La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sommeil et démences Dr Rémy Thirion UCC CH René Pleven Dinan Société Bretonne de Gériatrie Noyal Pontivy 15 novembre 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sommeil et démences Dr Rémy Thirion UCC CH René Pleven Dinan Société Bretonne de Gériatrie Noyal Pontivy 15 novembre 2013."— Transcription de la présentation:

1 Sommeil et démences Dr Rémy Thirion UCC CH René Pleven Dinan Société Bretonne de Gériatrie Noyal Pontivy 15 novembre 2013

2 Troubles du sommeil et démences PARTICULARITES CLINIQUES Nuit/jour. Pathologies associées : Pathologies autonomes du sommeil : - Mouvements périodiques des membres inférieurs : mvts stéréotypésrépétitifs, extension gros orteil, flexion cheville, pfs flexion genou et hanche. Très svt associé à SJSR - sd jambes sans repos (SJSR): urgence à bouger et svt paresthésies, immobilité, début de nuit (surtout M corps de Lewy et Parkinson) – Parasomnies - Sd apnée du sommeil surtout obstructifs Intrication avec autres Troubles psycho comportementaux dont déambulation ; dépressions, anxiété Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010

3 Troubles du sommeil et démences PARTICULARITES CLINIQUES Autres pathologies somatiques dont prostatiques, douleurs, dyspnées nocturnes... Iatrogénie Facteurs environnementaux Et Aidants Institutionnalisation Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010

4 Troubles du sommeil et démence de type Alzheimer proches de ceux du vieillissement physiologique beaucoup plus sévères* Se majorent avec l'évolution de la maladie ** Association avec une plus grande prévalence d'agressivité et de troubles du comportement dans MA légères à modérées*** * Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010 ** Bliwise DL, Hugues M, McMahon PM, Kutner N. Observed sleep/wakefullness and severity of dementia in an Alzheimer desease special care unit. J Gerontol Med Sci 1995 ; 50A : M303-m306 *** Moran M, Lynch CA, Walsh C, Coen R, Coakley D, Lawlor BA. Sleep disturbance in mild to moderate Alzheimer's disease. Sleep Med 2005 ; 6:347-52

5 Troubles du sommeil et démence de type Alzheimer Plaintes de mauvais sommeil :dès formes modérées, 25 % des patients Eveils plus nombreux et plus prolongés que sujets sains > fragmentation du sommeil >agitation nocturne Éveil matinal précoce >réduction du temps de sommeil Somnolence diurne >inversion rythme nycthéméral hallucinations surtout visuelles, slt ds 1/3 cas lors sommeil, surtout formes avancées Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010

6 Troubles du sommeil et démence de type Alzheimer Sundowning sd (sd crépusculaire ou du coucher de soleil) Hyperactivité locomotrice Agitation Comportements agressifs ou violents Désorientation Confusion Commence en fin d’après midi avec possible déambulation nocturne incontrôlable Jennifer Martin, Matthew Marler, Tamar Shochat and Sonia Ancoli-Israel. Circadian rythms of agitation in institutionalized patients with Alzheimer Disease. Chronobiol Int 2000, Vol. 17, No. 3, Pages

7 Troubles du sommeil et démence de type Alzheimer Modifications de l'architecture du sommeil : proche sujet sain mais plus marqués SL (sommeil lent) profond ↓ léger dt stade ↑ Spindles (fuseaux de sommeil) ds stade 2, surtout rapides sont ↓(corrélé à performance du rappel immédiat) SP (sommeil paradoxal) Durée des phases de SP ↓ dès démences légères à modérées Atonie musculaire physiologiques lors du SP ne sont pas modifiées Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010

8 Troubles du sommeil et démence de type Alzheimer Rythme de la température corporelle : Baisse de l'amplitude retard de phase associé à la sévérité du sd crépusculaire * Dissociation avec activité Rythme circadiens altérés Cortisol Vasopressine Mélatonine *Harper DG, Volicer L, Stopa EG, McKee AC, Nitta M, Stlin A. Disturbance of endogenous circadian rythm in Aging and Alzheimer disease. Am J Geriatr Psychiatr 2005 ; 13 : Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010

