La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEPISTAGE PRECOCE DES CANCERS BUCCAUX ET NOTION DE PERTE DE CHANCE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEPISTAGE PRECOCE DES CANCERS BUCCAUX ET NOTION DE PERTE DE CHANCE."— Transcription de la présentation:

1 DEPISTAGE PRECOCE DES CANCERS BUCCAUX ET NOTION DE PERTE DE CHANCE

2 INTRODUCTION LE CANCER =PREMIERE CAUSE DE MORTALITE EN FRANCE MAUVAIS PRONOSTIC DES CANCERS DE LA CAVITE BUCCALE ROLE STRATEGIQUE DU CHIRURGIEN DENTISTE DANS LE DEPISTAGE DE CES CANCERS ET LA PREVENTION

3 LES ASPECTS CLINIQUES ET LE DEPISTAGE DES CANCERS DE LA CAVITE BUCCALE

4 DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES Nouveaux cas de cancers en France pour 2005 : et décès Cancers des VADS nouveaux cas et 4000 décès en 2005 Cancers de la cavité buccale nouveaux cas et 1510 décès en 2005 soit 5,5% des cancers et 3,5% des décès par cancer.

5 Evolution de lincidence et de la mortalité par cancer en France de 1978 à 2000 :

6 Evolution de lincidence et de la mortalité par cancer en France en fonction de lâge :

7 Evolution de lincidence et de la mortalité par cancer en fonction du pays :

8 Incidence du cancer des VADS et de lœsophage chez les hommes en Nombre de cas pour personnes Source FRANCIM-Exploitation FNORS. Le cancer dans les régions de France

9 LES FACTEURS DE RISQUES 1. LE TABAC 2. LALCOOL 3. LE FACTEUR NUTRITIONNEL 4. IRRITATIONS ET TRAUMATISMES DE LA MUQUEUSE BUCCALE 5. LES VIRUS 6. LHYGIENE BUCCO-DENTAIRE 7. LES RADIATIONS 8. LES FACTEURS IMMUNITAIRES

10 I.LE TABAC Principal facteur de risque des cancers buccaux Contient de nombreux agents mutagènes : les irritants, les goudrons; la nicotine qui développe la dépendance et annule leffet des médicaments anti-tumoraux Seuil critique à 20 paquets années Le risque de cancer augmente avec la quantité consommée et lancienneté du tabagisme Risque multiplié par 3 par rapport non fumeur et mortalité 7 fois plus élevée

11

12 II. LALCOOL Facteur de risque majeur comme le tabac Agit en synergie avec le tabac Le risque de cancer augmente avec la quantité dalcool consommé et lancienneté de lalcoolisme mais sans effet de seuil 80% des patients avec cancer des VADS sont alcolo-tabagiques

13 Risque de cancer oro-pharyngé en fonction de la consommation dalcool et de tabac

14 ROLE DU CHIRURGIEN- DENTISTE 1. Dépistage des lésions pré-cancéreuses et cancéreuses de la cavité buccale 2. Prévention des facteurs de risque 3. Adresser le patient à une équipe compétente pour la prise en charge en cas de cancer

15 LA DEMARCHE CLINIQUE Anamnèse L examen clinique: examen exobuccal et endobuccal Les examens complémentaires: la biopsie Les moyens daide au diagnostic

16 Angiome lingual: biopsie contre-indiquée!!!

17 Moyen daide au diagnostic: coloration au bleu de toluidine

18 LES LESIONS PRECANCEREUSES OMS : « Tissu morphologiquement altéré, sur lequel les chances dapparition dun cancer sont plus grandes » Küffer et coll 1975: classification Lésions précancéreuses à dégénérescence « facultative » Lésions précancéreuses à dégénérescence « quasi obligatoire » Lésions précancéreuses à dégénérescence « obligatoire »

19 LICHEN PLAN

20 PAPILLOMATOSE ORALE FLORIDE

21

22 LES SIGNES DALERTE PERSISTANCE DUNE LESION INDURATION BORDS RELEVES ADENOPATHIE SAIGNEMENTS ALTERATION ETAT GENERAL GENE A LA DEGLUTITION NEO VASCULARISATION

23

24

25 LA PREVENTION PREVENTION PRIMAIRE PREVENTION SECONDAIRE PREVENTION TERTIAIRE

26 RESPONSABILITES DU CHIRURGIEN DENTISTE DANS LE DEPISTAGE ET LA PREVENTION DES CANCERS DE LA CAVITE BUCCALE LA NOTION DE PERTE DE CHANCE

27 I.LA RESPONSABILITE DU CHIRUGIEN DENTISTE Nature juridique de la responsabilité clinique Responsabilité civile contractuelle Arrêt MERCIER 1936 Contrat civil engageant la responsabilité civile du praticien si les 3 conditions de mise en œuvre de cette responsabilité sont réunies : la faute, le préjudice et le lien de causalité entre la faute et le préjudice

28 Lobligation de moyens Le chirurgien-dentiste débiteur de l'obligation s'engage à mettre en œuvre tous les moyens permettant d'aboutir à un résultat escompté et non à assurer directement ce résultat Lobligation dinformer le patient Le consentement éclairé

29 II. LA FAUTE TECHNIQUE EN MATIERE DE DIAGNOSTIC Capacité et compétence Le diagnostic Lerreur de diagnostic Laléa thérapeutique La notion de perte de chance

30 la notion de perte de chance Le praticien engage sa responsabilité lorsque par sa faute, il fait perdre au patient une chance de guérison ou de survie plus longue. La découverte tardive dune lésion précancéreuse entraîne un très mauvais pronostic et une perte de chance thérapeutique A différencier de laléa thérapeutique = dommage indépendant de toute faute médicale et qui nentraîne pas la responsabilité civile du praticien

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41


Télécharger ppt "DEPISTAGE PRECOCE DES CANCERS BUCCAUX ET NOTION DE PERTE DE CHANCE."

Présentations similaires


Annonces Google