La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Activités académiques Jean-François E T T E R Dr sci. polit., privat docent, maître d'enseignement et de recherche Institut de médecine sociale et préventive.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Activités académiques Jean-François E T T E R Dr sci. polit., privat docent, maître d'enseignement et de recherche Institut de médecine sociale et préventive."— Transcription de la présentation:

1 Activités académiques Jean-François E T T E R Dr sci. polit., privat docent, maître d'enseignement et de recherche Institut de médecine sociale et préventive Faculté de Médecine - Université de Genève 11 novembre 2004

2 IMSP depuis 1992 MER depuis Privat docent 1996Dr Sciences politiques 1995 Dipl. santé publique : subside PROSPER du FNRS Publications: - 61 articles originaux dans journaux peer-reviewed Plus de Frs obtenus en subsides de recherche, développement et évaluation CV

3 Enseignement Services Recherche Plan

4 Enseignement pré-gradué: - 3 ème année médecine: module « Immersion » - 5 ème année médecine: activités à choix Enseignement post-gradué: - Paris: capacité inter-universitaire en traitement des addictions. Public = 40 médecins. 2 h. de cours sur la psychologie des fumeurs - Cours/Conférences: DSP, dipl. informatique médicale, pharmaciens, assistantes en pharmacie, hygiénistes dentaires. Enseignement

5 IMSP: - membre du conseil de direction GE: - membre de la Commission cantonale de statistique socio-sanitaire (nommée par le Conseil dEtat) International: - élu membre du comité exécutif de la Society for Research on Nicotine and Tobacco (SRNT). - éditeur assistant du journal Addiction - membre du comité scientifique des conférences européennes SRNT en 2002, 2003, peer-reviewer (journaux, NCI, CR-UK, OFSP, …) Services

6 Services: stop-tabac.ch Parmi les 5 meilleurs sites internet sur larrêt du tabac Lancet-Oncology: parmi les 12 meilleurs sites 1 er dans Google Efficacité démontrée (double les chances darrêter) 6 langues: français, allemand, italien, anglais, danois, chinois visiteurs par mois brochures distribuées depuis collaborateurs Budget frs / an DASS, OFSP, Ligues cancer CH, NE, DK

7 Cigarettes (billions of pieces) 1. Knight E, Ayers O and Mayer G. The US Tobacco Industry in Domestic and World Markets. Washington: Congressional Research Service; The top five cigarette-consuming countries (1997)

8 stop-tabac.ch Forum, chat Témoignages FAQ Tests (dépendance, $) Quiz Brochures Traitements, photos, maladies Nouvelles hebdomadaires par (10000) Adresses Compte rendu individuel + suivi >100'000 enregistrements

9

10 Deaths from modifiable behavioral risk factors, USA Deaths (in 1000s) in Tobacco Diet and inactivity Alcohol Microbial agents Toxic agents Motor vehicle Firearms Sexual behaviour Illicit drugs Mokdad et al. JAMA 2004; 291: 1238–45

11 Genève: nb. décès selon OFS: femmes -- Cancer sein -- Cancer poumon

12 Stage 1Stage 2Stage 3Stage 4 male smokers female smokers % male deaths % female deaths Years % of deaths caused by smoking % of smokers among adults Developed countries are in stage 3 or 4 Developing countries are in stage 1 or 2 Le tabac: une bombe à retardement

13 France: projections 2020 Source: C. Hill

14

15 Year Tobacco deaths (millions) Baseline If proportion of young adults taking up smoking halves by 2020 If adult consumption halves by 2020 Estimated cumulative deaths 1950–2050 with different intervention strategies 1 1. World Bank. Curbing the epidemic: Governments and the economics of tobacco control. World Bank Publications, p80.

