La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Soins infirmiers en neuroréanimation LA SURVEILLANCE NEUROLOGIQUE Alexandra LAHANQUE (IDE) Réanimation neurochirurgicale (H3D) - CHU POITIERS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Soins infirmiers en neuroréanimation LA SURVEILLANCE NEUROLOGIQUE Alexandra LAHANQUE (IDE) Réanimation neurochirurgicale (H3D) - CHU POITIERS."— Transcription de la présentation:

1 Soins infirmiers en neuroréanimation LA SURVEILLANCE NEUROLOGIQUE Alexandra LAHANQUE (IDE) Réanimation neurochirurgicale (H3D) - CHU POITIERS

2 LA SURVEILLANCE NEUROLOGIQUE La surveillance des pupilles : - Le réflexe photomoteur - La taille des pupilles - La symétrie des pupilles - La forme des pupilles - Le réflexe cornéen La surveillance de létat de conscience : - Définitions - Léchelle de Glasgow La protection cérébrale ou neuroprotection : - Définition - Objectifs - Sédation - Monitorage - Surveillance : hémodynamique, ventilatoire, autres - Position du patient

3 CHAPITRE 2 : la surveillance de létat de conscience 1 // DEFINITIONS

4 Vigilance Vigilance Conscience Conscience létat dactivation cérébrale physiologique correspondant à létat déveil comportemental qui permet une adaptation des réponses aux sollicitations du monde extérieur Elle se définit comme létat dactivation cérébrale physiologique correspondant à létat déveil comportemental qui permet une adaptation des réponses aux sollicitations du monde extérieur lensemble des activités cognitives qui permettent à un individu la connaissance de lui-même et de son environnement Elle se définit comme lensemble des activités cognitives qui permettent à un individu la connaissance de lui-même et de son environnement état dactivation des fonctions sous- corticales Cest un état dactivation des fonctions sous- corticales état dactivation des fonctions corticales Cest un état dactivation des fonctions corticales fonction du tronc cérébral Cest une fonction du tronc cérébral, plus précisément de la formation réticulée activatrice ascendante elle maintient le cortex cérébral en état déveil. Atteinte de la formation réticulée dans tous les comas fonction du cortex cérébral Cest une fonction du cortex cérébral. Elle est dépendante dun certain niveau de vigilance (latteinte du niveau de vigilance se manifeste par des troubles ou une perte de la conscience) La vigilance résulte dun équilibre entre les systèmes de sommeil et déveil. Elle est évaluée par léchelle de Glasgow Une conscience normale nécessite : - la normalité de la vigilance + - lintégrité des fonctions cognitives (léveil est indispensable à leur mise en jeu)

5 CORTEX CEREBRAL FORMATION RETICULEE ACTIVATRICE ASCENDANTE THALAMUS - Fonctionne comme une station de transmission. - Relaye linformation du tronc cérébral vers le cortex cérébral et entre les régions corticales - Centre fonctionnel du tronc cérébral. - Permet à lindividu de se maintenir en état déveil et de réactivité - Reçoit et filtre toutes les informations provenant lextérieur et de lensemble des parties du corps pour ensuite les projeter au niveau du thalamus - Recouvre la totalité des deux hémisphères cérébraux (surface externe) - Elabore la perception consciente de notre environnement

6 OBNUBILATIONSTUPEURCOMA Ralentissement de toutes les fonctions de la conscience Plus sévère que lobnubilationEvaluation clinique des fonctions de la conscience impossible Réponses verbales rares et imprécisesRéponses gestuelles complexes possibles Réponses verbales rares et imprécises. Réponses gestuelles complexes possibles mais moins élaborées et plus lentes que dhabitude Réponses verbales font défaut Exécution possible de quelques ordres simples Réponses verbales font défaut ou sont limitées à lexécution de consignes verbales élémentaires. Exécution possible de quelques ordres simples. Orientation correcte de mouvements aux stimuli nociceptifs Aucune réponse verbale. Des réactions sont obtenues seulement aux stimuli nociceptifs ou absence de réponse Réveil transitoire ou incomplet Réveil transitoire ou incomplet par stimulations auditives et nociceptives. Fatigabilité et difficultés de concentration Alterne des phases déveil imparfait avec des phases de somnolence pathologique Absence de fonction consciente cliniquement décelable (ce qui nexclut pas une activité corticale lors dun coma) Yeux ouverts ou peut les ouvrir Peut ouvrir les yeux à la stimulation Yeux fermés LES TROUBLES DE LA VIGILANCE

