins –6 mois : deux cuillères à café mixés de viande, poissons maigres, ou un demi jaune dœuf –7 - 8 mois : 1 cuillère à soupe de viande –1 an : 1 à 3 cuillères à soupe de viande ou 1 œuf entier –2 ans : 50 g de poissons, viande, ou 1 œuf entier Pas de blanc dœuf avant 1 an Apprendre à lenfant à boire de leau non sucrée, non aromatisée

25 0 à 4/6 mois : alimentation lactée exclusive 4/6 à 10/12 période de transition –Lait de suite –Légumes/fruits mixés, viande mixée, pomme de terre, laitage farine 2, purée épaisse-fromage, petite pâtes- semoule, poisson jaune dœuf, –9 mois : aliments hachés, matières grasses –10 mois :aliments écrasés –11 mois : chocolat, morceaux > 12 mois lait de croissance –Pain pâtes riz –Légumes fruits crus –Blanc dœuf > 18 mois légumes fruits secs

26 Exemples de menus

27 6 à 7 mois Petit déjeuner 210 à 240 ml préparation de suite avec ou sans farine (2/3 c à c) Déjeuner 1 c à soupe viande ou poisson 100 – 150 g purée de légumes Goûter 210 à 240 ml préparation de suite 1 compote Dîner Soit purée de légume + lait Soit 210/240 préparation de suite + farine 1 dessert lacté ou fruits cuits

28 12 à 15 mois Petit déjeuner 240 lait de croissance + céréale ou pain + beurre + produit sucré (facultatif) Déjeuner 1,5 ou 2 c à s de viande ou poisson 180 à 200 g de légumes ou féculents + matières grasses 1 laitage nature ou 1 portion de fromage et / ou fruits cuits Goûter 250 ml de lait de croissance 1 fruit + pain ou céréales Dîner Légumes + féculents + matières grasses 1 dessert lacté et / ou fruits cuits

29 2 à 3 ans Petit déjeuner 250 lait de croissance + céréale ou pain + beurre + produit sucré (facultatif) et 1 jus de fruit ou 1 fruit Déjeuner légumes en crudités 2.5 c à s de viande ou poisson ou 1 œuf ou 1 tranche de jambon Légumes ou féculents + matières grasses 1 équivalent lacté 1 fruit + 1 morceau de pain Goûter 250 ml de lait de croissance 1 fruit + pain ou céréales Dîner légumes ou féculents + matières grasses 1 équivalent lacté 1 fruit + 1 morceau de pain

30 Les apports complémentaires Vitamine D Les enfants nourris au sein doivent être supplémentés de 800 U à 1000 U / jours Les préparations pour nourrissons contiennent 400 U par litre Les enfants au lait doivent recevoir de 400 à 1200 U par jour en supplémentation ==> 24 mois –Peau claire : U/ J –Peau exposée au soleil : U/J –Peau pigmentée : U/ J Les femmes enceintes à partir du 6 ème mois 400 à 1200 U /j

31 Les apports complémentaires Vitamine D Stérogyl* gouttes 1 goutte = 400 U Zymaduo150 1 goutte = 150 U Zymaduo goutte = 300 U Uvestérol* dose L0,53 ml = 800 U Uvestérol* dose 10,67 ml = U Uvestérol* dose 1 1 ml = U Uvédosel* ampoule 2 ml = U

32 Les apports complémentaires Fluor AFSSAPS préconise 0,25 mg / jour si leau de boisson contient moins de 0,3 mg/l de fluor De la naissance à 24 mois Les biberons doivent préparés avec une eau à moins de 0,3 mg/l Attention au risque de fluorose +++ –Zymafluor 0,25 (=> 18 mois) ou 0.50 (4 ans) ou 0.75 (6 ans) ou 1 mg / comp –Zymaduo 150 et 300 0,25 mg pour 4 gouttes

33 Les apports complémentaires Vitamine K Seuls les bébés en allaitement maternel exclusif doivent recevoir 2 mg de vitamine K (1 ampoule de vit K1 Roche) par semaine ; après les 2 mg 3 jours de suite à la maternité Les préparations pour nourrisson en contenant suffisamment les enfants au biberon ne doivent pas être supplémentés

34 Les nouveaux laits pour nourrissons Les principes et définitions Part du principe que lenfant allaitant a moins de problèmes intestinaux = Présence de bifidobactéries Enfant nourri au lait artificiel à des bactéroïdes plus nocifs Les probiotiques, microorganismes vivants ont une action bénéfique démontrée Les prébiotiques = ingrédients alimentaires ingérés stimulent une flore déjà en place

