La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire de préparation au travail de fin détudes La réalisation du teste empirique (la collecte et lanalyse des données)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire de préparation au travail de fin détudes La réalisation du teste empirique (la collecte et lanalyse des données)"— Transcription de la présentation:

1 Séminaire de préparation au travail de fin détudes La réalisation du teste empirique (la collecte et lanalyse des données)

2 La préparation du teste empirique Méthodes/techniques de collecte de données (F. Depelteau)

3 5 étapes dans la réalisation dun travail scientifique: Choix du sujet et de la question de départ Exploration formulation de la Q de départ + hypothèse (construction de la problématique) Collecte des données Méthodes de collectes de données (1) Analyse des données Rédaction Technique danalyse de contenu (2) VAN GORP B.,, Where is the Frame? Victims and Intruders in the Belgian Press Coverage of the Asylum Issue, European Journal of Communication, Vol. 20, n° 4, 2005, pp DOUGLAS W. E., LANGSTRAAT, J. A., SCULLY, M. A., A picture of the Frame: Frame Analysis as Technique and as Politics, Organizational Research Methods, Vol. 5, n° 1, 2002, pp

4 La préparation du teste empirique « Soumettre une hypothèse à un teste empirique, cest donc tout simplement aller voir dans la réalité si les phénomènes analysés se comportent comme le chercheur la prédit » en formulant la réponse à la question de recherche Si la réponse est positive, lhypothèse est vérifiée Si la réponse est négative, lhypothèse est falsifiée. La falsification est un progrès pour la discipline dans la mesure où elle élimine une mauvaise explication « Observer quoi? » = type de données –(matériau empirique: discours, articles de presse, déclarations politiques, communications des institutions européennes, entretiens, …) « Observer comment ? » = un mode de collecte de données et danalyse

5 La préparation du teste empirique En sciences humaines, il existe une multitudes de méthodes (ou techniques) de collecte de données: Méthode historique Lanalyse de contenu Lentretien Le choix dune méthode se fait en fonction des objectifs de la recherche Chaque méthode présente des avantages et des limites La collecte de données nest pas un but en soit Le teste empirique se termine par lanalyse des données: qualitative (représentations) ou quantitative (objectif: quantifier)

6 Méthode historique (contextualisation historique, path dependence…) Expliquer ou comprendre des phénomènes (po, sociaux, économiques..) passés Sources: documents darchives, traités, journaux, autobiographies, mémoires, correspondances officielles, enregistrements sonores…. Les données contenues dans les documents sont classées selon leur nature (ex: données sur les difficultés des réformes, des projets de réforme, la formation dune magistrature…) => grâce à ces observations le chercheur en induit des énoncés généraux

7 Le néo-institutionnalisme historique est très proche dun point de vue méthodologique de la démarche historienne de recherche « faire de lhistoire pour comprendre le changement » Concept: « path dependence » (le poids du passé) –Ex: Même si la recherche présente se propose danalyser les voies et les formes de sortie du communisme pour fonder un Etat politiquement démocratique et judiciairement indépendant, nous ne pouvons pas complètement ignorer ce qui a précédé (…) Ce détour par lhistoire simpose afin de mieux comprendre notre objet détude : lorganisation de la justice post-communiste et ses rapports avec le pouvoir politique. => objectif MIEUX CONNAITRE (débat animé sur le « poids du passé » sans connaitre le passé) –« le passé communiste est la source des principales difficultés de réforme…ce passé inhibe les développements ultérieurs[1] surtout quand le post-communisme est construit avec des « outils communistes »[1] –OU (vision moins déterministe) –« ces héritages peuvent être des ressources dans les transformations post- communistes »