16 Consommation journalière de tabac, Suisse (ISPA)

17 Consommation cigarettes / habitant Guindon E, Boisclair D. Past, current and future trends in tobacco use. Geneva: WHO-TFI, February Suisse: 4 ème plus forte consommation de cig. sur 73 pays (2000)

18 Minutes of labor / Marlboro pack Guindon et al, Tobacco Control 2002;11: Switzerland: 3 rd cheapest cigarettes in 48 countries

19 Coût-efficacité traitt. dép. tabac : US$ / année de vie Pas remboursé ! 500 interventions Teng et al. Risk Analysis 1995; 15(3):369-90

20

21 Recherche sur tabagisme Arrêt du tabac Réduction de la consommation Substituts nicotiniques Méthodes psychométriques Evaluation de programmes Internet: recueil de données 61 articles scientifiques originaux dans journaux peer-reviewed

22 Recherche: collaborations actuelles GE - Dépt physiologie (D. Bertrand) - Dépt psychiatrie (A. Malafosse) VD - CHUV (J. Cornuz) UK - University College London (R. West, M. Ussher) - Kings College London (J. Stapleton) USA - University of Vermont (J. Hughes) - Brown University (R. Niaura) - UCLA (N. Schneider) Israel: Tel Aviv University (R. Dar) France: J. Le Houezec + tabacologues

23 Distribution des fumeurs par 'stade de changement', Genève 1996 Preventive Medicine (4), Article cité 59 fois.

24

25 Questionnaire compte rendu Intention d'arrêter de fumer Inconvénients du tabagisme (risques, poids) Situations de rechute => strategies Aide des autres Dépendence Utilisation substituts nicotiniques Age, sexe, enfants

26

27 Essai randomisé, 2'934 fumeurs Arrêt tabac, 7 mois après entrée dans programme = aucune bouffée tabac 4 dernières semaines arrêt = 1 / 28 (NNT) odds ratio=2.6 p<0.001 Archives Intern Med 2001;161:2596

28

29 Tentatives arrêt: >95% échec à un an 3/4 fumeurs: pas intention arrêter dans 6 mois Certains sont intéressés à réduire cig./jour N'utilisent pas consultat° sevrage Q = substituts nic. efficaces pour réduction chez gros fumeurs (20+ cig./j) non motivés à arrêter ? Produits diponibles OTC: effet sur réduction avec conseil minimal? Aussi: effet sur arrêt, motivation à arrêter? Réduction de la consommation

30 Durant 6 mois, traitement de: nicotine, choix entre: patch 15 mg, gomme 4 mg, et / ou inhalateur10 mg (n=265) placebo (n=269) pas d'intervention (n=389) Produits envoyés aux participants par poste Education limitée à une brochure Pas de contact en personne ni téléphone Intervention

31 Réduction avec substituts nicotine

32 Réduisent cig./j. d'au moins 50%

33 Arrêt du tabac à 26 mois (aucune bouffée 4 dernières semaines)

34 Q = messages sur usage simultané NRT et cigarettes découragent arrêt ? Essai randomisé sur internet à 9074 à fumeurs et ex-fumeurs Au hasard: différents messages Réponses: n=2027 (25% de 8124 adresses valides) Addiction 2003;98: Impact de messages sur réduction

35 1) NRT aide à arrêter 2) NRT aide aussi à réduire, chez fumeurs qui ne veulent pas arrêter 3) Ne pas utiliser en même temps NRT et cigarettes car effets secondaires (compendium) Messages

36 Impact on motivation to quit smoking In current smokers only ( )

37 Impact on motivation to use NRT In current smokers only (29-item survey)

38 Effet placebo Dar R, Etter JF. J Consult Clin Psychol, in press Received nicotine Received placebo Guessed nicotine Guessed placebo Didnt know Participants guesses regarding whether they received nicotine or placebo, assessed at the 6-month follow-up survey

39 Mean reduction in cigarettes smoked per day as a function of actual and perceived treatment, after 6 months Received NicotineReceived Placebo Guessed nicotine Guessed placebo Did not know Total

40 Méta-analyse effets à long terme NRT Collaboration avec J. Stapleton (Kings College) Cochrane sur NRT: >100 études, sujets 1 épisode de ttt de 8-12 sem. Suivi = 6 à 12 mois Pour études >4 ans suivi, diff. nicotine vs. placebo diminue de 40% entre 1 an et >4 ans (de 7% à 4%) => changement de paradigme? (Maladie chronique) Nouveaux produits: Zyban, rimonabant, varenicline, vaccin Effet sur la mortalité ? Cf. certains anti-arythmiques

41 Récepteurs nicotiniques: alpha-4 et beta-2 Collaboration avec D. Bertrand et A. Malafosse Q = tabagisme associé avec polymorphismes récepteurs alpha-4 et beta-2 ? 392 fumeurs, ex-fumeurs et jamais-fumeurs Questionnaire sur internet Saliva et ADN: par la poste Résultats: - pas dassociation avec tabagisme - association avec dépression et anxiété, plus forte chez les fumeurs

