La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lentraînement électrosystolique externe indication et mise en place aux urgences et en préhospitalier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lentraînement électrosystolique externe indication et mise en place aux urgences et en préhospitalier."— Transcription de la présentation:

1 Lentraînement électrosystolique externe indication et mise en place aux urgences et en préhospitalier

2

3 Un peu dhistoire Il exerça durant toute sa carriere au Boston Beth Israel Hospital 1936 : Electrographic change in rates deficient in vitamin B deficiency 1950 : 1er stimulation endocavitaire du noeud sinusal 1952 : 1954 : EESE sur syndrome de Stockes-Adams 1955 : définit la notion de massage cardiaque externe 1956 : propose le choc electrique transcutané dans les TV/FV Milite pour le monitorage des patients «in coronary care unit» Sassocie avec une société (Electrodyne compagny) pour limplantation Dun PM implanté par thoracotomie 1973 : LASKER AWARD Pioneer in Cardiac Pacing by the North American Society of Pacing and Electrophysiology (NASPE) in Paul Maurice Zoll (July 15, January 5, 1999)

4 GENERALITÉS EESE transcutané suppléer une activité électrique ventriculaire spontanément déficiente en imposant au myocarde une stimulation électrique de fréquence variable = création dune dépolarisation extrinsèques Facilité dutilisation et rapidité de mise en oeuvre Adapté à lurgence

5 Le matériel LE STIMULATEUR : intégré à un ensemble scope-enregistreur DES ÉLECTRODES DE STIMULATION DES ÉLECTRODES DE DÉTECTION

6 méthodes dees Endocavitaire Transcutanée Trans- oesophagien Épicardique

7 Une pratique rarissime en préhospitalier Des indications ciblées

8 RAPPEL DE CARDIOLOGIE

9

10

11 Les blocs Bloc sino auriculaire

12 Les blocs Bloc auriculo- ventriculaire I

13 Les blocs Bloc auriculo- ventriculaire II mobitz 1=Wenckebach

14 Les blocs Bloc auriculo-ventriculaire II mobitz 2

15

16 Les blocs BAV 3 bloc complet dissociation auriculo-ventriculaire plus lechappement est bas plus le QRS est large

17

18

19

20

21

22 blocs de haut degré BAV 2 type 2 : le nombre dondes P conduites est inférieur au nombre donde P bloquées. BAV 3

23 Limpedance transthoracique Impédance transthoracique : en ohms Elle varie en fonction de : la corpulence Limpédance augmente avec linspiration Les pads +large diminue limpédance la position des électrodes Si trop large : diminution du flux transmyocardique la polarité la surface de stimulation des conditions physiopathologique : hypoxie, hypercapnie, désordre hydroélectrolytique

24 MISE EN CONDITION

25 Pose de 2 voies abords veineuses avec Sérum physiologique Réaliser un ECG 12D voir 18D si suspicion de souffrance myocardique Mise en place dune surveillance scopique (Pouls, tension, SAT, FR), 4 brins Surveillance conscience et EVA Oxygène disponible, à délivrer si dyspnée ou désaturation. Préparer au moins 1 mg datropine Avoir 5 ampoules disuprel à disposition immédiate. Préparer 5 mg dadrénaline MISE EN CONDITION

26 LES «PADS» Usage unique Format adulte : minimum 150cm² soit 8 à 12 cm de diamètre utilisable à partir de 8 ans Prégélifiés : vérifier la date de péremption Respecter la Polarité ??????

27 POSITION DES «Pads» Suivre les recommandations du constructeur Si présence dun PM mettre les pads à un minimum de 8 cm du boitier Jamais sur le sein chez la femme (baisse de limpédance) antérieure : en parasternale G, centrée sur lintersection du 5e espace intercostal et de laligne médio claviculaire postérieure : latérovertébrale gauche en regard de la région cardiaque entre le rachis et la pointe de lomoplate Cependant la voie antéro-postèrieure nest jamais décrite sur les pads Lélectrode apicale est placé transversalement L'électrode en sous-claviculaire droit et de la ligne axillaire moyenne, au niveau apical du cœur (V6).

28 Préparation Porter des gants Nettoyer et sécher la zone dapplication des Pads Raser si nécessaire la zone dapplication Suivre les indications de positionnement de Pads Les Pads sont utilisables pendant 2heures Sur les peaux fragiles déplacer les Pads toutes les 30 min pour éviter les brulures TOUJOURS ETRE PRET À PASSER EN MODE DÉFIBRILATION

29 Paramètres de réglages

30 MODES DE STIMULATION Fixe ou asynchrone : absence de rythme ventriculaire Demande ou synchrone: si activité cardiaque spontanée Overdrive : troubles du rythme supraventriculaire Fréquence cardiaque : 30 à 150/min (30 à 300 en overdrive) supérieure à la fréquence propre du patient (si elle existe) Intensité : 0 à 150 mA : à augmenter progressivement jusquà la capture

31 Efficacité de leese Artéfact de stimulation (spike) Capture : chaque QRS est précédé dun spike Suivi dun complexe élargi avec un aspect de retard gauche et dune onde T Vérification de lefficacité hémodynamique par la présence dun pouls Une bonne tolérance clinique

32 Adaptation analgésie/sédation : douleur générée par la contraction des muscles thoraciques (hypnovel/morphine, kétamine CI dans IDM) Utiliser lintensité minimum efficace = seuil de stimulation Tolérance CLINIQUE la douleur

33

34

35 Indications EES transcutané (erc guidelines 2010) Devant un diagnostic dasystolie, bien rechercher la présence dune onde P qui pourrait répondre à lEES. EES devant une asystolie sans onde P naugmente pas la survie à court ou long terme que ce soit en intra ou extra hospitalier Bradychardies mal supportées hémodynamiquement généralement sur BAV de haut degré (IDM) Si risque de survenue dasystolie Bradychardie symptomatique réfractaire aux anticholinergiques ou autre drogue de 2nd intention.

36 INDICATIONS IDM (bradychardie et préventif hemibloc,bi, tri annonciateur de BAV) BBD+HBAG BBD+HBPG BBG+BAV1 BBD alternant BBG IMV Blocs SA ou AV mals tolérés

37 Traitement de la bradychardie symptomatique Atropine : CI si glaucome, avec précaution chez le transplanté cardiaque risque de block AV paradoxale, non efficace sur les bradychardies intra ou infra hisiennes 2nd intention Théophylline mg IVL : IDM inf, transplanté, cardiaque, lésion spinale Dopamine Isuprel : non recommandé en cas dinfarctus, car arythmogene Adrénaline en dernier recours

38 Traitement de la bradychardie Etiologique Intoxication : B-, inhibiteur calcique, tricycliques, digitaliques IDM ++ Dyskaliémie Hypothermie

39 Adams-stokes/BAV 3 dg complet


Télécharger ppt "Lentraînement électrosystolique externe indication et mise en place aux urgences et en préhospitalier."

Présentations similaires


Annonces Google