La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM FMIT- 2002 LA STRATEGIE de Couverture des Risques Financiers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM FMIT- 2002 LA STRATEGIE de Couverture des Risques Financiers."— Transcription de la présentation:

1 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM FMIT LA STRATEGIE de Couverture des Risques Financiers

2 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Stratégie Financière et Gestion des Risques

3 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Equilibre de Change F Taux Spot –prix dune devise exprimé dans une autre devise u il dépend de loffre et de la demande pour chacune des monnaies F Demande f (inverse du prix) –e.g., demande US de £ D prix quantité

4 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Equilibre de Change F Taux Spot –prix dune devise exprimée dans une autre à un moment spécifique u prix déterminé par équilibre offre/demande F Offre de devise fonction positive du prix –e.g., offre US de sterling £ O value quantity

5 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Equilibre du taux de change F Le taux reflète léquilibre de loffre et de la demande –faible $US signifie achat de biens US moins onéreux pour les importateurs britanniques –demande croissante de biens US signifie une demande plus forte de US$ D value O quantity

6 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Fluctuation des Taux de Change

7 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Fluctuations £/$: évolution du pouvoir dachat de la Livre £ £1 = x $

8 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Le Marché des Changes F Opération de change au comptant: achat (vente) dun montant de devises X contre la vente (achat) dun montant de devises Y à un prix donné et pour livraison immédiate. F Les quotations sont au certain (nombre de devises étrangères dans une unité de monnaie nationale 1F= 0,1666 $, F ou à lincertain, nombre dunités de monnaie nationale pour une unité de devise étrangère 1 $: 6,12 FF ou 1$ = 1,17

9 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Le Marché des Changes F Les opérations: F cours achat (bid), cest le cours moins élevé auquel le cambiste achète la devise F cours vente (offer), cest le cours plus élevé auquel le cambiste sengage à vendre la devise. Lécart entre les deux dépend du marché, de loffre et de la demande, de la spéculation, et des opérateurs

10 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Cotations directes et indirectes Taux de la banques bid (buy) < taux ask (sell). La marge bid/ask doit couvrir le coût dintermédiation bacaires Marge ou spread = Ask Rate - Bid Rate Ask Rate Direct quotation 1 Peso = 0.09 US$ 1 C$ = 0.70 US$ 1 Peso in C$ = Valeur du Peso en US$ Valeur du C$ en US$ = $0.09 $0.7 = C$0.12 P/US C$/US$ 1 Peso=

11 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Evolution de l Euro-$ LIBOR

12 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Evolution comparée US$ vs DTS et 1= x$ DTS1= x$

13 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Les techniques de couverture F Linformation sur les fondamentaux économiques et les évolutions financières F Les leads & Lags: termaillage F La modélisation et la gestion active des liquidités (asset/liability management) F Les Couvertures avec assurance F Les instruments financiers (marchés à terme, swaps et options)

14 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Couverture avec assurance Plusieurs pays ont institué des agences dassurance pour protéger les entreprises contre les risques de change : F LOffice National Ducroire en Belgique F La COFACE en France F Le Export Credit Guarantee Department en Grande Bretagne ( ECGD) F Le Hermes en Allemagne F LInstituto Nazionale delle Assiurazioni en Italie F Le Nederlandsche Credietverzekering Maastchappij en Hollande (NCM) F La CESCE en Espagne F L US EximBank aux USA F Le MIGA (Une Organisation de la Banque Mondiale)

15 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM La COFACE F Chiffre daffaires annuel: environ FF5 milliards F Présent dans 38 pays pour son activité dassurance (projets dimplantation en Inde, en Turquie et en Chine) F Introduction en Bourse en février 2000: actionnaires actuels: F CA= 5% F Natexis= 20% F AGF= 25% F SCOR= 45% F Personnel= 3%

16 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Le Marché des Changes à Terme F Marché où deux contreparties négocient lachat et la vente de devises pour une date ultérieure, avec cours fixé à lavance (débiteur en devises étrangères: achat à terme, créancier en devise étrangère: vente à terme, pour éliminer le risque de change). Le contrat à terme fixe le montant, le cours à terme, la date dopération, et la commission bancaire dintermédiaion.

