La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment faire vivre Et améliorer au quotidien Le système de management du QHSE Module Générique d’ouverture de promotion La performance individuelle et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment faire vivre Et améliorer au quotidien Le système de management du QHSE Module Générique d’ouverture de promotion La performance individuelle et."— Transcription de la présentation:

1 Comment faire vivre Et améliorer au quotidien Le système de management du QHSE Module Générique d’ouverture de promotion La performance individuelle et collective ? Avoir une vision…. Promotion 10 Eric-Olivier FRICOU

2 Objectif du module Matinée faire connaissance et échanger sur les grandes thématiques du programme de l’année QHSE TASQ Répondre aux questions suite à l’ouverture de la promotion, enseignements, points d’organisation pratique, suivi tutorats, rythme suivi entreprise/stage, soutenance et jury, réseau anciens, etc… Après-midi Présenter quelques fondamentaux QHSE, découvrir brièvement une norme (les 4 principales disponibles sur le site TASQ, 9001,14001,18001,26000) avec la liste des normes ISO pour se retrouver Prendre du recul sur son positionnement, sa réflexion de projet d’investissement durant cette formation TASQ Un début de présentation de travaux intersessions spécifiques suite Questions /Réponses 22/08/2014 p2 Présentation QSE copyright Eo.Fricou

3 RAPPEL / Planning détaillé de la formation QSE TASQ EISTI 2013/2014 : ORGANISATION ET MANAGEMENT DES ENTREPRISES - ENJEUX D'UN SYSTÈME DE MANAGEMENT INTÉGRÉORGANISATION ET MANAGEMENT DES ENTREPRISES - ENJEUX D'UN SYSTÈME DE MANAGEMENT INTÉGRÉ Organisation et management des entreprises et des administrations Vision et stratégie Principes et enjeux du management QSE Management stratégique du Développement Durable Communication Objectif, indicateur et programme Mesure et analyse LES NORMES ISO 9001, ISO 14001, OHSAS ; RÉFÉRENTIELS ; RÉGLEMENTATION, DEVELOPPEMENT DURABLELES NORMES ISO 9001, ISO 14001, OHSAS ; RÉFÉRENTIELS ; RÉGLEMENTATION, DEVELOPPEMENT DURABLE Référentiel(s) Qualité Référentiel(s) Environnement Référentiel(s) Sécurité et Santé au travail Autres Référentiels Approche juridique et structure du droit (Europe, France) Réglementation Qualité, certification produit/service Réglementation Hygiène, Santé et Sécurité au travail Réglementation environnementale 22/08/2014 p3 Présentation QSE copyright Eo.F Ricou

4 Planning détaillé de la formation QSE TASQ EISTI 2013/2014 : MAITRISE DES RISQUES Principes et outils généraux Analyse de l'environnement Évaluation des risques professionnels Risques clients et sanitaires Risques naturels et gestion des crises OUTILS DE MANAGEMENT Animation et résolution Gestion de projet Méthodes MANAGEMENT D'UN SYSTÈME QSE ET L'AUDIT QSE Organisation et management QSE Pilotage du SMI (Système de Management Intégré) Techniques et méthodes Pratique d'audits 22/08/2014 p4 Présentation QSE copyright Eo.Fricou

5 Historique des mouvements qualité TAYLOR 1911 OST Organisation Scientifique du Travail Contrôle Qualité TOYOTA MOTORS T.OHNO S.SHINGO BELL TELEPHONE 1930 WA. SHEWHART contrôle statistique 1935 Application Angleterre Club de Rome "Qualité de Vie" 1974 Électricité de France 1ère formalisation "Assurance qualité" er livre Blanc Qualité 1978 Loi SCRIVENER (+AFAV) ère norme (Nfx50.109) AFNOR er prix Industrie Qualité (Usine Nouvelle), 1er cercle de qualité (AFCERQ), Assurance Qualité.2ème norme gestion qualité (Nfx ) 1981 : COQ 1988 : EFQM (auto évaluation) 1992 : prix français Qualité (MFQ ) 1960 K. ISHIKAWA Elève Deming / Juran Adaptation TQC : QWCQ Compagny wide Contrôle Quality Ecoute marché / personnels Mouvement de la Qualite Japonaise 1970 G.TAGUSHI 1957 Cercles de qualité 1957 AFCIQ, AFNOR, AFQ TQC /COQ Usine fantôme JM JURAN / WE DEMING YUENO Introduction des cercles de qualité 0 défaut Renaissance de la Qualité Occidentale ITT 1979 P.B CROSBY 14 étapes 1980 M.I MAI : KAIZEN 1946 JUSE : JAPAN UNION OF SCIENTIST/ENGINEERS la qualité du management 1948 Analyse de la valeur 1950 Military Standards ISO Quality Assurance 2ème guerre Mondiale Influence progressive Plan G. MARSHALL 1948 FRANCE 1950 Cours statistiques G.DARMOIS GENERAL ELECTRIC 1951 AV.FEIGENBAUM Occupation Américain Japon MC ARTHUR, Vice Consul Contrôle Produit final

