La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Projet dexpérimentation article 34 ». Objectif : suivre et valoriser une expérimentation inscrite dans le projet détablissement, le projet décole, le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Projet dexpérimentation article 34 ». Objectif : suivre et valoriser une expérimentation inscrite dans le projet détablissement, le projet décole, le."— Transcription de la présentation:

1 « Projet dexpérimentation article 34 ». Objectif : suivre et valoriser une expérimentation inscrite dans le projet détablissement, le projet décole, le projet de circonscription.

2 Création dun « album numérique bilingue de Sirandanes » Responsable du projet : Yves GRONDIN, Itinérant en Langue Vivante Régionale Axe du projet académique : Développement LVR et Culture Régionale, Lutter contre lillettrisme ( préoccupation permanente de tous les acteurs du système éducatif) Niveau : Classes de CM2 Objectifs : - Passerelle Créole-Français; utiliser la littérature orale dexpression créole pour mieux maîtriser la langue française. - Développer chez lélève son aptitude à réfléchir, à porter un jugement sur les différentes composantes du langage et sur ses différentes modalités d'expression et de compréhension. Résumé du projet : chaque classe consacre une heure par semaine afin de récolter, dire, écouter et enfin créer des Sirandanes. Ces Sirandanes seront ensuite traduites en français. Elles permettront de mettre en évidence les similitudes et différences (lexicales, syntaxiques…) entre les deux langues. Le dossier détaillé :

3 1/ Stratégie et planification 1.1 Diagnostic - 64% des élèves sont en éducation prioritaire % des élèves de la circonscription ont des acquis insuffisants en français aux Evaluations CM2. - La production décrits est un des champs régulièrement déficients dans les évaluations nationales CM2. - A La Réunion, de très nombreux élèves ne développent pas des compétences métalinguistiques permettant de maîtriser lensemble de leur système de communication.

4 Constats établis daprès les productions écrites des élèves, les tests linguistiques, les entretiens avec les enseignants du cycle 3 Les élèves ne distinguent pas toujours les deux codes : créole et français et cela à loral comme à lécrit. Le discours des élèves (lors des situations dapprentissage) est souvent un mélange des deux langues en présence : créole et français; Certains élèves ont du mal à sexprimer en français mais sont à laise dans la langue créole; Certaines notions de grammaire, conjugaison ne sont pas acquises : est-ce un problème de langue ?, la conjugaison française et lemploi des temps; La notion de nature et fonction des mots; Les pronoms personnels compléments : interférences avec le créole; Les élèves écrivent de loral et souvent leurs écrits sont remplis de « fautes » dues au contact des langues; Les consignes ou explications sont souvent mieux comprises dans la langue créole (ex : géométrie, maîtrise de la langue); La langue de la cour de lécole est à 99 % la langue créole; Certains élèves sadressent spontanément à lenseignant dans la langue créole (et non en français); La culture créole/ réunionnaise est très méconnue : parents ? enseignants ? Les résultats aux évaluations CM2 sont insuffisants; Beaucoup délèves sont issus de familles unilingues (créole parlé). - En classe, ils ne prennent pas ou peu la parole; Lapparente ressemblance des deux langues en contact ne fait pas lobjet dun réel travail déveil à la conscience linguistique.

5 Ces élèves ont donc des compétences déficitaires en français, que ce soit au niveau communicationnel, langagier et linguistique. Cest dans ce contexte que je me suis posé la question suivante : comment les aider à améliorer leurs compétences langagières par lamélioration de leurs compétences linguistiques en français: lacquisition du lexique, de la syntaxe et la morphosyntaxe de la langue française ? Fort de mon expérience dans la comparaison des langues, je me suis demandé comment une comparaison du créole et du français au niveau syntaxique, morpho syntaxique et lexical peut-elle permettre une meilleure maîtrise de la langue française au cycle 3

6 Pour répondre à cette problématique, je décline alors quatre hypothèses. Deux entrées sont privilégiées : lune sociolinguistique, lautre linguistique puisque comme le signale Sylvie Wharton (2007), elles sont concomitantes.

7 Hypothèse 1 En comparant les deux codes au niveau syntaxique, lexical et morphosyntaxique lélève pourra (entrée linguistique): Identifier les caractéristiques des deux langues en présence (le français et le créole) ; Repérer alors le fonctionnement de chaque langue. En effet, lélève aura la possibilité dêtre en face des deux langues simultanément, de repérer les régularités de lune et de lautre, et détablir, comme le signale Tomasello (2004) des généralisations à partir des exemples en français et en créole dont il disposera dans son environnement langagier ; Prendre conscience de ses mélanges.

