La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De l’intérêt d’un programme d’éducation thérapeutique en psychiatrie : les ateliers ARSIMED° Dr Emmanuel Augeraud Psychiatre des hôpitaux Praticien Hospitalier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De l’intérêt d’un programme d’éducation thérapeutique en psychiatrie : les ateliers ARSIMED° Dr Emmanuel Augeraud Psychiatre des hôpitaux Praticien Hospitalier."— Transcription de la présentation:

1 De l’intérêt d’un programme d’éducation thérapeutique en psychiatrie : les ateliers ARSIMED° Dr Emmanuel Augeraud Psychiatre des hôpitaux Praticien Hospitalier CHS des Pyrénées - Pau 125 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

2 Plan A.C’est quoi ? B.Pourquoi ? C.Comment ? Éducation thérapeutique du patient -ETP- 225 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

3 ETP C’est quoi ? 325 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

4 Votez ! PROZAC° Si je vous ordonne, en tant que médecin psychiatre et que je vous fasse une ordonnance adéquate, légale, certifiée conforme de PROZAC°, à raison d’une gélule trois fois par jour, prendriez vous le médicament ? Oui  Non  425 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

5 Consentement aux soins 25 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient 5 Greenfeld, D., Strauss, J.S., Bowers, M.B., Mandelkern, M. Insight and interpretation of illness recovery from psychosis. Schizophr Bull. 1989;15(2):

6 Consentement aux soins Compliance = Observance –Le patient joue un rôle passif –Il se sent contrôlé Adhérence –Le patient joue un rôle actif –Il accepte la médication Concordance –Le patient joue un rôle actif –Effort de collaboration entre le patient et le psychiatre L’intérêt thérapeutique Shea S.C., 2006 –Motivation intrinsèque –Collaboration 625 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

7 Conclusion A 1 On prend des médicaments parce qu’on se sent malade Prendre un traitement –Est un processus actif –Ne dépend pas d’une simple prescription 725 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

8 La psycho-éducation Anderson et al., (1980) Tout le monde en fait Informations éclairées Loi du 4 Mars Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient 8

9 L’Education Thérapeutique du Patient - ETP d’autonomiserL’objectif est d’autonomiser le patient dans la gestion de sa maladie adaptéepersonnaliséeEst adaptée à chaque personne et personnalisée intégrée aux soinsElle est intégrée aux soins 925 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient HAS, 2007

10 Qu’est ce que l’ETP C’est à la fois 1.Un apprentissage pratique spécialisé pour l’acquisition de compétences et 2.Une aide au changement de comportement de soin pour attendre des objectifs personnalisés Ce n’est pas l’un sans l’autre 1025 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

11 Votez ! Pensez vous qu’il est suffisant d’apprendre des compétences spécifiques et personnalisées pour prendre un traitement ou d’une manière plus globale changer de comportement ? Oui  Non  1125 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

12 Quel est l’objectif de l’ETP C’est apprendre au patient à résoudre des problèmes thérapeutiques personnels Ce qui suppose : 1.Que le patient est conscient qu’il a un problème 2.Qu’il pense qu’on peut le résoudre 3.Qu’il pense pouvoir, lui, le résoudre 4.Qu’il estime que cela en vaut la peine 5.Qu’il soit prêt à chercher de l’aide 1225 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

13 De l’ intention 1325 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

14 To Action À l’ action 1425 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

15 1525 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient Prochaska, James O. & DiClemente, Carlo C. (1982). Transtheoretical therapy: Toward a more intergrative model of change. Psychotherapy: Theory, Research and Practice, 19 (3),

16 Conclusion A 2 Pour changer de comportement il faut être motivé Être prêt Avoir envie Se sentir capable La motivation doit être intrinsèque à l’individu 1625 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

17 Education thérapeutique du malade psychique Pourquoi ? 1725 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

18 Les patients ne prennent pas leurs médicaments MALADIE% DE NON-OBSERVANCE Schizophrénie 31% - 50% Syarstad Zygmut 2002 Dépression 21% - 37% Cramer & Rosenhek (1998) Trouble bipolaire 20% - 57% Cramer & Rosenhek (1998) Diabète 19% - 80% Arthrite 55% - 71% Cardio-vasculaire40% Antibiotiques50% 1825 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

19 Quel(s) problème(s) posé(s) par la maladie mentale ? C’est un problème angoissant –Défense (Déni) C’est un problème abstrait –Insight /Cognitions C’est un problème lointain –Rechutes 1925 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

20 Votez ! En cas de mauvaise observance du patient, les soignants doivent répéter autant que nécessaire, et sans se lasser, les risques qu’il prend pour sa santé d’accord  pas d’accord  2025 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

