La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enseigner la NATATION Bassin de Frais Vallon 2013-2014 Frédéric DESTE CPC EPS Marseille 10.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enseigner la NATATION Bassin de Frais Vallon 2013-2014 Frédéric DESTE CPC EPS Marseille 10."— Transcription de la présentation:

1 Enseigner la NATATION Bassin de Frais Vallon Frédéric DESTE CPC EPS Marseille 10

2 LES TEXTES… ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Léducation physique vise le développement des capacités nécessaires aux conduites motrices et offre une première initiation aux activités physiques, sportives et artistiques. Tout en répondant au besoin et au plaisir de bouger, elle permet de développer le sens de leffort et de la persévérance. Les élèves apprennent à mieux se connaître, à mieux connaître les autres ; ils apprennent aussi à veiller à leur santé. La pratique des activités est organisée sur les deux années du cycle en exploitant les ressources locales. Programmes 2008 Compétence 1: Réaliser une performance - Activités athlétiques : courir vite, longtemps, en franchissant des obstacles, sauter loin et haut, lancer loin. - Natation : se déplacer sur une quinzaine de mètres. Compétence 2: Adapter ses déplacements à différents types denvironnement - Activités descalade : grimper jusquà 3 m et redescendre (mur équipé). - Activités aquatiques et nautiques : simmerger, se déplacer sous leau, se laisser flotter. - Activités de roule et glisse : réaliser un parcours simple en roller ou en vélo. - Activités dorientation : retrouver quelques balises dans un milieu connu.

3 LES TEXTES… B.O. du 5 janvier 2012: Repères pour organiser la progressivité des apprentissages Cours préparatoire Cours élémentaire première année Réaliser une performance Coordonner et enchaîner des actions motrices caractérisées par leur force, leur vitesse, dans des espaces et avec différents matériels, dans des types defforts variés, de plus en plus régulièrement, à une échéance donnée, pour égaler ou battre son propre record. Repérer, identifier (CP) puis chercher à stabiliser (à partir du CE1) sa performance (être capable par exemple de la reproduire 4 fois sur 5). Natation Activités Aquatiques et nautiques Se déplacer - en lâchant de temps en temps un rail ou une ligne deau équipée ; - en saidant dune frite et en utilisant bras et jambes (en lâchant la frite, en saidant dun bras) ; - avec une aide à la flottaison tenue à bout de bras et en soufflant dans leau ; - en utilisant de façon autonome une ou plusieurs formes de propulsion (tirer leau avec les bras, battre les pieds) ; - en autonomie sans reprise dappuis ni aide à la flottaison sur une courte distance (5 à 8 mètres). Séquilibrer - chercher des équilibres, en se laissant porter, en prenant appui sur une planche, en variant les positions en ventral et en dorsal. Enchaîner des actions - se fixer une distance à réaliser, choisir un parcours avec plus ou moins de possibilités de reprises dappuis (hors appuis plantaires) ; - chercher à augmenter la distance et à limiter le nombre dappuis. Se déplacer - en position ventrale, voies respiratoires immergées ; - en position dorsale avec si besoin un support ; - en variant les modes de propulsion (bras simultanés ou en alternance). Séquilibrer - trouver des équilibres, aller vers lalignement tête-tronc; - rester quelques secondes sur place, tête hors de leau. Enchaîner des actions - enchaîner plusieurs actions, par exemple, sauter dans leau, remonter passivement en boule puis se déplacer sur une dizaine de mètres en ventral avec un passage sur le dos ; -se fixer un projet daction, se confronter à sa réalisation et lajuster en fonction de ses possibilités. - Se déplacer sur une quinzaine de mètres sans aide à la flottaison et sans reprise dappuis.

