La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 III. Enseigner Quest-ce être enseignant ? –Dans la société ? –Dans la classe ? –Dans létablissement ? Principales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 III. Enseigner Quest-ce être enseignant ? –Dans la société ? –Dans la classe ? –Dans létablissement ? Principales."— Transcription de la présentation:

1 1 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 III. Enseigner Quest-ce être enseignant ? –Dans la société ? –Dans la classe ? –Dans létablissement ? Principales références Crahay, M. (1999). Psychologie de léducation. Paris : PUF. Crahay, M. (2000). Lécole peut-elle être juste et efficace ? Bruxelles : De Boeck. De Landsheere, V. (1992). L'éducation et la formation. Paris : PUF. Dubet, F. (2002). Le déclin de linstitution. Paris : Seuil.

2 2 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Une situation d'éducation d éfinition,conséquences (Van der Maren, Blais 94) –Une personne adulte censée savoir (1), est en contacts réguliers (2) avec un groupe (3) de personnes (enfants) censés apprendre (4) dont la présence est obligatoire (5) pour leur enseigner (6) un contenu socialement donné (7) par une série de décisions prises en situation d'urgence (8). (1) Que sait-elle ? Comment la former ? formation des enseignants (2) Comment organiser ces contacts ? chronopsychologie (3) Comment grouper les élèves ? méthodes/techniques d'ens. (4) Comment apprennent-ils ? modèles d'apprentissage (5) Quelle institution ? histoire, sociologie, économie de l'éducation (6) Comment enseigne-t-elle ? modèles d'enseignement (7) Quel curriculum ? contenus d'enseignement (8) Comment planifie-t-elle, décide-t-elle ? pensée des enseignants

3 3 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Enseigner (Doyle 86) les caractéristiques d'une classe Multidimensionnalité : très nombreux événements et tâches, qui peuvent parfois être prévus, avec de multiples conséquences. Simultanéité : certains de ces événements peuvent se produire en même temps (travail en petits groupes). Immédiateté : le rythme de ces événements peut être rapide. Imprédictibilité : des événements peuvent être imprévus. Non-confidentialité : les événements peuvent être vus de nombreux témoins, les classes étant publiques. Histoire : la classe accumule le souvenir de ces événements.

4 4 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Enseignement et société (Le Goff 99) On enseigne un contenu, mais aussi, parfois à son insu, la société dans laquelle on est. Technicisation du vocabulaire et des pratiques enseignantes. Dès la maternelle, les compétences de lélève sont évaluées, passées au crible. Parmi les mots suivants, quels sont ceux qui nappartiennent quà lentreprise ? Compétences, planification, projet, contrat, règles, travail en équipe, évaluation, portefeuille de compétences, « usager au centre du dispositif »,

5 5 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Instituteurs et professeurs pédagogues et spécialistes (Peyronie 96) Les primaires, ces « incapables prétentieux » (Isambert-Jamati 85). Ils sont des demi-oisifs pour les ruraux et des demi-savants pour les intellectuels. Leur seule légitimité : la pédagogie. Dans le secondaire, on milite pour une défense des savoirs, on se pense comme mathématicien, historien, etc., non comme enseignant : distance symbolique entre les deux corps, que l' IUFM a rapprochés.

6 6 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Les difficultés de lenseignant débutant (Lazuech 00) Difficultés de lenseignant débutant liées au travail et la motivation des élèves. Enquête sur 550 profs : –Intéresser les élèves les moins motivés (71 %) –Faire travailler les élèves de niveaux hétérogènes (62 %) –Faire travailler les élèves chez eux (61 %) –Faire travailler les élèves régulièrement (53 %) Maîtrise de certains aspects du métier : + maîtrise de la discipline enseignée (49 %) + préparer les cours (43 %) - orientation des élèves (65 %) - connaissance de la psychologie des adolescents (52 %) - faire travailler les élèves en groupes (44 %)

7 7 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Lien entre ancienneté de lenseignant et réussite des élèves (Bressoux 94)

8 8 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Définir des objectifs spécifiques (Barlow 87 ; Hameline s.d.) Trois points pour formuler un objectif : –performance observable : décrire une activité de l'élève identifiable par un comportement observable (le verbe doit être un verbe d'action). –condition : décrire les conditions dans lesquelles le comportement doit se manifester (quel matériel utiliser, en combien de temps, etc.). –critère : décrire le critère permettant de savoir si l'objectif est atteint.

