La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ostéosynthèse dorso- lombaire percutanée Technique chirurgicale, indications et évaluation sur une série de 17 patients Congrès de la SNCLF – Paris – 27-30.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ostéosynthèse dorso- lombaire percutanée Technique chirurgicale, indications et évaluation sur une série de 17 patients Congrès de la SNCLF – Paris – 27-30."— Transcription de la présentation:

1 Ostéosynthèse dorso- lombaire percutanée Technique chirurgicale, indications et évaluation sur une série de 17 patients Congrès de la SNCLF – Paris – novembre 2005 Patrick-Alain Faure, Mustapha Ali Benali, Jean-Jacques Moreau Service de Neurochirurgie, CHRU de Limoges

2 Ostéosynthèse percutanée réalisée avec le système Sextant (Medtronic) Cette technique permet de mettre en place par voie percutanée des vis pédiculaires et de les relier par une tige. On peut réaliser la synthèse de 2 vertèbres ou de 3 vertèbres. Elle est réalisée sous anesthésie générale, en décubitus ventral et avec une fluoroscopie biplanaire

3 Technique chirurgicale 1ère étape : mise en place des vis pédiculaires 2ème étape : mise en place de la tige reliant les deux vis pédiculaires à laide du SEXTANT

4 Principe schématique de la visée pédiculaire convergente percutanée Face Profil

5 1 cm

6 Visée pédiculaire percutanée (mise en place de broches-guides) Mise en place le long des broches de tubes dilatateurs de diamètre progressif Vissage percutané le long des broches- guides

7 Mise en place percutanée des tiges avec le SEXTANT

8 6 petites incisions cutan é es de 3cm Suites op é ratoires simples (pas de drainage, pas de transfusion, pas de corset, lever pr é coce) Tr è s nette diminution de la douleur en post-op é ratoire Dur é e d hospitalisation plus courte (48-72 heures)

9 Indications Indications en traumatologie: Fractures par compression de type A (2,3) Fractures par compression de type A (2,3) Sans signe neurologique déficitaire Sans signe neurologique déficitaire Nécessitant une ostéosynthèse postérieure sans laminectomie Nécessitant une ostéosynthèse postérieure sans laminectomie Possibilité dassociation avec une kyphoplastie Possibilité dassociation avec une kyphoplastie Indications en pathologie dégénérative : Stabilisation postérieure « frein postérieur » dun spondylolisthésis dégénératif Stabilisation postérieure « frein postérieur » dun spondylolisthésis dégénératif Possibilité dassociation avec une décompression canalaire par abord mini-invasif Possibilité dassociation avec une décompression canalaire par abord mini-invasif

10 Notre série (Service de Neurochirurgie – CHRU Limoges) 17 ostéosynthèses réalisées par méthode percutanée (juillet 2003 – octobre 2005) Age moyen 58 ans. 10 hommes, 7 femmes Traumatologie : 15 fractures dorsolombaires traitées (A2=2, A3=13) 15 fractures dorsolombaires traitées (A2=2, A3=13) T12 (3), L1 (8), L2 (3), L4 (1) T12 (3), L1 (8), L2 (3), L4 (1) Aucun patient ne présentait de déficit neurologique Aucun patient ne présentait de déficit neurologique 2 ostéosynthèses par 4 vis, 2 tiges 2 ostéosynthèses par 4 vis, 2 tiges 13 ostéosynthèses par 6 vis, 2 tiges 13 ostéosynthèses par 6 vis, 2 tiges Rachis dégénératif : 2 cas pour stabiliser un spondylolisthésis dégénératif pour stabiliser un spondylolisthésis dégénératif Montage court 4 vis, 2 tiges Montage court 4 vis, 2 tiges

11 Résultats Durée dintervention : moyenne 1h30 (1h15-2h30) Douleur post-opératoire moyenne : EVA = 1,9 Pas dinfection post-opératoire, pas de thrombose veineuse profonde Durée moyenne de séjour post-opératoire = 3 jours 94 vis pédiculaires mises en place (toutes contrôlées en post-opératoire par radiographie et scanner) 92 vis positionnées parfaitement 92 vis positionnées parfaitement 2 vis mal positionnées 2 vis mal positionnées Radiographies à 3 mois, 6 mois, 1 an (aucune rupture de matériel, pas de cyphose, bonne consolidation)

12 Traumatologie Fracture de L2 de type A3-2 selon Magerl

13 Scanner post-opératoire L1 L3 L2

14 Pathologie dégénérative Spondylolisthésis dégénératif de L3 sur L4 Sténose canalaire L3-L4

15 Clichés dynamiques montrant linstabilité du spondylolisthésis de L3 sur L4 Extension Flexion

16 Scanner post-opératoire montrant le recalibrage canalaire L3-L4

17 Conclusion Technique mini-invasive fiable Diminue la douleur post-opératoire et la iatrogénie de la synthèse postérieure Réduit la durée de séjour Qualité de lostéosynthèse Economie de santé


Télécharger ppt "Ostéosynthèse dorso- lombaire percutanée Technique chirurgicale, indications et évaluation sur une série de 17 patients Congrès de la SNCLF – Paris – 27-30."

Présentations similaires


Annonces Google