La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intubation difficile Noemie AUDREN DESAR Grenoble.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intubation difficile Noemie AUDREN DESAR Grenoble."— Transcription de la présentation:

1 Intubation difficile Noemie AUDREN DESAR Grenoble

2 Definition Anesthésiste ou medecin expérimenté > 10 min et/ou 2 laryngoscopies et/ou une manoeuvre alternative Position amendée de jackson +/- manoeuvre laryngées externes »Recommandations sfar 2006 »P. Diemunsch et al, AFAR, 2008

3 Epidemiologie 0,5 à 2 % en anesthésie (plus si ORL ou obstetrique) 10 % en préhospitalier Différencier laryngoscopie difficile et ITO difficile Premiere cause morbi/mortalité anesthésique situation critique (1à 3 /1000) décès ou séquelles graves (1 /30000 à 50000)

4 préalables Aide Materiel intubation difficile disponible Préoxygenation essentielle Verification de lintubation par capnographie

5 Dépistage Espace mandibulaire: volume, taille par rapport au massif lingual et souplesse Interrogatoire et antécédents –Anesthésies précédentes –Obésité, SAOS, toxémie gravidique,diabète, Atcd ORL, pathologie rhumatismale, ITO prolongée Examen clinique –Mallampati>2, DTM <65 mm, OB<35 mm (SFAR 2002) –Morsure lèvre sup, proeminence incisives sup, mobilité rachis cervical (AFAR 2008: prédiction de la ventilation au masque et iD) –Macroglossie, hypertrophie de lamygdale linguale Intubation impossible: OB <20mm, rachis bloqué en flexion, dysmorphie faciale sévere et antécédents dechec dITO »Sfar 1996

6 Mallampati, score dArné »J. Arné, Br J Anaesth, 1998

7 ITO difficile prévue, en dehors de situation urgente Fibroscopie Respiration spontanée

8 ITO difficile en urgence Toujours apres AG le moins dépresseur hémodynamique (Keta ou éto + celo) Estomac plein = ISR Indication respi hemo neuro IOT +++ si trauma cranio facial Ventilation des patients même estomac plein si désaturation

9 Les petits moyens Installation correcte: position amendée de Jackson

10 Les petits moyens Installation correcte: position amendée de Jackson BURP

11 Les petits moyens Installation correcte: position amendée de Jackson BURP Lame métalique >>lames plastiques Meilleure visibilité Moins déchecs moins de complications ( J Amour anesthésiology 2006: comprison of plastic single use and metal reusable laryngoscope blades for orottracheal intubation during rapid sequence induction of anaesthesa)

12 Mandrin dEschmann Mandrin dEschman (gum elastic bougie) AFAR 2008: utilisation dun mandrin dEschmann dans lintubation orotracheale difficile, evaluation dune pratique professionnelle sur 8 ans : sur 301 ITO dif 276 utlisations du mandrin avec 99% de réussite. Utilisable en cas de mauvaise visualisation de la glotte: uniquement partie post du larynx ou epiglotte Passe juste sous lépiglotte Perception des anneaux trachéaux et sensation de butée (passage dans une bronche)

13

14 Etude réalisée sur 8 ans (15657 actes réalisés en chirurgie réglée) Nolan et al 1992 Anaesthesia: An evaluation of the gum elastic bougie. Intubation time and incidence of Sore throat Am. J. of emergency medecine 2005: utilisation en préhospitalier: intubation de 78% des patients avec echec de laryngoscopie directe (94% des patients sans critere dID) AFAR 2008: utilisation dun mandrin dEschmann dans lintubation orotracheale difficile, evaluation dune pratique professionnelle sur 8 ans : sur 301 ITO dif 276 utlisations du mandrin avec 99% de réussite.

15 Que faire en cas de ventilation difficile? Masque Laryngé: Théoriquement CI si estomac plein Technique de sauvetage efficace (sauf obstruction glottique) Anesth. Analg. 1998: 94 % des patients difficile à intuber + ventiler (sat = 80 %) ont retrouvé une sat>90%

16 Que faire en cas de ventilation difficile? Masque Laryngé: Théoriquement CI si estomac plein Technique de sauvetage efficace (sauf obstruction glottique) Anesth. Analg. 1998: 94 % des patients difficile à intuber + ventiler (sat = 80 %) ont retrouvé une sat>90% IMLA(fast trach): intubation à travers le ML. Intubation à laveugle. Fibroscopie possible. Anesthesiology 2001: 96,5% (sur 254 patients) ont pu etre intubés à laveugle et 100% intubés grace à la fibroscopie sur fast trach AFAR 2006: mise en place du masque laryngé fasttrach au sein dun service médical durgence et de réanimation, COMBES X.: Necessité en moyenne de 8 essais sur mannequin, perte de performance à 1 an, en SMUR ventilation de 100% des patients et 80 % ITO

17 Techniques de sauvetage Intubation rétrograde

18 Techniques de sauvetage Intubation rétrograde Cricothyroïdotomie

19 Techniques de sauvetage Intubation rétrograde Cricothyroïdotomie (oxygenation transtracheale)

20 ITO difficile liée à la nature du trauma Trauma rachis cervical: (1,5 à 3% des polytraum) Position jackson interdite Maintient en ligne du rachis cervical par un aide : limite les mouvements mais augmente la difficulté de laryngoscopie (45 % des patients Nolan et al, Anaesthesia 1993) Utilisation de mandrin deschmann (intubation de 100% des patients avec maintient du rachis cervical en moins de 45s: Nolan et al Anaesthesia 93) Fasttrach Pression cricothyro? Utilisation de curares? Fibroscopie semble préférable si possible Aucune technique n a montré sa superiorité (anaesthesiology 2006)

21 Brulures cervico faciales : intubation rapide Trauma faciaux cervicaux

22 Les nouveaux moyens Airway scope®, glidescope ®, airtraq ® Mandrins lumineux (trachlight®)

23 Nouveaux moyens combitube

24 necessité dIntubation Recherche des criteres ID AG Crush induction oui non Urgence? non Fibroscopie vigile oui Materiel DID prêt + aide ID Ventilation difficile Optimisation de la position Petits moyens Ventilation possible mandrin Fast trach fibroscopie Moyens de sauvetage minitrach Fast trach/ Dispositif supraglottique Oxygene transtracheal Cricothyroïdotomie trachéotomie Dapres SFAR 2006:conference Dexperts intubation difficile A chaque étape: -réveil? -Maintient oxygenation prioritaire

25 Conclusion Toutes ces techniques facilitent lintubation principalement en cas de laryngoscopie difficile Si tumeur ORL, oedeme ORL, obstruction glottique ou ouverture bouche limitée fibroscopie ou trachéo Connaître le materiel et savoir lutiliser Présence dun aide rapidement Ne pas hésiter à réveiller le patient (si possible….)


Télécharger ppt "Intubation difficile Noemie AUDREN DESAR Grenoble."

Présentations similaires


Annonces Google