6 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p6 Modèles d’évaluations globales d’organisations USA : TQC : Total Quality Control "1951" USA : TQM : Total Quality Management "1970" JAPON: CWQC : Company Wide Quality Control "1970" Passer de la qualité qualiticienne par la qualité du management, pour aboutir à une vision globale de management Prix Deming Organisme : Union or Japanese Scientists and Engineers. Année de création : 1951 Critères : 1- Politiques 2- Organisation 3- Information 4- Normalisation 5- Développement et utilisation des ressources humaines 6- Activités d'assurance de la qualité 7- Activités de maintenance et de contrôle 8- Activités d'amélioration 9- Effets 10- Plans d'avenir Organisme : National Institute of Standards and Technology Année de création : 1987 Critères : 1- Leadership 2- Planification stratégique 3- Orientation client et marché 4- Information et analyse 5- Développement et management des ressources humaines 6- Management des processus 7- Résultats de l'entreprise Prix Malcom Baldrige Prix Européen de la Qualité Organisme : European Foundation for Quality Management Année de création : 1992 Critères : 1- Leadership 2- Politique et stratégie 3- Gestion du personnel 4- Ressources 5- Processus 6- Satisfaction du client 7- Satisfaction du personnel 8- Intégration à la vie de la collectivité 9- Résultats opérationnels Prix Français de la Qualité Organisme : Mouvement Français pour la Qualité Année de création : 1992 Critères : 1- Engagement de la direction 2- Stratégie et objectifs qualité 3- Écoute des clients ou usagers 4- Maîtrise de la qualité 5- Mesure de la qualité 6- Amélioration de la qualité 7- Participation du personnel 8- Résultats

7 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p7 Modèle d’évaluation des neuf aspects du degré d’excellence de l’entreprise (pondération des neufs critères Interactifs EFQM) Leadership 100 Points 10 % Processus 140 Points 14 % Résultats opérationnels 150 Points 15 % Gestion du personnel 90 Points 9% Politique et Stratégie 80 Points 8 % Ressources 90 Points 9 % Satisfaction du personnel 90 Points 9 % Satisfaction des CLIENTS 200 Points 20 % Intégration vie collectivité 60 Points 6 % FACTEURS 500 POINTS 50 % RESULTATS 500 POINTS 50 %

8 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p8 SMI de nouvelles dimensions Concilier la satisfaction des clients avec la performance Développer une culture de l’analyse et maîtrise des risques Engagent l’entreprise dans la voie du management du développement durable

9 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p9 Qualité globale ou la combinaison de valeurs ajoutées interactives Valeur économique EVA Economic Value Added En quoi l’entreprise est attractive pour l’actionnaire ou l’investisseur potentiel ? Valeur pour le marché CVA Customer Value Added En quoi l’entreprise est attractive pour les Client actuels, potentiels, comme les non-Clients ? Valeur pour les personnes PVA People Value Added En quoi l’entreprise est attractive pour ses personnels (fidélisation) ou des personnels de l’extérieur(intégrations de nouveaux potentiels) ? Valeur Ajoutée Value Added

10 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p10 Qualité Globale QSE QUALITE COUT DELAI Techniques Qualité Management de la Qualité Management de la Qualité Techniques de Management La qualité du Management