7 LA CONFUSION Trouble de la conscience associé à une diminution de la vigilance Baisse des capacités intellectuelles Désorientation temporo-spatiale Troubles mnésiques Réponses en grande majorité incorrectes (traduisant une altération diffuse des fonctions cognitives) Fluctuation importante du niveau de vigilance LES TROUBLES DE LA CONSCIENCE

8 DEFINITION 2 // LECHELLE DE GLASGOW DEFINITION Son but est dévaluer le coma et de quantifier létat de conscience. Elle a été crée en 1975, dans un institut neurologique de Glasgow en Ecosse. Cest une des échelles de coma la plus utilisée à travers le monde. Son but est dévaluer le coma et de quantifier létat de conscience. Cette échelle numérique : - permet de suivre lévolution par comparaison aux résultats obtenus précédemment - fournit des informations sur le pronostic Léchelle de Glasgow permet donc dapprécier la profondeur dun coma par létude de la variabilité de 3 CRITERES CLINIQUES très précis qui sont : Louverture des yeux - Louverture des yeux (E) cotée sur 4 La meilleure réponse verbale - La meilleure réponse verbale (V) cotée sur 5 La meilleure réponse motrice - La meilleure réponse motrice (M) cotée sur 6

9 OUVERTURE DES YEUX (E) Spontanée Spontanée (ouverture spontanée des yeux)4 Bruit Bruit (au bruit ou à la parole)3 Douleur Douleur (provoquée par un stimulus nociceptif)2 Absente1 RÉPONSE VERBALE(V) Normale Normale (conscient, sait qui il est, où il est)5 Confus Confus (conversation possible mais confusion,désorientation)4 Inappropriée Inappropriée (mots compréhensibles, conversation impossible)3 Incompréhensible Incompréhensible (mots incompréhensibles, gémissements, grognements)2 Aucune1 RÉPONSE MOTRICE(M) Commande Commande (exécute un ordre verbal)6 Adaptée Adaptée (mouvement de flexion, localise le stimulus douloureux et le fait disparaître)5 Orientée Orientée (mouvement de flexion, se dirige seulement vers le stimulus douloureux)4 Flexion réflexe Flexion réflexe (flexion stéréotypée, sans finalité apparente, indépendante du lieu et de lintensité de la stimulation douloureuse)3 Extension Extension (rotation interne et hyperextension)2 Aucune1COTATION

10 DÉCORTICATION DÉCÉRÉBRATION Flexion lente de lavant-bras et du poignet Extension des membres inférieurs Signe de souffrance hémisphérique profonde atteignant la région diencéphalique Extension des bras, des poignets et des membres inférieurs Signe une souffrance du tronc cérébral

11 SCORE DE GLASGOW SCORE DE GLASGOW qui varie de 3 (coma le plus profond) Une fois que lon a apprécié ces 3 critères cliniques, il suffit dadditionner leurs résultats respectifs. Leur cotation définit le SCORE DE GLASGOW qui varie de 3 (coma le plus profond) à 15 (conscience normale). Le pronostic est réservé pour des scores 7 Le pronostic est réservé pour des scores 7. De 3 à 8 correspond un état de coma, et au-delà un état déveil. Entre deux réponses possibles, toujours prendre celle qui permet dattribuer la meilleur note. Le total des points permet de situer la profondeur du coma, selon une échelle à 4 niveaux.

12 GLASGOW de 3 à 6 - Coma avec dommage cérébral très sévère Score à 3 : - Score à 3 : coma très profond, voir état de mort cérébrale GLASGOW de 7 à 8 - Coma avec dommage cérébral sévère Score 8 : - Score 8 : coma grave intubation GLASGOW de 9 à 11 - Etat déveil avec dommage cérébral modéré GLASGOW de 12 à 15 - Etat déveil avec dommage cérébral léger Score de 15 : - Score de 15 : individu normal

13 CONCLUSION Perte de la conscience, de la communication, aphasie Apparition ou aggravation dun déficit moteur SIGNES DAGGRAVATION NEUROLOGIQUE PREVENIR IMMEDIATEMENT LE MEDECIN


Télécharger ppt "Soins infirmiers en neuroréanimation LA SURVEILLANCE NEUROLOGIQUE Alexandra LAHANQUE (IDE) Réanimation neurochirurgicale (H3D) - CHU POITIERS."

Présentations similaires


Annonces Google