La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le tabac : D e la consommation quotidienne vers un arrêt durable et confortable Dr Hélène Allaguy-Salachy St Louis –Lariboisière – Fernand Widal.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le tabac : D e la consommation quotidienne vers un arrêt durable et confortable Dr Hélène Allaguy-Salachy St Louis –Lariboisière – Fernand Widal."— Transcription de la présentation:

1 Le tabac : D e la consommation quotidienne vers un arrêt durable et confortable Dr Hélène Allaguy-Salachy St Louis –Lariboisière – Fernand Widal

2 Le tabac, une drogue Très addictive, effet en qes secondes Incapacité en qes mois de sen passer Plusieurs dépendances psychologique 90% physique 1/3 à 50% comportementale >75%

3 La dépendance psychologique La première à sinstaller Bénéfices immédiats du tabac Plaisir, détente, convivialité, contenance Anti-stress, détente, soutien moral, lutte contre ennui et impatience Carotte, récompense, transition Stimulation intellectuelle, éveil, concentration Anti-douleur, coupe-faim

4 Le système de récompense

5 La cigarette, une seringue à nicotine A chaque bouffée, le fumeur prend un shoot de nicotine. La nicotine se fixe sur les récepteurs cérébraux en moins de 7 secondes. Elle est fortement addictive.

6 La dépendance physique Liée au manque nicotinique à larrêt Le syndrome de manque : Fortes pulsions de fumer Anxiété, agitation, nervosité, irritabilité, colères, manque de concentration, troubles du sommeil Blues, déprime, voire dépression Douleurs physiques, sueurs, tremblements

7 Le syndrome de manque physique Niveau de manque Niveau de satisfaction Taux de nicotinémie Seuil du besoin

8 Test de Fagerström 1. Combien de temps après le réveil fumez-vous votre 1ère cigarette ? < 5 minutes minutes minutes 1 > 60 minutes 0 2.Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans les endroits où c'est interdit ? Oui 1 Non 0 3. À quelle cigarette de la journée vous est-il le plus difficile de renoncer ? La 1ère de la journée 1 Une autre 0 4.Combien de cigarettes fumez-vous par jour ? 10 ou moins 0 11 à à ou plus 3 5. Fumez-vous de façon plus rapprochée les 1ères heures après le réveil ? Oui 1 Non 0 6. Fumez-vous lquand vous êtes malade ou alité presque toute la journée ? Oui 1 Non 0 …dépendant pas faiblement moyennement fort ou très fortement

9 La dépendance comportementale interaction dun sujet avec un produit dans un environnement un phénomène de conditionnement le poids des habitudes Environnement Tabac Sujet

10 La dépendance comportementale Le tabagisme est un comportement acquis auto-entretenu par des mécanismes de conditionnement. Tout comportement a été appris et est renforcé par des réflexes conditionnés.

11 Pourquoi la difficulté à larrêt Histoire naturelle du fumeur Les stades de Prochaska Vouloir nest pas pouvoir La pire des drogues Les motivations darrêt La rupture dun équilibre ancien

12 1 - Les stades de maturation de Prochaska préparation Maintien Fumeur satisfait Fumeur indécis Ne recommence pas Fumeur décidé Recommence Essaie darrêter Arrête Action

13 2- Vouloir nest pas pouvoir ! Arrêter nest pas un problème de volonté Le tabac est la pire des drogues dures Vouloir nest pas synonyme de pouvoir Vouloir = désirer, souhaiter, être motivé à, projeter, avoir lintention de… Pouvoir = être capable, avoir les moyens, les ressources, laptitude

14 3 - La pire des drogues > Un milliard de consommateurs dans le monde Mortalité : > 5 millions décès/an Responsable de la + grande morbidité Consommée toute la journée quel que soit létat dâme Très addictive, dépendance dinstalle vite Plus grand nombre de doses par jour Souvent la dernière restant Très accessible donc facilité de rechute

15 4- Les motivations négatives, extrinsèques Liées à la peur, la culpabilité : maladie, grossesse Castratrices : arrêt vécu comme une punition, de lextérieur Influencées par un tiers Transitoires, passagères (hospitalisation, grossesse) Elles sont un déclic pour débuter larrêt mais ne suffisent pas pour ne pas reprendre

16 4- Les motivations positives, intrinsèques Liées à un projet de vie Gratifiantes : changement de qualité de vie Personnelles, vécues de lintérieur Durables Larrêt nest pas une fin en soi mais doit sintégrer dans un projet de vie plus global.

