La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Guide clinique de linfirmière en santé mentale pour lévaluation, la surveillance et le suivi pharmacologique Par Sylvie Décarie Sylvie Deschênes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Guide clinique de linfirmière en santé mentale pour lévaluation, la surveillance et le suivi pharmacologique Par Sylvie Décarie Sylvie Deschênes."— Transcription de la présentation:

1 Guide clinique de linfirmière en santé mentale pour lévaluation, la surveillance et le suivi pharmacologique Par Sylvie Décarie Sylvie Deschênes

2 Une collaboration inter établissement CSSS de la Pointe-de-lÎle CSSS de St-Léonard et St-Michel CSSS Lucille-Teasdale Hôpital Louis H. Lafontaine Hôpital Maisonneuve-Rosemont

3 Plan de la présentation Contexte Mise en œuvre du PASM Constats Groupe de travail sur les soins infirmiers Présentation du guide clinique Les buts Les médicaments Acide Valproïque, Clozaril® (clozapine), Lithium Outils de suivi clinique Le cadre de référence pour le suivi des paramètres métaboliques

4 Plan de la présentation (suite) Règles de distribution Mise à jour et diffusion Droits dauteurs Archives État de situation Conclusion Période de questions

5 Contexte Plan daction en santé mentale (PASM) du MSSS Conduit à une transformation des services Basé sur le principe de hiérarchisation Précise la responsabilité des CSSS à légard de la clientèle stabilisée Entraîne un transfert de clientèle de la 2 e ligne vers la 1 re ligne

6 Contexte Décision de sassocier pour la mise en œuvre du plan daction (volet adulte) CSSS de Lucille-Teasdale, de St-Léonard et St-Michel et de la Pointe de lÎle Hôpitaux Maisonneuve-Rosemont et Louis-H. Lafontaine

7 Mise en œuvre du PASM Évaluation de la clientèle par les équipes de suivi et les psychiatres À lHôpital Louis H. Lafontaine, près de personnes ont des besoins de niveau 1 re ligne À lHôpital Maisonneuve-Rosemont, la démarche dévaluation est en cours (environ 500 personnes)

8 Mise en œuvre du PASM (Évaluation de la clientèle) Équipe projet mis sur pied Tracer le profil de la clientèle suivie en ambulatoire par chaque équipe traitante selon: Type de logement ou hébergement; Fréquence des rendez-vous avec le psychiatre; Présence ou non dun suivi par un professionnel et la fréquence du suivi; La prise dun médicament sous protocole; La présence dun médecin de famille ou non

9 Mise en œuvre du PASM (Évaluation de la clientèle) Identification des 1400 usagers à partir : (Dans la dernière année) Nombre de visites à lurgence; Nombre dhospitalisation et leur durée; Étaient-ils déjà dans les mesures de transition? Recherche dun omni Conditions gagnantes

10 Mise en œuvre du PASM Orientation de la clientèle Vers les CSSS (principalement de lEst de Montréal) pour un suivi par un intervenant de léquipe santé mentale Vers un omnipraticien pour les services médicaux

11 Constats Certaines personnes ont une médication sous protocole ou ont des injectables Les besoins des CSSS pour cette clientèle devaient être documentés Un groupe de travail a été mis sur pied en octobre 2009

12 Groupe de travail sur les soins infirmiers Objectifs Connaître les besoins des CSSS Déterminer les conditions de réussite du transfert de la clientèle

13 Groupe de travail sur les soins infirmiers Composition Monique Chicoyne, Coordonatrice de limplantation du plan daction en santé mentale adulte (pour lEst de Montréal) France Bonin (CSSS St-Léonard-St-Michel) Sylvie Décarie (CSSS Lucille-Teasdale) Sylvie Deschênes (Hôpital Louis-H. Lafontaine) Hélène Gagnier Foisy (CSSS de la Pointe-de-lÎle) Josée Lamoureux (Hôpital Maisonneuve-Rosemont)

14 Groupe de travail sur les soins infirmiers Résultats Recommandations et constats Production dun guide clinique de linfirmière en santé mentale Dépôt et approbation du guide par la Table des DSI des établissements de santé de lEst de Montréal en août 2010 Diffusion et formation en décembre 2010

15 Buts visés (document) Assurer la sécurité et la continuité des soins aux utilisateurs en ce qui a trait à : Lévaluation Le suivi infirmier La surveillance Le suivi pharmacologique Assurer un soutien clinique aux infirmières des équipes de santé mentale des CSSS

