La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 1 Chapitre 8 Pathologies du système respiratoire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 1 Chapitre 8 Pathologies du système respiratoire."— Transcription de la présentation:

1 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 1 Chapitre 8 Pathologies du système respiratoire

2 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 2 Les Pneumonies 1.Lagent responsable de la pneumonie est connu Si la pneumonie est une entité clinique « à part entière » on utilise un code de la série 480 à 483 ou 487 Si la pneumonie entre dans le cadre dune infection à manifestations extrapulmonaires on utilise soit un code unique qui décrit lensemble de la pathologie p.ex « Salmonella pneumonia » soit, on doit utiliser 2 codes (en suivant les indications de lIndex) p.ex « Bordetella pertussis » « Pneumonia in whooping cough 2.Lagent responsable nest pas identifié 486 Pneumonia, organism unspecified 485 Bronchopneumonia, organism unspecified

3 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 3 Remarques et pièges concernant les pneumonies « Pneumonie lobaire » = Pneumonie à pneumocoques (481) « Surinfection de mucoviscidose » se code : Pneumonie (485) ou Bronchite (4660) « Cystic fibrosis with pulmonary manifestations » « Pneumonie à Gram + non précisés « Bacterial pneumonia unspecified » « Aspergillose pulmonaire » Peut décrire des situations cliniques très différentes: soit une pneumonie invasive gravissime soit une manifestation asthmatique allergique

4 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 4 Les « fausses déglutitions » 3 Situations cliniques distinctes, à coder de manière très différente Véritable pneumonie « chimique » 507.X « Pneumonitis – due to inhalation of … » Corps étranger +/- atélectasie +/- hypoxie 934.X « Foreign body in trachea, bronchus and lung » + E911 « Inhalation and ingestion of food causing obstruction of respiratory …. » +/ « Pulmonary collapse » +/ « Respiratory failure » Episode transitoire de dyspnée « Wheezing » + E911

5 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 5 Les Pneumopathies interstitielles Il sagit dun terme radiologique et clinique très vague, qui recouvre des entités physio-pathologiques et étiologiques extrêmement variées : – a) pneumopathies associées à des maladies systémiques auto-immunes – b) pneumopathies survenant dans des maladies immuno-allergiques – c) pneumopathies dorigine toxique – d) pneumopathies médicamenteuses – e) pneumopathies de nature infectieuse – f) pneumopathies dorigine professionnelle – g) fibroses pulmonaires idiopathiques Le chapitre reprend de manière systématique ces différentes situations physiopathologiques en proposant les codes à utiliser

6 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 6 Les Pneumopathies interstitielles de nature autoimmune Soit dans un contexte de « maladie de système » Coder dabord la maladie de système et ensuite la pneumopathie associée 135 « Sarcoidosis » « Lung involvement in conditions classified elsewhere » Soit de manière apparement isolée Termes tels que « U.I.P., Hamman-Rich, Alvéolite fibrosante idiopathique » « Idiopathic Fibrosing Alveolitis » Termes tels que BOOP, LIP, DIP « Other specified alveolar and parietoalveolar pneumonopathies »

7 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 7 Les Broncho-Pneumopathies Obstructives Chroniques (BPCO) Depuis 2001, un consensus international (GOLD) réunit sous le terme de « BPCO » les 4 entités cliniques suivantes : –Bronchite Chronique obstructive –Emphysème –Asthme chronique –Bronchite Chronique associée à l'emphysème Pour toutes ces pathologies on utilise un code de la série 491.2x PAR CONTRE : On réserve lusage du code pour lemphysème bulleux et des codes 493.x pour lasthme typique NB Le code « Asthme chronique » ne devrait plus être utilisé et remplacé par 491.2x

8 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 8 Les Broncho-Pneumopathies Obstructives Chroniques (BPCO) suite … Le 5 ième digit permet de décrire la présentation clinique.0 = « stable » ou « sans exacerbation ».1 = « avec exacerbation » ou « en crise » ou « déstabilisée ».2 = « associée à une bronchite aiguë » ou « surinfectée » A propos de lemphysème : Les termes «centrolobulaire», «panacinaire», «panlobulaire»,… sont des descriptions de CT scan. Cliniquement, il sagit de BPCO x (et plus 492.8) (Contrairement à lIndex)

9 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 9 Linsuffisance respiratoire (1/3) 1.Définition Il sagit dune situation clinique sévère au cours de laquelle le poumon est incapable dassurer une saturation correcte du sang artériel en O 2 et/ou den éliminer correctement le CO 2. 2.Présentations cliniques Il peut sagir dune condition aiguë : Ou bien dune condition chronique : Ou encore dune exacerbation aiguë dune situation chronique :

