La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sylvestre LABEAU Sonia MARTIAL Lampleur de la question TMS : de quoi parle-ton? TMS & Conditions de Travail Des repères pour laction Programme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sylvestre LABEAU Sonia MARTIAL Lampleur de la question TMS : de quoi parle-ton? TMS & Conditions de Travail Des repères pour laction Programme."— Transcription de la présentation:

1 Sylvestre LABEAU Sonia MARTIAL Lampleur de la question TMS : de quoi parle-ton? TMS & Conditions de Travail Des repères pour laction Programme

2 Ampleur de la question

3 Première Maladie Professionnelle reconnue, 3/4 des MP (tableaux 57 et 39) Depuis 10 ans, les MP augmentent de 18% par an En Maladies Professionnelles liées aux TMS reconnues Maladies Professionnelles liées aux TMS indemnisées, soit 81,2% des MP indemnisées Perte de 7,4 millions de journées de travail, soit 736 millions deuros de frais couverts par les cotisations des entreprises Source : CNAMTS – 2008

4 Répartition par secteurs dactivité Les secteurs les plus touchés en 2007 : Grande distribution alimentaire Métallurgie BTP … Ampleur de la question

5 La dimension européenne et internationale du problème Malgré des difficultés de comparaison internationale, les TMS sont très présents en Europe et dans lensemble des pays développés. En tête des M.P dans 5 pays européens (Belgique, Finlande, Espagne, Luxembourg et Suède) ; en progression dans la plupart des pays. Aux États-Unis : nombre des TMS x 6 en 10 ans (avec une forte augmentation dans les activités Tertiaire et Bureautique) Ampleur de la question

6 ê TMS : définis dans des tableaux de maladies professionnelles : Régime général : principalement tableau 57 (TMS les plus fréquents) Régime agricole : tableau 39 Affections du rachis lombaire par vibrations (tableau 97 rg et 57 ra) et par manutentions manuelles de charges lourdes (tableau 98 rg et 57 bis ra) Ampleur de la question

7 Exemple : le tableau 57 Ampleur de la question

8 Les TMS : des pathologies essentiellement féminines ? Même si des phénomènes physiologiques augmentent le risque chez les femmes, ce sont surtout les travaux auxquels elles sont principalement affectées qui expliquent le phénomène : travaux répétitifs des services, de lindustrie agroalimentaire, du montage électronique, … Les TMS : des pathologies qui touchent les salariés âgés et anciens ? Même si ces pathologies sont liées à lusure professionnelle… de plus en plus de pathologies de personnes jeunes, récentes dans leur emploi… Ampleur du problème Ampleur de la question Coûts pour le salarié

9 Astreinte CorporelleAstreinte Corporelle Temps Apparition douleur Persistance douleurs hors travail Pathologie articulaire Traitement médical Handicap inaptitude professionnelle Risque de perte demploi Ampleur de la question Coûts pour le salarié Des pathologies à effet différé Source : ANACT

10 Ampleur de la question Coûts pour lentreprise Coût financier direct : Participation à lindemnisation de labsence Participation au coût des MP reconnues Coût financier indirect : Coût lié à labsence : perte de production, coût en temps de gestion du remplacement, coût de lintérim…. Coût lié à la gestion de linaptitude et du reclassement Coût lié au licenciement éventuel Coût organisationnel : Perturbation de la production Obstacles ou freins à la flexibilité, au développement de projets nouveaux Climat social perturbé Image de lentreprise altérée …

11 Les facteurs de vigilance TMS : de quoi parle t-on?

12 Enquête réalisée en Martinique du 19 mars au 24 avril 2010 par téléphone auprès de 200 salariés actifs - Institut CSA. Il sagit de la déclinaison régionale de lenquête nationale menée pour le compte du réseau ANACT dans le cade de la Semaine nationale pour la Qualité de Vie au Travail – SQVT. Méthode des quotas sur des critères de sexe, dâge, de profession, de secteur dactivité et de statut professionnel. La perception des TMS par les salariés Martiniquais De quoi parle t-on ?

13 Connaissance des TMS par les salariés Mq 42 % des sondés ont au moins déjà entendu parler des TMS (55% au niveau national) Mais seuls 24 % déclarent savoir précisément de quoi il sagit (national : 35%). 71% des 50 ans ou + et 74 % des ouvriers Ne savent pas ce que sont les TMS

14 Des pathologies qui affectent les tissus mous qui se trouvent à la périphérie des articulations. Les TMS du membre supérieur surgissent lorsque les contraintes subies par lépaule, le coude, le poignet ou la main sont excessives au regard des capacités fonctionnelles des personnes. Le rachis lombaire, les cervicales et les membres inférieurs (genoux et chevilles) peuvent aussi être atteints. Définition générale De quoi parle t-on ?

