La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Développement de la pensée critique 27 e Colloque AQIISM 2010 Atelier D-5.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Développement de la pensée critique 27 e Colloque AQIISM 2010 Atelier D-5."— Transcription de la présentation:

1 Développement de la pensée critique 27 e Colloque AQIISM 2010 Atelier D-5

2 Conférencier Dominique Therrien, infirmier clinicien spécialisé en santé mentale Infirmier clinicien, Clinique santé mentale Équipe SIV, CLSC de Gatineau (en cours depuis 2007) Maîtrise en anthropologie sociale et culturelle, Université Laval (2000) Maîtrise en Sciences infirmières, Université du Québec en Outaouais (2005) Enseignement, coordination de stages, supervision clinique et préceptorat auprès détudiantes de lUQO ( )

3 Thématique : fierté et passion Fierté : en se prêtant aux exercices qui favorisent le développement de la pensée critique, létudiante prend conscience quelle pense très souvent de façon adéquate, cela renforce lestime de soi Passion : la passion existe déjà, apprendre à penser autrement par lexercice de la pensée critique permet déviter que cette passion ne séteigne face au difficultés de lenvironnement clinique complexe dans lequel nous évoluons

4 Plan de la présentation 1- Quelques éléments théoriques 2- Présentation de loutil pédagogique (Therrien, 2003) 3- Expérimentation de latelier : « La sortie de Lucie » 4- Conclusion 5- Échange et questions

5 Éléments théoriques a) Situer la pensée critique dans le contexte du développement du raisonnement clinique b) Portrait du penseur critique c) Quelques définitions d) Distinguer la pensée critique de la démarche de soins infirmiers

6 Métaphore du chef cuisinier Parallèle entre la pensée critique et lapprentissage de la cuisine « Affirmer que lexpertise dun cuisinier professionnel repose sur sa seule exécution des étapes dune recette paraîtrait déraisonnable, car les grands chefs cuisiniers développent un esprit critique associé à une forme dart culinaire » (Therrien, 2005).

7 Références Boisvert, J. (1999). La formation de la pensée critique. Saint-Laurent : ERPI. Ennis, Robert H. (1993). Critical thinking assessment. Theory into practice, 32, Dumas, L. & Therrien, D., (2007). La pensée critique et la démarche de soins infirmiers en stage. Dans L. St-Pierre (Éd.), Se former pour mieux superviser en sciences infirmières (pp.1-11), Saint- Laurent : Beauchemin Chenelière Éducation. Johnson, B.M. et Webber, P.B. (2005). An introduction to theory and reasoning in nursing. New York : Lippincott Williams et Wilkins, p.70

8 a) Pensée critique/développement du raisonnement clinique Complexité du jugement : simple à complexe Niveaux de pratique : novice, débutant, compétent, très compétent, performant, très performant et expert Science infirmière : Introduction des théories, rigueur scientifique, préférence pour la science, science et phénoménologie

9 a) Pensée critique/développement du raisonnement clinique pensée critique Niveaux de raisonnement : rassemblement dinformations, pensée linéaire, pensée critique, raisonnement clinique Résultats du raisonnement : identification, établissement de liens, compréhension, explication, prédiction, influence, contrôle.

10 b) Portrait du penseur critique Dix éléments qui caractérisent le penseur critique Évalue la crédibilité des sources Reconnait les conclusions, les raisons et les présupposés Apprécie la qualité dun argument Élabore son propre point de vue Formule des questions de clarification pertinentes Conçoit et évalue des expériences Exprime une ouverture desprit Définit les termes en fonction du contexte Tend à fournir un effort constant pour être bien informé Formule des conclusions en faisant preuve de prudence

11 c) Définir la pensée critique « Pensée parvenue à une très grande rigueur intellectuelle » (Boisvert, 1999)

12 c) Définir la pensée critique « Stratégie de pensée coordonnant plusieurs opérations » ( Romano, 1995 )

13 c) Définir la pensée critique « Investigation menant à une conclusion justifiée » ( Kurfiss, 1988 )

14 c) Définir la pensée critique « Processus actif déclenché par un événement perturbateur » ( Zechmeister et Johnson, 1992; Brookfield, 1987; Halonen, 1986 )

15 c) Définir la pensée critique « Processus cognitif et affectif impliquant une remise en question des postulats qui guident notre mode de pensée et nos actions habituelles dans une situation donnée…» Guimond (1998)

16 c) Définir la pensée critique « Évaluation adéquate des énoncés » ( Ennis, 1962 )

17 c) Définir la pensée critique « Pensée raisonnable et réflexive orientée vers une décision quant à ce quil faut croire ou faire » ( Ennis, 1985 )

18 c) Définir la pensée critique « Ensemble de capacités et dattitudes interdépendantes orientées vers lappréciation des idées et des actions… » (Ennis, 1993)

19 c) Définir la pensée critique Capacités La centration sur une question Lanalyse des arguments Formulation et résolution de questions de clarification ou de contestation Lévaluation de la crédibilité dune source Lobservation et lappréciation de rapports dobservation