9 Troubles du sommeil et MCI Etude de Eva Hita-Yanez* : 25 agés sains/ 25 MCI Dans les MCI : ↑Troubles du sommeil objectifs (polysomnographie) et subjectifs (questionnaire) Sommeil lent profond (slow wave slepp) fragmenté et ↓ Mouvement oculaires rapides (REM rapid eye movement) Donc** Soit le sommeil est particulièrement sensible à la pathologie démentielle des un stade précose Soit les troubles du sommeil participent à la progression de la maladie.** *Eva Hita-Yanez, Mercedes Atienza, Jose L Cantero. Polysomnic and subjective sleep markers of mild cognitive Impairment. Sleep, Vol 36, N°9, **Mander BA, Disturbed sleep in pre clinical cognitive imapirment cause and effect, Editorial. Sleep, Vol 36, N°9,

10 Troubles du sommeil et MCI Etude longitudinale Montpellier/Bordeaux/ Dijon 8 ans patients. MMS>24. Déclin cognitif sur ↓4 pts. Questionnaire plainte sommeil.Corrélation déclin cognitif/troubles du sommeil. Sommeil diurne > déclin cognitif Difficulté à maintenir le sommeil est associé négativement au déclin cognitif Qualité du sommeil, difficulté d'endormissement, réveil précoce sans lien avec déficit cognitif Sommeil diurne comme marqueur précoce et facteur de risque d'un déclin cognitif Jaussent I, Bouyer J, Ancelin ML, Berr C, Foubert-Samier A, Ritchie K, Ohayon M, Besste A, Dauvilliers Y. Excessive Sleepniness is predicive of cognitive decline 1208in the elderly. Sleep, vol 35, N°9, 2012, 1201

11 Troubles du sommeil et démence à corps de lewy - Plus sévères que dans MA Éveils plus nombreux et plus prolongés que sujets sains > fragmentation du sommeil >agitation nocturne Éveil matinal précoce >réduction du temps de sommeil Somnolence diurne - et mouvements périodiques des membres inférieurs +/- sd jambes sans repos parasomnies McKeith IG, Dickson DW, Lowe J, Emre M, O'Brien JT, Feldman H, et al. Diagnosis and management of dementia with Lewy bodies. Third report of DLB consortium. Neurology 2005 ; 65 : Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010

12 Troubles du sommeil et démence parkinsonienne - Plus sévères que dans MA - proche de démence à corps de Lewy Somnolence diurne corrélée à l'altération cognitive* Attaques de sommeil > accidents Eveils plus nombreux et plus prolongés que sujets sains > fragmentation du sommeil > hallucinations et cauchemars (déments ou non) Qualité de sommeil (Pittsburgh quality Index) non corrélé à l'altération cognitive* etmouvements périodiques des membres inférieurs +/- sd jambes sans repos (2 X frequence generale des SJSR) Parasomnies * Goldman JG, Ghode RA, Ouyang B, Bernard B, Goetz CG, Stebbins GT. Dissociation among daytime sleepiness, nighttime sleep, and cognitive status in Parkinson's disease Parkinsonism and related Disorders 19 (2013) Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010

13 Troubles du sommeil : parasomnies Parasomnies (comportements anormaux liés au sommeil) 1 Réveil incomplet en sommeil lent : Somnambulisme terreurs nocturnes Eveils confusionnels Troubles alimentaires du sommeil 2 Trouble comportemental en sommeil paradoxal (TCSP) ou comportement onirique (REM sleep behaviour disorders) 3 parasomnies de recouvrement associent les deux, Leu-Semenescu Smaranda, Arnulf Isabelle. Agitation nocturne chez la personne agée : et si c'était une p (arasomnie ? Psychool Neuropsychiat Vieil 2010 ; 8 (2) :

14 Troubles du sommeil parasomnies 1 Réveil incomplet en sommeil lent : 2 Trouble comportemental en sommeil paradoxal (TCSP) ou comportement onirique (REM sleep behaviour disorders) Qualité du mouvement amélioré mais saccadé, gestuelle complexe, non stéréotypée, orientée vers un but, deux heures après endormissement, surtout petit matin, souvenir de épisode quatre critères diagnostiques Manifestations motrices pdt sommeil dangeureuses ou potentiellements SP sans atonie (+ de 20%) Absence d'activité paroxystique EEG pdt SP Pas d'autres troubles (différentiel : somnabulisme (TCSP marchent peu, reste svt allongé), épilepsiefrontale nocturne (élaborés et stéréotypés), mouvements périodiques complexes et SJSP, apnée du sommeil 3 parasomnies de recouvrement associent les deux, Leu-Semenescu Smaranda, Arnulf Isabelle. Agitation nocturne chez la personne agée : et si c'était une p (arasomnie ? Psychool Neuropsychiat Vieil 2010 ; 8 (2) :