15 Ne résultent pas de lésions soudaines ou spontanées (non accidentelles) Résultent de traumatismes de faible intensité et répétés sur de plus ou moins longues périodes. Signes cliniques variés : surtout la douleur associée plus ou moins à une gêne fonctionnelle. Définition générale De quoi parle t-on ?

16 Source : INRS Lappareil Musculo-Squelettique Les os Solidité Les articulations Mobilité Les muscles Mouvements, forces…. Les tendons entourées Liaisons des muscles aux os par les gaines synoviales Les bourses séreuses Aident au glissement des tendons et de la peau Les nerfs Passage de l'influx nerveux Rappel danatomie De quoi parle t-on ?

17 Source : INRS Rappel danatomie De quoi parle t-on ? Tendon Fixation du tendon sur los Triceps brachial Biceps brachial Humérus Radius Gaine synoviale Bourses séreuse

18 Des tendons qui rattachent les muscles aux os Des gaines synoviales qui entourent les tendons (notamment ceux qui parcourent un trajet avant leur point dattache) et sécrètent un liquide de lubrification pour limiter les frottements Des bourses séreuses coussins remplis de liquide au niveau de certaines articulations ( le genou, le coude) qui facilitent le glissement des tendons ou de la peau. Des nerfs permettant de contracter ou de relâcher tel ou tel muscle et de transmettre les informations sensitives (le toucher par exemple) Pour quune articulation fonctionne, il faut : Exemples de pathologies et leurs effets Source : daprès le guide TMS FGA-CFDT Lien articulation et pathologies Affections inflammatoires des tendons et des gaines synoviales Atteinte des nerfs douleurs et atrophie musculaire, à long terme syndromes canalaires (compression nerveuse dans un espace limité due à linflammation des tendons) Myalgies = douleurs et troubles des muscles De quoi parle t-on ?

19 Schéma daprès Source : INRS Si répétition du geste : Friction tendon/gaine Inflammation/micro-lésions Compression de nerfs Si repos : Disparition des symptômes = Cicatrisation Si pas de repos : Douleur Cicatrisation impossible Diminution des capacités fonctionnelles Mécanisme dinflammation De quoi parle t-on ?

20 Exemple du Syndrome du canal carpien (SCC) Source : INRS - Ergonomie gestes et postures Sollicitation excessive des doigts Inflammation des tendons et de leur gaine Gonflement qui va comprimer le nerf médian Sollicitation excessive du poignet et de la main (hyper-extention) Compression du nerf médian De quoi parle t-on ? Os du carpe Gaine synoviale Nerf médian TendonsLigament annulaire Nerf cubital

21 De quelles douleurs se plaignent les salariés Mq ? De quoi parle t-on ? 7 salariés sur 10 déclarent ressentir au moins une douleur liée aux TMS 1 sur 4 : douleurs fortes ou insupportables dont 14% de douleurs insupportables

22 Un ensemble de pathologies touchant la périphérie des articulations Un ensemble de pathologies liées à des inflammations des zones tendineuses ou liées à des compressions nerveuses Des pathologies liées à une hyper-sollicitation des membres sans possibilité suffisante de repos Des pathologies à effet différé : plus micro-traumatismes répétés… avec effet décalé, plus ou moins nettement dans le temps En résumé De quoi parle t-on ?

23 Biomécanique Geste Psychique Cognitive Le geste, plus quun simple mouvement, se compose de 3 dimensions De quoi parle t-on ? Le geste : élément de compréhension des TMS Source : « TMS et Travail, quand la santé interroge lorganisation » Edition ANACT 2006 Biomécanique : le mouvement mesurable Cognitive : la stratégie qui guide laction (liée à lexpérience et lapprentissage) Psychique : une expression de la posture psychique et sociale

24 Les TMS résultent principalement dune altération du geste De quoi parle t-on ? Le geste : élément de compréhension des TMS

25 Source : ANACT 2000 / ARACT Martinique 2010 Les facteurs de risques TMS Facteurs psychosociaux Facteurs biomécaniques Sensibilité individuelle Altération du geste Empêchement, Compétences gestuelles, créativité… De quoi parle t-on ?

26 Les facteurs biomécaniques La répétitivité des mouvements Lampleur des forces à exercer Des postures avec des amplitudes articulaires extrêmes Facteurs aggravants : vibration… Les facteurs de risques De quoi parle t-on ?