21 Conséquences de la non observance plusRémission plus longue et moins complète PlusPlus de résistance de la maladie PlusPlus d’hospitalisation  coût élevé PlusPlus de suicide Moins de retour au niveau de fonctionnement antérieur PlusPlus de problèmes médico-sociaux PlusPlus de fardeau pour les familles Kane J. M. J Clin Psychiatry Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

22 Prévention tabac 2225 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

23 Conclusion B 1 La connaissance est nécessaire Elle n’est jamais suffisante pour changer de comportement... et même les croyances 2325 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

24 Votez ! Pensez vous qu’il faille bien connaître sa maladie pour prendre son traitement ? d’accord  pas d’accord  2425 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

25 « Je ne suis pas malade ! je n’ai pas besoin d’aide ! » Éléments de recherche 2525 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

26 “Déni” de la maladie Est-ce le déni dans les Schizophrénies ?“Anosognosie” 2625 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

27 Non conscience de la maladie N = 221 patients présentant SK DSM IV Field Trial Study DSM IV Field Trial Study Absence de conscience 32.1% Conscience modérée 25.3% Conscient 40.7% Amador, Andreasen, Yale & Gorman, Archives of General Psychiatry, Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

28 L’absence de conscience des Symptômes % Conscience N = 221 patients présentant SK DSM IV Field Trial Study DSM IV Field Trial Study Amador, Andreasen, Yale & Gorman, Archives of General Psychiatry, Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

29 DSM-IV-TR TM DSM-IV-TR TM Schizophrenie & autres troubles psychotiques Xavier Amador & Michael Flaum, Co-Chairs Caractéristiques descriptives et Troubles mentaux associés La majorité des sujets présentant une Schizophrénie n’ont que peu d’insight concernant le fait qu’ils ont une maladie psychotique. D’après certaines données, le manque d’insight constituerait une manifestation de la maladie plutôt qu’une stratégie pour y faire face. Le manque d’insight pourrait être comparé à l’absence de conscience des déficits neurologiques,appelé anosognosie, rencontré dans certaines attaques cérébrales. Ce symptôme prédispose le sujet à une non observance du traitement et on a montré qu’il est prédictif d’une plus grande fréquence de rechute, d’un nombre élevé d’hospitalisations non volontaires, d’un fonctionnement psychosocial plus médiocre, et d’une évolution moins favorable. Page 351, DSM-IV-TR, American Psychiatric Association, Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

30 Conclusion B 2 L’insight est un problème complexe La principale raison de l’inobservance thérapeutique, c’est le défaut d’insight La connaissance de son trouble n’est pas un effet ON/OFF 3025 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

31 Votez ! En dehors de la connaissance de la maladie, y-a-t-il d’autres raisons ou facteurs de mauvaise observance thérapeutique ? Oui  Non  Quelles sont selon vous les raisons possibles ? 3125 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

32 Facteurs de risques de non intérêt au traitement Liés à la maladie Liés au traitement Liés au patient Références Drake et al., 2007 ; Kamali et al., 2006 ; Perkins et al., 2006 ; Mutsatsa et al., 2003 ; Lacro et al., 2002 ; Kampman et al., 2002 Robinson et al., 1999 ; Amador et al., 1991 Cooper et al., 2007; Leucht & Heres, 2006 ; Valenstein et al., 2002 ; Amador et al., 1993, 1994 et 1997 Perkins et al., 2008 ; Martijn et al., 2006 ; Cooper et al., 2007 ; Lieberman (Étude CATIE) et al., 2005 Perkins et al., 2008 ; Martijn et al., 2006 ; Freudenreich et al., 2004 ; Rettenbacher et al., 2004 ; Rogers et al., Juin De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

33 À ne pas faire, nous soignants 1. Juger 2. Faire des commentaires 3. Convaincre 4. Penser que l’on sait à la place de l’autre 5. Signaler les points où l’autre a tort Mettre de coté ses préjugés 3325 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient Amador X. Comment faire accepter son traitement au malade. Éditions Retz, 2007

34 Prédicteurs de réponse favorable Age plus tardif Genre féminin Intervention précoce Symptômes positifs Histoire familiale positive Bon fonctionnement prémorbide Pas d’abus de drogues Bonne observance antérieure Bonne réponse initiale Effets secondaires minimes Prédicteurs de mauvaise réponse  Utilisation de drogues  Manque d’insight  Inobservance 3425 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

35 Conclusion B 3 L’observance thérapeutique dépend de plusieurs facteurs Les soignants ont un rôle non négligeable Quelques ingrédients… 3525 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

