La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le NTI-tss : sédation des symptômes liés aux parafonctions et influence sur les troubles du sommeil Journées Dentaires de Nice 2009 Horst Kares Sarrebruck.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le NTI-tss : sédation des symptômes liés aux parafonctions et influence sur les troubles du sommeil Journées Dentaires de Nice 2009 Horst Kares Sarrebruck."— Transcription de la présentation:

1 Le NTI-tss : sédation des symptômes liés aux parafonctions et influence sur les troubles du sommeil Journées Dentaires de Nice 2009 Horst Kares Sarrebruck

2 Nice Sarrebruck 1000 Km Metz StrasbourgNancy

3 3 DISC DISPLACEMENT Douleur orofaciale Mikrotraumatisme OCCLUSAL INTERFERENCE Arthrite Sress Crépitation Muscles Céphalées Arthrose Psychosomatique Parafonctions NTI-tss Disque déplacé MALOCCLUSION Bruxisme Fibromyalgie Dépression ATM Orthèse Dyfonctions cranio- mandibulaires Jig Trauma Occlusion Gouttière ADAM Craquement PSYCHOSOCIAL Dysfonction Neuralgie DCM MAP

4 ADAM Algies et Dysfonctionnements de lAppareil Manducateur Rosenzweig D.: Algies et Dysfonctionnements de l´Appareil Manducateur ed CDP, 1994

5 5 8% de la population souffre d´ADAM sévères De Leeuw R 2008, Sessle BJ et al. 2008

6 Parafonctions Bruxisme (serrer et/ou grincer des dents) Habitudes nocives Se mordre les lèvres/joues Sucer son pouce Se ronger les ongles, les crayons Mâcher du chewing-gum

7 Symptômes ADAM Dents Mâchoires Langue Occlusion Visage

8 Symptômes ADAM ATM Claquements Craquements Oreilles Douleurs Sensation d´oreille bouchée Démangeaisons du conduit auditif

9 Symptômes ADAM Douleurs de la tempe Douleurs des yeux Troubles visuels Troubles de la déglutition Enrouement Se racler la gorge Boule dans la gorge

10 Symptômes ADAM Dos Bras endormis Fatigue Nervosité Troubles du sommeil Troubles du comportement …

11 L ´étiologie des ADAM? Cause - Effet Facteurs de risques individuels Greene CS, 2001, J.Orofacial Pain

12 Facteurs de risques des ADAM Facteurs prédisposants Genetique Genre/sexe Troubles de la croissance/ de la posture Troubles de l´émotion Expériences douloureuses etc… Facteurs déclenchants Stress physique Macrotraumatismes Microtraumatismes occlusaux/parafonctions Troubles de l´émotion etc… Facteurs perpétuants Facteurs locaux Erreurs de diagnostic/traitement Facteurs systémiques Troubles du sommeil Réduction de l´activité du système nociceptif inhibiteur descendant Troubles de l ´emotion Tendance à catastrophiser Gain secondaire de la maladie Anxiété/Dépression Syndrome post-traumatique etc… Okeson 2005, Bell´s Orofacial Pain

13 Modèle de pathologie bio-psycho-social de la douleur Loeser, Perspectives of Pain, 1980 Nociception Cognition Émotions Comportement Environnement social

14 Axe I Diagnostic biomedical des ADAM Axe II Comportement/Environnement social Dworkin 2005 Modèle bio-psycho-social : Approche de lADAM sur 2 axes Cas B : Douleur moyenne de l´ATM associée à un sentiment danxiété, de dépression Cas A : Douleurs aigues mais activités quotidiennes normales

15 Standard international du diagnostic des ADAM Critères Diagnostiques de Recherche des Désordres Temporomandibulaires CDR/DTM Research Diagnostic Criteria for Temporomandibular Disorders RDC/TMD Dworkin SF, LeResche L: Research Diagnostic Criteria for Temporomandibular Disorders J Craniomandib Disord 1992;6: www. rdc-tmdinternational.org

16 Axe I somatique Groupe I : Désordres musculaires Ia : Douleur myofaciale Ib : Douleur myofaciale avec ouverture limitée Groupe II : Déplacements du disque articulaire IIa : Déplacements du disque avec réduction IIb : Déplacement du disque sans réduction, avec limitation d´ouverture IIc : Déplacement du disque sans réduction, sans limitation d´ouverture Groupe III : Arthralgie, arthrite, arthrose

17 Axe II Incapacité relié à la douleur et au status psychosocial (Axe psychosocial) Degré de la douleur chronique Score des échelles de l´axe II