8 Analyse de contenu En procédant à une analyse de contenu on ne veut pas porter un jugement de valeur sur un message, on veut CONNAITRE ce que le message a voulu dire avec précision et objectivité Cest une méthode de classification ou de codification Sources: récits de vie, articles de presse, chansons, émissions de radio, discours, déclarations… Elle peut sappliquer aux phénomènes passés/présents Contenu manifeste VERSUS contenu latent –Manifeste = ce qui a été ouvertement dit/écrit (cest une analyse de premier niveau) –Latent = renvoie aux éléments symboliques du matériel analysé (lire entre les lignes) Une analyse de contenu peut être qualitative ou quantitative –Dans lanalyse quantitative ce qui est important cest ce qui apparait souvent –Dans lanalyse qualitative => la nouveauté, lorigine, lévolution dune idée, ses justifications

9 Comment faire? Rassembler les documents pertinents qui seront analysés Les documents doivent être ensuite numérotés (doc 1, doc 2…) Lire ces documents plusieurs fois : IMPORTANT => prendre connaissance du contenu du matériel avant de procéder à lanalyse –Cest une PRE ANALYSE => permet de dégager certaines « idées forces » permettant dorienter lensemble de lanalyse On commence à repérer les passages pertinents en fonction des indicateurs retenus (Quels indicateurs? Ils sont fournis par les définitions ou lhypothèse) –Ex: EUROSCEPTICISME (attitudes vis-à-vis du projet dintégration; attitudes vis-à-vis des politiques économiques et sociales; identité nationale) –Ex: POPULISME (définition met laccent sur a): lappel au peuple et b). la critique des institutions –EX: FRAME ANALYSIS: problème, cause, solutions, valeurs

10 Analyse de contenu Avantages A lavantage de scruter « lunivers mental dun individu, dun groupe, dune collectivité… » Méthode exhaustive Permet de faire des comparaisons de la production de discours venant dacteurs différents Permet de comparer des visions du monde, des idéologies, des intentions… Permet danalyser lévolution des conceptions

11 Analyse de contenu Désavantages Lanalyse de contenu porte moins sur la réalité en soi que sur des PERCEPTIONS DE LA REALITE Elle comporte donc un risque: le chercheur peut entre amené à prendre la réalité pour ce qui nest en fait quune perception de la réalité Méthode appropriée pour ceux qui analysent les représentations, les univers de sens des acteurs… Méthodes danalyse de contenu: FRAME ANALYSIS, REFERENTIEL, POLICY NARATIVES, RECITS DE POLITIQUE PUBLIQUE

12 Lentretien = un autre mode de collecte de données –Sil est utilisé dans une démarche inductive => le chercheur accorde une grande liberté de réponse à la personne interviewée –Sil est utilisé dans une démarche hypothético déductive => questionnaire centré/à questions fermées Types dentretiens: Centré/à questions ouvertes: liberté limitée par une liste de thèmes/questions à aborder knowledge questions: voir quelles sont les informations dont la personne interviewée dispose experience/behaviour questions: le rôle de la personne dans le processus étudié opinion/values questions: les perceptions des acteurs quant au processus de transformation background questions: établir les liens de la personne avec les autres impliquées dans le processus A questions fermées: la liberté se limite au choix de réponse du questionnaire

13 Exemples de questions ouvertes Quelles expériences personnes vous ont amené à devenir membre de ce parti? Quelles sont, selon vous, les principales difficultés dans la mise en œuvre de la politique…? Quels avantages croyez-vous retirer en étant membre dun parti (de gauche, de droite…)? Quels sont, selon vous, les principaux défis dans le processus dintégration européenne? Quest-ce que vous entendez par « indépendance de la justice »? Les questions sont formulées en fonction des besoins de la recherche! Désavantage: Une entrevue ne cerne pas la réalité en soi mais une opinion de cette réalité qui peut comporter une dimension stratégique, de lignorance, des pensées superficielles, du refoulement

14 La communication des résultats La collecte des données nest pas un but en soi Une fois toutes ces données récoltées, la question reste de savoir comment les traiter Comment éviter le syndrome de lénumération?

