La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr Florence TARPIN-LYONNET Médecin coordonnateur HAD de Crest Le 24 avril 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr Florence TARPIN-LYONNET Médecin coordonnateur HAD de Crest Le 24 avril 2009."— Transcription de la présentation:

1 Dr Florence TARPIN-LYONNET Médecin coordonnateur HAD de Crest Le 24 avril 2009

2 1° HAD ont été crées à New-York en 1945 (Home Care) En France HAD de Paris (1957)1500 lits aujourdhui Région Rhône-Alpes HAD de Grenoble a été le premier créé en 1975 pour permettre aux patients âgés de quitter les services de Long séjour (80 Places actuellement) HAD de Lyon structure PS/PH : 240 lits Drôme : 3 HAD devront couvrir lensemble du territoire.(Crest(CH)/Romans (EOVI)/ Montélimar (CH)) le gouvernement souhaite places en 2010.

3 Autorisé en 1997 mais financé en 2004 Ouverture au 1/7/2004 de 6 places dabord sur les cantons Crest Nord et Crest Sud puis Octobre 2005 extension à 30 places sur le bassin Crest Valence ( habitants.)soutien des structures publiques et privées Visite HAS V2 des établissement de santé( lHAD a bénéficié dune action remarquée par la HAS.) En 2008 Accueil moyen de 70 patients par jour (suppression des autorisations en place pour favoriser la couverture de lensemble du pays.) 2009 : création de 3 antennes dont un des critère dévaluation est « la rapidité de sortie des hospitalisations » Convention EHPAD, SSIAD (expérimental) Cependant les médecins généralistes pratiquaient bien avant notre ouverture de « lHAD sans les moyens de lHAD »

4 Ne pas se substituer à lexistant mais venir le renforcer Centrer la prise en charge sur le patient avec évaluation de ses besoins médicaux, paramédicaux et sociaux Permettre aux acteurs libéraux qui le souhaitent de rompre leur isolement dans un travail pluridisciplinaire en acceptant la confrontation des idées de part et dautre au bénéfice du patient.

5

6 PROVENANCENombre de patients admis % CH Valence % Domicile % Hôpitaux privés Drôme-Ardèche % CH Crest234.94% Hors bassin234.94% CH Die – Privas – Romans % Les Baumes40.86% EHPAD10.21% Total466100%

7 Les HAD ont pour but déviter une hospitalisation ou den diminuer la durée. Elles permettent dassurer au domicile du malade des soins médicaux, paramédicaux, continus coordonnés,dune durée limitée mais révisable en fonction de létat de santé. Elles se différencient de ceux habituellement dispensés au domicile par la complexité et la fréquence des actes. (Code de la santé publique.)

8 Une hospitalisation (demandée par un médecin hospitalier dans 85% des cas en 2008 pour lHAD de Crest, ou par le médecin généraliste dans 15% des cas en 2008.) Une structure où la charge en soins est importante Les soins peuvent être de réhabilitation ponctuels, continus, ou daccompagnement jusquau terme de la vie.

9 0

10 LHAD doit être polyvalente et généraliste lHAD doit assurer sa permanence de soins (8IDE sont dastreinte opérationnelle en H24, 2 médecins coordonnateurs dastreinte de sécurité, et nous sollicitons chaque médecin qui le souhaite pour ses patients) LHAD a des missions de -coordination, 2 réunions par semaine à lHAD ouvertes à tous, et au cas par cas au domicile des patients, dans les cabinets etc…Dossier informatique accessible par tous, il existe des réunions mensuelles appelées jeudis de lHAD,1.75assistantes sociales,et 3 secrétaires -Formation(complémentarité des formations des médecins coordonnateurs et des IDE.) -Conventionnement avec les structures hospitalières pour faciliter le circuit du patient et les ré hospitalisations éventuelles -Obligation de disposer dune Pharmacie à usage intérieur en H24 pour les structures publiques (évolution probable.) - Démarche qualité (EPP en cours pour les prises en charge en post-partum, EPP sur la douleur et EPP sur les complications infectieuses des PAC et VVC - en HAD coopération médecine 5/HAD/ et équipe dhygiène hospitalière.) - Sécurité des soins.

11 2 médecins coordonnateurs 2 cadres de santé coordonnent les soins en appui des médecins coordonnateurs 8 ETP IDE 1.75 assistantes sociales 2.25 secrétaires 1 aide soignante Diététicienne Et

12 Le médecin généraliste assure le suivi du patient en HAD en lien avec les médecins coordonnateurs et spécialistes. Son avis est indispensable pour ladmission, le suivi, justifier la poursuite ou non de lHAD (« cas frontière »). Les professionnels paramédicaux signent avec lHAD une convention. LHAD doit rémunérer lensemble des soins, les fournitures en matériel médical (convention avec appel doffre sur des critères de permanence de soins, de qualité, et de tarifs.) LHAD ne prend pas en charge(en théorie) les aides à domicile, les protections (APA), les draps et linge de toilette, les frais de pédicurie etc…

13 Synthèse des remarques faites par les patients ou leurs proches : 93 remarques ont été réalisées. Les commentaires sont majoritairement positifs. Les patients ou leurs proches soulignent le professionnalisme, laide psychologique, le soutien, la disponibilité et le sentiment de sécurité apportés par léquipe de lHAD. Ils apprécient la bonne humeur du personnel. Ils sont satisfaits de leurs prises en charge que cela soit pour le post-partum ou pour la fin de vie. Dautres commentaires relatent certaines difficultés : - manque dune présence ou de personnel la nuit, de garde–malade ou dune aide ménagère la journée - trop de différence entre lhôpital et lHAD - problème dans le circuit du médicament : trop de médicaments délivrés, ordonnance rédigée en double exemplaire, vérification de lordonnance par le patient ou sa famille car modifications non inscrites, - difficulté de reprise de matériel (pèse-bébés) par lHAD ou par la société de location, - insatisfaction concernant laide-ménagère - manque de communication avec lentourage (anxiété de la famille).

14 Chaque structure publique ou privée a une convention avec lHAD de Crest pour favoriser laval de celles-ci mais aussi pour faciliter la ré hospitalisation des patients qui le justifient 20%de décès à domicile. 35% de ré hospitalisation (accès au plateau technique, épuisement de lentourage, hospitalisation programmée le plus souvent..) 40% restent au domicile sans HAD 6% EHPAD, SSR 1% autre HAD

15 LHAD est un mode de prise en charge encore insuffisamment connu qui permet aux patients qui le souhaitent de bénéficier dune prise en charge quasiment définie « sur mesure » si lentourage est présent… Le secteur pédiatrique progresse de façon notable en HAD (1% en 2007 à 6% en 2008) Ce mode de prise en charge est encore insuffisamment connu LHAD se concentre de plus en plus sur des prises en charge lourdes et complexes.


Télécharger ppt "Dr Florence TARPIN-LYONNET Médecin coordonnateur HAD de Crest Le 24 avril 2009."

Présentations similaires


Annonces Google