17 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Taux à terme Le taux de change pour une livraison immédiate est appelé taux spot. Le taux de change pour une livraison à une date future spécifique est appelé taux à terme. La caractéristique distinctive dune transaction à terme est que le paiement se fait seulement à une date future tandis que le prix est convenu le jour de la signature du contrat. Lorsquune compagnie signe un contrat à terme en monnaie étrangère dans le but de couvrir sa position, la banque applique un taux dintérêt différentiel. Ainsi, le taux à terme sera plus ou moins élevé que le taux spot.

18 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Le Marché des Changes à Terme F Monnaie en report ou premium par rapport à une autre quand son taux dintérêt pour une période donnée i est < au taux i* de lautre monnaie. Il est supporté par limportateur qui doit acheter la devise étrangère. F Monnaie en déport ou discount par rapport à une autre quand son taux dintérêt pour une période donnée i est > au taux i* de lautre monnaie. Ct Ct

19 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Escompte à terme / Prime à terme Une monnaie étrangère est réputée vendre avec un escompte à terme quand son prix à terme est plus bas que le prix spot. Au contraire, une monnaie étrangère sera réputée vendre avec une prime à terme quand son prix à terme est plus élevé que le prix spot. (différentiel de taux d intérêt, spéculation à l appréciation du cours de change…) C spot > C t = escompte C spot < C t = prime à terme

20 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Le Marché des Changes à Terme F Change à terme et commerce international F Qui perd? Qui gagne? F Soit CT le cours à terme 3 mois $/, C le cours au comptant, i le taux en France, i* le taux aux USA et j le nombre de jours. F Un investisseur français dispose d1million à placer pour j jours. Au terme des j jours, son capital K est... F K = (1+i ) x j/360). Il peut aussi placer K aux USA en transformant ses FF en $, soit: F K= x 1/C x (1+i* x j)/360. F Le cours à terme de la transformation inverse qui rend lopération indifférente à linvestisseur est: F x (1+i x j/360) = /C (1+i* x j/360) x CT

21 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Le Marché des Changes à Terme F Soit CT = C (1+i x j/360) 1+ i * x j/360 Puisque le cours à terme CT est égal au cours comptant C + report ou déport: CT = C + r = C (1+i x j/360) 1+ i * x j/360

22 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Le Marché des Changes à Terme

23 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Les Marchés de futures F Sur ces marchés, les transactions portent sur des contrats à terme ou futures. Ces marchés existent aux USA depuis 1840 pour se couvrir de fluctuations de prix agricoles lors des récoltes. Cest la disparition des changes fixes en 1971 qui amène lextension de ces marchés aux transactions financières: 1972: International Monetary Market, puis 1982: London Financial Futures Exchange (LIFFE) et 1986: Marché à terme des instruments financiers (MATIF).

24 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Volume dinstruments dérivés milliards de US$

25 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Volume dinstruments dérivés milliards de US$

26 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Volume dinstruments dérivés milliards de US$ Source: BIS

27 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Les instruments de couverture F Le Contrat à terme: Il en existe plusieurs (sur devises, sur taux, sur matières premières...) –Cest la volonté dexercer (acheter ou de vendre) dans le future un contrat dont le prix est négocié davance. Cet exercice est obligatoire F Les Options: Deux sortes doptions: Call (option dachat) et Put (option de vente) –Cest un droit (possibilité) dexercer à un cours fixé (prix dexercice ou strike) à une date précise «option Européenne», ou à tout moment «option américaine» en contrepartie dune prime (premium). Possibilité (donc pas obligatoire)

28 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM La Couverture des risques financiers F Options et contrats à terme sont des instruments de gestion de portefeuille de valeurs mobilières ou de paniers et indices de valeurs mobilières. Ces instruments financiers à terme permettent de réaliser des opérations de couverture contre les risques d évolution des cours sur le marché. Ils permettent aussi d effectuer des opérations de spéculation à fort effet de levier, ainsi que d arbitrage.

29 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM COUVERTURE DES RISQUES DE CHANGE Un contrat étranger, quelque soit le produit et la monnaie de celui-ci, a les composantes suivantes: la quantité du produit à délivrer, une date de livraison, une place de livraison et un prix convenu au moment de la signature du contrat. Ce contrat entraîne un risque de change qu il faut couvrir, sauf à spéculer! Lacheteur dun contrat à terme est obligé de prendre possession du produit dans les termes du contrat. Le vendeur dun contrat à terme est aussi obligé de livrer le produit dans les termes du contrat. La position à couvrir peut provenir dune transaction commerciale, dun investissement étranger, ou dune dette en monnaie étrangère. Elle peut aussi être longue ou courte.