27 Les facteurs biomécaniques : les postures des épaules à lorigine des TMS Source : CSST - illustrations tirées de : LATR, mieux les comprendre pour mieux les prévenir,Serge Simoneau, Marie St-Vincent, Denise Chicoine, Association paritaire pour la santé et sécurité du travail - Secteur Fabrication de produits en métal et de produits électriques et IRSST.Physiologie articulaire, 1. Membre supérieur, I.A. Kapandji, Éditions Maloine, Paris, Juin Les facteurs de risques De quoi parle t-on ?

28 Source : CSST Les facteurs biomécaniques : Les postures de lavant-bras à lorigine des TMS Les facteurs de risques De quoi parle t-on ?

29 E 20 C R Inclinaison radiale et cubitale Appui prolongé sur le talon de la main Utilisation de la main comme un marteau Les facteurs de risques Les facteurs biomécaniques : les postures des poignets à lorigine des TMS 20 ° De quoi parle t-on ? Source : CSST

30 Exemples de prise en force et de prise en pince Les facteurs de risques De quoi parle t-on ? Source : CSST

31 Les mouvements du poignet Préhension répétée dobjets avec pinces digitales Préhension dobjets avec tractions répétées ou rotation du poignet Préhension pleine mainGeste de cisaillementApplication dune pression avec la main Membre supérieur en flexion ou abductionUtilisation doutils vibrants ou à percussion Cofacteurs de risque Mouvements de préhension et de manutention Port de gants - Exposition au froid Les facteurs de risques De quoi parle t-on ? Source : CSST

32 Les facteurs biomécaniques : les postures du dos à lorigine des TMS Source : CSST - illustrations tirées de : LATR, mieux les comprendre pour mieux les prévenir,Serge Simoneau, Marie St-Vincent, Denise Chicoine, Association paritaire pour la santé et sécurité du travail - Secteur Fabrication de produits en métal et de produits électriques et IRSST.Physiologie articulaire, 1. Membre supérieur, I.A. Kapandji, Éditions Maloine, Paris, Juin Les facteurs de risques De quoi parle t-on ?

33 Source : CSST Les facteurs biomécaniques : Les postures du cou à lorigine des TMS Les facteurs de risques De quoi parle t-on ? Source : CSST

34 Facteurs de risques Illustration vidéo De quoi parle t-on ? Film

35 Facteurs de risques Sensibilité individuelle Âge Sexe État de santé Histoire individuelle Les facteurs de risques De quoi parle t-on ?

36 Les facteurs de risques Les facteurs psychosociaux (relatifs à la façon dont la personne perçoit son travail) Intérêt au /du travail (monotonie, sens…) Qualité des relations hiérarchique Qualité du collectif de travail Ambiance de travail Niveau dautonomie perçue Satisfaction au travail Dépendance organisationnelle … De quoi parle t-on ?

37 Dépendance organisationnelle choix du moment des pauses interruption hors pauses possibles ou non cadence imposés par la machine possibilité de faire varier la quantité de travail possibilité de faire varier le rythme de travail Satisfaction au travail surcharge de travail permanente période où la charge de travail est beaucoup plus importante poste de travail satisfaisant relation de travail le travail plaît Cf. enquête INSERM-ANACT Annexes Les facteurs de risques De quoi parle t-on ?

38 Facteurs de risques Illustration vidéo De quoi parle t-on ? Film

39 Les facteurs de risques Les facteurs psychosociaux (relatifs à la façon dont la personne perçoit son travail), impactent les dimensions cognitive et psychique qui se traduisent notamment par du stress Les facteurs biomécaniques peuvent également participer à lapparition du stress De quoi parle t-on ?

40 Les principales sources de stress : Exigences quantitatives et qualitatives de la tâches Relation de travail Monotonie et caractères répétitif du travail Nuisances physiques Conception des postes de travail inadaptée Les facteurs de risques De quoi parle t-on ?

41 Source : INRS (FLORU et CNOCKAERT 1991) « Le stress est un ensemble de réponses comportementales et physiologiques témoignant de leffort dadaptation de lorganisme aux agressions » Les facteurs de risques De quoi parle t-on ?

42 Le stress entraîne : 1- tonus musculaire ( contraintes biomécaniques) 2- cortisoldéséquilibre hydrominéral, rétention H 2 0 = œdème (syndrome du canal carpien) vitesse de réparation micro lésions tendineuses (+ douleurs musculaires) défenses immunitaires 3- cytokines inflammation (des tendons) Les facteurs de risques De quoi parle t-on ?