4 B.O. du 5 janvier 2012: Repères pour organiser la progressivité des apprentissages Adapter ses Déplacements … Se déplacer de façon adaptée et se repérer dans des formes dactions inhabituelles mettant en cause léquilibre (grimper, rouler, glisser, simmerger…), dans des milieux variés (terrain plat, vallonné, boisé, eau calme, neige, bassin…), sur des engins (ou montures) instables (bicyclette, roller, ski, poney…), dans des environnements progressivement plus éloignés et chargés dincertitude (parc public, bois, forêt, montagne, plan deau…). Activités aquatiques et Nautiques Natation En moyenne ou en grande profondeur, choisir son entrée dans leau, son déplacement, son immersion dans le cadre dun projet personnel de déplacement. En moyenne ou en grande profondeur, maîtriser une entrée dans leau active et effectuer un déplacement comprenant un temps dimmersion. Entrer dans leau avec ou sans aide - en glissant, en se laissant tomber, en sautant ; - en entrant par les pieds, par la tête ; - dans différentes positions, en sautant pour attraper un objet flottant. Simmerger pour réaliser quelques actions simples - en passant sous un obstacle flottant ; - en descendant à laide dune perche, dune cage ; - en touchant le fond avec différentes parties du corps ; - en prenant une information visuelle ; - en ramassant un objet lesté ; - en remontant à laide dun support ou en remontée passive. Entrer dans leau sans aide - en orientant son corps différemment (en avant, en arrière, latéralement), pour sauter, rouler, basculer… ; - en sautant au-delà dun objet flottant ; - en entrant par les pieds, par la tête, pour aller au fond (corps tendu). Simmerger pour enchaîner quelques actions comprenant un changement de direction dans le déplacement subaquatique - en traversant la partie inférieure de la cage subaquatique ou 2 à 3 cerceaux lestés ; - en prolongeant quelques instants son immersion pour communiquer par le geste avec un camarade ; - en ramassant plusieurs objets lestés, selon une couleur donnée ; - en remontant pour se laisser flotter un instant sur le ventre ou sur le dos. - Effectuer un enchaînement dactions sans reprise dappuis, en moyenne profondeur, amenant à simmerger en sautant dans leau, à se déplacer brièvement sous leau (par exemple pour passer sous un obstacle flottant) puis à se laisser flotter un instant avant de regagner le bord.

5 La circulaire départementale du 16 novembre 2011 Apprendre à nager à tous les élèves est une priorité nationale, inscrite dans le socle commun de connaissances et de compétences. Apprendre à nager CYCLE 2 Projet PEDAGOGIQUE « SAVOIR NAGER » 3 tests 3 paliers dapprentissage Apprentissage massé Programmation resserrée 2 à 4 séances/semaine Circulaire Organisation des modules Conditions matérielles 30 à 40 minutes effectives dans leau Aménager les bassins en zones de travail. Utiliser un matériel pédagogique adapté Sécurité MNS en charge de la surveillance et sécurité des ateliers. La sécurité active o Associer les élèves o Balisage des espaces o Entrées et les sorties ordonnées. o Déplacements.

6 La circulaire départementale du 16 novembre 2011 SAVOIR NAGER 1 er PALIER Fin de cycle 2 1. Se déplacer sur 15 mètres sans aide à la flottaison et sans reprise d'appuis. 2. Effectuer un enchaînement d'actions sans reprise d'appuis, en moyenne profondeur, amenant lélève à: sauter dans leau et revenir à la surface passer sous une ligne deau sans la toucher se laisser flotter en étoile 3 secondes (position ventrale ou dorsale) revenir au bord. Fiche Palier 1 2 ème PALIER 2 Fin de cycle 3 3 ème PALIER 3 Collège 1. se déplacer sur 30 mètres sans aide à la flottaison et sans reprise d'appuis. Soit, à partir du bord (sans saut) se déplacer sur 25 mètres, effectuer un virage, une coulée et une reprise de nage pour gagner le bord. 2 effectuer un enchaînement d'actions sans reprise d'appuis, en grande profondeur, amenant lélève à: plonger ou sauter dans leau et revenir à la surface, simmerger pour passer dans un cerceau dont la partie supérieure est immergée à 80 cm et revenir à la surface, réaliser un «sur-place» de 6 secondes, en position verticale, revenir au bord. Fiche palier 2 1 Lacquisition de ce troisième palier correspond à la réussite dun parcours de capacités, composé de 5 tâches à réaliser en continuité, sans reprise d'appuis au bord du bassin: sauter en grande profondeur revenir à la surface et s'immerger pour passer sous un obstacle flottant nager 20 mètres : 10 mètres sur le ventre et 10 mètres sur le dos réaliser un sur-place de 10 secondes s'immerger à nouveau pour passer sous un obstacle flottant.

