La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

THEME: OTORHINOLARYNGOLOGIE ORL N° 4. KERATOKYSTES ODONTOGENIQUES ET SYNDROME DE GORLIN : A PROPOS DUN CAS L. El Assasse, B. Abir, F. Amraoui, T. Amil,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "THEME: OTORHINOLARYNGOLOGIE ORL N° 4. KERATOKYSTES ODONTOGENIQUES ET SYNDROME DE GORLIN : A PROPOS DUN CAS L. El Assasse, B. Abir, F. Amraoui, T. Amil,"— Transcription de la présentation:

1 THEME: OTORHINOLARYNGOLOGIE ORL N° 4

2 KERATOKYSTES ODONTOGENIQUES ET SYNDROME DE GORLIN : A PROPOS DUN CAS L. El Assasse, B. Abir, F. Amraoui, T. Amil, S. Chaouir, A. Darbi Service de Radiologie. Hôpital militaire dinstruction Med V. Rabat. Maroc

3 Introduction Nous rapportons un cas de syndrome de GORLIN GOLTZ connu encore sous plusieurs dénominations telles : Nævomatose basocellulaire, cinquième phacomatose, syndrome de Ward ou épithéliomatose multiple généralisée. Cest une affection dysembryoplasique héréditaire, actuellement considérée comme appartenant au cadre des neurocrestopathies.

4 Observation Homme,43 ans. Antécédent de kyste épidermique au niveau du pied réséqué il y a 6mois. Présente une tuméfaction génienne basse droite depuis 6 mois augmentant progressivement de taille, avec névralgies dentaires de 42,43 et 45. Examen général: tâches café au lait au niveau du visage du thorax et du dos. 2 naevi labial supérieur et prétragien. Radiographie panoramique: lésions kystiques uniloculaires multiples des maxillaires. TDM crâniofaciale a été demandée, devant la présence de lésions cutanées spécifiques.

5 TDM faciale en coupes axiales FO, FP: multiples lésions ostéolytiques des maxillaires avec rupture des corticales et envahissement du sinus maxillaire droit. Résultats

6 TDM cérébrale en coupes axiales FO, FP: Calcifications de la tente du cervelet, sans anomalies de densité intraparenchymateuse. Résultats

7 TDM cérébrale en coupes axiales FO, FP: Calcifications méningées et de la faux du cerveau, sans anomalies de densité intraparenchymateuse

8 Le syndrome de Gorlin Goltz est diagnostiqué à la base des lésions cutanées de naevomatose, des kystes odontogéniques et des calcifications cérébrales.

9 Discussion Le syndrome de Gorlin Goltz est une maladie dysembryoplasique caractérisée par un spectre danomalies du développement et une prédisposition à différents cancers. Prévalence : 1/ Race blanche ++ Touche indifféremment les 2 sexes. Transmission autosomique dominante, par mutations du gène Patched (PTCH) gène suppresseur situé en 9q23.1, à pénétrance complète et à expressivité variable. Les manifestations cliniques sont très diverses: cutanées, osseuses, Oculaires, neurologiques, génitales et rénales.

10 Anomalies cutanées Naevomatose basocellulaire+++ Taches café au lait Porokératose palmoplantaire++ Kystes sébacés Kystes épidermiques aux extrémités des membres Lipomes Fibrome cutané ou sous cutané Anomalies osseuses Craniofaciales: (Macrocéphalie avec dolichocéphalie, Saillie des bosses frontales, Hypertélorisme, Prognathisme, kératokystes des maxillaires) Costovertébrales: (Côtes bifides, fusionnées, ou agénésiques,Cyphoscoliose, Fusion vertébrale,Spina bifida) Anomalies des mains: (4 e métacarpien court, Polydactylie, syndactylie) Anomalies oculaires Microphtalmie Strabisme Colobome Glaucome Cataracte

11 Anomalies neurologiques Calcifications intracrâniennes++ Faux du cerveau, Tente de lhypophyse, Apophyses clinoïdes. Agénésie du corps calleux Anomalies rénales Malformations rénales Insensibilité du tubule rénal à la PTH Anomalies génitales hypogonadisme Autres Anosmie Fente labiopalatine endocriniennes

12 Conclusion Maladie rare mais non exceptionnelle. Associe le plus fréquemment une naevomatose basocellulaire, des kératokystes des maxillaires, et des calcifications cérébrales. Le potentiel carcinologique fait la gravité de la maladie, justifiant un dépistage précoce et une surveillance régulière.

13 REFERENCES 1 - GORLIN N.J., SEDANO H.O. The multiple nevoid basal cell carcinoma, a syndrome revisited.Birth defects 1971, 7, HANAFI S.M. La nævomatose basocellulaire. Revue de la littérature. Thèse, Rabat(Maroc), 1990, n° JEANMOUGIN M., ZELLER J., WECHSLER J., REVUZ J. La nævomatose basocellulaire et améloblastome. Ann. Dermatol. Vénérol., (Paris) 1979, 106, MAUDUIT G., PLAUCHU H. La nævomatose basocellulaire. Etude génétique et fréquence des cas sporadiques. Lyon Médical, 1982, 247, 7, NOURY J.Y. La nævomatose basocellulaire. Thèse, Paris, 1967, n° POISSONNET H., RENARD G., DUFIER J.L., POLLIOT L. Phacomatose de GORLIN-GOLTZ. Arch. Opht., Paris, 1977, 37, n° 3,


Télécharger ppt "THEME: OTORHINOLARYNGOLOGIE ORL N° 4. KERATOKYSTES ODONTOGENIQUES ET SYNDROME DE GORLIN : A PROPOS DUN CAS L. El Assasse, B. Abir, F. Amraoui, T. Amil,"

Présentations similaires


Annonces Google