17 5- un équilibre ancien avec le tabac Avec le tabac, un équilibre ancien Plus ou moins stable tabac

18 5- une rupture déquilibre, à larrêt Sans tabac, rupture déquilibre brutal, tabac

19 Quels traitements ? La substitution nicotinique Bupropion (Zyban) Varénicline (Champix) Anti-dépresseurs La thérapie comportementale et cognitive (TCC)

20 Traitement de 3 mois minimum Diminution des doses par paliers de 1 mois Chez le gros fumeur : association de patchs +/- formes orales éviter les formes orales seules Traitement + long si doses initiales élevées Traiter au mieux la dépression avant larrêt La substitution nicotinique

21 Les formes existantes Patchs 21mg/24h, 14mg/24h, 7mg/24h Patchs 25mg/16H, 15mg/16h, 10mg/16h, et 5mg/16h Gommes 2mg et 4mg Pastilles à 1,5mg, 2,5mg Comprimés à sucer à 2mg et 4 mg Inhaleur

22 Chez le petit fumeur Chez le petit fumeur de <10/j Dépendant psychique Dépendant des habitudes Utilisation surtout de formes orales Ponctuellement lors des envies

23 Zyban – Mode demploi De J1-J6 : 1 cp à 150 mg le matin A J7 : 1 cp 2 fois /j en prises espacées de 8 heures minimum le 2ème comprimé dans laprès-midi Durée : 2 mois maximum Si facteur de risque convulsif, rester à 1cp/j pendant les 2 mois

24 Zyban - Contre-indications Trouble convulsif évolutif ou antécédent Boulimie ou anorexie mentale ou antécédent Insuffisance hépatique Traitement par IMAO Troubles dépressifs bipolaires Antécédent dhypersensibilité au bupropion Sevrage alcoolique Sevrage de benzodiazépines

25 Zyban Effets secondaires Céphalées Sécheresse buccale Insomnies Rhinites Anxiété Crises convulsives dans 0,1% des cas

26 Membrane Antagoniste Agoniste partiel Champix Nicotine Dopamine Stimulation partielle des récepteurs Récepteurs 4 2 Mode daction de Champix

27 Varénicline – Mode demploi J1-J3 : 1 cp à 0,5mg le matin J4-J7 : 1 cp à 0,5 mg matin et soir J8-90 : 1 cp à 1 mg matin et soir Durée : 3 mois (max.6 mois)

28 Varénicline, Effets indésirables Troubles digestifs : Nausées chez 30% des patients les 1ers jours Vomissements Flatulences, constipation Maux de tête, vertiges Troubles du sommeil : insomnies, rêves anormaux Parfois dépression, idées suicidaires

29 Thérapie comportementale et cognitive (TCC) 1) Renforcer la motivation à larrêt du tabac - Peser le pour et le contre de larrêt du tabac - Faire émerger les motivations positives 2) Limiter le risque de reprise du tabac - Rééduquer ses schémas cognitifs - Acquérir des comportements protecteurs Gestion du stress et des émotions Affirmation de soi Récompense, détente, convivialité

30 Conclusion : Le tabac est une drogue dure. Responsable dune double/ triple dépendance, psychologique, comportementale et physique Traiter les 3 aspects de la dépendance Traiter le manque physique en dernier Rééduquer à de nouveaux comportements, à la gestion des émotions idéalement avant même larrêt Lobjectif est de trouver un nouvel équilibre de vie, de gagner en qualité de vie


Télécharger ppt "Le tabac : D e la consommation quotidienne vers un arrêt durable et confortable Dr Hélène Allaguy-Salachy St Louis –Lariboisière – Fernand Widal."

Présentations similaires


Annonces Google