43 Source : ANACT ARACT Martinique 2010 Les facteurs de risques En résumé Un processus de survenue (une combinaison et une probabilité) TMS Facteurs psychosociaux Facteurs biomécaniques Sensibilité individuelle STRESS Altération du geste Empêchement, Compétences gestuelles, habiletés, expression de lidentité, créativité… De quoi parle t-on ?

44 Les salariés Mq font-ils le lien entre les douleurs ressenties et lactivité professionnelle ? Pour 8 salariés sur 10 ces douleurs sont liées à leur activité professionnelle (totalement ou en partie) De quoi parle t-on ? 21% les lient totalement à leur activité professionnelle 37% chez les 50 ans et + 38% chez les ouvriers 1/3 des salariés souffrant de douleurs liées aux TMS ont déjà eu un arrêt de travail

45 TMS & Conditions de travail

46 êLes conditions de travail sont à lorigine des facteurs de risques en jeu dans lapparition des TMS TMS & CT

47 Source : ANACT 2000 – ARACT Martinique 2010 Éléments du processus de survenue des TMS (une combinaison et une probabilité) Altération du geste Empêchement, Compétences gestuelles, habiletés, expression de lidentité, créativité... TMS Facteurs psychosociaux Facteurs biomécaniques Gestion compétences et parcours Ambiances de travail Outils Consignes, procédures TMS & CT Sensibilité individuelle Conception équipements Mode de management Organisation de la production Conception produits Mode de rémunération Polyvalence Organisation du travail Relation de travail soutien Facteurs de réduction de marges de manœuvre Performance STRESS

48 Les TMS : Le résultats dune situation de fortes contraintes organisationnelles et de faibles marges de manœuvres individuelles et collectives TMS & CT

49 Lexposition des salariés MQ aux facteurs de risques TMS ? TMS & CT Question : Je vais à présent vous cite des phrases qui peuvent sappliquer à votre travail. Pour chacune delle, vous me direz si vous êtes tout à fait daccord, plutôt daccord, plutôt pas daccord ou pas du tout daccord.

50 Les salariés Mq bénéficient-ils de facteurs protecteurs? TMS & CT Question : Je vais vous citer des phrases qui peuvent sappliquer à votre travail, pour chacune delle vous me direz si vous êtes tout à fait daccord, plutôt daccord, plutôt pas daccord, pas daccord du tout. Ensemble tout à fait daccord / plutôt daccord

51 Problématique : Personnel remplaçant non formé sur le poste de travail TMS & CT Exemple : une organisation du travail génératrice de TMS Besoins Sintégrer dans le collectif de travail Connaître les procédures et modes opératoires Etre guidé Acquérir les compétences opérationnelles … Moyens Absence de formation Absence de tuteur désigné Pas de temps dédié au tutorat … Santé Mouvements accélérés, plus contraints Stress lié à la crainte de ne pas atteindre les objectifs Performance individuelle / collective Entraide non possible Erreurs fréquentes Défaut dans la production à récupérer Retard dans la production Probabilité survenue TMS

52 Repères pour laction

53 ê Réduction du coût économique qui peut être important pour la société et lentreprise ê Réduction du coût humain : pathologies, risques disolement et dexclusion, frein à lemployabilité, atteintes à limage de soi… ê Réduction du coût social : vieillissement prématuré de la population, difficultés de recrutement… Quels enjeux ? Repères pour laction

54 Lever les réticences des salariés Méconnaissance du risque Difficultés pour établir des liens avec le travail Doutes sur l'intérêt d'une déclaration Risque de précarisation / craintes pour lemploi Déni de la maladie ou du risque Un contexte plus ou moins facilitateur... Source : « TMS et travail » Collection O.M / ANACT Repères pour laction

55 Méconnaissance des risques Déni du risque (T.M.S. = pathologie professionnelle ?) Complexité de la prévention Toucher à lorganisation du travail Expériences déchec... Lever les réticences des employeurs Source : « TMS et travail » Collection O.M / ANACT Repères pour laction

56 Des CHSCT : réticences des salariés, complexité du sujet, réticences sur les questions dorganisation, manque de formation… Des préventeurs : pas de norme la complexité du modèle de compréhension comment aborder la question de lorganisation du travail ? pas de solution « experte » quels nouveaux rôles pour les préventeurs ? comment collaborer entre préventeurs ? Lever les réticences des autres acteurs Repères pour laction

