La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La bientraitance: définition et repères pour une mise en œuvre Présentation des recommandations de bonnes pratiques professionnelles de lANESM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La bientraitance: définition et repères pour une mise en œuvre Présentation des recommandations de bonnes pratiques professionnelles de lANESM."— Transcription de la présentation:

1 La bientraitance: définition et repères pour une mise en œuvre Présentation des recommandations de bonnes pratiques professionnelles de lANESM

2 Définition retenue du concept de bientraitance Proche du concept de maltraitance mais… … est à la fois une démarche positive et une mémoire du risque : – Une démarche positive inspirant les actions individuelles et les relations collectives – Elle vise à promouvoir le bien-être de lusager en gardant présent à lesprit le risque de maltraitance

3 Fondamentaux de la bientraitance Une culture partagée du respect de la personne et de son histoire, de sa dignité, et de sa singularité Une manière dêtre des professionnels au-delà dune série dactes –Implique que les professionnels soient reconnus, soutenus et accompagnés dans le sens quils donnent à leurs actes

4 Fondamentaux de la bientraitance Une valorisation de lexpression des usagers –Démarche faite en réponse aux droits et aux droits de lusager Un aller retour permanent entre le penser et lagir –Importance de lintention positive –Culture du questionnement permanent Démarche continue dadaptation à une situation donnée

5 Repères pour la mise en œuvre Lusager co-auteur de son parcours La qualité du lien entre professionnels et usagers Lenrichissement des structures et des accompagnements par toutes les contributions internes et externes pertinentes

6 Lusager co-auteur de son parcours Donne rune réalité à la liberté de choix de lusager –Travailler dans le respect des droits et des choix de lusager –Personnaliser laccueil et accompagner lintégration de lusager dans la structure –Entendre la parole de lusager et respecter sa légitimité Ecoute des besoins et des demandes Lui permettre daccroître son pouvoir daction sur sa propre situation

7 Lusager co-auteur de son parcours Donne rune réalité à la liberté de choix de lusager –Développer les possibilités de relations de réciprocité entre les usagers et mettre en place une organisation limitant les occasions de dépendance des usagers envers les professionnels –Être attentif au refus et à la non adhésion pour faire évoluer la situation de manière adaptée

8 Lusager co-auteur de son parcours Laccompagnement de lautonomie –Informer, premier support de lautonomie Informer lusager de manière adaptée sur ses droits et les possibilités qui soffrent à lui –Evaluer le risque et travailler à léquilibre entre marge dautonomie et marge dincertitude Arbitrage entre sécurité et autonomie de lusager

9 Lusager co-auteur de son parcours Laccompagnement de lautonomie –Prendre en compte le rythme de lusager et lensemble de ses besoins Aussi bien en matière daccompagnement que de parcours proposé –Accompagner par la parole la réflexion et le parcours de lusager Accompagner son développement, encourager son autonomie

10 Lusager co-auteur de son parcours La communication individuelle et collective –Proposer à lusager des occasions dexpression diversifiées Ex: temps déchanges au moment dun jeu, échange non verbal à travers la participation à une activité, communication gestuelle si le langage fait défaut

11 Lusager co-auteur de son parcours La communication individuelle et collective –Créer dans les établissements un environnement propice à la prise de parole individuelle ou collective –Communiquer jusquà la fin de vie Promouvoir le respect de lintimité de la personne de manière extrêmement étendue (travailler à établir un environnement sonore, olfactif et visuel agréable…) Hospitalité à légard des proches de lusager, favoriser léchange, la présence

12 Lusager co-auteur de son parcours Un projet daccueil et daccompagnement défini et évalué –Fixer des objectifs précis dans le cadre du projet personnalisé – Fixer des modalités de mise en place et de suivi réalistes, respectueuses des capacités et des rythmes de lusager

13 Lusager co-auteur de son parcours Un projet daccueil et daccompagnement défini et évalué –Observer les effets positifs et négatifs des actions mises en place en faveur de lusager et effectuer en conséquence les ajustements nécessaires dans laccompagnement –Être attentif à la durée et à la continuité du parcours de lusager

14 La qualité du lien entre professionnels et usagers Le respects de la singularité, fondement de lintervention –Accueillir lusager et respecter sa singularité Présentation des modalités de fonctionnement, des différents intervenants et de leur rôle… –Apporter une réponse adaptée aux besoins de lusager grâce à la formation et à la qualification des professionnels

15 La qualité du lien entre professionnels et usagers Le respects de la singularité, fondement de lintervention –Formaliser le respects de la singularité de la personne grâce au contrat de séjour et au document individuel de prise en charge –Porter toute attention nécessaire à la nature et à lexpression de la relation affective Réflexion collective sur les formes de liens ou de relations encouragées ou au contraire inacceptables

16 La qualité du lien entre professionnels et usagers La vigilance concernant la sécurité physique et le sentiment de sécurité des usagers –Assurer la protection et veiller au bien-être physique des personnes accueillies –Veiller à la communication et à larticulation entre les professionnels Être attentif à al rotation parfois fréquente de personnels auprès des usagers

17 La qualité du lien entre professionnels et usagers La vigilance concernant la sécurité physique et le sentiment de sécurité des usagers –Informer les usagers sur les événements institutionnels et les changements de professionnels –Être réactif aux besoins de lusager et apporter une réponse appropriée à la demande

