La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Applications actuelles et perspectives davenir GIRIER David DCEM2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Applications actuelles et perspectives davenir GIRIER David DCEM2."— Transcription de la présentation:

1 Applications actuelles et perspectives davenir GIRIER David DCEM2

2 INTRODUCTION Tomographie démission de position (TEP) couplée à la scanographie (TEP-TDM) : fusion des images fonctionnelles et anatomiques. Indications du 18 FDG (FluoroDeoxyGlucose) : Oncologique : bilan dextension Cardiologique : viabilité myocardique Neurologique : foyers épileptogènes

3 PROBLEMATIQUE Nombreux « faux positifs » en oncologie, par hyperfixation du 18 FDG en zones non cancéreuses. Pathologies bénignes mises en évidence : Infectieuses Inflammatoires Intérêt nouveau en médecine interne ?

4 Rappels physiques et physiologiques Pièges à éviter

5 LA TEP AU 18 FDG Imagerie fonctionnelle scintigraphique par détection de 2 photons (511 keV) émis par lanihilation dun positon dans la matière. Image tomographique tridimensionnelle par algorithme de reconstruction.

6 18 FDG GLUT P P 1. Entrée du glucose radioactif dans la cellule2. Phosphorylation du FDG

7 e-e- e-e- e+e+ e + Couronne de détection 1. Emission dun positon2. Annihilation3. Détection simultanée des 2 photons 18 FDG 2 photons de 511 keV

8 Notion de SUV SUV = Standard Uptake Value Algorithme non consensuel = Quantification de lintensité du signal

9 Pièges à éviter Hyperfixation physiologique musculaire et dans la graisse brune chez lenfant (intérêt du couplage scanographique) Hyperglycémie, insulinorésistance (diabète type 2) et injection dinsuline modifient lexpression des GLUT Chimiothérapies => absence de fixation (3 semaines) Radiothérapie => hyperfixation inflammatoire Corticothérapie => hypofixation

10 A. Vascularites des gros vaisseaux B. Fièvre au long cours C. Sarcoïdose D. Myélome multiple E. Syndrome paranéoplasique

11 A. VASCULARITES Intérêts : détection précoce des atteintes vasculaires inflammatoires bilan dextension évaluation de la réponse au traitement Problème : faux positifs par hyperfixation sur plaque dathérome, différenciation encore difficile par SUV (intensité supérieur si inflammatoire)

12 Maladie de Takayasu Bonne corrélation entre fixation vasculaire du 18 FDG et de lactivité de la maladie ; normalisation du TEP en période de rémission (Evolution +++) Le couplage scanographique permet une localisation précise des lésions Détection de lésions infracliniques (hypothèse)

13 Maladie de Horton Pas dintérêt diagnostic par manque de sensibilité Intérêt dans le bilan dextension de la maladie : lésions vasculaires déterminées de façon quasi-exhaustive plus précisément que par IRM

14 Etude cérébrale Mise en évidence datteintes du métabolisme cérébral infra-cliniques Régressives sous traitement Déjà observé dans : neurosarcoïdose, lupus érythémateux disséminé avec atteinte neurologique, neuro-Behçet

15 B. FIEVRES AU LONG COURS Supériorité de la TEP sur la scintigraphie au citrate de gallium : Sensibilité supérieure Résolution spatiale deux fois supérieure Meilleur contraste (rapport signal/bruit) Infériorité de la TEP sur la scintigraphie aux leucocytes marqués: Faible spécificité Nombreux faux positifs

16 Limites de la TEP dans les FLC Fixation non spécifique Nombreux examens non contributifs Nombreux faux négatifs Nombreux faux positifs

17 Au cours du SIDA Mise en évidence de la pathologie en cause Sensibilité 92% Spécificité 94% Différenciation des atteintes cérébrales bénignes (toxoplasmose, leucoencéphalopathie) des atteintes lymphomateuses, grâce à la SUV

18 C. SARCOIDOSE Lésions granulomateuses hyperfixantes Intérêt diagnostic nul : aucune différentiation entre sarcoïdose et atteinte maligne Probable intérêt dans le bilan dextension ou dans lévolution MAIS : aucune étude de comparaison à la scintigraphie à lOctréoscan® ou au gallium

19 D. MYELOME Hyperfixations concordantes aux lésions radiologiques les plus minimes et confirmées par histologie Pas de fixation en cas de gammapathie monoclonale Bilan dextension meilleur que par scintigraphie osseuse ou radiographie squelette entier Identification des récidives Identification de lésions persistantes sous traitement prédictives de rechute précoce Sensibilité 85% Spécificité 92%

20 E. $ PARANEOPLASIQUE Etude sur 30 patients : Histologie maligne = M+ Absence de malignité = M- TEP +62 TEP -121 Total723

21 1. A moyen terme : rhumatisme inflammatoire, histiocytose, lupus, MICI, fibrose pulmonaire et rétropéritonéale… 2. A plus long terme

22 Polyarthrite rhumatoïde Corrélation nette entre hyperfixation du 18 FDG et taille du panus en échographie ou IRM SUV faible (1,5 à 2) Recherche clinique portant sur la TEP à la 11 C-choline qui met en évidence la prolifération cellulaire articulaire et donc lactivité de la maladie

23 Histiocytose Mise en évidence de plus de lésion osseuses que la scintigraphie osseuse ou les radiographies Meilleur corrélation avec lévolution de la maladie et du traitement En cas de lésion cérébrale, la TEP confirme précocement la réponse au traitement, contrairement à lIRM qui reste pathologique

24 Lupus Mise en évidence dune hyperfixation thymique au cours des lupus actifs inexistante en phase de rémission Rôle du thymus dans le lupus ?

25 MICI Sur une série de 59 patients atteints de la maladie de Crohn : Sensibilité de la TEP : 85% Spécificité de la TEP : 90% Supériorité de la TEP face à lhydro-IRM ou la scintigraphie aux leucocytes marqués NB : fixation physiologique possible sur lintestin =>perte de spécificité (sauf en pédiatrie)

26 Fibrose pulmonaire et rétropéritonéale Hyperfixation du FDG sur les zones de fibroses Proportionnalité en fonction de lactivité de la maladie Diminution de la fixation après traitement Hyperfixation en cas de rechute

27 Autres pathologies (non exhaustif) Maladie de Goujerot- Sjögren Amylose Maladie de Castelman Maladie dErdheim- Chester Maladie de Rosai et Dorfman Aspergillose pulmonaire Infection mycobactérie Myosite Thyroïdite Gastrite

28 2. A LONG TERME Recherche portant sur : De nouveaux traceurs De nouveaux marqueurs émetteurs de positon s ( 18 F, 11 C, 15 O, 68 Ga, 82 Rb) Traceurs fluorés : De lhypoxie (FMISO) Des bases puriques et pyrimidiques (FLT= thymidine) Des hormones (FES = oestradiol) Des acides aminés (FMT, FET = tyrosine) Du métabolisme osseux ( 18 FNa)

29

30 CONCLUSION La TEP modifie déjà profondément la prise en charge en oncologie Son utilisation en médecine interne semble prometteuse notamment dans les vascularites des gros vaisseaux ou les fièvres au long cours (AMM?) Elle est déjà indiquée en cas de syndrome paranéoplasique

31 Oui mais, Quelle est la place de la TEP dans la stratégie médicale? Diagnostic? Bilan dextension? Réponse au traitement? Quel retentissement médico-économique?


Télécharger ppt "Applications actuelles et perspectives davenir GIRIER David DCEM2."

Présentations similaires


Annonces Google