57 Mieux connaître le risques TMS dans lentreprise Mieux comprendre le rapport TMS et Conditions de travail Pouvoir enrichir lévaluation des risques professionnels Passer dune approche individuelle à une approche collective Enjeux dune démarche de prévention Repères pour agir

58 Mettre en place une démarche de prévention Les points clés Développer une approche globale : technique, organisation, relations Conduire la démarche en mode projet Confronter les logiques : la participation des acteurs concernés Solutions au cas par cas Repères pour agir

59 DirectionDRH Direction production Services Techniques Qualité Encadrement intermédiaire Responsable hygiène sécurité CHSCT DP Service de Santé au travail Inspection du travail CGSS ARACT Consultants, experts... Salarié Quels acteurs mobiliser ? Repères pour agir Mettre en place une démarche de prévention

60 Dimension technique aménagement du poste de travail, conception des équipements, adaptation des outils, … ê Dimension organisationnelle répartition des tâches, organisation du temps de travail, développement de la polyvalence, gestion de production, des moyens, aménagement des temps de cycle, gestion des compétences et de lévolution de carrière … Dimension relationnelle redynamisation du collectif : coopération, transmission des savoirs- faire, soutien… favoriser la reconnaissance … Périmètres daction des CT Repères pour agir

61 Que disent les salariés Mq sur les actions de prévention dans lentreprise ? Pour 53% des sondés, lentreprise ne mène aucune action pour prévenir les TMS (national : 43%) Quand des mesures sont prises : -73% des salariés jugent ces mesures efficaces (national : 67%) Repères pour agir Question : Selon vous, votre entreprise mène-t-elle des actions pour prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques ?

62 Repères pour agir Selon les salariés Mq, que fait lentreprise pour prévenir les TMS + de 70 % Changer ou concevoir le matériel, les outils ou les produits en fonction du risque TMS Sensibiliser les salariés Adapter les objectifs de la production Entre 60 et 69% Favoriser le travail collectif Concevoir ou aménager les postes de travail Renforcer les équipes en cas de surcharge de travail Former les salariés aux gestes et postures Modifier lorganisation du travail et les méthodes de travail Faire participer les représentants du personnel à la prévention des TMS Entre 50 et 59% Résoudre rapidement les problèmes de fonctionnement Faire appel à des experts Faire participer les salariés à lanalyse et à la recherche de solutions Question : Que fait votre entreprise pour prévenir les TMS ? Base salariés dentreprises qui ont une action de prévention TMS : 66 salariés actifs)

63 LE FACT Fond pour lAmélioration des Conditions de Travail Aide publique aux entreprises et aux branches professionnelles Finance les actions damélioration des conditions de travail et des risques professionnels

64 LE FACT Trois types dactions éligibles : Accompagnement de lentreprise, par un consultant, à lingénierie, à la conduite et aux suivi du projet Etudes techniques en vue de lintroduction de nouveaux équipement de travail Mise au point doutils méthodologiques et dactions de capitalisation ou de valorisation de bonnes pratiques (demande émanant dune branche ou dun organisme professionnel)

65 LE FACT Types de problématiques concernées : TMS Risques psychosociaux Problème de maintien dans lemploi de travailleurs vieillissant Problèmes de pénibilité du travail liés à lâges … Les projets doivent avoir un caractère innovant. Il ne sagit pas de se mettre aux normes réglementaires.

66 LE FACT Les entreprises concernées : Entreprises, établissements et groupes dentreprises, de moins de 250 salariés Collectifs dentreprises sur un territoire donné Organisations professionnelles et interprofessionnelles de branches Les structures publiques ne sont pas concernées.

67 LE FACT La gestion du FACT par lANACT : instruit, conventionne et suit le déroulement de laction LARACT Martinique aide dans lélaboration du projet et la formulation de la demande

68 LE FACT Montants de laide : Entreprise : 1000 euro TTC / jour 15 jours maximum dintervention Groupe dentreprises : 1000 euro TTC / jour 13 jours maximum dintervention par entreprise signataire + 2 jours pour la coordination globale du projet Etude technique de projets dachat de nouveaux équipements : 50% de la dépense prévisionnelle subventionnée (limité à euros toutes aides publiques confondues) Action de capitalisation ou de transfert dexpérience maximum 80% du coût du projet (toutes aides publiques confondues)

69 Lire et télécharger…


Télécharger ppt "Sylvestre LABEAU Sonia MARTIAL Lampleur de la question TMS : de quoi parle-ton? TMS & Conditions de Travail Des repères pour laction Programme."

Présentations similaires


Annonces Google