La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cas 3 Patient de 79 ans, sans antécédent particulier. Pas d’intoxication alcoolo-tabagique, pas de prise médicamenteuse. Douleur épigastrique brutale suivie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cas 3 Patient de 79 ans, sans antécédent particulier. Pas d’intoxication alcoolo-tabagique, pas de prise médicamenteuse. Douleur épigastrique brutale suivie."— Transcription de la présentation:

1 Cas 3 Patient de 79 ans, sans antécédent particulier. Pas d’intoxication alcoolo-tabagique, pas de prise médicamenteuse. Douleur épigastrique brutale suivie d’une hématémèse et de rectorragies associées à une hypotension. Pas de signe clinique évocateur de maladie chronique du foie. Biologie : Hb 7 g/dL, Plaquettes 263 G/L, leucocytes 13,2 G/L, ASAT 2,5N, ALAT 2N, GGT 30N, PAL 4N, bilirubine 57 μmol/L (conjuguée 45 μmol/L), TP 90%. Echo: calcul du collet vésiculaire

2

3 ?

4 Hémobilie par rupture d’un anévrysme de l’artère hépatique droite fistulisé dans la vésicule biliaire associé à un calcul du collet vésiculaire

5

6

7

8

9 Hémobilie Saignement dans les voies biliaires en rapport avec une communication anormale vasculaire (artérielle +++) avec un canal biliaire 1654 Francis Glisson suite à un duel à l’épée 1948 Sandblom Sandblom 1972 Yoshida 1987

10 Hémobilie Saignement dans les voies biliaires en rapport avec une communication anormale vasculaire (artérielle +++) avec un canal biliaire 1654 Francis Glisson suite à un duel à l’épée 1948 Sandblom Sandblom 1972 Yoshida 1987

11 Causes N=220% Iatrogènes14865 Traumatiques126 Tumorales147 Inflammatoires2713 Autres2110 Green J Surg 2001

12 Symptômes Hémorragie DouleurIctère Green J Surg 2001

13 Cause rares de rupture d’anévrysme spontanée de l’ artère hépatique Athérosclérose Vascularites: Behcet, LED,PAN Cholecystite, pancréatite Lithiase biliaire Cholecystite xanthogranulomateuse Infectieux: Ascaris, syphillis, BK Spontanée Hatzidakis Diag Int rad 2006, Saludja BMC radio 2006, Priya BMC gastro

14 Diagnostic et traitement Endoscopie digestive haute: saignement actif papille Écho doppler hépatique TDM hépatique +++3 phases Artériographie thérapeutique: embolisation sélective –Efficacité 95% Chirurgie si échec ou volumineux anévrysme CPRE ou Chirurgie à distance en cas de persistance de symptômes biliaires

15 Conclusion Plus fréquent depuis radiologie percutanée Peut survenir à distance du traumatisme Rechercher causes rares Embolisation 1 ère intention Cholecystectomie non systématique


Télécharger ppt "Cas 3 Patient de 79 ans, sans antécédent particulier. Pas d’intoxication alcoolo-tabagique, pas de prise médicamenteuse. Douleur épigastrique brutale suivie."

Présentations similaires


Annonces Google