16 Présentation du guide clinique Les buts Fiches médicamenteuses Acide Valproïque Clozaril® (clozapine) Lithium Les outils de suivi clinique Le cadre de référence du suivi des paramètres métaboliques

17 Présentation du guide clinique (suite) Pourquoi un suivi des usagers prenant ces molécules? Monitorage et surveillance clinique Suivi rigoureux Pour plusieurs raisons :

18 Présentation du guide clinique (suite) Fiches médicamenteuses Mécanisme daction Indications Contre-indications Effets indésirables Interactions médicamenteuses Mise en garde Enseignement à prodiguer en lien avec le médicament Évaluation et suivi clinique

19

20 Outils de suivi clinique Lignes de conduite en lien avec lutilisation de la molécule médicamenteuse (HLHL, HMR) Bilan initial Bilan de maintien Fréquence des dosages médicamenteux / suivis hématologiques Suivi infirmier (grilles)

21 Acide Valproïque et Divalproex sodique Fiche médicamenteuse Classe : Anticonvulsivant, antimaniaque, antimigraineux Indications Crises tonico-cloniques Absences épileptiques Maladie affective bipolaire Phase aigüe Prophylaxie de manie Trouble schizo-affectif Prévention des céphalées

22 Acide Valproïque et Divalproex sodique (suite) Fiche médicamenteuse Contre indications Maladies hépatiques Maladies rénales graves Hypersensibilité Effets indésirables Agitation, ataxie Céphalées, étourdissements Insomnie, somnolence Palpitation, HTA Indigestion, nausées, vomissements Leucopénie, allongement du temps de saignement

23 Acide Valproïque et Divalproex sodique (suite) Fiche médicamenteuse Interactions médicamenteuses AAS Clarithromycine Warfarine Carbamazépine Benzodiazépine Diazépam Fluoxétine Ginkgo et autres produits naturels Clozapine Olanzapine Alcool

24 Acide Valproïque et Divalproex sodique (suite) Fiche médicamenteuse Mise en garde Hépatotoxicité grave ou mortelle Troubles hémorragiques Syndrome cérébral organique Anomalies congénitales Réactions cutanées graves Aplasie médullaire Insuffisance rénale

25 Acide Valproïque et Divalproex sodique Fiche médicamenteuse Enseignement Respect de la posologie Prendre au coucher Peut provoquer de la somnolence; éviter de conduire Ne pas croquer ou triturer le médicament Ne pas prendre le médicament avec du lait Si présentation sous forme de sirop, le mélanger Importance des examens médicaux réguliers pour évaluer lefficacité Éviter lalcool et autres médicaments qui ont un effet dépresseur du SNC

26 Acide Valproïque et Divalproex sodique Fiche médicamenteuse Enseignement (suite) Avoir sur lui une pièce didentité Aviser médecin ou dentiste de son traitement Si anorexie, nausées, vomissements graves, jaunissement de la peau ou des yeux, fièvre, maux de gorge, malaises, faiblesse, œdème du visage, léthargie, saignement ou ecchymoses inhabituelles, alors informer son médecin Aviser si grossesse Importance des dosages et de noter lheure de la dernière prise de la médication la veille dun dosage

27 Acide Valproïque et Divalproex sodique Fiche médicamenteuse Évaluation et suivi clinique Lévolution de la condition de santé physique et mentale Lobservance, le respect de la posologie et la présence deffets indésirables Surveillance des signes et symptômes de toxicité Surveillance des résultats des concentrations sériques (hépatique)

28 Acide Valproïque et Divalproex sodique Fiche médicamenteuse Évaluation et suivi clinique Consommation de médicaments en vente libre Vérification de lefficacité thérapeutique du traitement Documentation et comparaison des résultats Ajustement du PTI

29 Acide Valproïque et Divalproex sodique Outils de suivi clinique : (HLHL et HMR) Lignes de conduite Grilles de suivi infirmier Bilan : initial et de maintien Fréquence des épivalémies

30

31

32

33

34

35 Paramètres métaboliques Définition du syndrome métabolique Recension des écrits Évaluation des paramètres métaboliques de la clientèle sous antipsychotiques atypiques Suivi infirmier et surveillance des paramètres métaboliques de lusager recevant un antipsychotique atypique (HLHL et HMR) Enseignement à la clientèle

