La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Acrosport 10 octobre 2012. La sécurité en acrosport Dès la première séance, il faut consacrer du temps à lappropriation par les élèves de ces problèmes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Acrosport 10 octobre 2012. La sécurité en acrosport Dès la première séance, il faut consacrer du temps à lappropriation par les élèves de ces problèmes."— Transcription de la présentation:

1 Acrosport 10 octobre 2012

2 La sécurité en acrosport Dès la première séance, il faut consacrer du temps à lappropriation par les élèves de ces problèmes de sécurité. On doit travailler sur : la sécurité passive la sécurité active : Position des porteurs Position des voltigeurs Rôle des jokers : aide ou parade

3 Découvrir But : Inventer, créer deux figures et les présenter au groupe. Critère de réussite : tenir chaque figure trois secondes.

4 LES FIGURES COLLECTIVES Types de figures collectives - figure statique : stable, maintenue 3 secondes - figure dynamique : partiellement ou totalement en mouvement Les rôles - le porteur - le voltigeur - le joker. Les appuis Les positions 3 catégories de position, qui peuvent se combiner entre le porteur et le voltigeur : - La posture - Lappui renversé - La souplesse. Difficulté Une figure est de + en + difficile à réaliser lorsquil y a : - de – en – dappuis au sol ou en globalité - de – en – de surface dappuis - de + en + de hauteur - de + en + de renversement - de + en + de souplesse

5 Acquérir But : Choisir une de vos figures précédemment présentées et la complexifier. Y ajouter une nouvelle figure choisie dans le répertoire proposé. Critère de réussite : tenir chaque figure trois secondes.

6 Maîtriser But : Réaliser un enchaînement comprenant au moins deux figures. Critère de réussite : Lenchaînement doit comprendre : - un début et une fin - deux figures stabilisées pendant trois secondes. - continuité des actions.

7 Type déléments individuels et difficultés En plus des figures collectives, les élèves doivent présenter des éléments de transition, éléments de liaison, qui peuvent être hiérarchisés en fonction de leurs difficultés. Éléments acrobatiques Éléments déquilibre Éléments de souplesse Éléments chorégraphiques

8 Utiliser- Exploiter But : Présenter un enchaînement dans les conditions réelles dévaluation : le spectacle. Critère de réussite : Répondre aux exigences des éléments de constitution de lenchaînement. Un début et une fin Au moins deux figures Tenir chaque figure trois secondes Continuité des actions

9 Les programmes A lécole maternelle: Agir et sexprimer avec son corps …./… Les activités dexpression à visée artistique que sont les rondes, les jeux dansés, le mime, la danse permettent tout à la fois lexpression par un geste maîtrisé et le développement de limagination. Grâce aux diverses activités, les enfants acquièrent une image orientée de leur propre corps. Ils distinguent ce qui est : devant, derrière, au-dessus, au-dessous, puis à droite et à gauche, loin et près. Ils apprennent à suivre des parcours élaborés par lenseignant ou proposés par eux ; ils verbalisent et représentent ces déplacements. À la fin de lécole maternelle lenfant est capable de : …/…sexprimer sur un rythme musical ou non, avec un engin ou non ; exprimer des sentiments et des émotions par le geste et le déplacement ; …/…

10 Les programmes (BO n°3 du 19/06/2008) Cycles 2 et 3 ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Cycle 2../… Léducation physique vise le développement des capacités nécessaires aux conduites motrices et offre une première initiation aux activités physiques, sportives et artistiques…./… Cycle 3 …/… Léducation physique vise le développement des capacités et la pratique d activités physiques, sportives et artistiques…./…

11 Exemples de compétences par cycle Cycle 2 - Concevoir et réaliser des actions à visées expressive, artistique, esthétique - Danse : exprimer corporellement des personnages, des images, des sentiments pour communiquer des émotions en réalisant une petite chorégraphie (3 à 5 éléments), sur des supports sonores divers. - Activités gymniques : réaliser un enchaînement de 2 ou 3 actions acrobatiques sur des engins variés (barres, plinths, poutres, gros tapis). Cycle 3 - Concevoir et réaliser des actions à visées expressive, artistique, esthétique - Danse : construire à plusieurs une phrase dansée ( chorégraphie de 5 éléments au moins) pour exprimer corporellement des personnages, des images, des sentiments et pour communiquer des émotions sur des supports sonores divers. - Activités gymniques : construire et réaliser un enchaînement de 4 ou 5 éléments acrobatiques sur divers engins (barres, moutons, poutres, tapis).