7 La circulaire départementale du 16 novembre 2011 CADRE REGLEMENTAIRE Laccompagnateur Il aide à des tâches de vie collective (transport, habillage, passage aux toilettes, surveillance d'élèves momentanément sortis de l'eau). Il ne peut pas pénétrer sur le bassin. LES TAUX DENCADREMENT en élémentaire 2 adultes qualifiés pour une classe Le MNS de surveillance Il surveille lensemble du bassin et intervient en cas de besoin. Il faut un MNS « en surveillance active » par bassin denseignement. Lenseignant Il est le garant des progressions. Il organise la séance et veille à son bon déroulement. Il prend un groupe en charge. Il prend les mesures qui s'imposent en cas de problème. La brigade natation Cest un enseignant, il en a donc toutes les prérogatives. Il encadre un groupe d'élèves. Il organise les séances en concertation avec les enseignants. Il évalue les élèves… Le MNS denseignement Il encadre un groupe délèves. Son intervention se déroule sous la responsabilité du maître. Lintervenant bénévole qualifié ou non (IBN) On distingue les IBN qualifiés (diplômés en natation) et les IBN non qualifiés (formés par lIA quand lenseignant « se déclare compétent » pour enseigner la natation). Ils doivent tous être agrées et peuvent prendre la responsabilité de groupes délèves. Ils comptent dans le taux dencadrement. Les assistants bénévoles Autorisés par le directeur de lécole qui doit en informer le chef de bassin, ils ne peuvent intervenir que lorsque le taux dencadrement est déjà satisfait. Ils offrent un « confort pédagogique » à lapprentissage. Penser aux AVS QUI FAIT QUOI AUTOUR DU BASSIN ?

8 NATATION sur la Ville de Marseille La position de la Direction Académique sur lenseignement de la natation: - Constat de difficultés grandissantes sur Marseille du fait dune dégradation progressive des moyens matériels et humains. Nécessités : - établir un diagnostic précis. - concevoir une réorganisation sur les plans structurel et pédagogique pour optimiser les moyens mis à disposition par notre institution et la municipalité. Création dun GROUPE de TRAVAIL NATATION

9 NATATION sur la Ville de Marseille Modifications structurelles module de 12 séances pour les classes de CE1 et parfois CLIS des écoles ECLAIR de quelques autres écoles avec un brigade natation CONSTATS - Des résultats toujours faibles pour les écoles ECLAIR dans le palier 1 du Savoir Nager. - Des élèves non nageurs des écoles hors réseau qui ne bénéficient pas forcément dun module denseignement en natation. - Des moyens humains et matériel inéquitablement répartis sur les circonscriptions marseillaises.

10 NATATION sur la Ville de Marseille Modifications structurelles RRS Norme choisie 1 module par CE1 12 séances 2 séances par semaine sur 10 à 11 semaines 2 intervenants rémunérés pour 2 classes + 2 enseignants (1 par classe) Soit 4 adultes pour 2 classes ECLAIR « plutôt défavorisées » 1 module 1/2 par CE1 18 à 20 séances 2 séances par semaine sur 10 à 11 semaines 2 intervenants rémunérés pour 2 classes + 2 enseignants (1 par classe) Soit 4 adultes pour 2 classes Non classées « plutôt favorisées » 1 module par école 12 séances Réservé aux CE1 non nageurs en décloisonnement 2 intervenants rémunérés pour 2 classes + 2 enseignants (1 par classe) Soit 4 adultes pour 2 classes

