La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LHospitalisation A Domicile Dr Sara BALAGNY Hospitalisation A Domicile HOPIDOM CHRU LILLE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LHospitalisation A Domicile Dr Sara BALAGNY Hospitalisation A Domicile HOPIDOM CHRU LILLE."— Transcription de la présentation:

1 LHospitalisation A Domicile Dr Sara BALAGNY Hospitalisation A Domicile HOPIDOM CHRU LILLE

2 Quelques chiffres places annoncées pour 2010, places crées fin établissement dHAD (12/2010) patients en DMS 20 jours. Age moyen des patients: 61 ans. 21% entre 40 et 60 ans 17% entre 60et 75 ans 31% > 75 ans

3 Quelques chiffres IK moyen: 50%. AVQ moyen: 13. Mode de prise en charge: Soins palliatifs30% Pansements complexes20% Statistiques nationales issues de la FNEHAD.

4 Définition de lHAD LHAD est un établissement de santé. Alternative à lhospitalisation conventionnelle. Accréditation, T2A, CLIN, CLUD, fonctionnement 24h / 24, … Obligations relatives aux soins palliatifs. Équipe nécessairement pluridisciplinaire et interprofessionelle. Soins réalisés par des acteurs salariés et/ou libéraux.

5 Missions de lHAD Assurer au domicile du malade, pour une période limitée mais révisable en fonction de lévolution de son état de santé, des soins médicaux et paramédicaux continus et coordonnés. Ces soins se différencient de ceux habituellement dispensés à domicile par la complexité et la fréquence des actes. Coordination. Formation.

6 Conditions dadmission Pathologies graves, aiguës ou chroniques évolutives et / ou instables. Soins complexes, technicité spécifique. Protocole de soins formalisé. Coordination des soins. Charge en soins importante.

7 Conditions de non admission Soins à lacte, non coordonnés. Soins à domicile relevant de SSIAD. Maintien en structure hospitalière justifié en raison dune haute technicité des soins ou de surveillance. Prise en charge unique de nutrition entérale ou parentérale, de suppléance dinsuffisance rénale ou respiratoire. Patients relevant des structures de soins alternatives à lhospitalisation en psychiatrie.

8 Modes de prise en charge Assistance respiratoire Nutrition parentérale Traitement anti-infectieux et autres traitements par voie veineuse Soins palliatifs Chimiothérapie Nutrition entérale Prise en charge de la douleur Autres traitements Pansements complexes (escarres,ulcères, brûlés) et soins spécifiques (stomies compliquées) Post traitement chirurgical Rééducation orthopédique Rééducation neurologique Surveillance post- chimiothérapie Soins de nursing lourds Éducation du patient et de son entourage Radiothérapie Transfusion sanguine Surveillance de grossesse à risque Post-partum physiologique Post-partum pathologique Prise en charge du nouveau-né Surveillance post aplasies

9 Fonctionnement de lHAD Continuité des soins. Projet thérapeutique formalisé et individualisé. De la demande dHAD à lHAD … jusquà la sortie: évaluation, soins, suivi, relais … Équipe pluriprofessionnelle « hospitalière ». Rôle fondamental du médecin traitant. Collaboration avec les soignants libéraux et les réseaux de ville. Partenariat avec les autres structures de soins, les prestataires … Organisation du ramassage des déchets dactivité de soins.

10 Évaluation avant retour a domicile Évaluation médicale et soignante: –Technicité des soins. –Fréquence journalière des soins. –Traitements administrés et mode dadministration. –Soins dhygiène et de nursing. Évaluation de la dépendance: –Autonomie dans les gestes de la vie quotidienne. –Moyens humains et financiers existants ou à développer. –Matériel existant ou à prévoir. Évaluation sociale

11 Les différentes options à domicile Retour à domicile ambulatoire. Retour à domicile avec un réseau. Retour à domicile en HAD. Importance du suivi hospitalier et du repli potentiel…


Télécharger ppt "LHospitalisation A Domicile Dr Sara BALAGNY Hospitalisation A Domicile HOPIDOM CHRU LILLE."

Présentations similaires


Annonces Google