12 Progressions proposées (BO n°1 du 05/01/12) Cours préparatoire Cours élémentaire première année Exprimer corporellement, seul ou en groupe, des personnages, des images, des sentiments, des états… Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions. Sexprimer de façon libre ou en suivant différents types de rythmes, sur des supports variés (musicaux ou non), avec ou sans engins. Réaliser des actions « acrobatiques » mettant en jeu léquilibre (recherche dexploits) et pouvant revêtir un caractère esthétique. Cours élémentaire deuxième annéeCours moyen première année Cours moyen deuxième année Exprimer corporellement, seul ou en groupe, des personnages, des images, des sentiments, des états… Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions. Sexprimer de façon libre ou en suivant différents types de rythmes, sur des supports variés (musicaux ou non), avec ou sans engins. Réaliser des actions « acrobatiques » mettant en jeu léquilibre (recherche dexploits) et pouvant revêtir un caractère esthétique.

13 Cours pr é paratoire Cours é l é mentaire premi è re ann é e Exprimer corporellement, seul ou en groupe, des personnages, des images, des sentiments, des états… Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions. Sexprimer de façon libre ou en suivant différents types de rythmes, sur des supports variés (musicaux ou non), avec ou sans engins. Réaliser des actions « acrobatiques » mettant en jeu léquilibre (recherche dexploits) et pouvant revêtir un caractère esthétique. Être danseur en utilisant les différentes parties de son corps, en explorant les différents espaces, en jouant sur les durées et les rythmes. Être danseur : - improviser des réponses corporelles en lien avec une consigne précise en mobilisant chaque partie du corps ; - réaliser des enchaînements incluant des locomotions, des équilibres, des manipulations ; - connaître les composantes de lespace (espace corporel proche, espace de déplacement, espace scénique) et répondre corporellement à des consignes sur les directions, les niveaux, les tracés et les dimensions ; - entrer en relation avec les structures rythmiques et la mélodie de la musique ; - intégrer son mouvement dans une durée ; - accepter de danser à deux, à plusieurs ; - varier les modes de communication (rôles meneur/mené, imitation, danse en miroir…) - accepter le regard des autres. Être chorégraphe en composant une phrase dansée : - assembler 3 à 4 mouvements inventés ou proposés pour constituer une courte chorégraphie ; - écouter les propositions des autres ; - aider un camarade à compléter sa chorégraphie en lui proposant dautres idées. Être spectateur : - regarder, écouter lautre ; - communiquer son ressenti au danseur. Être danseur : - faire évoluer ses réponses corporelles en jouant sur les déséquilibres, les rotations, les passages au sol ; - jouer sur lamplitude du mouvement, lexagération du geste en fonction de lintention - utiliser les composantes de lespace, jouer corporellement avec les directions, les niveaux, les tracés et les dimensions ; - ajuster son mouvement à une durée donnée ; - mémoriser un enchaînement et le reproduire. Être chorégraphe en composant une phrase dansée : - choisir 3 à 5 mouvements et les assembler pour créer une courte chorégraphie ; - formuler un point de vue sur la danse des autres. Être spectateur : -accepter des messages différents. Exprimer corporellement des personnages, des images, des sentiments pour communiquer des émotions en réalisant une petite chorégraphie (3 à 5 éléments), sur des supports sonores divers.