11 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p11 5 changements fondamentaux pour le Responsable QHSE ? Non seulement satisfaire au mieux et respecter le contrat passé avec les clients mais prendre aussi en compte, la satisfaction et donc l’écoute de toutes les parties intéressées, impliquées, concernées : –Société Civile –L’environnement, la flore, la terre, les ressources, l’air, l’eau, les matières premières… –L’ensemble du personnel, Prendre donc plus en compte la veille réglementaire et ses applications ou contraintes Intégrer de nouveaux éléments dans le cycle de vie du produit, et de l’entreprise en introduisant plus, les éventuels impacts environnementaux Élargir considérablement le management des processus, les déchet sont ainsi alors qualifiés de produits sortant et donc comme un sous processus, de même que l’optimisation des ressources naturelles, la gestion des fluides ou flux etc.… soit dépasser la notion de conformité seule, mais y intégrer les deux nouveaux facteurs (environnement et santé sécurité, soit des analyses de risques associés) les indicateurs de pilotage de processus seront donc à modifier en termes de suivi et de performance Les champs d’actions et responsabilités sont donc élargis considérablement et touchent l’entreprise dans sa globalité, avec donc un système de pilotage adapté de la part de son État Major ou sa Direction générale

12 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p12 Quoi Rendre visible ? Les actions menées Notre système de mesure et de suivi régulier Ce que l’on a simplifié et amélioré Notre cohérence entre le discours et la réalité dans action Les résultats obtenus Les Objectifs fixés initialement Le partage des meilleurs Pratiques identifiées

13 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p13 QUALITE GLOBALE « 3 Interactivités essentielles du SMQ Au service de la satisfaction des trois groupes d’acteurs fondamenteaux de l’organisation Les clients l’entreprise les salariés Des synergies indispensables QUALITE COUTS DELAIS

14 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p14 Q H S E « 3 Interactivités essentielles du S M I Au service de la satisfaction des trois éléments fondamentaux de l’organisation Des synergies indispensables QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

15 15 Enjeux stratégiques écouter et répondre aux parties intéressées gérer les risques pour préserver l’image et maîtriser les conséquences financières améliorer les relations avec les acteurs Enjeux stratégiques écouter et répondre aux parties intéressées gérer les risques pour préserver l’image et maîtriser les conséquences financières améliorer les relations avec les acteurs Enjeux opérationnels améliorer L’Organisation interne réduire Les impacts environnementaux réduire Les coûts (MP, déchets, risques, etc.) motiver et mobiliser le personnel Enjeux opérationnels améliorer L’Organisation interne réduire Les impacts environnementaux réduire Les coûts (MP, déchets, risques, etc.) motiver et mobiliser le personnel Enjeux économiques Maîtrise des coûts environnementaux réduction des consommateurs traitement des rejets (taxes, amendes, redevances, etc.) gestion des risques Enjeux économiques Maîtrise des coûts environnementaux réduction des consommateurs traitement des rejets (taxes, amendes, redevances, etc.) gestion des risques Les PILIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le DD dans l’ORGANISATION : UNE OPPORTUNITÉ ISO Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale

16 16 décharge trier navette diagnostic pluie consommations recyclage eau suivi améliorer structurer améliorer Mieux prendre en compte sa responsabilité Minimiser nos déchets Gérer l’eau Maîtriser nos consommations d’énergie Améliorer la politique transports Ecouter le personnel diagnostic recyclage Perdu dans les détails (les feuilles), on ne sait pas par où commencer… Des outils permettent de se concentrer sur l’essentiel (le tronc et les branches) DEMARCHE DEVELOPPEMENT DURABLE et Responsabilité Sociétale d’Entreprise

17 Eric-Olivier FRICOU Copyright TASQ OM EISITI Thème : mesure Qualité 17 S.W.O.T est un outil de stratégie d’entreprise permettant de déterminer les options stratégiques envisageables au niveau d'un domaine d’activité stratégique (DAS) ou de stratégique Business Unit (SBU). Les expressions équivalentes en langue française sont « Menaces Opportunités Forces Faiblesses » (MOFF) ou « Atouts, Faiblesses, Opportunités, Menaces » (AFOM). Ce modèle a été développé dans les années 1960 par Learned, Christensen, Andrews et Guth, quatre professeurs de la Harvard Business School, ce qui fait qu'on l'appelle également parfois « modèle de Harvard » ou « modèle LCAG ».