10 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 10 Linsuffisance respiratoire (2/3) 3. Critères pour le clinicien a) En aigu ou en chronique : - une hypoxie (PaO 2 60 mmHg ou Sat O 2 88%) - et/ou une hypercapnie (PaCO 2 50 mmHg) b) En chronique également : - une hypoxie nocturne ou une hypoxie deffort qui remplit les critères INAMI doxygénothérapie à domicile c) Pour considérér une exacerbation dune Insuffisance Respiratoire Chronique : - une chute de PaO 2 de 10 à 15 mmHg - et/ou une augmentation de la PaCO 2 de 10 mmHg par rapport aux valeurs (basses) habituelles !!! On ne peut utiliser le code 518.8x que si le clinicien a mentionné clairement un de ces critères dans le dossier et pas sur une simple analyse de laboratoire!!! !!! Attention à un abus de langage très fréquent : « Patient insuffisant respiratoire chronique »

11 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 11 Linsuffisance respiratoire (3/3) 4. Choix du diagnostic principal (= Modification de règle !) Linsuffisance respiratoire doit être considérée comme une manifestation, qui peut survenir dans diverses pathologies pulmonaires ou cardiaques. Le diagnostic principal est la pathologie causale dans TOUS les cas, contrairement aux règles antérieures: P.ex. Pneumonie SAP et insuffisance respiratoire aiguë 1 = 486 « Pneumonia, organism unspecified » 2 = « Acute respiratory failure » SAUF pour linsuffisance respiratoire aiguë qui survient dans le cadre dune affection chronique non respiratoire (Neurologique) (qui ne justifierait pas par elle-même une hospitalisation du patient) P.ex. Myasthénie et épisode d'insuffisance respiratoire aiguë 1 = « Acute respiratory failure » 2 = « Myasthenia gravis with acute exacerbation »

12 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 12 Quelques précisions … (1/3) LARDS (Syndrome de Détresse Respiratoire de lAdulte) On utilise le code dans TOUS les cas, indépendamment de létiologie de lARDS Le Bronchospasme On ne le code pas sil entre dans une pathologie comme lAsthme ou la BPCO Sil survient isolément, on utilise le code « Wheezing » (contrairement aux indications de lIndex, qui propose le code "Other disease of trachea and bronchus, not elsewhere classified" )

13 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 13 Quelques précisions … (2/3) Epanchement pleural néoplasique Lindex renvoie au code "Secondary malignant neoplasm of respiratory and digestive system – Pleura" Il est néanmoins permis dajouter le code « other specified forms of effusion, except tuberculous » lorsque lépanchement est lobjet dune prise en charge spécifique (ponction évacuatrice, drain thoracoscopie, pleurodèse, …)

14 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 14 Quelques précisions … (3/3) OAP (Œdème Aigu du Poumon) – Le plus souvent dorigine cardiogénique : compris dans le code « Left Heart Failure » – Ne pas confondre avec lœdème pulmonaire non cardiogénique, de type accidentel, toxique, lésionnel ou non spécifié -Radiations : « Acute pulmonary manifestations due to radiation » -Gaz toxiques : « Acute pulmonary edema du to fumes and vapors » -Altitude : « Other and unspecified effects of altitude » -Noyade : « Drowning and nonfatal submersion » -Dans les autres cas : « Acute edema of lung, unspecified »

15 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 15 Procédures de lappareil respiratoires Biopsies Par voie endoscopique – Biopsies des bronches : « Closed endoscopic biopsy of bronchus » – Biopsies du poumon : « Closed endoscopic biopsy of lung » – Lavage broncho-alvéolaire : A visée diagnostique : « Closed endoscopic biopsy of bronchus » (!correction à apporter dans les notes) A visée thérapeutique (protéinose alvéolaire): « Other operations of lung » Par voie thoracoscopique ou chirurgicale – Biopsies du poumon : « Open biopsy of lung » Par voie transthoracique – Ponction transthoracique : « Closed percutaneous biopsy of lung »

16 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 16 Procédures de lappareil respiratoires ( suite…) Intubation et Ventilation mécanique (1/2) Le terme « Intubation » peut décrire des actes différents : Soit mise en place dun tube dans la trachée pour faciliter la ventilation spontanée ou permettre de brancher un respirateur Soit par les voies naturelles (nez ou bouche), soit par orifice de trachéostomie « Insertion of endotracheal tube » Lorsque cette intubation fait partie de lanesthésie, elle ne se code pas ! Soit introduction dun endoscope pour examen de lappareil respiratoire Compris dans le code dendoscopie 33.2x Soit introduction dune sonde pour simple aspiration thérapeutique ou diagnostique de lappareil bronchique « Other intubation of respiratory tract »

17 SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 17 Intubation et Ventilation mécanique (2/2) Ventilation mécanique La Ventilation mécanique peut se faire soit : de manière classique, par un respirateur branché sur un tube endotrachéal –Le code varie selon la durée de la ventilation : « Continuous mechanical ventilation for less than 96 consecutive hours » « … for 96 consecutive hours or more» N.B. la durée totale inclut toute la période de sevrage N.B. La ventilation mécanique ne se code pas en suivi post-opératoire en réanimation, sauf si >48h ou mention spécifique de problème respiratoire de manière non-invasive, à laide dun masque facial «VNI» – cPAP, BiPAP : « Continuous positive airway pressure » – IPPB : « Intermittent positive pressure breathing » – autres : « Other respiratory procedures »


Télécharger ppt "SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 1 Chapitre 8 Pathologies du système respiratoire."

Présentations similaires


Annonces Google