36 Pour améliorer « l’observance » Établir une bonne alliance thérapeutique (Weiss 2002) Psychoéducation pour contrer le pauvre insight : patient, famille (Merinder 2002, Pinikahana 2002; Smith 1997, Thornicroft 2001) Contrer les attitudes négatives à l’égard de la médication en expliquant les raisons (Pinikahana 2002) Utiliser la résolution de problèmes et techniques motivationelles (Kemp 1996; Zygmunt 2002) Fournir des instructions claires (Pinikahana 2002) Orienter le patient vers des programmes éducationnels ou groupes de soutien (Pinikahana 2002) Planifier le congé et le suivi du patient, obtenir le soutien de la famille, d’un case manager (Pinikahana 2002) Prothèse cognitive - maison intelligente (Stip 2005) 3625 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

37 Education Thérapeutique du Patient – ETP « Recoller les morceaux » Comment ? 3725 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

38 Retour au fonctionnement antérieur Amélioration de la qualité de vie Stabilité symptomatique Rétablissement 3825 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

39 Les dimensions (complexe) du rétablissement Phases évolutives de la maladie Traitement Soutiens environnemental et social Prodromique Aigue Résiduelle Résistance Rémission Médicaments TCC EHSP. famP. Soutien Réméd Cog Famille HDJ / CATTP Emploi protégé Club - GEM HP Choix d’hébergement … … 3925 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

40 Ateliers du médicament 4025 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

41 ETP : Recommandations HAS 2007 « Un processus continu d'apprentissage et de soutien psychosocial permettant au patient une meilleure gestion de la maladie et de son traitement au quotidien. » Fait partie intégrante de la prise en charge thérapeutique du patient adaptée aux besoins du patient (diagnostic éducatif) Utilise des techniques pédagogiques efficientes et validées (cognitivo-comportementales ) Complète : prenant en compte la maladie et le traitement Associe le patient en tant qu'acteur et si possible la famille 2 finalités : Acquérir des compétences auto-soins (autosurveillance) Acquérir des compétences d'adaptation (gestion au quotidien) 4125 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

42 LA DÉMARCHE ÉDUCATIVE 4 étapes Le diagnostic éducatif Le contrat d’éducation avec les objectifs La planification L’évaluation Ivernois J.F, Gagnayre R. Apprendre à éduquer le patient, 2 ème éd., Maloine, Paris, Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

43 Les ateliers ARSIMED © Présentation d’un programme de déstigmatisation de la maladie et d’accompagnement à la prise de traitement psychiatrique 4325 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

44 A ider à A ider à R econnaître les SI gnes de SI gnes de la maladie et des MED icaments MED icaments 4425 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

45 © Modules du programme ARSIMED © 1. Je reconnais ma maladie 2. Je prends un traitement psy (famille) 3. Aider celui qu’on aime (famille) 4525 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

46 Module habiletés Connaître sa maladie pour mieux la gérer par la suite buts “Je reconnais ma maladie” 25 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

47 47 Éviter drogues et alcool Obtenir des informations concernant sa maladie Causes, déclencheurs et évolution La maladie et ses symptômes Habiletés Il s’agit d’apprendre  Les inconvénients des drogues et de l’alcool et les bénéfices de ne pas en prendre  Comment refuser drogues et alcool  Comment résister à utiliser ces substances pour compenser son stress, son angoisse, son manque d’estime de soi et la dépression  Comment en parler avec les professionnels de santé 4 Il s’agit d’apprendre  Comment la maladie agit sur soi  Pourquoi il est nécessaire de connaître sa maladie  Quels sont les bénéfices à connaître sa maladie 3 Il s’agit d’apprendre à  Connaître les facteurs –De maintien de sa maladie –Précipitants sa maladie  Différencier causes et déclencheurs et introduire le caractère chronique de la maladie 2 Il s’agit d’apprendre  à savoir que l’on est atteint d’une maladie  à connaître les symptômes de sa maladie en soulignant le caractère biologique 1 ObjectifsN° 25 Juin 2010De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

48 Module 2 5 habiletés Connaître son traitement et savoir le gérer buts “Je prends un traitement psy” 4825 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

49 49 Il s’agit d’apprendre  Ce qu’est un traitement à action prolongée  Les avantages et les inconvénients de ce traitement  Les différences entre ce type de traitement et le traitement oral Prendre un traitement à action prolongée 5 Il s’agit d’apprendre  à demander assistance auprès de soignants quand un problème avec les médicaments survient Négocier un problème de traitement 4 Identifier les effets indésirables de son traitement Savoir prendre et évaluer l’efficacité de son traitement Obtenir des informations concernant son traitement Habiletés Il s’agit d’apprendre  Quels sont les principaux effets indésirables de son traitement antipsychotique  À savoir comment gérer ces effets indésirables lorsqu’ils apparaissent 3 Il s’agit d’apprendre comment  Prendre son traitement correctement  Évaluer quotidiennement l’efficacité de son traitement 2 Il s’agit d’apprendre  Comment les médicaments fonctionnent  Pourquoi il est nécessaire de prendre son traitement au long cours  Quels sont les bénéfices de prendre un traitement 1 ObjectifsN° 25 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

