La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Objectifs d’apprentissage

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Objectifs d’apprentissage"— Transcription de la présentation:

1 Objectifs d’apprentissage
03 Objectifs d’apprentissage CHAPITRE MARKETING 6e édition À la fin de ce chapitre, l’étudiant devrait être en mesure : • de définir un marché; • de reconnaître les variables caractérisant les marchés; • de comprendre le principe de la segmentation du marché; • de présenter les différents critères de segmentation; • de définir un processus de planification stratégique en marketing. AUTEUR Denis Pettigrew Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

2 Qu’est-ce qu’un marché?
Traditionnellement, un marché est un lieu ou une zone géographique où des transactions commerciales ont lieu. Un marché désigne également : • le type de consommateurs; • la catégorie d’intermédiaires; • la classe de produits ou la demande pour un type de produit. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

3 Qu’est-ce qu’un marché? [suite]
Sur un marché, toutes les organisations cherchent à satisfaire un ou plusieurs besoins chez les consommateurs ciblés. Un marché représente l’ensemble des personnes ou des organisations qui achètent ou qui sont susceptibles d’acheter un produit. EXEMPLE Air Canada • L'entreprise cherche à satisfaire les besoins des voyageurs, qui doivent se déplacer pour affaires, tourisme balnéaire, tourisme culturel, etc. • Le marché global des voyageurs est trop large pour pouvoir déterminer les besoins de chaque type de tourisme (représentant le marché potentiel). Air Canada devra donc le segmenter. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

4 Qu’est-ce qu’un marché? [suite]
Un marché se compose donc de consommateurs qui ont des besoins à satisfaire. Ainsi, besoin et demande sont la base du marché. Trois conditions fondamentales sont à considérer dans la satisfaction des besoins du consommateur. Ce dernier doit avoir : • le désir de satisfaire son besoin par l’achat d’un produit ou d’un service; • le pouvoir d’achat nécessaire; • l’autorité pour le faire. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

5 La notion de marché potentiel
Ensemble des consommateurs, des utilisateurs et des acheteurs ayant l’intention et le pouvoir de se procurer un bien ou un service. EXEMPLE Air Canada • Les consommateurs représentent l’ensemble des voyageurs (tourisme d’affaires, balnéaire, culturel, etc.); • Les utilisateurs et les acheteurs représentent l’ensemble des tours opérateurs [www.clubmed.com] et des agences de voyage [www.voyagesarabais.com] susceptibles d’utiliser les services d’Air Canada dans les forfaits qu’ils offrent et revendent aux consommateurs qui planifient de voyager. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

6 La notion de marché potentiel [suite]
Le marché potentiel représente la limite des ventes pouvant être atteinte par toute une industrie, dans les conditions idéales, dans le contexte d’un effort de marketing parfait. EXEMPLE Air Canada L'entreprise s’adresse à l’ensemble des voyageurs, mais est-ce que toute personne qui planifie voyager achètera son vol ou son forfait chez Air Canada? NON. Une organisation doit évaluer son potentiel de vente et tenter de déployer un effort de marketing qui pourra satisfaire le plus grand nombre possible de consommateurs présents sur son marché potentiel. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

7 La notion de marché potentiel [suite]
Effort de marketing Ensemble des moyens mis en œuvre pour vendre un produit ou un service. L’effort de marketing est toujours restreint par certaines contraintes, telles que les objectifs de rentabilité, la capacité financière et diverses lois. Potentiel de vente Limite asymptotique des ventes (le maximum possible) qu’une entreprise peut réaliser avec un très grand effort de marketing. Le potentiel de vente est donc toujours inférieur au marché potentiel puisque les contraintes de rentabilité limitent l’effort de marketing. C’est à partir de ce potentiel que le responsable du marketing déterminera sa prévision des ventes. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

8 La notion de marché potentiel [suite]
Prévision des ventes Mesure du volume des ventes possibles d’un bien ou d’un service dans un secteur donné, pour une certaine période et dans des conditions déterminées. EXEMPLE Air Canada La prévision des ventes pourrait être déterminée de la façon suivante : • Marché global au Canada en janvier 2008 : 4,1 millions de voyageurs. • Marché potentiel : consommateurs voyagent en avion (environ pour affaires, à destination de stations balnéaires et pour des voyages culturels). • Marché potentiel en janvier 2007 : consommateurs. Air Canada peut donc prévoir une augmentation égale ou supérieure à personnes dans la prochaine année, pour un total d'environ consommateurs qui voyageront en avion en janvier 2009. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