30 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM COUVERTURE DES RISQUES DE CHANGE F Position longue F Une position est dite longue lorsquune monnaie étrangère ou créance en monnaie étrangère est obtenue ou attendue. L opérateur possède les titres et devra les revendre sur le marché. F Position courte F Une position est dite courte si elle recouvre un besoin ou une dette en monnaie étrangère. L opérateur devra acheter les devises sur le marché.

31 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Les couvertures de risques financiers F Définition: Un contrat à terme est l engagement d achat ou de vente d une quantité déterminée d un produit financier à un prix fixé au moment de la conclusion du contrat, la livraison de ce produit contre le règlement concomitant des capitaux correspondants intervenant à une date ultérieure préétablie. F Un intervalle de temps s écoule donc entre la conclusion du contrat et son exécution.

32 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Les couvertures de risques financiers F Un contrat à terme est un outil de gestion souple et efficace permettant des prises de position en anticipation sur l évolution attendue de l actif sous-jacent dans un but de protection ou de spéculation. La couverture permet de réduire les risques liés à une variation sensible de la valeur d un actif. La spéculation permet de tirer profit d un décalage de cours en prenant positon à la hausse ou à la baisse.

33 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Se couvrir avec un contrat à terme Exemple de couverture dune position longue Une entreprise française vend des marchandises à $ à une compagnie américaine devant payer dans trois mois. Le contrat crée une position longue pour lexportateur français sous la forme dune créance de $ avec risque d évolution défavorable du cours FF/$. Le trésorier de lexportateur français craint une baisse de la valeur du dollar à la date de paiement et veut couvrir ce risque. Il vend à sa banque $ avec une date de livraison dans trois mois et facture en franc français. Le taux de change à terme est : FF/US$ = Les revenus sont donc insensibles à la variation du taux de change: quelque soit la valeur du taux de change spot à la date de règlement, le trésorier de lexportateur français délivrera $ et recevra francs.

34 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Avantage Si la valeur de lUS dollar chute réellement par rapport au franc français, le revenu de lentreprise française ne baissera pas, car il est garanti à 55000F. (Il devrait être F, par exemple si le taux de change spot descendait à 1$ = FF dans trois mois) Inconvénients ç Si la valeur de lUS dollar augmente par rapport au FF, lexportateur nen profitera pas (Il devrait avoir FF si le taux de change atteignait 6.000), soit un « coût d opportunité ». ç Parallèlement, couvrir le risque du taux de change expose lentreprise à un autre type de risque: supposons que celle-ci nait pas été réglée par son client à la date indiquée ou quune partie de la marchandise soit refusée. Elle naura alors pas assez de dollars pour honorer son contrat à terme avec la banque. Comme elle doit le respecter, elle sera amenée à acheter des dollars au taux spot du jour qui sera plus bas ou plus haut que le taux à terme du contrat.

35 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Couverture dune position longue Position non couverte Position couverte FF/US$ taux spot Les revenus de lexportateur en FF

36 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Exemple de couverture de position courte Un importateur japonais achète pour Deutsche Mark des marchandises à une entreprise allemande quil doit payer dans six mois. Ce contrat crée un besoin de couverture à terme pour limportateur japonais sous la forme dun risque d appréciation du DM/Yen. Il craint que le DM soit revalorisé et fasse augmenter le coût des marchandises en Yen au jour du paiement. Il achète donc à terme de six mois à sa banque 1000 DEM. Le taux à terme est JPY/DM = 72.5 A la date de livraison, limportateur japonais versera Y72500 pour recevoir DM1000, quelque soit le taux de change spot: ainsi les dépenses en Yen sont insensibles à lévolution du taux de change.

37 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Couverture à terme (suite) Avantage Si la valeur du Deutsche Mark sapprécie effectivement, limportateur naura pas d augmentation de ses dépenses pour lachat de ses marchandises. (Si dans trois mois le taux de change spot était par exemple JPY/DEM = 73.5, il devrait payer Yen au lieu de Yen comme conclut dans le contrat avec la banque). Inconvénients ç Si la valeur du Mark se déprécie, limportateur nen profitera pas (ex: (JPY/DEM) ask = 72, les dépenses devraient être de Yen au lieu de Yen). ç Supposons que limportateur nest pas livré dans six mois ou quil soit amené à refuser une partie des marchandises. Les dépenses seront plus faibles que prévues, et il se retrouvera avec un surplus de DEM.

