La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Laboratoire de Pharmacologie Faculté de Médecine de Sfax Les Cyclines.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Laboratoire de Pharmacologie Faculté de Médecine de Sfax Les Cyclines."— Transcription de la présentation:

1 Laboratoire de Pharmacologie Faculté de Médecine de Sfax Les Cyclines

2 Introduction Cyclines: action bactériostatique Bonne diffusion tissulaire et cellulaire => actifs: sur des germes à développement intracellulaire: rickettsies, mycoplasme, chlamydia. Cest une famille homogène, les principales différences entre les molécules étant dorigine pharmacocinétique. En se fixant sur la sous-unité 30S du ribosome, elles inhibent la synthèse protéique.

3 Introduction Cyclines: réduction progressive du nombre de bactéries qui leur sont sensibles, en raison dun mécanisme de multirésistance dorigine plasmidique, a réduit leurs indications. mais elles gardent un dintérêt dans les infections à Chlamydia et à Mycoplasma. Après leur administration orale chez ladulte lapparition deffets indésirables graves est exceptionnelle.

4 Origine La première tétracycline, la chlortétracycline, a été isolée à partir de streptomyces aureofaciens (1948). En 1953, la déhalogénation par voie de synthèse a conduit à la tétracycline.

5 Nature Les tétracyclines sont composées d'un noyau à 4 cycles hexagonaux, d'où leur nom, avec 4 sites de substitution conduisant aux différents dérivés de la série.

6 Spécialité Première génération : –chlortétracycline (1960), oxytétracycline (1963) (pommade et collyre), –Oxytétracycline: poudre auriculaire. Deuxième génération : –doxycycline (1973), –lymécycline (1992), –méthylènecycline (ou métacycline) (1974), –minocycline (1973).

7 Spécialité La tigécycline Tygasil*: –nouvelle tétracycline –active germes G + avec - résistances / tétracyclines classiques. –voie intra-veineuse 2 fois par jour. DoxycyclineVIBRAMYCINE * Cp DOXYPAL* Cp VIBRAVEINEUSE*, Inj en perfusion MinocyclineMYNOCINE* Cp, Gélules LymécyclineTÉTRALYSAL* Gélules MétacyclinePHYSIOMYCINE* Gélules

8 Pharmacocinétique (1) Résorption orale bonne doxycycline, minocycline >90% Liaison protéique 40 à 80% selon les dérivés. Distribution tissulaire –cyclines: diffusent largement dans les tissus. –MAIS ne passent que médiocrement dans le LCR –franchissent la barrière placentaire. –passent dans la bile, il existe un cycle entéro- hépatique.

9 Pharmacocinétique (1) Biotransformation Les tétracyclines sont partiellement biotransformées, en particulier la minocycline. Demi-vie plasmatique d'élimination Les premières tétracyclines ont une demi-vie de 1 à 4 heures. Doxycycline et minocycline ont une demi-vie de plus de 15 heures. Excrétion L'excrétion des tétracyclines est rénale et biliaire.

10 Mécanisme daction Les tétracyclines agissent sur les agents infectieux en bloquant la synthèse protéique au niveau du ribosome bactérienbloquant la synthèse protéique au niveau du ribosome bactérien

11 Mécanisme daction

12 Spectre Commun à toutes les cyclines. Initialement large, sest beaucoup réduit (émergence résistance). Spectre utile: espèces habituellement sensibles : Brucella, Pasteurella, Haemophilus influenzae, Chlamydia, Mycoplasma pneumoniae, Rickettsies, Tréponèmes, Borrelia, Leptospires, Propionibacteium acnes, espèces inconstamment sensibles : N. gonorrhoea, V. cholerae. Résistance Bactérienne acquise plasmidique.

13 Indications 1) Dans les infections génitales : –urétrites, salpingites, orchi-épididymites, prostatites, anorectites, –en raison de la fréquence croissante avec laquelle Chlamydia trachomatis, Mycoplasma hominis et Ureaplasma urealyticum sont à lorigine dinfections sexuellement transmissibles (malgré efficacité inconstante sur le gonocoque). –En seconde intention en cas de contre indications aux pénicillines : Leptospirose Syphilis 2) Traitement antibiotique classique: Brucellose (en association avec rifampicine), Rickettsioses, Fièvre boutonneuse méditerranéenne, endocardite à Coxiella; borrélioses (maladie de Lyme), des pasteurelloses; du choléra. 3) Dans les infections des voies respiratoires : –pneumopathies atypiques (à chlamydia, à mycoplasme) –Pasteurellose 4) Dans lacné vulgaire

14 Effets indésirables Gastro-intestinaux –Les tétracyclines, surtout les premières sont incomplètement résorbées et entraînent une modification de la flore microbienne intestinale au profit de formes antibiorésistantes éventuellement pathogènes. Ces problèmes affectent peu les formes récentes (doxy et minocycline) –Les troubles sont: nausées, vomissements, diarrhée, contrôlée en donnant le médicament avec l'alimentation. –En cas de prolifération de clostridium difficile, entérocolite pseudomembraneuse à traiter par vancomycine

15 Effets indésirables Atteinte ostéo-dentaire –Les tétracyclines se complexent avec les ions calcium et entraînent une perturbation de la structure des dents. –Avant 6 ans (en cas dutilisation) prolongée: risque de coloration jaune et de dysplasie de l'émail dentaire. Toxicité hépatique –risque de nécrose hépatocytaire surtout chez la femme enceinte ou en cas d' insuffisance hépatique. Photosensibilisation cutanée Troubles vestibulaires –spécifique de la minocycline Ulcération de lœsophage –spécifique de la doxycycline Autres: –réaction allergique, hypertension intra-cranienne,pigmentation peau, muqueuse et des ongles.

16 Contre-indications femme enceinte enfant de moins de 8 ans exposition au soleil

17 Interactions 1) Les cyclines forment des complexes insolubles avec Ca ++, Al+++, Mg++, Fe++ En cas de prise concomitante, la résorption de l'antibiotique est altérée. C'est le cas pour les aliments lactés, les pansements gastriques avec des sels d'aluminium, de magnésium. 2) les cyclines ne doivent pas être associées aux rétinoides par voie générale (risque dhypertension intracranienne


Télécharger ppt "Laboratoire de Pharmacologie Faculté de Médecine de Sfax Les Cyclines."

Présentations similaires


Annonces Google