La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Evaluations CM2 janvier 2009 FRANÇAIS. 2 Lire Dégager le thème dun texte (JP REMOND IEN LE-MANS 1) Thème : La recherche dun thème dans un texte court.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Evaluations CM2 janvier 2009 FRANÇAIS. 2 Lire Dégager le thème dun texte (JP REMOND IEN LE-MANS 1) Thème : La recherche dun thème dans un texte court."— Transcription de la présentation:

1 1 Evaluations CM2 janvier 2009 FRANÇAIS

2 2 Lire Dégager le thème dun texte (JP REMOND IEN LE-MANS 1) Thème : La recherche dun thème dans un texte court ou un texte entier est une capacité importante de lecteur. Elle figure en bonne place aussi bien dans le premier que dans le deuxième palier du socle commun inscrit dans les programmes officiels de Dans un texte documentaire, le thème sapparente à lidée principale. Sa compréhension implique des démarches spécifiques : observation de lorganisation du document, attention aux titres, recherche des mots clés, des mots renvoyant aux catégories. Le travail est plus complexe pour les textes littéraires.

3 3 Ce quun thème nest pas. Le thème nest pas un personnage. Le personnage est imbriqué avec laction. Il la fait progresser. Il se transforme en fonction des événements. Il est rendu crédible par une identité sociale, psychologique. Ainsi un loup est un personnage, et non un thème. On lui prête traditionnellement des traits de caractère qui en font un méchant. La louve serait quant à elle un personnage plutôt maternel,une mère prête à se sacrifier pour ses enfants, voire à élever des bébés humains. Le thème nest pas lintrigue. Lintrigue enchaîne les faits. Cette trame de lhistoire - souvent demandée aux élèves- est une autre façon de restituer lessentiel du récit. Ainsi redire que lhistoire des trois petits cochons raconte les trois tentatives dun loup pour attraper et manger trois cochons ne consiste pas à dégager le thème de lhistoire. Ce quest un thème. Le thème est une idée centrale qui pose des questions de vie, qui aborde un problème anthropologique majeur. Le thème relie lintrigue et les personnages dans un tout significatif. Ainsi les personnages des trois cochons et dun loup, associés à une histoire de construction de trois maisons, répètent sans cesse des recherches de PROTECTION. Tel est le thème : comment se protéger dun agresseur ? Cest de cette préoccupation que traite lhistoire. Le propos est la réponse à la question. De quoi parle lhistoire ? Cest le thème. Exemple : comment se protéger de la mort (cf. « les trois petits cochons »). Comment en parle-t-on ? Cest le propos. Ainsi dans cette histoire de cochons, cest le TRAVAIL et la PERSÉVÉRANCE qui sont la morale de lhistoire, la réponse proposée pour faire face à la mort incarnée par ce méchant loup. JP REMOND IEN LE-MANS 1

4 4 Démarche pédagogique Dabord, bien mémoriser personnages et événements par tous les moyens : reformulations par oral, fiche didentité, tableaux, petits résumés écrits, arbres généalogiques, etc. Ainsi pour le conte dAndersen, « les habits neufs de lempereur », on classe logiquement les personnages. Au sommet de la hiérarchie, lempereur. Puis, les hommes qui lui sont soumis :ministres, cour, serviteurs, foule. Enfin, les personnages qui sopposent à lempereur : les brigands et, surtout, un enfant. Même travail de recensement et de classement pour les événements : la succession des compliments sur les habits supposés qui repose sur ruse, mensonge, flatterie. A linverse, la révélation de la vérité ; lempereur est tout nu ! Deuxième étape, on sinterroge sur la construction du récit. Ainsi,il est aisé de repérer une grande opposition dans lintrigue et les personnages des « habits neufs de lempereur ». Dun côté les puissants, dans une chaîne hiérarchique qui les lie aux mensonge ; de lautre, des exclus et un enfant, associés dans la contestation de tous ces adultes abêtis. Troisième étape, on vérifie ces oppositions par les mots du texte : les champs lexicaux, les répétitions les synonymes,les connecteurs. Ainsi, les substantifs désignant les puissants de ce conte dempereur sont systématiquement précédés darticle définis ou dun déterminant possessif qui valorisent le statut social unique et privilégié, les rapports de soumission, la généralisation des comportements. Mais pour lenfant, changement complet du vocabulaire. Il est question dUN enfant, article indéfini. Il apparaît unique, face à lénorme multitude des adultes. Cest aussi un enfant parmi tous les enfants qui, eux, détiennent la vérité. Quatrième étape, on instaure un débat. Tous les points de vue peuvent sexprimer. Mais à la seule condition que lon se réfère au texte. Ainsi, la soumission du ministre à son empereur peut être condamnée, excusée, tolérée. Quen dit le narrateur, avec quels mots, infléchissant quel point de vue ? Mais le lecteur peut contester ce point de vue. Des élèves diront que le Ministre appartient à son maître,quil peut risquer sa vie sil affirme une vérité contraire à celle de lempereur. Dautres affirmeront que le ministre est un lâche. Ces échanges sont déjà une entrée dans la morale de lhistoire, dans la pensée symbolique qui ici pose la question de la relation au pouvoir. Dernière étape, conclure sur la valeur symbolique des liens entre personnages et intrigue. Le thème : cest donc la question du pouvoir... Faut-il se soumettre aux vérités officielles ? Le propos apporte une double réponse : certains sy soumettent pour conserver leur place dans la société ; dautres par volonté, par innocence, disent la vérité. Suite, sans fin. Plus on lit des histoires sur ce thème du pouvoir et de la vérité, plus on découvre une multiplicité de réponses, plus on se forge une opinion sur ce phénomène, plus on est prêt à adopter une attitude conforme à ses opinions en cas de besoin. Lire, cest construire son identité dhomme et de citoyen. JP REMOND IEN LE-MANS 1