42 alpha-4: polymorphisme exon 5 C856T

43 Cloninger: modèle neuro-psycho-pharmacologique 4 traits de tempérament: - Novelty Seeking - Harm Avoidance - Reward Dependence - Persistence Liés aux systèmes de neurotransmetteurs: - Novelty Seeking = dopamine - Harm Avoidance = sérotonine - Reward Dependence = noradrénaline Jumeaux: héritabilité 4 traits de 50% à 65% (Heath 1994) Etudes alcoolisme: NS et HA

44 Etude sur "stop-tabac.ch", 775 personnes Novelty Seeking Fumeurs > jamais fumeurs (+0.5 écart-type) avec degré de dépendance Harm Avoidance Fumeurs > jamais fumeurs (+0.3 écart-type) Reward Dependence Fumeurs > Ex-fumeurs (+0.2 écart-type) Persistence Fumeurs > Ex-fumeurs (+0.2 écart-type) avec âge à l'arrêt du tabac Nicotine & Tobacco Research 2003;5:401

45 Comparaison schizo vs. population: tabac + OH SchizoPopulation n=151n=742 Fumeurs 70%28%*** Ex-fumeurs12%28%*** Cigarettes / jour22 cig.16 cig.*** 1ère cig. 5 min. réveil53%10% *** Intention arrêter 6 mois21%26%(ns) Tentative arrêt an dernier22%27%(ns) 2 articles dans Schizophrenia Bulletin

46 Développement de questionnaires Pas de bonne science sans bons instruments ! Dépendance des cigarettes Symptômes de sevrage Attitudes envers tabagisme (pour & contre) Attitudes envers substitution nicotinique Self-efficacy Stratégies de changement (« coping ») Exposition à la fumée

47 The Cigarette Dependence Scale Test de Fagerström: 1978 DSM-IV: 1994 Internet: 3009 fumeurs Retest après 2 semaines (n=578) Suivi (arrêt du tabac) après 45 jours (n=990) Cotinine: salivettes par la poste(n=108) Neuropsychopharmacology 2003;28:

48 The Cigarette Withdrawal Scale Tests des symptômes de sevrage: «utilisés et recommandés alors quils ne sont pas validés» (Patten & Martin 1996). Internetn = 3050 Retest à 2 semainesn = 187 Suivi à 6 semainesn = items, 6 dimensions Nicotine & Tobacco Research (in press) Comparaison 3 échelles (J. Hughes)

49 Mesure de l'exposition à la fumée Cig./jour * cotinine R 2 = 0.36 Echelle 4 items: R 2 = 0.63

50 Critique du modèle de Prochaska Stades de changement = 4 variables: - motivation - comportement (fumeur / ex-fumeur) - tentatives darrêt derniers 12 mois - durée de labstinence Fumeurs occasionnels ? Classification par différents questionnaires Etter JF, Sutton S. Assessing 'stages of change' in current and former smokers. Addiction 2002;97:

51 Prévalence * consommation Preventive Medicine, 2004:38: Théorie du « Hardcore smoker » : si prévalence, alors les fumeurs restants sont très dépendants. Associations dans 50 Etats U.S.A. Résultats: si prévalence, alors… = cig./jour parmi les fumeurs = tentatives darrêt = motivation à arrêter

52 Evidence-based prevention

53

54 Affiche "Kevin, 2 ans, fumeur« Patient Education & Counseling Au cours des 2 derniers mois, avez vous vu dans la rue une affiche avec un message de prévention du tabagisme? (n=1955)

55 Projets en cours Associations tabagisme * récepteurs nicotiniques participants RCT pré-traitement de nicotine (gomme 4 mg) fumeurs - ttt 1 mois avant arrêt vs. dès larrêt Intentions + opinions vaccination contre nicotine - CHUV + UK + USA: essais randomisés vaccin - sur le marché dans 2 ans ? - décisions de santé publique fondées sur données - éthique Dépendance gommes nicotine Etc.

56 Peu de recherche sur tabac en CH + Europe hors UK Nouveaux traitements Prévention basée sur les faits = nécessité de développer la recherche Conclusions


Télécharger ppt "Activités académiques Jean-François E T T E R Dr sci. polit., privat docent, maître d'enseignement et de recherche Institut de médecine sociale et préventive."

Présentations similaires


Annonces Google