La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le cathéter artériel Melle Lefèvre Félicie Melle Madjalian Laure.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le cathéter artériel Melle Lefèvre Félicie Melle Madjalian Laure."— Transcription de la présentation:

1 Le cathéter artériel Melle Lefèvre Félicie Melle Madjalian Laure

2 Définition Le KTA permet le monitorage de la pression artérielle sanglante en continu de manière invasive. C’est l’introduction par voie transcutanée d’un cathéter dans une artère (les plus fréquemment utilisées sont les artères fémorales et radiales). Les pressions physiologiques sont mesurées par rapport à la pression atmosphérique. De ce fait, le capteur doit être mis à zéro à la pression atmosphérique.

3 Cadre législatif La pose : relève d’un acte médical. Rôle IDE de collaboration. Art. R décret du 29/07/04 Le prélèvement : relève du rôle sur prescription médicale. Art. R décret du 29/07/04 La surveillance : relève du rôle propre IDE. Art. R décret du 29/07/04

4 Intérêts Monitorage en continu de la pression artérielle sanglante avec la visualisation en direct des variations de la PA pour les patients dont l’hémodynamique est instable et/ou sous catécholamines (drogues vasopressives). Possibilité de réaliser des prélèvements sanguins répétés de façon moins traumatique. Monitorage du delta PP. Il s’agit de la pression artérielle pulsée.

5 Risques et complications Thrombose artérielle : extrêmement rare en fémoral, plus fréquent en radial c’est pourquoi il faut effectuer le test d’Allen (Il s'agit d'un test visant à vérifier la suppléance de l'artère cubitale : mettre le bras à ponctionner à la verticale, comprimer les artères radiales et cubitales, demander au patient de serrer le poing puis de le relâcher. On obtient alors un blanchiment net de la main, signifiant que celle-ci s’est vidée de son sang par retour veineux. Abaisser le bras en ne relâchant que la compression de l’artère cubitale. Si la main se recolore rapidement, cela signifie que l’artère cubitale est capable de prendre le relais de la perfusion de la main en cas de complication ).

6 Signes : nécrose cutanée autour du point d’insertion du KT. Dans les formes les plus graves amputation des doigts voire de la main. Infection : il faut repérer les signes locaux et/ou généraux (si infection le médecin jugera de l’utilité de changer le KTA). Signes : rougeur, chaleur, écoulement au point de ponction et de suture. Injection accidentelle : risque d’ischémie du membre. Nécessité d’identifier clairement la ligne artérielle ++++

7 Hématome du point de ponction : lors de la pose ou du retrait. En général bien maitrisé par une compression manuelle et un pansement compressif (ou sac de sable). Risque de déconnexion : de la ligne avec hémorragie.

8 Pose du KTA Matériels : Poche de contre pression Tête de pression Câble et module KTA Antiseptique Compresses Charlotte, masque, gants stériles, casaque stérile Champ stérile troué Pansement type mépore + tégaderm Seringue + aiguille IM Anesthésiant local Brosse bétadinée 500 ml serum phy Boite à aiguilles Protège robinet Kit de suture + fil Support tête de pression poubelle

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34 Surveillance du KTA Signes de thrombose Signes infectieux Intégrité et connexion de la ligne Hématome (à la pose ou au retrait ) Aspect de la courbe

35

36

37

38 Une poche de contre-pression gonflée

39 Points de suture en place Tête de pression à niveau et zéro effectué.

40 Procédure de zéro Il faut étalonner le système en définissant le zéro. Pour ce faire il faut : Fermer la tête de pression côté patient à l’aide du robinet, Ouvrir le bouchon du robinet ce qui fait mettre la cellule en contact avec l’air ambiant pour calibrer le système à la pression atmosphérique,

41

42 Demander le « zéro » au niveau du moniteur,

43

44 Attendre le message « zéro effectué », Fermer le robinet afin de remettre en contact la poche de contre pression et le patient ainsi la courbe s’affiche, Visser un nouveau bouchon stérile en le manipulant avec une compresse stérile imbibée d’antiseptique, Régler les alarmes du scope.

45 Pansement

46

47

48

49

50

51

52

53

54 Prélèvement sanguin Volume de purge adapté (« espace mort ») à peu près 3 ml, Tous les examens sanguins peuvent être réalisés sur KTA mais attention aux hémocultures + ne prouvant pas nécessairement une septicémie (colonisation du KTA), Prélever l’hémostase avant les GDS car seringue héparinée, Purger la ligne artérielle et le robinet après prélèvement, Vérifier le niveau de la tête de pression et effectuer un zéro.

55 Matériels : Gants non stériles Chariot décontaminé Poubelle à déchets contaminés Boite à aiguilles Compresses stériles Antiseptique Corps de vacu + adaptateur Seringue de purge ou tube de purge Bouchon stérile.

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67 Retrait du KTA Mise en culture du KT Point de compression manuel : durée 10 min en radial et 15 min en fémoral Puis pansement compressif : durée 12 h en radial et 24h en fémoral Jamais de pansement compressif circulaire toujours en croix Le matériel idem pansement + bistouri et ciseaux stériles, tube stérile pour labo et boite à aiguilles.

68

69

70

71

72

73

74

75

76


Télécharger ppt "Le cathéter artériel Melle Lefèvre Félicie Melle Madjalian Laure."

Présentations similaires


Annonces Google