5 5 Ecrire Copier sans erreur un texte dau moins quinze lignes en lui donnant une présentation adaptée. Des constats : un élève qui entre en sixième sans être capable de copier un texte rapidement, sans erreurs, sans fatigue, tout en étant capable de mémoriser ce quil a copié, voit ses chances de réussite scolaire sérieusement compromises, les enseignants constatent quil existe des écarts importants entre les capacités de copie de leurs élèves, les séances dapprentissage structuré de la copie sont peu nombreuses, en particulier au cycle 3, le document daccompagnement des programmes « Lire et écrire au cycle 3 » souligne limportance de cet apprentissage, tant du point de vue des stratégies à mettre en oeuvre que de son intérêt dans lacquisition de lorthographe. Des enjeux : copier sapprend, la capacité à copier sévalue, il est souhaitable que lélève puisse lui-même mesurer ses progrès dans ce domaine. Les « Copies sans faute » J.L. Coupel – CPC Luçon – 18 janvier 2007 –

6 6 Ecrire Copier sans erreur un texte dau moins quinze lignes en lui donnant une présentation adaptée. Des activités ( proposées dans ce document) : visent un apprentissage structuré et progressif de la copie, visent des objectifs précis correspondant à des compétences à acquérir pour devenir un copieur de textes autonome et efficace, intègrent un dispositif dévaluation et dauto évaluation, doivent être aménagées en fonction des conditions de travail de la classe (effectif, nombre de cours, locaux…), peuvent être modifiées, améliorées par les enseignants et par les élèves eux-mêmes, ne sont pas les seules possibles (il est possible et souhaitable den inventer dautres). Des préalables: le texte à copier devra être court, voire très court au début, le texte à copier devra être connu et compris des élèves avant copie (sauf exception comme dans la copie documentaire dont un des objectifs est la mémorisation du texte copié).

7 7 Vous trouverez à ladresse ci-dessous, les modalités des différentes copies proposées. Le tableau ci-contre propose quelques critères dutilisation des différentes « copies » proposées Type de copie Copie à côté Copie dessous Copie au verso Copie marchée Copie découpé e Copie surveillé e Copie réorgani sée Copie fonctionnel le Progression Cycle 2Oui Cycle 3 Oui Travail individuel Oui Non Oui Travail en binôme Oui Auto évaluationOui Non Compétences travaillées La Copie « à côté » : copier mot à mot, copier un mot sans lever le crayon, se repérer dans une colonne de mots. La Copie « en dessous » : copier un ou plusieurs mots à la fois, copier des groupes de sens, se repérer dans la ligne. La Copie « au verso » : copier un ou plusieurs mots à la fois, copier des groupes de sens, se repérer dans un texte. La Copie « marchée» : mémoriser de façon consciente, connaître ses capacités de mémorisation, copier du sens. La Copie « découpée » : être sûr de soi et confiant dans ses capacités de mémorisation, fixer lorthographe. La Copie « surveillée en binôme » à partir dun texte affiché au tableau : copier un texte écrit au tableau rapidement et sans erreur, être conscient de la façon dont on copie, être capable de sauto évaluer dans ce type dactivité. La Copie « réorganisée » : écrire et disposer les éléments dun texte dans la feuille en fonction dune consigne de mise en page. La Copie « fonctionnelle » : copier pour communiquer. Ecrire Copier sans erreur un texte dau moins quinze lignes en lui donnant une présentation adaptée.