20 c) Définir la pensée critique Capacités Lélaboration et appréciation de déductions ou dinductions, de jugements de valeurs La définition de termes et lévaluation des définitions La reconnaissance de présupposés Le respect des étapes du processus de décision dune action Linteraction avec les autres personnes (par ex. la présentation dune argumentation oralement ou par écrit)

21 c) Définir la pensée critique Attitudes Le souci dénoncer clairement le problème ou la position La tendance à chercher la raison des phénomènes La propension à fournir un effort constant pour être bien informé Lutilisation de sources crédibles et la mention de celles-ci La prise en compte de la situation globale

22 c) Définir la pensée critique Attitudes Le maintien de lattention sur le sujet principal Le souci de garder à lesprit la préoccupation initiale Lexamen des différentes perspectives offertes Lexpression dune ouverture desprit La tendance à adopter une position (et à la modifier) quand les faits le justifient ou quon a des raisons suffisantes de le faire

23 c) Définir la pensée critique Attitudes La recherche de précisions Ladoption dune démarche ordonnée lorsquon traite des parties dun ensemble complexe La tendance à mettre en application des capacités de la pensée critique La prise en considération des sentiments des autres, de leur niveau de connaissance et de leur degré de maturité intellectuelle

24 c) Définir la pensée critique Deux capacités/habiletés de la pensée critique qui sont sollicitées dans latelier : Évaluer la crédibilité dune source Déterminer la pertinence dun rapport dobservation Pourquoi? En lien avec une étape spécifique de la démarche de soins infirmiers. Laquelle plus précisément? Prudence dans la pratique clinique en santé mentale (supervision de la stagiaire) Crédibilité dune source : la réputation de la source (client) fait appel à lexamen de létat mental

25 c) Définir la pensée critique Évaluer la crédibilité dune source : cette habileté consiste « à évaluer, à partir de plusieurs critères, dans quelle mesure on peut croire les affirmations et se fier aux opinions dune personne ou dun groupe » (Boisvert, 1999, p.136)

26 Évaluer la crédibilité dune source Critères Lexpertise La réputation Labsence ou la présence de conflits dintérêts Laccord ou le désaccord avec dautres sources La capacité à avancer des raisons Lusage des procédures établies Exemple à partir de loutil pédagogique lors de lanimation de latelier

27 c) Définir la pensée critique Déterminer la pertinence dun rapport dobservation : « consiste à repérer les documents dinformation pertinents et à évaluer à partir de plusieurs critères, le sens accordé aux faits présentés dans les sources dinformation écrites » (Boisvert, 1999)

28 Évaluer la pertinence dun rapport dobservation/Critères La nature du document La réputation de lauteur La qualité du travail La concordance avec la réalité Exemple à partir de loutil pédagogique lors de lanimation de latelier

29 d) Distinguer pensée critique et démarche de soins infirmiers Enseigner la démarche de soins ne veut pas automatiquement dire enseigner la pensée critique Guimond (1998) considère quil y a malheureusement assimilation de la démarche de soins et de la pensée critique en sciences infirmières

30 d) Distinguer pensée critique de la démarche de soins infirmiers Si on nencourage par létudiante à penser de manière critique, la démarche de soins se restreint à une série détapes mémorisées appliquées pour résoudre un problème Débouche sur un jugement clinique dont on ne peut préciser le raisonnement

31 d) Distinguer pensée critique de la démarche de soins infirmiers « lorsquon assimile le développement de la pensée critique au processus de résolution de problèmes, on favorise… a) laction du sujet sur lobjet plutôt que Soit : interventions effectuées par létudiante pour le client b) la réflexion critique du sujet sur laction » Soit : la réflexion critique de létudiante sur son processus de raisonnement (Guimond, 1998, p.32)

32 Résumé : aspects théoriques Retour sur la métaphore du chef cuisinier « Affirmer que lexpertise dun cuisinier professionnel repose sur sa seule exécution des étapes dune recette paraîtrait déraisonnable, car les grands chefs cuisiniers développent un esprit critique associé à une forme dart culinaire » (Therrien, 2005). Aller au-delà du livre de recettes… Stimuler chez le cuisinier en apprentissage la richesse de sa pensée et son intuition Film : Ratatouille…agir comme le petit rat dans le chapeau ou comme le jeune homme?

33 Présentation de loutil pédagogique Intervention éducative axée sur lenseignement dhabiletés de pensée critique (Therrien, 2003)

34 Expérimentation de latelier par le groupe « La sortie de Lucie »

35 Conclusion Effet de cet atelier sur le raisonnement clinique des étudiantes novices en stage Permet des apprentissages qui favorisent le développement des compétences professionnelles Contribue à effectuer une meilleure cueillette de données en réduisant la marge derreur Permet de contrer la tendance naturelle à intervenir sans une évaluation sérieuse de la situation clinique Animer soi-même latelier en pré-stage ou en post-clinique

36 Échange et questions


Télécharger ppt "Développement de la pensée critique 27 e Colloque AQIISM 2010 Atelier D-5."

Présentations similaires


Annonces Google