9 9 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Enseigner (Hameline s.d.) finalité, but, objectif FINALITÉ : énoncé de principe assignant à un système d'enseignement des lignes de conduite de manière très générale. BUT : objectif destiné à être atteint et conservé, à long terme, avec des échéances. OBJECTIF : énoncé d'intention pédagogique décrivant en terme de capacité de l'apprenant l'un des résulats escomptés d'une séquence d'ens.

10 10 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Test reconnaissance d'objectifs… 1) Être capable, en 10 min de trouver dans le dictionnaire 5 mots imposés, et noter le numéro de la page correspondant à chacun (aucune erreur admise). 2) Être capable de compléter, en 15 min, 3 mots dont les trois premières lettres sont données ainsi que leur définition. 3) Être capable, en 10 min, d'écrire en toutes lettres les abréviations contenues dans la définition d'un mot donné, en utilisant la liste des abréviations. 4) Être capable de comprendre les données du problème de la crise de l'énergie. 5) Être capable de recopier la définition qui convient au contexte pour les 10 mots soulignés dans les phrases suivantes... 6) Étant donné une liste de 10 opérations dans D+ (4 chiffres significatifs maxi), l'élève cochera parmi 4 nombres proposés celui qui lui paraît le plus voisin du résultat (2 min, une erreur admise).

11 11 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Les rôles de lenseignant (Brochure PLC1, Stern 94) Se plonger dans la brochure de létudiant pour connaître les différents rôles de lenseignant : 3 domaines : le système éducatif, la classe, létablissement… Stern précise un peu plus : être engagéajuster et improviser connaissance disciplineconnaître les élèves aimer les enfantstravailler en équipe éducative donner moralement lexempleréfléchir gérer le groupeaméliorer la profession utiliser les NTICcontribution à la société maîtriser les modèles ens/appr.

12 12 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Enseignement et participation des élèves (Crahay 00) Enchaîner les différentes activités de manière à les présenter dans un flux continu Concevoir des séances en faisant en sorte que les interférences entre élèves soient minimales Manifester un intérêt pour le travail des élèves, faire en sorte de répondre efficacement aux problèmes que se posent les élèves

13 13 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Lenfer est pavé de bonnes intentions : les encouragements (Pintrich 96) Les élèves interprètent la parole de lenseignant pour savoir ce quil pense deux : La colère est interprétée comme un manque defforts, la pitié comme un manque de capacités. Lencouragement fait que lélève se perçoit comme manquant de capacités (mais que des efforts sont faits) ; le blâme fait que lélève se perçoit comme manquant defforts (mais que lélève est capable). Laide de lenseignant, non sollicitée, fait que lélève se perçoit comme manquant de capacités ; la négligence, en revanche, est une trace de capacité chez lélève (il peut se débrouiller seul).

14 14 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Enseigner (Noizet & Caverni 78) corriger des copies Écarts importants : sévérité inégale des correcteurs ; dispersion inégale ; classement inégal des copies ; différence de notation pour une même copie. Effets d'ordre (surévaluer les premières copies, sous-évaluer les dernières), d'ancrage (surévaluer la copie suivant une mauvaise, sous-évaluer la suivante d'une bonne). Modèles de référence Produits attendus Repères sur une échelle Produit, norme Échelle de mesure