38 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Couverture dune position de change à terme

39 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Couverture par emprunt de monnaie étrangère Les compagnies qui ont une créance dans une monnaie étrangère peuvent utiliser cette méthode pour couvrir leur position. Couvrir une position courte ou longue pouvait créer des problèmes financiers. Le financement en monnaie étrangère permet de résoudre ces deux problèmes simultanément. Exemple Une entreprise française qui vend des marchandises pour un montant de $ à une entreprise américaine doit être payée dans trois mois. Au lieu de couvrir sa position avec un contrat à terme, elle emprunte des dollars au taux Pibor 3 mois, plus une marge de 1/4 %. Si le Pibor trois mois est égal à 3.4 %, le taux dintérêt de la location sera alors de 3.65 % par an.

40 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Question Combien de dollars devrait-il emprunter pour être à même de rembourser son emprunt dans trois mois seulement avec les revenus de sa vente? Soit S la somme empruntée, A léchéance, il doit rembourser : = S + (S x 3.65%) x 3/12 Doù il doit emprunter: S = / (1+3.65%) x 3/12° US$ Avantages l Le taux de change nintervient pas parce que lexportateur paiera sa dette avec les dollars provenant de sa vente. l En outre, il aura des dollars plus tôt que prévu, si bien quil pourra les utiliser pour financer dautres activités.

41 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Marchés de Swap Un swap est un flux déchanges croisés entre deux contreparties, soit directement soit avec lintervention dun intermédiaire.Ces marchés sont utiles pour la gestion du cash dans un environnement où interviennent beaucoup de monnaies. On distingue les swaps de devises des swaps de taux (fixe/flottant)

42 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Les Swaps de devises Swap de change Le swap de change implique un achat (vente) au comptant dune monnaie contre une autre, assorti simultanément de la transaction opposée à terme. Le swap de change est utile lorsque le trésorier dune entreprise a temporairement un excédent dans une monnaie et un déficit dans une autre. Exemple Une compagnie dispose de dollars canadiens (CAN$) dont elle naura pas besoin avant 30 jours alors qu elle confronte temporairement un déficit en lire italienne (ITL). Son trésorier décide de faire un swap de change avec son banquier : il vend les dollars canadiens contre des lires italiennes au cours de loffre au comptant de ITL/ CAN$ = Au même moment, il signe un contrat à terme pour vendre les ITL et racheter des CAN$ dans 30 jours. En supposant que le taux à terme soit de CAN$/ITL = , lexemple sera illustré par le schéma suivant:

43 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Le trésorierLa banque Début CAN$ ITL 30 jours plus tard CAN$ ITL

44 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Les options de change F Pour lentreprise qui se couvre contre le risque de change, lachat doptions est intéressant comme produit dassurance et comme investissement: elle exercera son doit dacheter ou de vendre des devises si elle y trouve avantage. Le cours dachat ou de vente est garanti par le prix dexercice. De plus, contrairement à une opération de change à terme, le détenteur de loption na pas dengagement ferme. Elle permet aussi à son détenteur de bénéficier déventuelles évolutions favorables des cours de marché. Quatre opérations sont possibles: F achat dune option dachat (call) ou vente dune options dachat F achat dune option de vente (put) ou vente dune option de vente

45 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Options de change Une option de change donne à son possesseur le droit, mais non l obligation, pour une période donnée, de vendre ou dacheter un montant donné dune monnaie contre une autre monnaie à un prix fixé appelé prix dexercice ou strike. Lorsque le droit peut être exercé à tout moment de la vie de loption, loption est dite américaine. Lorsque le droit ne peut être exercé quà lexpiration de loption, donc à la date d échéance, celle-ci est dite option européenne, moins flexible. Le droit dacheter est appelé call. Le droit de vendre est appelé put. Lacheteur de loption paye une prime au vendeur pour avoir le droit dacheter ou de vendre au prix convenu. La prime est payée le jour de la négociation (contrairement aux contrats futures où seuls les différentiels de gains ou de pertes sont échangés)

46 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Eléments caractéristiques dune option û La nature de la transaction: call ou put û La monnaie de référence: underlying currency û La devise de cotation (quotation currency) û Le montant du contrat û Le strike price û La date dexpiration û La prime.

