La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les consommateurs et lAEI Journées AEI dAngers 6 Février 2014 Mohamed Merdji.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les consommateurs et lAEI Journées AEI dAngers 6 Février 2014 Mohamed Merdji."— Transcription de la présentation:

1 Les consommateurs et lAEI Journées AEI dAngers 6 Février 2014 Mohamed Merdji

2 Crises alimentaires - Suspicion à légard des produits industriels - Retournement de la représentation du progrès : lâge dor cest le passé Préoccupations environnementales - Pollutions - Renforcement de lintérêt pour le proche et le local - Mieux écologiquement parlant / Ce qui vient de loin est plus dangereux La mondialisation - Anomie, perte des repères - Terroir et culture alimentaire : les nouveaux points dancrage de lidentité Le passé : Lune des principales source de réassurance aujourdhui

3 Données de létude Protéines Perception de lagriculture et de lalimentation Echantillon représentatif de 1728 personnes Octobre 2013

4 Q29. Pensez vous que les produits alimentaires que vous consommez... que ceux que consommaient vos parents ? Source Protéines, 2013

5 Q31S2. Demain... Nos enfants auront une meilleure alimentation qu'aujourdhui Source Protéines, 2013

6 Niveau dinquiétude sur les risques Scores sur une échelle de 1 à 10 Source Protéines, 2013

7 Q34S1. A votre avis, les acteurs suivants, disent-ils la vérité sur le contenu de notre alimentation ? NON JAMAIS Source Protéines, 2013

8 Manger pour un français (N= 1000) Classes Poids des classes (% du total de mots classés ) Vocabulaire spécifique Classe n°1 : Producteur, circuit court36.0 % Le petit producteur, la ferme, le marché, la campagne. Classe n°2 : Le terroir, le modèle alimentaire français 33.0 % Bretagne, Sud-ouest, Provence, La cuisine française régionale, traditionnelle, Famille, Amis, Temps (pour) faire les courses, (pour) préparer (pour) mijoter, Recettes anciennes, Bœuf Bourguignon, Blanquette, Pot-au-feu. Classe n°3 : Structure et composition du repas 19.5 % Entrée, Plat, Dessert, crudités, viande, poisson, sauce, légumes, riz, pâtes, salade, fruits, fromage. Classe n°4 : Léquilibre, la santé11.5 % Equilibrée, variée, naturelle, bio, méditerranéenne, (sans) graisse, (sans)sucre. Merdji & Debucquet 2008

9 ClassesPoids des classes (% du total de mots classés) Vocabulaire spécifique Classe n°1 : Des composants, des outils et des techniques de cuisson 45.9 % grill, bake, fry, boil, processed, microwave, barbecue, casserole, meat, spices, apple, cream, ice, sauce, vegetable, beef, steak, dish, rice, soup, fish, stir, beans, pork, salad, broccoli, etc. Classe n°2 : La rapidité, la praticité 25.9 % Easy : (to) prepare, (to) make, (to) cook, (to) take, (to) buy, quick, simple, fast food, hamburger, hotdogs, sandwiches, pie, cake, etc. Classe n°3 : Léquilibre, la santé 19.3 % healthy, diet, protein, carbohydrate, low fat, (no) cholesterol, (no) calorie, etc. Classe n°4 : Le métissage culinaire 8.9 % pasta, lasagna, pizza, spaghetti, indian, chinese, mexican, french, etc. Manger pour un Américain (N= 1000) Merdji & Debucquet 2008

10 « Quelles sont les caractéristiques dun aliment bon pour la santé ? » (N= 1000) Trois grandes classes de réponses – Local, terroir, naturel – Qualité, frais, goût, – Des vitamines, sans pesticides, colorants, additifs, etc Merdji & Debucquet & Fischler, 2010 Un aliment bon pour la santé ?

11 LAEI et les consommateurs LAEI répond à une grande partie des attentes des consommateurs : - Préoccupations santé/ Sécurité / environnement - Place accordée aux agriculteurs LAEI : Un segment entre lagriculture conventionnelle et le bio ? - Le bio rassure à défaut dautres références crédibles - Illustration avec la filière BBC

12 Santé « naturelle » Des agriculteurs engagés : - Environnement - Alimentation des animaux « Quand on sait que le produit est fait directement par un producteur, cest moins important de savoir si cest bio ou pas bio »

13 Jambon : Valeur-santé selon mode de fabrication NMoyenneEcart typeAsymétrieKurtosis Statistique Erreur stdStatistiqueErreur std Jambon artisanal ,27 2,256-,730,077,079,154 Jambon bio ,45 2,770-,581,077-,459,154 jambon préparé à partir de viandes de porcs nourris avec végétaux naturellement riches en omegas 3 qui passent dans la viande ,15 2,483-,413,077-,289,154 Jambon supérieur standard ,40 2,095-,161,077,115,154 Jambon allégé en gras ,19 2,721-,099,077-,773,154 Jambon auquel on a rajouté des omegas 3 au moment de la préparation ,15 2,441,202,077-,450,154 N valide (listwise) 999 Note de 1 à 10 : 1=aucune valeur santé 10=valeur santé maximale Merdji & Debucquet & Fischler, 2010

14 Jambon : Naturalité perçue selon mode de fabrication NMoyenneEcart typeAsymétrieKurtosis Statistique Erreur stdStatistiqueErreur std Jambon artisanal ,49 2,095-,833,077,505,154 Jambon bio ,11 2,684-,867,077,076,154 Jambon préparé à partir de viandes de porcs nourris avec des végétaux naturellement riches en omegas 3 qui passent dans la viande ,06 2,680-,393,077-,533,154 Jambon supérieur standard ,54 2,183-,135,077,057,154 Jambon allégé en gras ,45 2,680,147,077-,635,154 Jambon auquel on a rajouté des omegas 3 au moment de la préparation ,44 2,347,262,077-,609,154 N valide (listwise) 1004 Note de 1 à 10 : 1=Pas du tout naturel 10=tout à fait naturel Merdji, Debucquet & Fischler, 2010

15 Propension à payer Test hédoniqueAprès information Jambon BBC Jambon Bio Jambon Enrichi w Jambon Léger Jambon supérieur


Télécharger ppt "Les consommateurs et lAEI Journées AEI dAngers 6 Février 2014 Mohamed Merdji."

Présentations similaires


Annonces Google