18 Comment faire vivre Et améliorer au quotidien Le système de management de la qualité Un rapide tour d’horizon normatif et conceptuels Q (HSE) L’ ISO 9001

19 Ténacité Mesure Responsabilité de chacun Prévention Intégration dans le managementExcellence Remiseencause Écoute du client Qualité La Qualité : Qu’est-ce Que c’est ? Comment passer du discours client au réflexe client ?

20 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p20 ORGANISME Amélioration continue du système de management par la qualité (PDCA) CLIENTS RESPONSABILITE de la DIRECTION MANAGEMENT des RESSOURCES MESURE, analyse et amélioration REALISATION de la PRESTATION PRESTATIONEXIGENCES SATISFACTIONS FLUX d’informations Activités à valeur Ajoutée

21 Eric-Olivier FRICOU Copyright TASQ OM EISITI Thème : mesure Qualité 21 22/08/2014 Diapositive N°21  Les 8 chapitres (exigences) de la Norme Internationale 9001 et leurs développements associés (suite) rappels NORME ISO 9001 version 2000 Chapitre 1 DOMAINE D’APPLICATION Chapitre 2 REFERENCE NORMATIVE Chapitre 3 TERMES ET DEFINITIONS Chapitre 4 SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Chapitre 5 RESPONSABILITE DE LA DIRECTION Chapitre 6 MANAGEMENT DES RESSOURCES Chapitre 7 REALISATION DES PRODUITS Chapitre 8 MESURE ANALYSE ET AMELIORATION Des PROCESSUS et PROCEDURES identifiés et sous maîtrise; Un MANUEL QUALITE mis à jour Des DOCUMENTS et des ENREGISTREMENTS (preuves) sous maîtrise Etablir, communiquer, mettre en œuvre une politique qualité adaptée et des engagements formalisés établir des objectifs planifiés, mesurables et cohérents avec l’organisation, assurer que les exigences des clients sont déterminées, respectées, mesurer pour accroître leur satisfaction Mener des revues de Directions et communiquer en interne Assurer la disponibilité des ressources, la définition et la communication des responsabilités, autorités Déterminer et fournir 1/ les compétences en ressources humaines, pourvoir à la formation adéquate, sensibiliser les personnels sur la pertinence et l’importance de la réalisation des objectifs qualité, assurer la capitalisation des savoir- faire et expériences, 2 / les infrastructures, moyens matériels nécessaires pour obtenir et entretenir le système de management de la qualité, la conformité des produits 3/ un environnement de travail adapté Placer le processus achats sous maîtrise, habilitations, sélections et évaluations des fournisseurs,.. Planifier et Maîtriser la production et la préparation du service, approbation des personnels et équipements, Identification et traçabilité, Maîtrise des dispositifs de surveillance et de mesures preuves de conformités Planifier la réalisation des produits et des prestations en cohérence avec l’ensemble des processus du SMQ Contractualiser et communiquer avec les clients des prestations clairement définies (détermination des exigences initiales, mesures de conformités E/S) Planifier, maîtriser les étapes de la conception, de la réalisation du développement des produits/prestations (E/S) Ecouter et mesurer la satisfaction des clients Mener des audits qualité Internes Surveiller et mesurer l’aptitude des processus à obtenir les résultats (PDCA) comme des produits réalisés Maîtriser les non conformités et mettre en place des actions correctives et préventives pour éliminer les causes et leurs récurrences éventuelles Analyser le fonctionnement du SMQ, et disposer de données pertinentes pour déterminer son efficacité et ses possibilités d’améliorations Améliorer en continu le SMQ, les produits et prestations,

22 la ROUE DE L'EVOLUTION, de l’amélioration continue TO Réagir adapter Réaliser faire Vérifier contrôler Planifier Préparer Roue de Deming ou P.D.C.A. La qualité un système de management vivant en mouvement (*) (*) Normaliser N.D.C.A ou standardiser S.D.C.A T1 T2 < NOUVELLE BONNE PRATIQUE EMERGENTE RECONNUE PAR TOUS

23 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p23 PROCESSUS « » " Ensemble de moyens et d'activités liés des éléments entrants en éléments sortants". qui transforment TRANSFORMATION X PRODUCTION DE SORTIE PRODUITS D’ENTREES NECESSAIRES A LA PRODUCTION