11 NATATION sur la Ville de Marseille Modifications structurelles… Ce que cela a changé - Proposition dun module dapprentissage pour tous les élèves « non nageur » de Marseille - Des modules rallongés pour les élèves en difficulté - Un apprentissage massé plus efficace Partage du bassin avec une autre classe Réorganisation des services en école classe

12 NATATION sur la Ville de Marseille Modifications pédagogiques… -La proposition dun STAGE NATATION pour les enseignants, inscrit au PDF départemental. -La mise en place dune formation spécifique sur le PDF de circonscription pour tous les enseignants inscrits sur les plannings natation, de 3 ou 6 heures, basée sur lobservation des réponses motrices des élèves dans les tâches proposées par le projet cadre. -La rédaction et la mise à disposition doutils pédagogiques basés sur le travail et lexpérience des brigades natation de ces dernières années.

13 ENSEIGNER LA NATATION LES OBJECTIFS DE LA FORMATION Mieux connaître lactivité et ses fondamentaux Apprendre à lire le comportement des élèves

14 Que cherche-t-on à travailler avec nos élèves lors dun cycle natation en cycle 2? Ladaptation au milieu aquatique ENSEIGNER LA NATATION

15

16

17

18

19

20 …cest transformer les représentation premières Labandon des repères assurant léquilibre habituel

21 La modification des sources habituelles dinformation …cest transformer les représentation premières

22 Labandon des repères assurant léquilibre habituel La modification des sources habituelles dinformation Labandon des modalités réflexes de respiration …cest transformer les représentation premières

23 Labandon des repères assurant léquilibre habituel La modification des sources habituelles dinformation Labandon des modalités réflexes de respiration Linadaptation des modes de propulsion du terrien …cest transformer les représentation premières

24 Les étapes de transformation SEQUILIBRER dans leau, cest … Accepter de perdre ses appuis plantaires Accepter une modification de léquilibre vertical, vers une posture allongée en surface Apprendre à se rééquilibrer dans la posture verticale grâce aux jambes Accepter la remontée passive Comprendre le rôle de la tête (libération de la nuque)

25 Les étapes de transformation RESPIRER dans leau, cest … Accepter dimmerger les voies respiratoires Suspendre plus longuement sa respiration Assurer des échanges respiratoires sans perturber léquilibre en surface

26 Les étapes de transformation SE PROPULSER dans leau, cest … Se propulser par la seule action des bras en appuis manuels solides Accepter de perdre momentanément tout appui solide

27 …en tenant compte des appréhensions des élèves face à ce milieu anxiogène ENSEIGNER LA NATATION

28 LES APPRENTISSAGES EN NATATION

29 ANGOISSES EXPERIENCES Sensori-motrices Peur de se remplir deau Peur de se mouiller Peur de couler Peur de perdre léquilibre PARALYSANT LES EXPERIENCES MOTRICES PERMETTANT DE SE LIBERER DE CERTAINES ANGOISSES ENSEIGNER LA NATATION TERRIEN NAGEUR Aider les élèves à se libérer de leurs angoisses par des expériences motrices pour leur faire vivre de nouvelles.

30 7 IDEES FORCES pour guider votre enseignement À propose de la respiration 1 ère idée Lapnée est un étape fondamentale Pour un débutant, il faut être capable de retenir sa respiration. La pression créée par leau, particulièrement en cas dexpiration, entraîne souvent un sentiment « doppression ». De plus, linspiration augmente la flottabilité par augmentation du volume corporel et diminue ainsi la sensation de « chute »...