8 8 Ecrire Rédiger différents types de textes dau moins deux paragraphes en veillant à leur cohérence, en évitant les répétitions, et en respectant les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation. Des outils personnalisés et contextualisés pour développer des compétences relatives au Savoir Écrire, chez nos voisins belges : Des projets décriture pas forcément longs : Des propositions pour écrire Expression écrite et jeux d'écriture : 54 activités d'écriture pour tous les jours ! Document daccompagnement des programmes : Lire et écrire au cycle 3 Jeux pour écrire :

9 9 Vocabulaire Mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences : acquisition du vocabulaire à lécole primaire : Une progression générale au cycle 3 en français pour faire accéder tous les élèves à la maîtrise de la langue française, à une expression précise et claire à loral comme à lécrit, relève dabord de lenseignement du français mais aussi de toutes les disciplines : les sciences, les mathématiques, lhistoire, la géographie, léducation physique et les arts. La progression dans la maîtrise de la langue française se fait selon un programme de lecture et décriture, de vocabulaire, de grammaire, et dorthographe. Un programme de littérature vient soutenir lautonomie en lecture et en écriture des élèves. Létude de la langue française (vocabulaire, grammaire, orthographe) donne lieu à des séances et activités spécifiques. Elle est conduite avec le souci de mettre en évidence ses liens avec lexpression, la compréhension et la correction rédactionnelle. Lécriture manuscrite est quotidiennement pratiquée, pour devenir de plus en plus régulière, rapide et soignée. Les élèves développent, dans le travail scolaire, le souci constant de présenter leur travail avec ordre, clarté et propreté, en ayant éventuellement recours au traitement de texte. La littérature de jeunesse « offre des possibilit é s nombreuses et vari é es pour une meilleure ma î trise de la langue et permet de d é couvrir et d'expérimenter des proc é d é s de jeux de langage d'auteurs. Faire travailler les é l è ves de fa ç on r é flexive et ludique sur la langue dans toutes ses dimensions (sonore, lexicale, orthographique, é tymologique, s é mantique, comparative avec les autres langues … ) permet en outre de r é fl é chir au pouvoir des mots et aide à stimuler l' é criture. La po é sie est, bien s û r, le genre litt é raire par excellence pour jouer avec la langue. La bibliographie qui accompagne cette fiche, ne propose que quelques titres qui autorisent des entr é es particuli è res mais ce th è me, tr è s vaste, m é riterait d'être trait é dans une fiche ind é pendante. » La langue en jeux

10 10 Un dossier complet sur lenseignement du vocabulaire ( Enseigner le vocabulaire - E. Charmeux ) Le fonctionnement du vocabulaire français : Qu'est-ce qu'une famille de mots en français ? : Les leçons de vocabulaire : comment faire ? : Comment il ne faut pas faire... Le rapport Bentolila sur le vocabulaire : Vocabulaire

11 11 Grammaire Distinguer selon leur nature le nom (propre / commun), les articles, les déterminants possessifs, les adjectifs. Distinguer selon leur nature les mots des classes déjà connues, ainsi que les pronoms possessifs, démonstratifs, interrogatifs et relatifs. Identifier le verbe et le sujet (sous forme dun nom propre, dun groupe nominal ou dun pronom personnel) ; reconnaître le complément dobjet (direct et indirect) du verbe ; reconnaître le complément du nom. Reconnaître les compléments circonstanciels de lieu, de temps. Repérer les temps simples et les temps composés de lindicatif, le conditionnel présent et limpératif présent ; conjuguer et utiliser à bon escient les verbes des premier et deuxième groupes, être et avoir, ainsi que quelques verbes fréquents en comprenant et en appliquant leurs règles de formation pour les temps étudiés.

12 12 Orthographe Orthographier, sous la dictée, les mots les plus fréquents, notamment les mots invariables, ainsi que des mots fréquents avec accents. Écrire sans erreur les homophones grammaticaux. Dans une dictée, appliquer la règle de laccord du verbe avec son sujet, y compris avec le sujet qui de 3ème personne. Accorder sans erreur ladjectif (épithète, apposé et attribut du sujet) avec le nom. Mots les plus fréquents de la langue écrite française (XIXe et X Xe siècles) Table hiérarchique par nature Mots les plus fréquents de la langue écrite française (XIXe et XXe siècles) Table hiérarchique Orthographe dusage Des exercices en PDF : à sélectionner, certains étant de très bon niveau (adultes). Des idées pour bâtir et faire bâtir de nouveaux entraînements. Les jeux dorthonet Un superbe outil (didapage) pour sentraîner à écrire 140 mots invariables invariables/index.htm Mots les plus fréquents de la langue écrite française (XIXe et XXe siècles) Table alphabétique De nombreux exercices de français sont proposés en ligne :


Télécharger ppt "1 Evaluations CM2 janvier 2009 FRANÇAIS. 2 Lire Dégager le thème dun texte (JP REMOND IEN LE-MANS 1) Thème : La recherche dun thème dans un texte court."

Présentations similaires


Annonces Google