50 Module 3 3 habiletés et Psychoéducation des proches à la maladie et au traitement et accompagnement du malade dans l’acceptation de son traitement buts “Aider celui qu’on aime” 5025 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

51 51 Déstigmatiser pour accompagnier vers l’autononmie Comment communiquer avec son proche Psychoéducation à la maladie et au traitement Habiletés Il s’agit d’apprendre à évaluer son ressenti vis-à-vis de la maladie de son proche, pour modifier sa façon de penser et d’agir de manière à l’aider à être mieux compris et accepté tel qu’il est et donc d’aller mieux. 3  II s’agit d’apprendre à communiquer avec son proche pour l’aider à accepter son traitement  Méthode EEAP (Amador, 2006) 2 Il s’agit d’apprendre  À connaître la schizophrénie et ses symptômes en en soulignant le caractère biologique  À connaître les traitements médicamenteux ou non de la maladie 1 ObjectifsN° 25 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

52 Apprendre une habileté Apprendre une habileté (Libermann, 2002) 1 Introduire l’habileté Introduire le sujet et les éléments de l’habileté à développer Stimuler l’intérêt du patient 2 « Modeling » avec questions / réponses Scène(s) jouée(s), expliquée(s) ou visionnée(s) montrant l’utilisation adéquate de l’habileté Revue de questions / réponses sur l’habileté 3 Jeux de rôle Pratique et répétition de l’habileté 4 Gestion des contingences Discussion sur la manière d’obtenir les ressources nécessaires pour réussir l’habileté 5 Surmonter les problèmes Il s’agit d’anticiper et d’évaluer les problèmes qui pourraient gêner la réussite de l’habileté et de résoudre ces éventuels problèmes 6 Exercice in vivo Il s’agit d’accomplir les exercices faits en séance dans le milieu de vie réel du patient accompagné de son référent 7Pratique Là aussi il s’agit d’accomplir les exercices réalisés en séance seul à la maison 3

53 Résumé du travail par module Titre de la séanceTravail Mise en place Préparation Buts du module Pour chaque habileté Introduction En séance Activités ou exercices d’apprentissage « Modeling » et questions /réponses Jeux de rôle Gestion des contingences Surmonter les problèmes Exercice in vivo Généralisation Pratique Évaluation et conclusionFeed Back Libermann, 2002

54 © ARSIMED © en pratique... Groupe homogène de 4 à 6 patients d’après diagnostic éducatif (la méthode est adaptable à toutes les pathologies chroniques) Matériel pédagogique : Le manuel du thérapeute Les “modeling” montrant les habiletés (les acteurs sont des participants) les documents de travail des modules (posters, livrets...) Un module : ≈ 35 séances de mn, à raison de 2 séances/semaine Personnel soignant motivé et formé aux techniques “pédagogiques” Evaluation des résultats et suivi thérapeutique 5425 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

55 ARSIMED° : programme individualisé 25 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient 55

56 ARSIMED° : un programme évalué Une batterie de tests avant et après chaque module patient :  Évaluation symptômes PANSS  Évaluation symptômes : PANSS  Mesure handicap et fonctionnement ds la communauté MCAS  Mesure handicap et fonctionnement ds la communauté : MCAS (Multinomah Community Ability Scale)  Qualité de vie LQOLP  Qualité de vie : LQOLP (Lancashire Quality Of Life Profile) version française 2000 Salomé, Germain, Petitjean, Demant, Boyer) 5625 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

57 ARSIMED° : un programme évalué GlobaleSpécifique Patients SUMD Echelle PIC Pendant les séancesséances Famille KASI GHQ-28 FQ PFS Pendant les séancesséances J0 – Fin de Module – M3 – M6 – M9 et M12

58 ARSIMED © Est présenté sous forme d'un kit : Plaquette information et références ETP Manuel du thérapeute décrivant le déroulement du programme Affiches, dossiers éducatifs, livrets et autres matériels pour chaque module Clef USB décrivant l'expérience © © marque déposée INPI par association Réseau PIC (26/05/2008) 5825 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

59 La clé USB

60 Les dimensions (complexe) du rétablissement Phases évolutives de la maladie Traitement Soutiens environnemental et social ARSIMED 6025 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient

61 Merci De Votre Attention 6125 Juin 2010 De la psychoéducation à l'éducation thérapeutique du patient


Télécharger ppt "De l’intérêt d’un programme d’éducation thérapeutique en psychiatrie : les ateliers ARSIMED° Dr Emmanuel Augeraud Psychiatre des hôpitaux Praticien Hospitalier."

Présentations similaires


Annonces Google