15 Frame Analysis Concept ou méthode pluridisciplinaires? Définition(s) Approches théoriques Méthodologie Difficultés et questions méthodologiques Analyse des documents

16 Frame Analysis « framing » contentious social issues Frame, référentiel, policy narratives, récit de politique publique CONCEPTS qui permettent danalyser les représentations des acteurs, les visions du monde, les politiques publiques, les attitudes, les mouvements sociaux, les débats de politique publique, la mise à lagenda…les attitudes vis-à-vis de lEurope METHODES DANALYSE A necessary property of a text « an analytical tool used in empirical work » A technique for approaching a text « a strategy for organizing research ») Sense makinge technique =les idées, les perceptions, les images, les discours sont pris au sérieux dans la compréhension des phénomènes sociaux/politiques

17 Définitions « a collection of ideas that serve to punctuate, elaborate and motivate action on a given topic » (Douglas, 37)

18 = utilisés pour analyser « arguments and counter arguments that surround complex social issues » = sorting out many viewpoints = matrices cognitives (making sense of societal and contextual issues) = understanding institutional change processes = understanding the institutional forces that shape the framing of a policy/public debate = enables to explore THE opportunities for institutionnal change = analysing competing frames => deeper understanding about politics and power

19 En France: le concept de référentiel Le référentiel est avant tout « une nouvelle vision dun problème »[1][1] Il est lui aussi « un ensemble de recettes » censées répondre à certains problèmes sociaux. Cette notion de référentiel vise « à cerner le jeu des représentations les plus immédiatement associées à la négociation des politiques publiques »[1].[1] Le référentiel est « un ensemble de normes ou images de référence en fonction desquelles sont définis les critères dintervention de lEtat ainsi que les objectifs de la politique publique considérée »[2].[2] 4 dimensions danalyse: normes, valeurs, algorithmes, images

20 Le référentiel, comme structure de sens, sarticule autour de quatre niveaux du perception du monde : les valeurs, les normes, les algorithmes et des images[1].[1] Les « valeurs » sont « les représentations les plus fondamentales sur ce qui est bien et ce qui est mal », les « algorithmes » sexpriment par des relations causales, les « normes » promues sont « les écarts entre le réel perçu et le réel souhaité »[3][3] les images sont « des vecteurs implicites de valeurs, de normes et dalgorithmes »[4].[4]

21 Aux EU: Policy narratives (récit de politique publique) Lémergence des problèmes au sein des sociétés prend souvent la forme de récits de politiques publiques[1]. Selon Deborah A. Stone, « la définition des problèmes est un processus de construction dimages »[2]. Ces récits sont des histoires causales[3]. Ils peuvent être de « fausses représentation de la réalité »[4], « ni justes, ni injustes »[5], mais qui parviennent à simposer à un certain moment. Ils « rendent les problèmes sociaux compréhensibles et accessibles à laction humaine » et peuvent « constituer une ressource cognitive utilisée par un acteur ou une coalition »[6].[1][2][3][4][5][6] Les récits se caractérisent par une « tension dramatique alimentée par lécart entre les conséquence de linaction et ce qui doit être fait »[1], par un « scénario apocalyptique »[1] Par leur diffusion on exige que le pouvoir politique résolve le problème Exemple: le récit sur « la dégradation de la démo italienne »

22 VAN GORP B.,, Where is the Frame? Victims and Intruders in the Belgian Press Coverage of the Asylum Issue, European Journal of Communication, Vol. 20, n° 4, 2005, pp Définition(s) –A frame as a media package (Van Gorp, 2005: 486) –Modelling issues in the media General frame (Europe) versus issue frame (immigration) Comment identifier un « frame »? –Contenu manifeste (« preconceived frames ») –Contenu latent Questions de méthode: does a distinction have to be made between the frame that is reflected in the discours of politicians and other social actors and the way the media handle these buil-in frames? Quelles sont les fonctions dun « frame »?

23 Frame Analysis FrameDéfinition du problème Causes du problème SolutionsNormes Frames on Europe Analyse des discours politiques/médiatiques sur lEurope (campagne électorale pour les élections européennes) Roumanie, juin 2009 Illustration


Télécharger ppt "Séminaire de préparation au travail de fin détudes La réalisation du teste empirique (la collecte et lanalyse des données)"

Présentations similaires


Annonces Google