La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NUTRITION ET RÉGIME ALIMENTAIRE PARTIE PRATIQUE. JUSTIFICATION Un régime alimentaire adapté est lun des piliers dune longue vie saine, offrant ainsi plus.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NUTRITION ET RÉGIME ALIMENTAIRE PARTIE PRATIQUE. JUSTIFICATION Un régime alimentaire adapté est lun des piliers dune longue vie saine, offrant ainsi plus."— Transcription de la présentation:

1 NUTRITION ET RÉGIME ALIMENTAIRE PARTIE PRATIQUE

2 JUSTIFICATION Un régime alimentaire adapté est lun des piliers dune longue vie saine, offrant ainsi plus dannées à la vie et surtout, plus de vie aux années. Un régime alimentaire adéquat constitue lun des principaux facteurs de prévention des maladies et damélioration de la santé. (Cabo Soler. Dans: Longevidad. Tratado integral sobre salud en la segunda mitad de la vida.2004). Par conséquent, lalimentation est étroitement liée à la qualité de vie à un niveau essentiel : le maintient de la santé.

3 QUALITÉ DE VIE Fernández Ballesteros 1996 QUALITÉ DE VIE SOUTIENT SOCIAL LOISIRS CONDITIONS ÉCONOMIQUES SATISFACTION SERVICES SOCIAUX ET SANITAIRES SANTÉFACTEURS CULTURELS CAPACITÉS FONCTIONNELLES QUALITÉ DE LENVIRONNEMENT RELATIONS SOCIALES

4 QUALITÉ DE VIE CAPACITÉS FONCTIONNELLES ET VITALES QUALITÉ DE VIE SOUTIENT SOCIAL LOISIRS CONDITIONS ÉCONOMIQUES SATISFACTION SERVICES SOCIAUX ET SANITAIRES SANTÉ FACTEURS CULTURELS CAPACITÉS FONCTIONNELLES QUALITÉ DE LENVIRONNEMENT RELATIONS SOCIALES UNE BONNE QUALITÉ DE VIE AMÉLIORE LES CAPACITÉS LES CAPACITÉS FAVORISENT UNE BONNE INTÉGRATION SOCIALE

5 AUTRES FACTEURS INFLUENÇANT LA SANTÉ ET LA QUALITÉ DE VIE ÂGE SEXESTRESS TRAVAIL SOUTIENT SOCIAL

6 Faire mieux comprendre ce quest une alimentation variée et équilibrée, et définir ses effets positifs sur une bonne santé. Faire prendre conscience aux participants que la nourriture (lalimentation) constitue la source dénergie indispensable à lexécution dactivités. Souligner les propriétés antioxydantes dun régime équilibré et ses effets positifs sur un vieillissement sain. Donner le pouvoir aux participants de modifier leurs habitudes alimentaires si nécessaire: la responsabilisation à travers lautorégulation. OBJECTIFS

7 Une alimentation saine et adaptée doit fournir: - Tous les nutriments essentiels et non essentiels - De lénergie - Les éléments antioxydants Par conséquent, lalimentation conseillée doit être: - Complète: contenant les nutriments et calories nécessaire - Harmonieuse: offrant une proportionnalité équilibrée des principes nutritifs - Adéquate: adaptée aux conditions de chaque individu (S.E.N.C.A.2007) CONTENU CONCEPTS DE BASE

8 Une bonne qualité de vie améliore les capacités vitales et fonctionnelles, et par conséquent, limplication sociale. Il nest jamais trop tard pour modifier son alimentation: il existe toujours un bon moment pour améliorer ses habitudes de vie. Sinformer et apprendre les bonnes habitudes est toujours un bon investissement. Conserver sa santé est une responsabilité personnelle: lapprentissage est propre à chaque individu. CONTENU CONCEPTS DE BASE

9 VARIÉTÉ ET ÉQUILIBRE: LES CLÉS DUNE ALIMENTATION SAINE Pour quune alimentation soit variée et équilibrée, chaque repas doit comprendre: des protéines, des glucides, des lipides, des vitamines, des liquides et des fibres en proportions adéquates.

10 ALIMENTATION ET PRINCIPES IMMÉDIATS Aliments contenant des PROTÉINES: viande, poisson, œufs, produits laitiers, légumes secs (pois chiches, lentilles). Aliments contenant des GLUCIDES: pain, riz, pâte, pommes de terre, légumes secs. Aliments contenant des LIPIDES: huile dolive, poissons gras, noix et fruits secs. Aliments contenant des VITAMINES: fruits et légumes, huile dolive. Aliments contenant des MINÉRAUX: produits laitiers, noix et fruits secs, poissons, céréales. Aliments contenant des FIBRES: fruits, légumes, céréales complètes.

11 LALIMENTATION COMME SOURCE DÉNERGIE Lalimentation est la source dénergie indispensable pour assurer toutes les activités quotidiennes. Cette énergie provient des calories de la nourriture. Le petit-déjeuner doit être le repas le plus énergétique de la journée afin de pouvoir réaliser les activités les plus importantes. Le souper doit être le repas le moins énergétique de la journée, les activités faites après étant plus légères. Le régime alimentaire doit aussi tenir compte des calories, selon les circonstances individuelles.