36 Définition du syndrome métabolique Un syndrome métabolique est un effet indésirable associé à la prise dantipsychotiques atypiques; responsable dune prise de poids importante, une modification de lindice de masse corporelle (IMC), une obésité abdominale, une altération du profil lipidique et glycémique, linsulinorésistance et de lhypertension artérielle. Sources : Newcomer, J. W. (2007). Antipsychotic medications : Metabolic and cardiovascular risk. Journal of Clinical Psychiatry, 68, Newcomer, J.W. et Haupt, D.W. (2006). The metabolic effects of antipsychotic medications. Canadian Journal of Psychiatry, 51, Flamand-Villeuneuve, J. (2010). Côté, G., Le diabète en omnipratique. Agence de la santé et des services sociaux du Bas-St-Laurent. Flamand-Villeneuve, J. (2010). Les perturbations métaboliques liées à la prise d'antipsychotiques de seconde génération: Revue de littérature et prise en charge. Pharmactuel, 43,

37 Profil métabolique des antipsychotiques atypiques Médication Prise de poids Risque de diabète Risque de dyslipidémie Clozapine (Clozaril)+++++ Olanzapine (Zyprexa)+++++ Risperdone (Risperdal)++?? Quétiapine (Seroquel)+/-?? Ziprasidone *(Zeldox)+/-NP Aripiprazole *(Abilify)+/-NP Source : ADA, APA, AACE et NAASO (2004). Consensus development conference on antipsychotic drugs and obesity and diabetes. Diabetes Care, vol. 27,

38 No. dossier, nom et prénom

39

40

41 Rôles de linfirmière Évaluer létat de santé physique en plus de la condition de santé mentale (dont la condition métabolique et les autres facteurs tels que : alimentation, niveau dactivité physique, antécédents médicaux et familiaux, médicaments, etc.) et mentale Effectuer le suivi clinique de lusager recevant un antipsychotique atypique sur une base régulière et à long terme selon la provenance (Hôpital Louis H. Lafontaine ou Hôpital Maisonneuve-Rosemont) Prodiguer lenseignement relatif au régime pharmacologique et assurer le suivi des paramètres métaboliques

42 Rôles de linfirmière (suite) Encourager ladoption de comportements sains et la modification des habitudes de vie Diriger vers les ressources appropriées Communiquer ses interventions et les résultats au médecin

43 Clozapine Fiches médicamenteuses Mécanisme daction Indications Contre-indications Effets indésirables Interactions médicamenteuses Mise en garde Enseignement à prodiguer en lien avec le médicament Évaluation et suivi clinique

44 Clozapine Enseignement Risque de somnolence en début de traitement surtout, éviter de conduire Attention à la consommation de tabac et café Respect scrupuleux de la posologie prescrite Si dose oubliée dans les 2 heures, prendre immédiatement sinon attendre prochaine dose Importance des prises de sang (hebdomadaire en début de traitement) Si la personne arrête de prendre la clozapine 2 jours ou plus, ne pas reprendre à la même dose

45 Clozapine Enseignement (suite) Explique les effets secondaires devant être signalés (Sx pseudo-grippaux) Évite lalcool et autres médicaments qui ont un effet dépresseur du SNC Ne pas prendre dalcool ou autres dépresseurs du SNC Risque de symptômes extra-pyramidaux

46 Clozapine Évaluation et suivi clinique Lévolution de la condition de santé physique et mentale à chaque rencontre Signes vitaux et surveillance des paramètres métaboliques Lobservance, le respect de la posologie et la présence deffets indésirables Surveillance des signes et symptômes de toxicité Présence de signes pseudo-grippaux Surveillance des résultats des FSC

47 Clozapine Évaluation et suivi clinique (suite) Contrôle sanguin selon protocole Inscription au réseau de surveillance hématologique Consommation de médicaments en vente libre Vérification de lefficacité thérapeutique du traitement Documentation et comparaison des résultats Ajustement du PTI

48 Clozapine Outils de suivi clinique HLHL Lignes de conduite Tableau de fréquence du suivi hématologique Grilles de suivi infirmier Bilan : initial et de maintien

49

50

51

52

53 Règles de distribution Mise à jour Diffusion Droits dauteurs Archives

54 État de situation Projet est à son début Intérêt pour les grilles de suivi Personnes sous antipsychotique atypique surtout Évaluation post implantation à venir

55 Conclusion

56 Période de questions


Télécharger ppt "Guide clinique de linfirmière en santé mentale pour lévaluation, la surveillance et le suivi pharmacologique Par Sylvie Décarie Sylvie Deschênes."

Présentations similaires


Annonces Google