15 15 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Choisir un média denseignement 7 types de présentation (Lieury 96) Adaptation d'un documentaire TV, diffusion à des élèves de 6-5 e. Tests QCM de mémorisation. Verbal Imagé+ verbal Visuel Lecture 38 % Manuel 31 % Auditif Cours oral 21 % TV 11 % Audio- visuel Cours oral + tableau 27 % TV + sous- titres 20 % Imagé Télévision muette 0 %

16 16 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Sociologie de l'éducation (Crahay 96) combattre l'échec scolaire Données internationales de l'IEA. Il n'y a pas de relation entre les pourcentages d'élèves à score élevé et ceux d'élèves à faible score. L'échec scolaire n'est pas le prix à payer pour un enseignement de qualité. Le nombre de redoublements n'est pas lié au nombre d'élèves par classe. Effet Posthumus (culture de l'échec) : un enseignant évalue de manière à ce que les notes se distribuent suivant une courbe de Gauss, quelles que soient les compétences des élèves.

17 17 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Pamphlets 1 (Maschino 84) voulez-vous des enfants idiots ? –« Aujourd'hui, les experts sont légion, et les machines font le reste : à quoi bon savoir écrire, quand on peut téléphoner ? lire, quand la "télé" nous distrait tous les soirs ? apprendre la géographie, quand les agences organisent nos voyages ? étudier l'histoire, quand A. Decaux nous la raconte avec talent ? la philosophie, quand on sait que chacun a la sienne ? les maths, quand on dispose d'une calculatrice électronique ? […] Bref, à quoi bon se cultiver, quand le système est ainsi agencé qu'il cultive notre passivité, entretient nos ignorances, vit et prospère de notre bêtise ? (Maschino 84)

18 18 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Pamphlets 2 (Despins, Bartholy 87 ; thème de vie et pédagol Schiffres 94) –Les indiens ? On peut tenir un an avec ça ? –Oh oui, c'est facile ! Prenons les mathématiques : […] la patate des guerriers, et la patate des squaws ; les plumes blanches et les plumes rouges […] en français, les enfants auront envie de transmettre sous forme de pictogrammes le message des sioux à leurs frères ennemis Iroquois pour les prévenir que les bleus vont charger. […en histoire géographie] Rien de plus facile que de structurer le temps et l'espace en faisant la maquette du village ou de la réserve. (Despins & Bartholy 87). Maîtriser les techniques opératoire usuelles> être bon en calcul. Mettre en œuvre une démarche technologique> savoir utiliser un ouvre-boîtes. Rendre compte de sa propre démarche (arts plastiques)> expliquer son dessin (Schiffres 94).

19 19 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Enseigner (Gauthier 97) un métier sans savoir La connaissance du métier suffit : enseigner, cest transmettre une matière. Le talent suffit : « Enseigner, tu las ou tu las pas ». Le bon sens suffit : il ny a rien à apprendre dans le métier. Le senti suffit : enseigner à lintuition plutôt quà la raison. Lexpérience suffit : on apprend à enseigner « sur le tas ». La culture suffit : lenseignant « monstre de culture » qui subjugue ses élèves.

20 20 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Quiz 1 (Paquay & Wagner 96) quel enseignant(e) êtes-vous ? a) une personne en relation et en développement de soi b) un acteur social engagé dans des projets collectifs et conscient des enjeux anthroposociaux des pratiques quotidiennes c) un maître instruit, celui qui maîtrise des savoirs d) un praticien-artisan qui a acquis sur le terrain des schémas daction contextualisés e) un technicien qui a acquis systématiquement des savoir-faire techniques f) un praticien réflexif qui sest construit un savoir dexpérience systématique et communicable plus ou moins théorisé

21 21 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 Solution du quiz 1c ; 2e ; 3d ; 4f ; 5b ; 6a


Télécharger ppt "1 III. P. Dessus|IUFM Grenoble|mai-14 III. Enseigner Quest-ce être enseignant ? –Dans la société ? –Dans la classe ? –Dans létablissement ? Principales."

Présentations similaires


Annonces Google