12 HYDRATATION Leau napporte aucune énergie, mais lhydratation est une chose fondamentale. À part leau, les jus de fruits sans sucre, le lait et la soupe contribuent aussi à lhydratation. La quantité journalière de liquide doit être de 2 litres. Les fruits et légumes sont riches en eau.

13 PYRAMIDE ALIMENTAIRE CONSOMMATION OCCASIONNELLE Pyramide dune alimentation saine SENC 2004 Activité physique quotidienne Eau Vin / Bière (Consommation modérée et facultative, réservée aux adultes) CONSOMMATION JOURNALIÈRE

14 Une alimentation adéquate doit contenir des éléments antioxydants (vitamine C, vitamine E, polyphénols...). Les vitamines C et E renforcent le système immunitaire (de la Fuente et autres 1998). Nous vieillissons car nous oxydons. Une alimentation riche en antioxydants freine les symptômes liés au vieillissement (Miquel et autres 2002). ALIMENTATION ET ALIMENTS ANTIOXYDANTS

15 ROUE DES ALIMENTS ANTIOXYDANTS LÉGUMES PAINS, CÉRÉALES ET POMMES DE TERRE CACAO LÉGUMES SECS NOIX ET FRUITS SECS HUILE DOLIVE FRUITS S.E.N.C.A. 2007

16 ACTIVITÉS PRATIQUES METTANT EN VALEUR LES CONCEPTS DE BASE ATTRIBUER DU POUVOIR AUX PARTICIPANTS Assurer personnellement son suivi:10 minutes Tenue dun carnet de santé:10 minutes

17 ACTIVITÉS PRATIQUE (1) SUIVI PERSONNEL Ils ont pour consigne de catégoriser en deux colonnes: BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES MAUVAISES HABITUDES ALIMENTAIRES Ils doivent écrire au moins 5 habitudes

18 Ils sont encouragés à consigner dans les pages suivantes leurs habitudes alimentaires, y compris les mauvaises habitudes identifiées dans la colonne correspondante et qui font toujours partie de leur alimentation. ACTIVITÉS PRATIQUE (1) SUIVI PERSONNEL

19 CARNET PLANNING DE MES HABITUDES QUOTIDIENNES MOMENTS DE LA JOURNÉE

20 Ils recevront ensuite un carnet (que nous appellerons carnet de santé) dans lequel ils devront intégrer à leur planning 5 habitudes identifiées comme favorables, en organisant cela raisonnablement et par eux-mêmes. Le groupe sera ensuite divisé en trois sous-groupes, qui devront établir : Groupe 1 – Ce quils considèrent comme un petit-déjeuner sain. Groupe 2 - Ce quils considèrent comme un dîner sain. Groupe 3 - Ce quils considèrent comme un souper sain. ACTIVITÉS PRATIQUES (2) CARNET DE SANTE

21 MOMENTS DE LA JOURNÉE LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDISAMEDIDIMANCHE CARNET DE SANTE : ALIMENTATION

22 Lors de ces 15 minutes le carnet sera évalué, les sous-groupes seront consultés pour établir un régime alimentaire sain dune journée complète (petit-déjeuner, dîner, souper). Nous favorisons et lançons le débat sur la composition dune alimentation variée et équilibrée. Nous renforçons lidée que lalimentation est source dénergie et dantioxydants. ÉVALUATION ET DÉBAT

23 Il est nécessaire de manger une grande variété daliments (et non une grande quantité). Il faut éviter la consommation excessive de graisse animale. Il est plus sain de manger du poisson, gras de préférence, vu quil ne contient pas de graisse saturée pouvant endommager les artères. Nous devons manger suffisamment daliments riches en glucides complexes, fibres, vitamines et minéraux. (pour cela, nous devons manger des fruits, des légumes, des légumes secs, et des féculents (pâtes)). La consommation de sucre doit être limitée: celui contenu dans le lait et les fruits suffit. La consommation de vin doit être modérée (1 verre par jour) et les boissons fortement alcoolisées supprimées. RÉCAPITULATIF ET MESSAGES FONDAMENTAUX

24 En-dehors des repas, certains aliments sains peuvent être consommés: un fruit ou une petite quantité de noix et de fruits secs. Les repas doivent contenir moins de sel. Il est nécessaire de mâcher plusieurs fois chaque bouchée avant davaler. RÉCAPITULATIF ET MESSAGES FONDAMENTAUX

25 Diverses brochures (dépliants) seront distribuées aux participants, ainsi quun calendrier des sessions dévaluation du carnet de santé. Lorsque vous travailler avec des personnes âgées, nous vous conseillons de considérer les idées suivantes: Assurer le contrôle dun carnet alimentaire (régime) Respecter les caractéristiques et recommandations pour améliorer les habitudes alimentaires reprises dans le carnet Consigner les activités faites à la maison et à lextérieur (y compris dans le carnet) Proposer des remarques suivant le contrôle Organiser des réunions de mise à jour des connaissances Maintenir un FEED-BACK constant à travers lévaluation et la correction des habitudes alimentaires, ainsi quà laide des outils didacticiels fournis. CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS

26 MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "NUTRITION ET RÉGIME ALIMENTAIRE PARTIE PRATIQUE. JUSTIFICATION Un régime alimentaire adapté est lun des piliers dune longue vie saine, offrant ainsi plus."

Présentations similaires


Annonces Google