14 Cours é l é mentaire deuxi è me ann é eCours moyen premi è re ann é eCours moyen deuxi è me ann é e Exprimer corporellement, seul ou en groupe, des personnages, des images, des sentiments, des états… Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions. Sexprimer de façon libre ou en suivant différents types de rythmes, sur des supports variés (musicaux ou non), avec ou sans engins. Réaliser des actions « acrobatiques » mettant en jeu léquilibre (recherche dexploits) et pouvant revêtir un caractère esthétique. Être danseur en utilisant les différentes parties de son corps, en utilisant lespace, en jouant sur les durées et les rythmes. Être chorégraphe en composant une courte chorégraphie, combinant dans une phrase dansée des mouvements individuels ou collectifs en faisant varier selon son intention les directions, les durées et les rythmes. Être spectateur, en étant à lécoute de lautre, en acceptant des messages différents dans leur dimension symbolique, en appréciant les émotions produites. - Se créer un répertoire dactions motrices et de sensations inhabituelles (locomotions, équilibres, manipulations…). - Utiliser les composantes de lespace (corporel proche, déplacements et espace scénique). - Ajuster ses mouvements en fonction de ceux de ses partenaires, des autres danseurs, en sorientant par rapport au spectateur. - Agir, évoluer en fonction du support sonore, en adéquation, en décalage, en écho… - Donner son avis, proposer un autre mode dexpression, une action à améliorer… - Contrôler ses émotions sous le regard des spectateurs. - Enrichir le répertoire dactions disponibles et les combiner. - Mettre en jeu son corps et son énergie en jouant sur équilibres / déséquilibres, les appuis, les changements daxe, les accélérations, les rotations… - Prendre en compte les mouvements des autres danseurs. - Jouer avec des modes de composition en utilisant des procédés chorégraphiques (décalé, unisson, cascade, superposition…). - Faire des propositions en justifiant ses préférences. - Améliorer la qualité des mouvements (originalité, énergie…) et leurs facteurs dexécution (équilibre, coordination, gainage, dissociation…). - Transposer les composantes despace (amplifier, restreindre), de rythme (suspendre, accélérer…), de relation (faire avec, faire contre…) dune situation donnée pour créer un autre sens. - Entrer en relation dynamique avec les autres danseurs pour développer son mouvement. - Enrichir la composition pour renforcer lémotion produite. - Simpliquer dans un projet collectif de création chorégraphique. Construire à plusieurs une phrase dansée dau moins 5 mouvements combinés et liés, avec des directions, des durées, des rythmes précis pour exprimer corporellement des images, des états, des sentiments et communiquer des émotions.

15 Socle commun Pilier 1 : La maîtrise de la langue française Pilier 3 : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Pilier 5 : La culture humaniste Pilier 6 : Les compétences sociales et civiques Pilier 7 : L'autonomie et l'initiative

16 Pilier 6 : les compétences sociales et civiques A. - Vivre en société Dès l'école maternelle, l'objectif est de préparer les élèves à bien vivre ensemble par l'appropriation progressive des règles de la vie collective. Connaissances Les connaissances nécessaires relèvent notamment de l'enseignement scientifique et des humanités. L'éducation physique et sportive y contribue également. Les élèves doivent en outre : connaître les règles de la vie collective et comprendre que toute organisation humaine se fonde sur des codes de conduite et des usages dont le respect s'impose ; savoir ce qui est interdit et ce qui est permis ; Capacités Chaque élève doit être capable : de respecter les règles, notamment le règlement intérieur de l'établissement ; de communiquer et de travailler en équipe, ce qui suppose savoir écouter, faire valoir son point de vue, négocier, rechercher un consensus, accomplir sa tâche selon les règles établies en groupe ; d'évaluer les conséquences de ses actes : savoir reconnaître et nommer ses émotions, ses impressions, pouvoir s'affirmer de manière constructive ; Attitudes La vie en société se fonde sur : le respect de soi ; le respect des autres (civilité, tolérance, refus des préjugés et des stéréotypes) ; le respect de l'autre sexe ; la volonté de résoudre pacifiquement les conflits ; la conscience que nul ne peut exister sans autrui :

17 Pilier 7 : l'autonomie et l'initiative A. - L'autonomie L'autonomie de la personne humaine est le complément indispensable des droits de l'homme : le socle commun établit la possibilité d'échanger, d'agir et de choisir en connaissance de cause, en développant la capacité de juger par soi-même. Connaissances La maîtrise des autres éléments du socle commun est indissociable de l'acquisition de cette compétence, mais chaque élève doit aussi : Capacités connaître les processus d'apprentissage, ses propres points forts et faiblesses ; s'appuyer sur des méthodes de travail (organiser son temps et planifier son travail ); savoir respecter des consignes ; être capable de raisonner avec logique et rigueur ; savoir s'autoévaluer ; développer sa persévérance ; avoir une bonne maîtrise de son corps Attitudes La motivation, la confiance en soi, le désir de réussir et de progresser sont des attitudes fondamentales. Chacun doit avoir : la volonté de se prendre en charge personnellement ; d'exploiter ses facultés intellectuelles et physiques ; conscience de la nécessité de s'impliquer, de rechercher des occasions d'apprendre ; conscience de l'influence des autres sur ses valeurs et ses choix ; B. - L'esprit d'initiative Il faut que l'élève se montre capable de concevoir, de mettre en oeuvre et de réaliser des projets individuels ou collectifs dans les domaines artistiques, sportifs Capacités Il s'agit d'apprendre à passer des idées aux actes, ce qui suppose savoir : prendre des décisions, s'engager et prendre des risques en conséquence ; prendre l'avis des autres, échanger ; déterminer les tâches à accomplir, établir des priorités. Attitudes L'envie de prendre des initiatives, d'anticiper prendre des initiatives, d'anticiper, d'être indépendant et inventif dans la vie Elle implique : curiosité et créativité ; motivation et détermination dans la réalisation d'objectifs.