35 Les avantages des probiotiques Prévention de la diarrhée infectieuse démontrés mais études limités (une étude) Prévention des diarrhées aux antibiotiques Démontrés par deux études Prévention et traitement de lallergie alimentaire Efficace sur enfant ayant été allaité Traitement de la mère au cours de la grossesse Guigoz transit, Nidal confort

36 Avantages de prébiotiques Choix de oligosaccharides naturels difficiles Choix des oligofructoses ou galactoses non présents dans le lait de femme Prévention des infections ORL non démontrée Pas deffet négatif Symbiotique effets synergique pré + pro Conformil, Omnéo, Milumel prémium

37 Questions sur les pré et probiotiques Que penser des avantages allégués ? Quelle sécurité dadministration ? Effet marketing ? Quelle législation ?

38 Allergie alimentaire de lenfant sécurité des aliments Allergies alimentaires de lenfant clinique Allergies alimentaires de lenfant : aliments en causes Traitement de lallergie alimentaire Prévention de lallergie alimentaire Sécurité des aliments de la diversification

39 Allergie alimentaire de lenfant : clinique Prévalence des allergies alimentaires a doublé en 5 ans - entre 2 et 4 % des cas authentifiés par le test de provocation contre 15 à 17 % se disent allergiques - 6 à 8 % des moins de 2 ans au USA La clinique La dermatite atopique 50% Lasthme 8,6 % Lanaphylaxie 5% Les symptômes digestifs 2 % Le syndrome oral 1,4 % La rhino conjonctivite 0,3 %

40 Allergie alimentaire de lenfant les aliments incriminés 5 aliments se partage les 3/4 des allergies Lœuf Larachide Le lait de vache La moutarde la morue Chez les moins de 2 ans Lœuf Le lait Chez les plus de 3 ans lhuile darachide Les allergies les plus sévères larachide, le sésame, le poisson, la noisette, les crustacés

41 Allergie alimentaire de lenfant La prévention Ne pas proposer une diversification trop précoce Eviter une exposition à une série de protéines de façon prématurée plurielle et brutale Allaitement maternel 3 à 4 mois Introduction retardée du blanc dœuf, du poisson, de larachide

42 Sécurité de lalimentation diversifiée (petits pots) 3 exigences Qualité optimale Sécurité Satisfaction des besoins nutritionnels Législation : 3 niveaux Codex alimentarius FAO et OMS 1981 CEE 1989 Réglementation françaises par arrêtés sous le contrôle de L AFSSA

43 Sécurité de lalimentation diversifiée (petits pots) Origine contrôlée des matières premières Informations sur la composition avec mention spéciale sur aliments allergisants Pas de conservateur dans les petits pots Pas dédulcorant, ni de colorant Pas de pesticide Si viandes de bœuf, contrôlées (GB abats )

44 Sécurité de lalimentation diversifiée (petits pots) Pas dOGM Teneur en nitrate limité (se méfier de la peau des carottes) Teneur en sel limité 200 mg/100 g Teneur en sucres mesurée à g max pour 100g Ouvert et entamé puis refermé se conserve 48 h en réfrigérateur POP

45 Références Laits infantiles les bébé ont l'embarras du choix,Pr C Dupont, IMH; 11/10/2002 Le bon usage des laits pour nourrisson FMC hebdo N° 90 7/11/2000 Alimentation du nourrisson: une découverte progressive des nouveautés D Chauvois-fer QM 30/09/1999 Répondre aux besoins en fer des nouveau-nés et jeunes enfants : une mise à jour, société canadienne de pédiatrie Les nouveaux laits pour nourrissons prébiotiques, probiotiques L Michaud, AS Blain-Streglof, D Turk le concours médical tome /01/2004 pages Allergies alimentaires de lenfant Pr P Scheinmann le concours médical Les généralistes favorisent-ils lallaitement L Marchand-Lucas, E Lucas: La revue du praticien MG tome 14 N) 510 9/10/200pages


Télécharger ppt "Séminaire enfant - Paris 7 - 2005 Lalimentation de lenfant de 1 à 18 mois Lallaitement maternel Les laits pour nourrisson de 1 à 6 mois Le choix du lait."

Présentations similaires


Annonces Google