8 Hypothèse 2 En verbalisant la comparaison au niveau des deux codes, lélève développera alors des compétences métalinguistiques qui lui permettront de repérer plus aisément et de façon plus autonome le fonctionnement de chaque langue (entrée linguistique).

9 Hypothèse 3 Lélève développera les compétences linguistiques de français grâce à des outils linguistiques qui lui seront fournis et qui seront consolidées par des activités de systématisation au niveau de la syntaxe, de la morphosyntaxe et du lexique (entrée linguistique).

10 Hypothèse 4 Lélève accordera une légitimité à tous les énoncés quil produit comme le préconise Prudent dans « la pédagogie de la variation » en prenant conscience, avec laide de son professeur des écarts à la norme du français. Il sagit ici déviter les blocages, dus à « linsécurité linguistique ». Il sagit de valoriser les deux langues et de développer une compétence « translinguistique ». D e prendre en compte la langue réunionnaise, au même titre que la langue française, afin de favoriser un développement harmonieux du langage de nos élèves et de développer leurs compétences de communication dans ces deux langues (entrée sociolinguistique).

11 Linterdisciplinarité Maîtrise de la langue française La maîtrise des T.U.I.C La culture humaniste Lautonomie et linitiative

12 Phase 1 : repérage des écarts à la norme française des élèves dans les productions écrites (Evaluations Nationales CM2). Ces évaluations diagnostiques sont effectuées au premier trimestre de lannée scolaire. Elles consistent en : Un relevé des écarts à la norme dans les productions écrites des élèves. Je classe ces erreurs en quatre types : syntaxique/ phonologique/ lexical/ morphosyntaxique. Cette typologie me permet de sérier les différentes « erreurs » afin de bâtir une programmation et une progression dactivités proposées aux élèves.

13 Phase 2 : Développer les compétences métalinguistiques des élèves et leur conscience linguistique (créole/ français/ mélanges). Lobjectif dans cette séance est de permettre à l élève de comprendre le fonctionnement des deux langues par leur comparaison et aussi de développer ses compétences métalinguistiques par lobservation, la réflexion et la verbalisation. Il sagit dune part dobserver une production de Sirandanes dans laquelle il y aura un écart à la norme française (activités métalinguistiques de comparaison des deux codes).

14 Améliorer les compétences langagières, de communication et linguistiques en français, Proposer un enseignement du français adapté aux réalités linguistiques réunionnaises. Repérer les écarts à la norme du français liés au contact des deux langues (créole/ français) ; Proposer des situations et des supports variés permettant aux élèves de distinguer le créole et le français et de repérer les « mélanges » sans pour autant les stigmatiser; Améliorer les compétences métalinguistiques des élèves. Améliorer les résultats des élèves dans le champ disciplinaire (maîtrise de la langue française) ; Diminuer le nombre délèves ayant des compétences déficientes aux évaluations CM2. Les compétences métalinguistiques développées à partir du système de communication de lélève seront favorables à lenseignement des langues en général.

15 Indicateurs du contrat dobjectifs en lien avec lexpérimentation: - Indicateurs de performance Evaluation CM2 français : proportion délèves ayant des acquis insuffisants : 14,1%

16 io2.html io2.html ndex.php ndex.php marseille.fr/litt/sirandanes.pdf marseille.fr/litt/sirandanes.pdf

17 - Inspection de SAINT-BENOIT - Itinérant LVR (leadership) – ATICE … - Enseignants du cycle 3 - Mission Langue Vivante Régionale - Dispositif E.C.L.A.I.R Coordonnateur et enseignants du dispositif - C.A.L.E Besoins : vidéoprojecteur, appareil photo numérique, ordinateurs, logiciels divers…

18 Partenariats - U.D.I.R, C.R.D.P, Lofis la Langue Kréol La Rényon, Mission Langue Vivante Régionale (formation continue académique ou de circonscription) Ressources - Médiathèque de Saint-Benoit, salle informatique de lInspection de Saint-Benoit et des écoles, structures associatives… Ressources et accès opportun aux TIC : Le responsable du projet donne à tous les élèves des occasions dutiliser les TIC pour faciliter et élargir leur apprentissage. Il sattend également à ce que lensemble des enseignants et des élèves se servent des TIC pour apprendre, enseigner et évaluer. Par exemple, il sarrange pour que les enseignants disposent de temps de préparation en commun, bénéficient dun encadrement, donnent un accès aux TIC et à Internet à leurs élèves dans la salle de classe ou informatique et disposent dautres ressources et formes de soutien.


Télécharger ppt "« Projet dexpérimentation article 34 ». Objectif : suivre et valoriser une expérimentation inscrite dans le projet détablissement, le projet décole, le."

Présentations similaires


Annonces Google