18 Traitement des ADAM?

19 Médecine fondée sur les faits prouvés Evidence based medecine Expérience clinique Données de la Recherche Préférences du patient Décision thérapeutique

20 ADAM aigues/chroniques = thérapies différentes Axe I = douleur aigue (90%) Traitement de la « pathologie » Information Changements de comportement Réduction du stress Relaxation Sport Self-Contrôle Gouttières Physiothérapie Médicaments … Axe II = Douleur chronique (10%) Traitement de la « souffrance » Comme Axe I ainsi que : Psychothérapie comportementale

21 Types de gouttières Gouttières de relaxation Gouttières classiques Gouttières à effet orthopédique Interceptor NTI Miniplast Aqualizer Michigan Distraction Bionator Myocentrique Permanente OAM

22 Effets des gouttières Non spécifiques Placebo Guérison spontanée Autres thérapies? Changement de comportement etc… Spécifiques Décompression des récepteurs Activation hétérogene par changement de position mandibulaire Türp, Schindler, Pritsch, Rong: Anterior-posterior activity changes In the superficial masseter muscle after exposure to experimental pain. EurJOralSci 110:83(2002) + Schinder HJ

23 NTI-tss Nociceptive trigeminal inhibition suppression system

24 Les gouttières occlusales classiques accroissent le bruxisme chez 50-60% des patients Visser A, et al, The temporal/masseter co-contraction: an electromyographic and clinical evaluation of short-term stabilization splint therapy in myogenous CMD patients. J Oral Rehab ; , Clark GT et al: JAmDentAssoc.1979

25 Un jig antérieur horizontal peut réduire le bruxisme de 70% Becker I: Effect of a prefrabricated bite stop on EMG-activity of masticatory muscles. JProsthDent82(1)1999. Shankland WE: Nociceptive Trigeminal Inhibition-Tension Suppression System: A Method of Preventing Migraine and Tension Headaches: Compendium of Continuing Education in Dentistry 2002;23:2:1-6.

26 Si lon ne différencie pas selon les symptômes, les effets des gouttières occlusales et du NTI sont semblables pour les patients souffrant dADAM. Jokstad A et al: Clinical comparison between two different splint designs for temporomandibular disorders therapy, Acta Odontologica Scandinavia 2005, 63,1-9.) Magnusson T et al:Treatment effect on signs and symptoms of temporomandibular disorders--comparison between stabilisation splint and a new type of splint (NTI). A pilot study. Swed Dent J. 2004;28(1):11-20

27 NTI-tss: FDA * - Homologation en 1998 Bruxisme ADAM FDA * - Homologation en 2001 Migraines Céphalées de tension * Food and Drug Administration (USA)

28 NTI-tss - Étude clé Etude randomisée contrôlée Niveau dévidence : 3 (sur 5) N= 43 NTI-tss N= 51 gouttières occlusales Durée de l´étude = 8 semaines de port la nuit et parfois le jour Shankland WE: Nociceptive Trigeminal Inhibition-Tension Suppression System: A Method of Preventing Migraine and Tension Headaches: Compendium of Continuing Education in Dentistry 2002;23:2:1-6 FDA 510(k) Premarket Notification #K010876, 2001

29 Résultats : 82% des porteurs de NTI-tss profitent d´une réduction des symptômes de lordre de 77% (intensité et fréquence des attaques de migraines)

30 Revue systématique de la litérature NTI-tss 68 études 9 Etudes randomisées contrôlées : niveau dévidence II (comparaison avec les gouttières classiques) 4 études non contrôlées (III) 55 cas cliniques, commentaires etc… (V) Stapelmann & Türp 2008

31 Résumé de la revue systématique Gouttière classique reste l « étalon-or » pour les douleurs myofasciales et les arthralgies Pour le bruxisme/douleurs musculaires les effets du NTI-tss sont semblables aux gouttières classiques Les auteurs conseillent le NTI-tss Pour le traitement immédiat dADAM aigu Pour obtenir une réduction de la contraction musculaire Autres études nécessaires pour démontrer les effets sur : La suppression du bruxisme, les céphalée de tension, les migraines Si l´usage est correct pas de migration dentaire Les effets secondaires potentiels tels que lhyper salivation et la tension du dispositif sur les dents sont faciles à corriger Contrôles réguliers indispensables Stapelmann & Türp 2008

32 Étude pilote NTI contrôlée de l´auteur n= 16 (Mai-Août 2007) n= 82 groupe contrôle( ) 13 femmes, 3 hommes De ans Kares H: Der horzontale Front-Jjig NTI-tss, GPW 4/2008