24 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p24 Méthode de résolution de problèmes et/où de gestion des aléas PROCESSUS Produit d'entrée avec certaines caractéristiques FOURNISSEUR Produit de sortie avec certaines caractéristiques CLIENT TROIS CHOIX POSSIBLES : Pour atteindre quelle finalité, quels objectifs ? LE REGULATEUR C'EST l'ENTREPRISE 1°/ La Maîtrise = mise sous contrôle 2°/ L’Amélioration = à partir de l'existant 3°/ La Reconfiguration = à partir d’une création nouvelle PP    Déchets

25 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p25 ASSURANCE QUALITE : ISO 9000 La spirale des 4 PR P R OUVER PR OGRESSER Mesurer ce que l'on a fait pour pouvoir le prouver PR ATIQUER Faire ce que l’on a écrit Se questionner et agir pour avancer S’améliorer, adapter ou s’adapter PR EETABLIR Ecrire ce que l'on fait ou que l’on a décidé de faire

26 22/08/2014 p26 Kaoru ISHIKAWA EFFET CAUSES Moyens financiers Méthodes Mains d’oeuvre Management Matière première Matériel 5 M 7 M Milieux (interne/externe)

27 Comment faire vivre Et améliorer au quotidien Le système de management environnemental Un rapide tour d’horizon normatif et conceptuels (QHS) E L’ ISO 14001

28 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p28 Développer un système de management environnemental S M E soit deux éléments différents à prendre en compte cf. la Charte Environnement 2004 texte adopté le 28 février 2005 Par le Parlement et Congrès, promulgué le 1 er mars 2005 par J Chirac) « La préservation de l’environnement doit être recherchée au même titre que les autres intérêts fondamentaux de la Nation « L’environnement (milieux, air, eau, sols, faune, flore, ressources, ambiances, paysages, ….) Les conséquences des processus de production concernés tant industriels que tertiaires

29 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p29 Développer un système de management environnemental S M E soit deux éléments différents à prendre en compte L’environnement local Milieu proche du site Conformité à la réglementation Engagements riverains L’environnement global Gestion des ressources planétaires Préservation de la couche d’Ozone Équilibre des écosystèmes

30 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p30 Les 5 objectifs du Système de Management de l’environnement 1 Se placer en conformité avec les textes réglementaires et leurs évolutions successives 2 Prévenir les risques de pollution 3 Améliorer les performances en gérant autrement les ressources énergétiques et bénéficiant éventuellement des aides spécifiques associées 4 Favoriser la bonne conservation du patrimoine de l’entreprise –Disponibilité foncière en terme de dépollution ou de servitude ou assurance particulière, –Les investissements parfois nécessaires pour se mettre en conformité réglementaire –Les risques associés de responsabilités juridiques et/ou pénales, 5 Développer une meilleure image de marque et concourir à l’amélioration des conditions de vie de la planète

31 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p31 Le Système de Management de l’environnement 2 espaces de travail complémentaires à distinguer Le domaine législatif / réglementaire Le domaine référentiel / la norme si elle existe

32 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p32 Le Système de Management de l’environnement Les Référentiels ISO La norme ISO pour mettre en place un système environnemental, publiée en 1996 révisée en 2004 : Centrée principalement sur l’étude environnementale et l’analyse des risques associés Identification des aspects et impacts Hiérarchiser les impacts Mise en application et mesure de l’efficacité

33 Comment faire vivre Et améliorer au quotidien Le système de management Santé Sécurité Hygiène au travail Un rapide tour d’horizon Normatif et conceptuels (Q) HS (E) L’ OHSAS 18001

34 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p34 Les 5 objectifs du Système de Management Santé Sécurité au Travail 1 Diminuer le nombre croissants des accidents du travail et des maladies professionnelles 2 Clarifier les responsabilités et missions en cas d’incident / d’accidents 3 Se placer en conformité avec les textes réglementaires et leurs évolutions successives –1848 : loi sur la réparation des dommages –1874 ! Création de l’inspection du travail –1946 : création du Code du travail –1947 : création de comités d’hygiènes et sécurité –1976 : obligations de formations à la sécurité –1985 : Directives Européennes sur les exigences essentielles de sécurité –1991 : transposition en droit français des 7 directives sur l’amélioration de la sécurité et santé au travail 4 Réduire les risques à un niveau acceptable en développant une bonne image 5 Afficher la transparence pour tous, tant pour les partenaires extérieurs et/ou clients que pour les collaborateurs en interne