15 Troubles du sommeil parasomnie Parasomnies du sommeil lent profond surtout jeune ou agé dont avec zolpidem (stilnox*) TCSP surtout dans synucleinopathies 15 à 59 % maladie de Parkinson (15 à 59 %) 87 % démence à corps de Lewy 90% atrophie multisystématisé parfois 5 à 10 ans avant signes moteurs ou cognitifs Moins dans taupathies 13 % des paralysies supranucléaires progressives 2% des dégénerescences corticobasales « tres exceptionnel » dans maladie d' Alzheimer Formes aigues : ATD 3C,C, serotoninergiques ou arret brutal sevrage OH Leu-Semenescu Smaranda, Arnulf Isabelle. Agitation nocturne chez la personne agée : et si c'était une p (arasomnie ? Psychool Neuropsychiat Vieil 2010 ; 8 (2) :

16 Troubles du sommeil et démences fronto-temporales Plus que dans la MA Surtout dans la variante temporale ( frontale : troubles anxieux, alimentaires et apathie )* Sommeil très fragmenté Rythme veille/sommeil en avance malgré un rythme de température normal Pas de réveils précoce Pas de troubles du comportement en SP *Liu W, Miller BL, Kramer JH, Rankin K, Wyss-Coray C, Gearhart R, et al. Behavioural disorders in frontal and temporal variants of frontotemporal dementia. Neurology 2004 ; 62 : Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010

17 Troubles du sommeil et démences vasculaires Dans les Démences par Infarctus Multiple* : Par rapport à la MA : Qualité du sommeil perturbé Rythme repos /activité est tres fragmenté Éveils intra sommeil ↑ SL léger ↑ SL profond ↓** Pas de corrélation fragmentation sommeil/détérioration intellectuelle Somnolences diurnes sévères, très associée à apnées du sommeil obstructives et mauvaise qualité du sommeil sont prédictives de démences vasculaires (mais pas de démences non vasculaires?)*** * Vecchierini MF. Les troubles du sommeil dans la démence d'Alzheimer et autres démences.Psychol NeuroPsychiatr Vieil, vol. 8, no 1, mars 2010 ** Martin JL, Ancoli-Israel S. Sleep disturbances in long term care. Clin Geriatr Med ; 24 : ***Elwood PC, Bayer AJ,Fish M, Pickering J, Mitchell C, Gallacher JE. Sleep disturbance and daytime sleepiness predict vascular dementia. J Epidemiol Community Health ; 65 : 820-4

18 Evaluation clinique des troubles du sommeil L'actimètre Il se présente sous la forme d'une petite montre noire que l'on porte au poignet non dominant pendant une période de 2 à 3 semaines et ce nuit et jour. Cette montre enregistre le nombre et l'intensité de tous vos mouvements au cours de cette pèriode. Une puce électronique enregistre ces informations en fonction du jour et de l'heure. L'analyse de l'actimètre par les techniciens fournit des résultats très intéressants, car cette montre permet d'apprécier : Les horaires de coucher et de lever Le décalage entre semaine et week-end Le temps d'endormissement Le temps de sommeil total par 24 heures Le temps de sieste La nature de l'horloge biologique: "du soir" ou "du matin"

19 Evaluation clinique des troubles du sommeil Echelles et questionnaires utilisés au centre de sommeil et de vigilance de l'Hotel Dieu à Paris questionnaire du sommeil de l'Hôtel-Dieu. 15 minutes, oriente vers différentes pathologies du sommeil : Insomnie, Hypersomnie, Narcolepsie, Apnée du sommeil ou encore le Syndrome des jambes sans repos. Echelle d'Epworth,quantifie la somnolence d'un patient Questionnaire de Vis-Morgen, qualitative, la qualité de la nuit du patient Questionnaire de sommeil de Spiegel, étude quantitative relative au sommeil du patient Le PSQI, Index de qualité du sommeil de Pittsburg

20 Evaluation clinique des troubles du sommeil NPI Parkinson disease scale ( Chaudhuri JNNP ) Projet d'échelle « en routine » Préciser et évaluer le trouble Évoquer un diagnostic Proposer une prise en charge à rediscuter


Télécharger ppt "Sommeil et démences Dr Rémy Thirion UCC CH René Pleven Dinan Société Bretonne de Gériatrie Noyal Pontivy 15 novembre 2013."

Présentations similaires


Annonces Google