9 La notion de marché potentiel [suite]
La relation entre le marché potentiel, le potentiel de vente, la fonction de demande et la prévision des ventes Air Canada déploiera un effort de marketing déter- minant dans les périodes les plus achalandées (janvier, mars, juin, août et décembre), afin de rejoindre le plus grand nombre de consommateurs possible. L’entreprise peut donc déterminer son potentiel de vente ainsi que sa prévision des ventes en fonction des résultats qu’elle obtiendra à la suite d’une étude de marché. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

10 Les dimensions du marché
Tant sur le plan quantitatif que qualitatif, bien connaître son marché constitue la première étape de l’établissement d’un marketing mix efficace. On peut mesurer la dimension d’un marché en nombre de consommateurs ou d’utilisateurs, en volume physique des ventes, en nombre d’unités vendues ou encore en chiffre d’affaires potentiel. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

11 Le marché canadien Croissance démographique très faible
Sud du pays plus fortement peuplé que le nord. Densité de population (varie beaucoup d’une région à l’autre) En 2006, l’Ontario comptait plus du tiers de la population canadienne, soit 12,687 millions de personnes. Le Québec occupait le deuxième rang, avec habitants. Déplacement de la population Exode de la population vers les grands centres urbains, offrant plus d'emplois et de meilleures perspectives d'avenir. Âge de la population Vieillissement accentué au cours des prochaines années. Capacité de payer des consommateurs Le revenu disponible est un incontournable pour les responsables du marketing. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

12 Le revenu disponible Partie du revenu du consommateur disponible pour des achats, une fois toutes les dépenses courantes comptabilisées. Il s’agit de la partie du revenu que le consommateur peut économiser ou allouer à l’achat de biens non indispensables. Les responsables du marketing dirigeront leurs efforts promotionnels vers les consommateurs ayant une certaine capacité d’acquérir leurs produits. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

13 Les types de marchés 1. Marché de la consommation
2. Marché de la production 3. Marché de la distribution 4. Marché de l’État 5. Marché international Ces marchés se différencient essentiellement par le rôle et les motifs de l’acheteur plutôt que par les caractéristiques du produit acheté. C’est la raison de l’achat qui détermine le type de marché. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

14 Les types de marchés [suite]
Marché de la consommation Personnes ou groupes de personnes qui achètent des biens à des fins personnelles ou familiales. Marché de la production Personnes ou organisations qui achètent des biens dans le but de produire un autre bien. Marché de la distribution Personnes ou organisations qui achètent des biens dans l’intention de les revendre. Marché de l’État Service administratif qui achète le bien dans le but d’accomplir une fonction publique. Marché international Tous les types de marchés mentionnés précédemment, mais ayant un champs d’activité à l’extérieur du pays. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

15 La segmentation du marché
Le marché global est trop vaste, et les acheteurs, trop nombreux, trop dispersés et trop hétérogènes pour qu’une entreprise puisse opter pour une stratégie qui satisferait tous les consommateurs. L’entreprise doit sélectionner la partie qui semble la plus compatible avec ses objectifs et ressources. EXEMPLE Air Canada Ne peut satisfaire tous les types de voyageurs, certains préférant la voiture, le train ou encore l'autobus. Première cible : les voyageurs qui comptent prendre l’avion pour se déplacer (pour lesquels l’entreprise adaptera son marketing mix). Le découpage du marché potentiel menant au choix d’une cible de marché constitue ce qu’on appelle la segmentation du marché. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

16 La segmentation du marché [suite]
Découpage, par une entreprise, du marché potentiel total en un certain nombre de sous-ensembles aussi homogènes que possible afin de permettre une meilleure adaptation de sa politique commerciale. EXEMPLE Air Canada Marché potentiel pertinent : « les voyageurs qui comptent prendre l’avion pour se déplacer ». Ce marché sera ensuite subdivisé en types de tourisme (d’affaires, balnéaire, culturel, etc.), afin de faciliter l’application de la politique commerciale de l’entreprise, voire de son marketing mix. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

17 La segmentation du marché [suite]
Prendre un grand marché hétérogène (les voyageurs qui comptent prendre l’avion pour se déplacer) et le diviser en plusieurs segments relativement homogènes, par exemple : • tourisme d’affaires par destinations (Toronto, Montréal, Ottawa, New-York, Tokyo, Beijing, Hong Kong); • tourisme balnéaire par destinations (Cuba, République dominicaine, Jamaïque, Mexique, Bahamas); • tourisme culturel par destinations (Paris, Londres, Rome, Barcelone, Prague, Amsterdam). Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

