La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dans le second degré comme dans le premier, l'état de santé ou la situation de handicap de certains élèves peuvent générer une fatigabilité, une lenteur,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dans le second degré comme dans le premier, l'état de santé ou la situation de handicap de certains élèves peuvent générer une fatigabilité, une lenteur,"— Transcription de la présentation:

1 Dans le second degré comme dans le premier, l'état de santé ou la situation de handicap de certains élèves peuvent générer une fatigabilité, une lenteur, des difficultés d'apprentissage ou des besoins pédagogiques spécifiques qui ne peuvent objectivement être prises en compte dans le cadre d'une classe ordinaire. Ces élèves ont besoin de modalités de scolarisation plus souples et plus diversifiées sur le plan pédagogique Apparition des UPI La loi n° du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées pose le principe de scolarisation prioritaire des élèves handicapés en milieu scolaire ordinaire, la scolarisation en milieu spécialisé étant l'exception.loi n° du 11 février Loi sur le handicap Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012

2 À compter du 1er septembre 2010, tous les dispositifs collectifs implantés en collège et en lycée pour la scolarisation d'élèves en situation de handicap ou de maladies invalidantes sont dénommés unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) et constituent une des modalités de mise en œuvre de l'accessibilité pédagogique pour ces élèves Transformation des UPI en ULIS L'intitulé des ULIS correspond à une réponse cohérente aux besoins d'élèves handicapés présentant des : - TFC : troubles des fonctions cognitives ou mentales (dont les troubles spécifiques du langage écrit et de la parole) ; - TED : troubles envahissants du développement (dont l'autisme) ; - TFM : troubles des fonctions motrices (dont les troubles dyspraxiques) ; - TFA : troubles de la fonction auditive ; - TFV : troubles de la fonction visuelle ; - TMA : troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladie invalidante). Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012

3 Le rôle du coordonnateur Chaque Ulis est dotée d'un coordonnateur chargé de l'organisation du dispositif et de l'adaptation de l'enseignement. Cette fonction est assurée par un enseignant titulaire du Capa-SH ou du 2CA-SH Sa première mission est une mission d'enseignement face à élèves visant à proposer aux élèves handicapés, quand ils en ont besoin, les situations d'apprentissage que requiert leur handicap, et en fonction des indications portées par les PPS et en lien avec l'ESS De ce fait, il serait souhaitable que le nombre délèves ne dépasse pas 10.

4 Elle constitue un dispositif collectif au sein duquel certains élèves handicapés se voient proposer une organisation pédagogique adaptée à leurs besoins spécifiques et permettant la mise en œuvre de leurs projets personnalisés de scolarisation (PPS). Parcours de formation Situation familiale Cursus scolaire Partenaires Objectifs Adaptation aux épreuves Aide humaine Aide matérielle Moyen de transport Le PPS est transmis par lenseignante réfèrente à la nouvelle équipe enseignante PPS = Modalités de scolarisation Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012

5 Les Ulis sont parties intégrantes de l'établissement scolaire dans lequel elles sont implantées. Les élèves scolarisés au titre de l'Ulis sont des élèves à part entière de l'établissement et leur inscription se fait dans la division correspondant à leur projet personnalisé de scolarisation (PPS). Validation du socle commun Palier 1 et 2 Professeur principal Conseil de classe Bulletin Sortie scolaire Participation à certaines matières Validation socle commun palier 3 PPI Enseignante spécialisée Aide aux devoirs Chef détablissement/ Projet détablissement Elève dans sa classe collège Dispositif Ulis Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012 PPS

6 Le fonctionnement de l'Ulis engage tous les acteurs de l'établissement : Les enseignants Le chef détablissement Lenseignant référent MDPH Le conseiller principal d'éducation (CPE) et son équipe En lycée professionnel, le chef de travaux Le conseiller d'orientation- psychologue (COPSY) LAVS Lassistante sociale Linfirmière et le médecin scolaire Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012 Elève de lUlis Coordonnateur de lUlis Lengagement de la famille et des services de soins extérieurs est également primordial pour un bon suivi.

7 La réussite des phases d'orientation doit donner lieu à une préparation spécifique, détaillée dans un volet dédié à l'orientation au sein du PPS. Ce volet est dénommé projet personnalisé d'orientation (PPO), il retrace le parcours des formations et de métiers (PDMF) suivi par lélève. La construction du parcours de l'élève handicapé PPO PDMF Découverte des lieux et des outils dinformations. Participation à des forums des collégiens, des lycéens Visites de structures dentreprises virtuelles ou réelles Visite d établissements et de structures Venue de professionnels dans lULIS. Participation à des projets en lien avec le monde du travail Participation à des ateliers pré-professionnels Participation à loption Découverte professionnelle (DP) Stage

8 Après le collège En lycée professionnel L'Ulis en LP est organisée pour rendre accessibles aux élèves handicapés les formations qui y sont dispensées.( CAP, BAC Pro ) Il est possible d'organiser l'Ulis dans un réseau de lycées professionnels afin d'élargir l'offre de formation proposée aux élèves handicapés. Les élèves d'Ulis sortant de LP sans avoir été en mesure d'accéder à une qualification reconnue se voient délivrer une attestation des compétences professionnelles acquises dans le cadre de la formation préparant à un CAP Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012 En lycée générale et technologique En Centre de Formation dApprentissage (CFA) En Institut Médico Professionnel (IMPRO)

9 AVS-CO (collective) pour les Ulis, accompagne lensemble des élèves du dispositif Circulaire n° du 11 juin 2003 Lattribution dun AVS à un élève peut être envisagée - quelle que soit la nature de son handicap et quel que soit le niveau denseignement - dès lors quun examen approfondi de sa situation fait apparaître le besoin (décision prise en ESS et notée dans le PPS), pour une durée déterminée, dune aide humaine apportée dans le cadre de la vie scolaire quotidienne, en vue doptimiser son autonomie dans les apprentissages, de faciliter sa participation aux activités collectives et aux relations interindividuelles et dassurer son installation dans les conditions optimales de sécurité et de confort. AVS-I (Individuel) accompagne un élève dans une Ulis ou dans une classe traditionnelle Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012

10 Aide aux déplacements dans létablissement scolaire Aide à linstallation matérielle dans la classe en début dactivité Aide à la compréhension des consignes Aide à la prise de notes sur ordinateur ou sur papier Aide à lutilisation de lordinateur Aide lors des évaluations Tâches principales de lAVS Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012

11 Aide à la concentration Aide à la tenue de lagenda ou du cahier de texte Aide au transport du portable et/ou du cartable Aide pendant les manipulations en science ou en technologie Accompagnement dans les activités sportives Aide au déplacement à la restauration, aide à la cantine Accompagnement pendant les sorties scolaires organisées par le collège Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012

12 Favoriser lautonomie de lélève La discrétion Ne pas répondre à la place de lélève Avoir une relation adaptée avec les élèves Une collaboration avec lenseignant, des temps déchange. Une place au sein de léquipe pédagogique. Une relation avec la famille Une capacité découte et de communication. Les qualités de lAVS Dun point de vue comportemental Dun point de vue didactique Dun point de vue relationnel Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012

13 Rendez-vous sur le site: La mallette de lUlis Céline Dubus – Beauvais le 23 mai 2012


Télécharger ppt "Dans le second degré comme dans le premier, l'état de santé ou la situation de handicap de certains élèves peuvent générer une fatigabilité, une lenteur,"

Présentations similaires


Annonces Google