31 7 IDEES FORCES pour guider votre enseignement À propose de la respiration 2 ème idée Il faut apprendre à gérer une succession dapnées Il faut accepter de passer par une solution où lenfant nage le plus loin possible sans échanges respiratoires et sarrête de nager pour respirer. Lorsque lapprenant ne veut plus « sarrêter de nager » pour respirer, il a besoin de trouver une solution expiratoire et inspiratoire…

32 7 IDEES FORCES pour guider votre enseignement À propose de léquilibration 3 ème idée Les conditions dune immersion la plus complète possible déterminent les sensations reçues par lenfant Limmersion se fait, dabord, en préservant la verticalité puis en acceptant une horizontalisation de plus en plus grande. Mais il sagit, dans les deux cas, daccepter dêtre « entièrement sous leau ». Ainsi, la sensation de « chute » diminue parce que lenfant flotte dautant plus quil est totalement immergé. Il y a une grande différence entre la sensation de flotter « parce que la frite me le permet » et celle de flotter sans aide, ni mouvement. Lenfant doit se vivre et se penser comme un « corps qui flotte »…

33 7 IDEES FORCES pour guider votre enseignement À propose de léquilibration 4 ème idée La position de la tête est déterminante Le corps humain a tendance, en permanence, à chuter du côté des jambes et si la tête est hors de leau, lenfant commence alors à senfoncer, pensant ainsi « quil coule ». Il senfonce, certes, mais très momentanément et il lui suffirait dattendre un peu pour recevoir à nouveau la sensation de la poussée dArchimède, ce quil ne fait pas. Au contraire, la tête dans leau rééquilibre le corps vers lavant, tout en augmentant le volume immergé et, décontractant la nuque et le dos, diminue le réflexe de redressement..

34 7 IDEES FORCES pour guider votre enseignement À propose de léquilibration 5 ème idée Lexpérience dune remontée passive doit être vécue Lexploration de la profondeur doit permettre de percevoir et de mettre en évidence le fait que non seulement « je ne tombe pas », mais quau contraire « je monte ». Tant que la sensation est résumée par « puisque je descends, il faut que je fasse quelque chose contre », on ne peut rien faire de très constructif. Lenfant qui, au départ, sappuie sur les avant-bras au bord de la goulotte, sent effectivement, dans son corps, la chute potentielle vers le bas et non la poussée de leau vers le haut…

35 7 IDEES FORCES pour guider votre enseignement À propose de léquilibration 6 ème idée La coulée ventrale est une acquisition importante Une étape essentielle est celle de la « coulée ventrale parfaite ». Ceci veut dire en forme globale de « torpille » mais également, située « dans le volume aquatique », avec un positionnement de la tête en alignement du tronc, autrement dit « les bras derrière les oreilles ». Du point de vue des processus dapprentissage, il est probable quil y a ici « rupture de modèle dapprentissage » : ça ne repose plus sur un apprentissage de lordre de ladaptatif mais sur quelque chose à construire. Le rôle de ladulte est donc essentiel.

36 7 IDEES FORCES pour guider votre enseignement À propose de la propulsion 7 ème idée Vive la traction avant! Le mouvement se réalise et se régule de manière à « trouver une sensation » qui est celle dun appui. Cest donc le sensoriel qui doit guider la construction du mouvement. Dans cette quête, les membres supérieurs et en particulier, au départ, les mains, ont un rôle perceptif (donc moteur) essentiel. La main est dabord un organe sensitif, elle nest pas une rame ou une pagaie inerte ou insensible. Dans cette recherche dappuis efficaces, Il faut donc, dune certaine manière, que lenfant « écoute et sente ce que lui dit sa main ». Encore faut-il pour cela quelle soit libre…

37 ENSEIGNER LA NATATION Observons les élèves - Série de 3 films sur des élèves en petit bassin - Série de 3 films sur les déplacements - Un film sur entrée dans leau et déplacements.

38 Bon cycle natation Décembre 2013


Télécharger ppt "Enseigner la NATATION Bassin de Frais Vallon 2013-2014 Frédéric DESTE CPC EPS Marseille 10."

Présentations similaires


Annonces Google