18 La segmentation du marché [suite]
Trois stratégies de marketing relatives à la segmentation 1. Marketing indifférencié L’entreprise offre un seul produit et une seule stratégie pour l’ensemble du marché. 2. Marketing concentré L’entreprise sélectionne un segment de consommateurs homogène parmi l’ensemble du marché, puis développe un marketing mix en vue de l’atteindre. 3. Marketing différencié L’entreprise choisit deux ou plusieurs segments de marché et développe un marketing mix différent pour chacun d’eux. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

19 La segmentation du marché [suite]
Avantages • Allouer les ressources de l’entreprise aux segments les plus rentables. • Ajuster l’offre de produits à la demande. • Détecter les signes d’une évolution du marché cible. • Établir les axes publicitaires et quantifier les segments visés. • Sélectionner les médias adaptés aux besoins. • Déterminer les périodes où les clients sont les plus réceptifs. Conditions • Disparités entre les groupes de consommateurs quant à leurs réactions aux différents programmes de marketing mix. • Disparités reconnaissables, à confronter aux profils des consommateurs. • Préférences visibles des consommateurs, à transformer en un produit tangible ou en un service. • Demande assez forte d'un segment pour qu'il devienne un marché. • Stabilité de chaque segment pour donner le temps à l’entreprise d’élaborer une stratégie et de la mettre en place. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

20 La segmentation du marché [suite]
Critères • Deux étapes : regrouper en un même segment les consommateurs ayant les mêmes besoins et les mêmes désirs, et reproduire le plus possible la segmentation en fonction de ces besoins et désirs. • Critères géographiques, sociodémographiques et psychographiques, variables d’un produit, d’une entreprise ou d'un environnement à l’autre. • Important : ne pas utiliser tous les critères, mais être en mesure de déterminer ceux qui différencient les consommateurs. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

21 La différenciation du produit
Activité de commercialisation qui a pour but de conférer à un produit existant une caractéristique particulière, unique, à partir de qualités techniques, objectives ou même subjectives du produit. On ne peut substituer la segmentation du marché à la différenciation du produit. Les deux méthodes sont complémentaires dans le temps. EXEMPLE Apple En 2001, Apple créait le iPod classic, un baladeur unique en son genre aux qualités techniques incomparables à celles des baladeurs offerts par la concurrence. Apple domine encore aujourd'hui le marché, avec 70 % des parts aux États-Unis et 119 millions de iPod en circulation à travers le monde! Pour se distinguer de la concurrence, Apple a créé plusieurs générations de iPod (avec en outre couleurs et accessoires variés) pour les différents segments de son marché potentiel (iPod classic, shuffle, nano et touch). Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

22 La stratégie de marketing
Identification et analyse d’un segment particulier du marché et création d'un programme de marketing axé sur les caractéristiques de cette cible de marché. Programme de marketing Ensemble des activités stratégiques de l’entreprise qui répondent aux besoins du segment de marché visé. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

23 La stratégie de marketing [suite]
Élaborer un programme de marketing exige qu’une entreprise prenne une multitude de décisions quant aux éléments stratégiques qu’elle est en mesure de contrôler. Il s’avère primordial de déterminer d’abord le marché cible, de positionner ensuite l’entreprise et de choisir finalement le marketing mix correspondant : • Le positionnement d’une entreprise consiste à situer celle-ci dans l’esprit des consommateurs, en fonction de ses attributs (ses forces), par rapport aux entreprises concurrentes. • Le marketing mix est l’agencement des variables contrôlables du marketing. Son but est de faire une offre capable de satisfaire les consommateurs du marché cible. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

24 La stratégie de marketing [suite]
Les étapes du processus de planification stratégique 1. Analyse de l’environnement. 2. Synthèse de l’information recueillie, pour dégager les occasions et les menaces de l’environnement. 3. Segmentation du marché et positionnement de l’entreprise dans le but de choisir une cible. 4. Élaboration des stratégies du côté des quatre variables contrôlables du marketing, avec la tâche de rendre ces décisions opérationnelles du côté du marketing mix. Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

25 La stratégie de marketing [suite]
Le processus de planification stratégique en marketing Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.

26 Questions de révision 1. Qu’est ce qu’un marché?
2. Pourquoi doit-on nécessairement utiliser plus d’un marketing mix lorsqu’on choisit une stratégie de marketing différencié? 3. Qu’entend-on par « positionnement »? 4. En quoi consiste la planification stratégique en marketing? 5. Quelles sont les conditions préalables à une occasion de marché? Marketing, 6e édition © 2008 Les Éditions de la Chenelière inc.


Télécharger ppt "Objectifs d’apprentissage"

Présentations similaires


Annonces Google