18 La qualité du lien entre professionnels et usagers Un cadre institutionnel stable –Veiller à la connaissance et au respect des droits au sein de la structure Rappels écrits et explicites des lois de référence du secteur Rappel des règles adapté dans les cas de violence physique ou verbale –Effectuer un rappel à la règle si nécessaire, sans glisser dans lexcès de rigidité institutionnelle

19 La qualité du lien entre professionnels et usagers Un cadre institutionnel stable –Intervenir en cas de violence pour contenir la personne qui lexerce envers les autres –Interroger les passages à lacte violents à la lumière de la vie de linstitution et du parcours de lusager

20 Lenrichissement des structures et des accompagnements par toutes les contributions internes et externes pertinentes Travailler avec lentourage et respecter les relations de lusager avec ses proches –Créer un environnement qui prend en compte lentourage et entend sa propre analyse sur la situation de lusager en complémentarité des autres analyses –Créer des lieux ou des occasions qui permettent de reprendre, de maintenir et de conforter les liens affectifs avec les proches dans le respect des intérêts et des souhaits de lusager

21 Lenrichissement des structures et des accompagnements par toutes les contributions internes et externes pertinentes Travailler avec lentourage et respecter les relations de lusager avec ses proches –Entendre et comprendre les demandes et besoins familiaux pour instaurer des solutions de prise en charge pérennes et respectueuses des équilibres familiaux –Maintenir des positionnements professionnels neutres et sans jugement de valeur à légard des relations entre lusager et ses proches –Aider les personnes isolées à se créer un réseau social

22 Lenrichissement des structures et des accompagnements par toutes les contributions internes et externes pertinentes Larticulation avec les ressources extérieures –Ouvrir la structure à des ressources extérieures et développer les partenariats –Organiser une articulation avec les visiteurs réguliers et favoriser les interactions pour créer une culture de léchange –Mettre en place des outils de recueil des perspectives extérieures à la structure Intérêt du regard extérieur: stagiaires, experts, bénévoles…

23 Lenrichissement des structures et des accompagnements par toutes les contributions internes et externes pertinentes Larticulation avec les ressources extérieures –Développer la mutualisation des expériences entre les structures Réinterroger en enrichir son fonctionnement par des pratiques mises en place dans des structures similaires

24 Lenrichissement des structures et des accompagnements par toutes les contributions internes et externes pertinentes La promotion de lexpression et léchange des perspectives –Solliciter les usagers afin quils formulent leurs souhaits dans les instances représentatives –Mettre en place des lieux déchange où les professionnels, familles ou proches et usagers peuvent croiser leurs regards

25 Lenrichissement des structures et des accompagnements par toutes les contributions internes et externes pertinentes La promotion de lexpression et léchange des perspectives –Promouvoir la participation en créant des liens lisibles entre les avis recueillis et lévolution du fonctionnement de la structure –Encourager la participation aux échanges par une sollicitation régulière et respectueuse des usagers

26 Lenrichissement des structures et des accompagnements par toutes les contributions internes et externes pertinentes Louverture à lévaluation et à la recherche –Recueillir les données pertinentes pour alimenter une démarche dévaluation et de recherche Suppose un recueil de données fiable et suivi … qui seffectue dans des conditions de confidentialité et de respect du droit des usagers –Ouvrir les structures à des actions dévaluation et de recherche

27 Le soutien aux professionnels dans leur démarche de bientraitance Une promotion de la parole de tous les professionnels –Promouvoir léchange autour de lobservation de proximité –Sensibiliser régulièrement les professionnels sur le sens de leur mission –Favoriser un partage et un enrichissement des compétences autour des observation quotidiennes –Formaliser avec les professionnels les supports dinformation les plus adaptés

28 Le soutien aux professionnels dans leur démarche de bientraitance Une prise de recul encouragée et accompagnée –Accueillir le nouveau professionnel et lui donner les moyens de comprendre et de sadapter aux usagers quil accompagne –Accompagner les pratiques professionnelles et soutenir les professionnels par une réflexion régulière –Inscrire ces échange dans une démarche damélioration continue des pratiques

29 Le soutien aux professionnels dans leur démarche de bientraitance Une prise de recul encouragée et accompagnée –Mettre en place, en cas dévènement particulièrement difficile, un accompagnement ponctuel approprié –Promouvoir la réflexion éthique des professionnels

30 Le soutien aux professionnels dans leur démarche de bientraitance Un projet détablissement ou de service construit, évalué et réactualisé avec le concours des professionnels et garant de la bientraitance –Construire avec le concours des professionnels un projet détablissement ou un projet de service qui reprend le sens et fixe le cadre des missions des professionnels –Evaluer et faire vivre le projet détablissement ou de service avec les professionnels et les usagers

31 Le soutien aux professionnels dans leur démarche de bientraitance Un projet détablissement ou de service construit, évalué et réactualisé avec le concours des professionnels et garant de la bientraitance –Construire avec le concours des professionnels un projet détablissement ou un projet de service qui reprend le sens et fixe le cadre des missions des professionnels –Evaluer et faire vivre le projet détablissement ou de service avec les professionnels et les usagers

32 Le soutien aux professionnels dans leur démarche de bientraitance Un projet détablissement ou de service construit, évalué et réactualisé avec le concours des professionnels et garant de la bientraitance –Mettre en place des organisations qui fixent des responsabilités précises et un fonctionnement collectif cohérent –Instaurer des modes dencadrement respectueux des personnes et garants de la bientraitance


Télécharger ppt "La bientraitance: définition et repères pour une mise en œuvre Présentation des recommandations de bonnes pratiques professionnelles de lANESM."

Présentations similaires


Annonces Google