La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Supply Chain robuste : les bonnes pratiques dans les PMI et les multinationales 1) Quels sont les outils et les processus qui permettent aussi bien aux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Supply Chain robuste : les bonnes pratiques dans les PMI et les multinationales 1) Quels sont les outils et les processus qui permettent aussi bien aux."— Transcription de la présentation:

1 Supply Chain robuste : les bonnes pratiques dans les PMI et les multinationales 1) Quels sont les outils et les processus qui permettent aussi bien aux PMI quaux grandes entreprises de participer à la mondialisation ? 2) Quels sont les changements de comportement qui favorisent les succès communs ?

2 Les principes de modélisation de la chaîne logistique selon la Norme Française AFNOR NF ( Management logistique : Démarche logistique et gestion de la chaîne logistique) = Approche globale ou étendue « La chaîne logistique comprend désormais à minima lentreprise, ses fournisseurs (y compris ceux de prestations physiques et intellectuelles), ses sous traitants et ses clients, pour sétendre dans une approche plus globale aux fournisseurs des fournisseurs et aux clients des clients. » Supply Chain Management : définition PMIGMI

3 Caroline Mondon, CFPIM, CIRM, CSCP en cours Salariée à temps plein en PMI française : Directrice dusine (Mécanique, électronique) en PMI Salariée en temps partagé : Directrice logistique en PMI Consultante en Supply Chain Management en GMI Instructrice APICS modules certification CPIM Présidente de la commission logistique dAFNOR entre 2002 et 2006 Auteure dun roman policier pédagogique sur le management de la chaîne logistique en PMI (AFNOR) Salariée à temps plein en GMI multinationale : Directrice du projet dintégration de la Supply Chain (33 usines, employés dans 12 pays)

4 Ordre du jour Bonnes pratiques communes PMI GMI: mes 6 préférées Le chaînon manquant : la 7ème bonne pratique

5 CLIENT 1) Les attentes des clients structurent loutil industriel Les caractéristiques qualifiantes « order qualifier » Les avantages distinctifs ou compétitifs « order winner » CLIENT « Impératives pour figurer sur le marché » Exemple : respect des spécifications qualité « impératifs pour gagner contre la concurrence » Exemple : prix de vente, nouveauté, service associé Daprès la certification BASICS de lAPICS

6 Ce que vous voyez influence ce que vous pensez On ne peut évaluer que ce que lon comprend –Physique –Informatique –Ecrit A B Lequel des 2 environnements vous inspire pour produire vite et bien ? a)A b)B 2) Le 5 S partout

7 VISION MISSION OBJECTIF AMELIORER VISION MISSION OBJECTIF LA CHAINE DE MOTIVATION COHERENTE CLIENT MRP / CBN MPS / PDP S&OP / PIC ECO / Pilotage datelier MAITRISER BP 3) Le système de planification structure la gestion du temps et la communication Daprès « le 4 jours » formation Oliver Wight

8 COUTS Financier Stockage Risques 130 Opportunité Moyenne annuelle de lIndustrie après 1 an de stockage : 4) Les coûts de possession de stock font partie du coût total dacquisition Cause n°1 de décès des PMI françaises

9 Les Stocks Cachent les Problèmes L'Accélération des Processus Expose les Problèmes Conception des Processus Planning Manutention Préparation des Équipements Qualité Fiabilité des Équipements Programmes Réalistes Paperasse STOCK 4bis) Tirer sur les stocks permet déliminer les gaspillages Daprès « le 4 jours » formation Oliver Wight

10 Grille de polyvalence DG Com merc ial Men uisie r Secr étair e Appr ovisi onne ur Quali ticien Helois e Hubert Yvan Yasmi na Leon Roger ….. En formation Operationnel Expert Formateur Legende : 5) Le compagnonnage reste le secret des professionnels

11 6) Les démarches doivent être cohérentes MRP2 ( Méthode de planification des ressources ) JIT ( Juste et A Temps ) Empowerment (Responsabilisation ) TQ ( Qualité Totale ) ISO Communication visuelle client Extrait de : « Le chaînon manquant : Management de la chaîne logistique en PMI» Ed AFNOR

12 Etat présent Etat désiré Temps en trimestre Productivité Etape du projet Mettre en œuvre les 6 bonnes pratiques : approche technicienne Order qualifiers, Order winners 5 S Système de planification Formation APICS : BASICS, CPIM, CSCP… Grille de polyvalence Réduction des stocks

13 Mais… Lapproche technicienne ne suffit pas. Quel est le chaînon manquant ? ?

14 Rappel : Structure fractale Chaque partie est structurée de manière presque identique à lensemble

15 Lentreprise est une structure fractale Une grande entreprise est une somme de petits groupes dhumains. Un petit groupe dhumains est une somme dêtres humains Le changement chez lêtre humain est complexe. On peut accompagner lévolution de la complexité, mais pas la maîtriser.

16 Le chaînon manquant : la 7ème bonne pratique État présent État désiré Temps En saisons Productivité Motivation Étapes du projet Acceptation rationnelle Frustration Choc Peur Refus Résistance Acceptation émotionnelle Tristesse Ouverture Enthousiasme Engagement Confiance Performance Élégance DEUIL Refus Déni Ouverture Curiosité Courbe du changement chez lêtre humain

17 Les managers des chaînes logistiques du futur : Aiment le changement et savent le gérer pour eux-mêmes Savent accompagner le changement de petits groupes dhumains Savent comment modéliser la complexité pour la simplifier Savent appliquer des modèles dans des plus grands groupes dhumains Sintéressent aussi bien aux évolutions techniques quà la complexité humaine Suivent et font de la formation continue

18 Blog :


Télécharger ppt "Supply Chain robuste : les bonnes pratiques dans les PMI et les multinationales 1) Quels sont les outils et les processus qui permettent aussi bien aux."

Présentations similaires


Annonces Google