18 Définitions de lAPSA acrosport « Lacrosport consiste à réaliser un enchaînement de figures collectives combinées à des éléments individuels ». « Acrosport » de lécole … aux associations C. Huot-Moneta et M. Socié Editions Revue EPS nov « Activité du groupe des activités gymniques. Elle consiste à réaliser, à plusieurs, des pyramides dans lesquelles les acrobates seront dans des positions diverses et variées ». « Activité gymnique acrobatique et dexpression basée sur la construction à plusieurs de relations corporelles équilibrées et esthétiques (« le porté ») impliquant différents rôles ». T. Roig-Pons site de lacadémie de Dijon « Discipline appartenant au domaine des actions motrices incluant la maîtrise de formes, de rythmes, auxquelles le sujet donne à travers différents registres dexpression esthétique une signification ou une impression destinée à être perçu par autrui ». Hébrard et Pineau GTD EPS

19 Les objectifs Catherine Huot-Monéta, Myriam Socié (1998), Acrosport, éditions Revue EPS, de lécole aux associations.

20 LES 4 ETAPES DAPPRENTISSAGE Échauffement Étape 1 – Découvrir : Phase dexploration, recherche de figures par les élèves, invention, sécurité. Étape 2 – Acquérir : Proposition de figures, constitution du répertoire, apport de nouvelles solutions. Étape 3 – Maîtriser : Choix, construction, répétition. Étape 4 – Utiliser - Exploiter : Combinaison, enchaînement, musique, expression, conditions réelles.

21 Les différentes étapes et leurs stades dapprentissage AgirMontrerEvaluer Cr é erCoop é rer AiderOrganiser 1 D é couvrir Tâtonner Exp é rimenter Explorer Etre original par rapport aux autres (+ p é rilleux) Appr é cier au feeling (beau, pas beau) Inventer Recr é er Essayer avec Soutenir Echanger 2 Acqu é rir R é aliser R é ussir les 1 è res figures Etre correct Conna î tre les crit è res et principes d action Adapter Faire avec S adapter R é agir D é finir les rôles 3 Ma î triser Ma î triser les placements et d é placements Automatiser les figures M é moriser Economiser Etre le + efficace, le + é conome Comprendre Analyser S approprier Etre en synergie r é ciproque Synchroniser les actions Anticiper Pr é venir Automatiser les habitudes d aide Se responsabiliser 4 Utiliser Exploiter Complexifier Encha î ner Produire un encha î nement en continuit é, difficult é, aisance, amplitude … Juger la prestation Combiner exercices, liaisons, musique Styliser Utiliser les comp é tences de chacun Sp é cifier les rôles Contribuer activement à la r é ussite Etre autonome

22 L ÉVALUATION Respect des exigences Toutes les exigences définies sont-elles présentes ? Exemple : Nombre, type de figures, nombre dacrobates, rôles, espace, temps, thème, sécurité… Respect du projet annoncé Lenchaînement présenté correspond-t-il au projet décrit sur la « fiche enchaînement » distribuée au jury avant la prestation? Maîtrise de la figure ou des figures La figure est-elle réussie (stable, tenue 3s) ou échouée (déséquilibre, chute…) dans chacune de ses phases (au montage, au maintien, au démontage) ? Difficulté de la ou des figures La figure est-elle facile (niveau A), de difficulté moyenne (niveau B) ou difficile (niveau C) ? Esthétique Lenchaînement est-il lié, présente-t-il un début et une fin ?

23 FIN


Télécharger ppt "Acrosport 10 octobre 2012. La sécurité en acrosport Dès la première séance, il faut consacrer du temps à lappropriation par les élèves de ces problèmes."

Présentations similaires


Annonces Google