47 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Les options de change F Un exportateur français conclut un contrat de vente (PUT) et recevra US$1 million dans 6 mois. Il achète une option de vente de US$1 million à laméricaine. F Prix dexercice choisi PE= F5,10 (égal au cours CT) F Prime à payer= 3% x 5,10 x = F F Si le cours US$ se déprécie à F4,80 à léchéance, loption de vente sera exercée puisquelle permet de vendre pour 5,10 ce qui ne vaut que 4,80. Déduction faite de la prime de $ 0,153, chaque dollar sera vendu : F PE-PR= 5,10- 0,153= 4,9470, soit un gain de F Loption procure donc une garantie de change dés que le cours comptant devient inférieur au prix dexercice, avec gain possible si C < PE

48 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Couverture dune position longue (achat dun call/créance en devises à recevoir) F Gains/Pertes Option abandonnéeOption exerçable Prime PE + PR = point mort Taux Spot

49 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Couverture dune position longue (achat dun put/option de vente) F Gains/Pertes Option exerçableOption abandonnée Prime PE + PR = point mort Taux Spot

50 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Couverture dune position longue (achat dun put/option de vente) F Un investisseur achète une option de vente (put), échéance fin-décembre CAC 40, pour couvrir son portefeuille constitué dun panier dactions représentatif du CAC-40. Le cours au 16/11 est à Il achète le put de strike 5200, et de prime50. Si le cours du CAC40 seffondre à 4800, le 20/11… le portefeuille dactions subira une forte baisse qui sera compensée par le gain de la vente du put. Au minimum, la valeur intrinsèque de loption vaut le 20/11 ( =400). Le gain net généré par la vente de loption sera de =350.

51 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Valeur des options de change F La prime acquittée par lacheteur dune option de change rémunère le risque encouru par le vendeur. Elle est dautant plus élevée que le risque est important. La banque qui vend loption encaisse la prime. Si le détenteur exerce loption, le vendeur subit une perte proportionnelle à lécart entre le cours comptant et le prix dexercice. Le vendeur de loption, sil a encaissé un revenu fixe correspondant à la prime, devra pour clôturer sa position racheter une option à un prix très volatile.

52 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Valeur-temps des options de change F La durée de vie dun warrant ou dune option négociée sur le MONEP est une variable de son prix aussi essentielle que la volatilité. Elle correspond au nombre de jours restant à courir jusquà léchéance. Plus cette échéance est éloignée, plus linvestisseur a de chances datteindre son objectif. La valeur temps est donc une composante dautant plus importante du prix dune option que la durée de vie du produit est élevée. Dautant plus que le jour de léchéance elle devient nulle. Elle ne se réduit pas de manière linéaire mais dautant plus vite que léchéance se rapproche.

53 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Valeur des options de change F Valeur intrinsèque: différence entre prix dexercice et cours comptant. Si le cours du US$ est de 5,45 sur le marché au comptant, le détenteur dune option dachat à laméricaine à prix dexercice de 5,10F peut réaliser un gain immédiat de 0,35F/$ en exerçant son option et en vendant ses dollars au comptant. Avec une option à leuropéenne, la valeur intrinsèque est lécart entre le prix dexercice et le cours du sous-jacent à terme/ F Une option est dans la monnaie quand sa valeur intrinsèque est positive. (in the money) F Elle sera en dehors de la monnaie avec une valeur intrinsèque nulle.

54 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Valeur dune option Put strike price 4800 t CAC40 Cours du sous-jacent CAC40 Valeur du PUT Valeur temps t

55 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Structure Institutionnelle du MONEP

56 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM Organisation des décisions intégrant la structure financière

57 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM actif + politique de financement passif + ratio passif à ML Terme Minimum de CAF min CA/total bilan min profit/CA min profit/FP Productionstrat. de vente politique financière

58 Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM THE END


Télécharger ppt "Michel Henry BOUCHET; Professeur CERAM FMIT- 2002 LA STRATEGIE de Couverture des Risques Financiers."

Présentations similaires


Annonces Google