35 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p35 Le Système de Management Santé Sécurité au Travail 2 espaces de travail complémentaires à distinguer Le domaine législatif / réglementaire Le domaine référentiel / la norme si elle existe

36 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p36 OHSAS Occupational Health and Safety Assessment Series Il existe des textes nationaux spécifiques Grande Bretagne : BS 8800 de 1996 qui a favorisé la création de l’OHSAS (1999) bâtie selon la norme Chine : GB/T de 2001 Australie : AS/NZ 4804 de 2001 Espagne : UNE Il existe également des normes qualité spécifiques qui intègre le SST pour des secteurs d’activités particuliers ou internes à certaines entreprises ISO TS : Automobile ISRS : International Safety Rating System, élaboré par DNV qui comporte 20 éléments et permets comme l’EFQM une auto-évaluation, intégrant maintenant les exigences SEVESO Le MASE : Manuel d’assurance Qualité entreprises extérieures établit par les donneurs d‘ordres et entreprises sous-traitantes dans le cadre de l’application du décret du 20 février 1992 DT 78 : Manuel d’habilitation des entreprises extérieures de l’industrie chimique réalisé par le UIC l’union des Industries Chimiques ILO-OSH 2001 : principes directeurs du SST, issus du BIT, Bureau International du Travail GESHE : Guide d’évaluation Hygiène et de Sécurité Environnement, qui est une accréditation concernant les entreprises intervenant sur sites de dépôts pétroliers etc..

37 22/08/2014 Présentation Passer du SMQ au SMI compélments copyright Eo.Fricou p37 OHSAS Occupational Health and Safety Assessment Series Introduit les notions fondamentales suivantes Une veille réglementaire nécessaire Une évaluation et maîtrise des risques SST (document unique) L’identification de niveaux d’alertes et d’urgences Des procédures et un PDCA spécifiques SST

38 p38 Un concept unique Se dépasser pour la planète ! "J'aime bien marcher. J'aime beaucoup marcher en pleine nature… Mais j'aime encore plus marcher en pleine nature pour protéger la biodiversité !" Christophe, Pandathlète 2010 Le Pandathlon est l'évènement de ceux qui souhaitent donner un sens à leur pratique sportive. Les 21 et 22 mai 2011, nous vous proposons ainsi : De relever un défi sportif : monter et descendre le Ventoux en moins de 10 heures De découvrir l'une des plus étonnantes réserve de biosphère observables en France De partager un week-end convivial avec la communauté de ceux qui souhaitent protéger la biodiversité De profiter de tout ce que les organisateurs vous ont préparé (diner, camping, animations, ravitaillements) en garantissant une empreinte écologique faible De contribuer aux actions du WWF-France, notamment celles menées dans les éco-régions Alpes et Méditerranée et en particulier autour du Mont Ventoux Votre mission pour participer : Réunir votre équipe de 4 personnes Mobiliser des fonds pour la biodiversité (1600€ par équipe) Au Pandathlon, il n'y a pas de gagnant, pas de perdant, chacun va a son rythme. Le seul vainqueur c'est la Biodiversité. Le Pandathlon c'est aussi l'occasion de relever un challenge qui a du sens entre collègues. Pour en savoir plus sur la participation des entreprises, cliquez ici. * Si votre équipe n'est pas complète, n'hésitez pas à utiliser notre outil de mise en relation Avis de Rechercheoutil de mise en relation Avis de Recherche

39 p39 VOUS l’avez fait bon courage à toute la promotion 10 pour votre projet professionnel merci pour cette première journée introductive au QHSE et peut-être à bientôt pour un prochain jury mais avant le programme de nos travaux intersessions une photo d’ouverture de promotion 10?


Télécharger ppt "Comment faire vivre Et améliorer au quotidien Le système de management du QHSE Module Générique d’ouverture de promotion La performance individuelle et."

Présentations similaires


Annonces Google