La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LANGAGE ORAL ET POESIE A LECOLE. La Poésie et son lecteur : une relation originale La poésie remet en question notre rapport à la langue : On « sort »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LANGAGE ORAL ET POESIE A LECOLE. La Poésie et son lecteur : une relation originale La poésie remet en question notre rapport à la langue : On « sort »"— Transcription de la présentation:

1 LANGAGE ORAL ET POESIE A LECOLE

2 La Poésie et son lecteur : une relation originale La poésie remet en question notre rapport à la langue : On « sort » des dimensions utilitaires, fonctionnelles, des conventions du récit littéraire. Les règles habituelles sont transgressées : - une syntaxe bousculée - un lexique recréé - une matérialité sonore et visuelle des mots….. - le poète construit un rapport personnel, intime, reconstruit la langue pour en faire sa langue.

3 La poésie exprime des fondamentaux : Origine/Fin Sécurité/peur Doute/Affirmation Crise/espérance Présence, absence, solitude Moi/Autre ….qui font partie de notre culture commune. La poésie éprouve le rapport aux autres, au monde, à soi-même. Elle nous ramène toujours au réel. Tout est compris ensemble dans un réel dynamique. Faire de la poésie, cest mettre les pieds dans le plat de lexistence. Elle développe limagination, la créativité.

4 Définir la poésie ? Il serait vain de vouloir définir ce qu'est un poème mais on peut dire que la poésie est un art du langage qui s'apparente : A la musique par le rythme de ses vers et de ses rimes A la peinture par les images qu'elle fait surgir Aux deux par son souci de la forme. Alain Borer dit : « La poésie, cest la capacité de faire parler la langue comme personne pour tout le monde. »

5 Rencontrer la poésie à lécole

6 La Poésie à lécole….pourquoi ? Comment ? Ce nest pas former des savants de la forme, la poésie ne se résume pas à cela. Ce nest pas mémoriser 50 poèmes. Ce nest pas réciter sans comprendre. COMPRENDRE DES TEXTES, SEXPRIMER Faire vivre à travers lexpérience poétique une autre compréhension du monde. Développer une culture littéraire : rencontrer des époques, des traditions différentes (de Desnos à Ronsard), des langues différentes. Ecouter, comprendre Exprimer du sens (des émotions) à loral, à lécrit. Comment ? En rencontrant des poèmes graves, pas immédiatement compréhensibles. En apprenant à lire et à écouter des poèmes de genres différents, en apprenant à les dire. En diversifiant ses rencontres, organisées ou non en réseau. En découvrant, en utilisant le lexique. Réf. J.P. Siméon

7

8 Une démarche bien établie…..

9 1 – Offrir des lectures de poèmes que lon aime Un bon poème, cest celui qui prend à la gorge, qui a été écrit pour vous. 2 - Découvrir des recueils…….. : Explorer des recueils à lenvie, les feuilleter, les grapiller, les déguster, les rejeter,.. Parler spontanément de ses découvertes, de ses « coups de cœur ».

10 3 – Dire, confronter les manières de dire et les réceptions : Organiser des lectures orales communes, pour découvrir des fonctionnements, des interprétations, tisser des réseaux…… Effectuer des mises en voix, en évitant les lectures « normées » : …..lectures individuelles, collectives (lectures avec mises en scène sappuyant sur un travail, des répétitions, des essais*…….). * Le magnétophone peut être utile. …en insistant sur le schéma syntaxique, les mots évocateurs. 4– Continuer à découvrir, lire, faire des liens et produire des textes…….

11 Quelles lectures ? / Quelles mises en voix ? On dit un poème, on ne le récite pas. On dit seul ou à plusieurs, un ou plusieurs poèmes. Lire de façon expressive, cest : - penser le rythme - penser lintonation - penser le volume - ménager des pauses - regarder le public, un autre lecteur - être expressif avec son corps.

12 4 grandes familles dexpériences sont à vivre : Écouter – dire : la poésie se donne à entendre. Lire/relire – écrire : la poésie se reçoit. Regarder – produire : la forme de la page, la valeur graphique et esthétique. ….. et conserver/ valoriser les textes lus ou produits que lon a appréciés.

13 Quelques rapprochements possibles CII : Des entrées thématiques : les animaux (réels, bestiaire danimaux fantastiques), lhumour, le jeu avec les mots, la ville, la mer, lieux de passage et de rêves, la nourriture. Poèmes et comptines : des pistes décriture (anagrammes, acrostiche, segmentations, allitérations et abécédaire, néologismes, manipulations grammaticales, intérêt pour les mots,….). Des entrées / des liens avec les Arts visuels (calligrammes,illustrations accompagnant / renforçant le sens,….).


Télécharger ppt "LANGAGE ORAL ET POESIE A LECOLE. La Poésie et son lecteur : une relation originale La poésie remet en question notre rapport à la langue : On « sort »"

Présentations similaires


Annonces Google