33 Symptômes = 1-2 douleurs au niveau de la tête Critères d´inclusion Douleurs myofasciales, arthralgies, arthrites, pulpites traumatiques Douleurs aigûes et chroniques Uni-, et multiloculaires Critères d´exclusion: migraines, céphalées de tension, neuropathies, ORL, traumatismes

34 Douleurs de la nuque

35 Céphalées

36 Céphalées bilatérales

37 Développement des symptômes avec douleurs monoloculaires

38 Développement des symptômes avec douleurs multiloculaires

39 NTI + ADAM aigues

40 NTI + ADAM chroniques

41 Amélioration des symptômes NTI-tss/Gouttière classique Kares GZM-Praxis und Wissenschaft 4/2008 Céphalées bilatérales Douleurs de la nuque

42 Indications du NTI Usage immédiat Douleurs provoquées par la parafonction Douleurs monoloculaires Douleurs aiguës Céphalées bilatérales Protection dentaire Réflexe de vomissement Côut modéré

43 Contraindications (relatives) Douleurs multiloculaires Forte chronification Douleurs de la nuque Parodontite avec mobilités Rétention insuffisante Coopération insuffisante du patient Couronnes provisoires Prothèse amovible/Plusieurs couronnes attachées

44 Jig antérieur NTI-tss « Dimension verticale réduite » « Standard »

45 Plonger dans l´eau bouillante

46 Les résine devient coalescente, transparente et homogène

47 Insérer dans la préforme

48 Insertion en bouche

49 Pas de contact canins/molaires en positions excursives Glissement, mouvement « en douceur »

50 Protrusion/Rétropulsion sans interférences et sans possibilité de dépassement

51 Enlever/ arrondir les excès

52 Maxillaire ou mandibule? Durcissement? Dimension verticale? Perte de rétention? Durée de la procedure? Durée du traitement?

53 Élongation des dents? Non Port discontinu denviron 8 heures/jour Etude réalisée sur des rats (rongeurs = croissance continue des dents) : début délongation mesurable à partir du 8 e jour dabsence de contacts des antagonistes Kinoshita et al., Arch.Oral.Biol. 1982, Kiliardis et al. Int.J.Prosthod. 2000

54 Risques d´aspiration/ de déglutition? 4 millions de patients traités Pas d´aspiration documentée 4 cas de déglution documentées Bonne rétention indispensable Stapelmann, Turp 2008

55 ADAM/NTI-tss Troubles du sommeil ?

56 Troubles du sommeil (ICSD-2) Dyssomnies (troubles intrinsèques) Insomnie (6%) Troubles respiratoires ( 4%) Restless-leg (1-2%) etc…. Parasomnies (troubles perturbant le sommeil) Ronflement primaire Bruxisme Pavor nocturnus etc… Troubles somatiques/psychiatriques Psychose Alkoholisme Anxiété, Dépression etc… autres Schlafmedizin-Kompendium für Zahnmediziner 2005

57 Prévalence du bruxisme nocturne 60% de la population a des activités moteurs rythmiques de la musculature masticatrice (RMMA) -physiologique - 6-8% avec bruxisme sévère - pathologique- Gallo 1999, Kato 2001

58 58 Conséquences du bruxisme sévère ( N) Attritions, mobilités dentaires Pulpites Douleurs myofasciales Arthralgies/arthroses activées Gibbs et al. 1981

59 Stades du sommeil Wikipedia Bruxisme Relaxation

60 Reduction des troubles du sommeil avec le NTI? Peut réduire le bruxisme donc des douleurs ADAM Peut améliorer la qualité du sommeil Peut réduire de la somnolence diurne Pas de réduction des troubles respiratoires prouvée

61 Traitement de troubles respiratoires avec des orthèses d´avancées mandibulaires OAM Lim et al.: Cochrane Systematic Review 2005 Giles et al.: Cochrane Systematic Review 2008

62 Télécharchement possible /download Herzliche Grüße aus dem Saarland Ludwigskirche Saarbrücke Friedrich Joachim Stengel ( )

63 Protocole de traitement Information sur l´avantage et les inconvénients des différents types de gouttières Patient décide avec le thérapeute Réevaluation et éventuellement changement de stratégie


Télécharger ppt "Le NTI-tss : sédation des symptômes liés aux parafonctions et influence sur les troubles du sommeil Journées Dentaires de Nice 2009 Horst Kares Sarrebruck."

Présentations similaires


Annonces Google