La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mission du responsable de létablissement et rôle de lencadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance Mission du responsable de service.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mission du responsable de létablissement et rôle de lencadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance Mission du responsable de service."— Transcription de la présentation:

1 Mission du responsable de létablissement et rôle de lencadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance Mission du responsable de service et rôle de lencadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance à domicile Recommandations de bonnes pratiques professionnelles de lANESM 1C VOLKMAR IFROSS

2 Définition de la maltraitance ANESM et Conseil de lEurope (1987) Violence commise par les professionnels envers les usager se caractérisant : « par tout acte ou omission commis par une personne sil porte atteinte à la vie, à lintégrité corporelle ou psychique ou à la liberté dune autre personne, ou compromet gravement le développement de sa personnalité et/ou nuit à sa sécurité financière » Classification Conseil de lEurope (1992) - violences physiques - violences psychiques ou morales - violences médicales ou médicamenteuses - négligences actives - négligences passives - privation ou violation de droits - violences matérielles et financières 2C VOLKMAR IFROSS

3 Définition de la maltraitance Violences physiques – coups, brulures, ligotages, soins brusques sans information ou préparation – mais aussi: non-satisfaction des demandes pour des besoins physiologiques, violences sexuelles, meurtres (dont euthanasie) Violences psychiques ou morales – langage irrespectueux ou dévalorisant (tutoiement…), absence de considération – chantage, abus dautorité, comportements dinfantilisation, non respect de lintimité Violences médicales ou médicamenteuses – manque de soins de base, non-information sur les traitements et soins – mais aussi: abus de traitements sédatifs ou neuroleptiques, non prise en compte de la douleur Négligences actives – toutes formes de sévices, abus, abandons, manquements avec conscience de nuire 3C VOLKMAR IFROSS

4 Définition de la maltraitance Privation ou violation de droits – limitation de liberté de la personne – Privation de lexercice des droits civique, dune pratique religieuse Violences matérielles ou financières – vols – exigence de pourboires – escroqueries diverses – locaux inadaptés Négligences passives, maltraitance passive ou « en creux » - insidieuse, moins visible - phénomènes d'abandon, de moindre regard, de non-réponse à des attentes ou à des demandes, de mauvaise écoute - ignorance, inattention de lentourage… 4C VOLKMAR IFROSS

5 Définition de la maltraitance Professionnel (s) Usagers Professionnel (s) Usager en établissement ou à domicile Maltraitance Violences 5C VOLKMAR IFROSS

6 Principes éthiques et positionnement du management Engagement : rappels réguliers des convictions de léquipe et de lencadrement Responsabilité : les équipes répondent régulièrement de leurs actions en matière de prévention et de traitement de la maltraitance Justice : juste milieu entre excès dautorité et permissivité, positionnement clair de lencadrement 6C VOLKMAR IFROSS

7 Développer une conscience et une connaissance des risques de maltraitance Conscience et connaissance des risques par léquipe dencadrement Conscience et connaissance des risques par les professionnels Conscience et connaissance des risques par les usagers et leurs proches 7C VOLKMAR IFROSS

8 Conscience et connaissance des risques par léquipe dencadrement Définir le rôle de lencadrement – Informer, dès leur prise de fonction, la direction et lencadrement intermédiaire des missions qui leur incombent en matière de prévention, de repérage, de traitement et de signalement de la maltraitance – Informer ou former les membres de lencadrement sur les obligations de signalement Promouvoir conscience et connaissance des risques par lencadrement – Informer, sensibiliser – Organiser une réflexion spécifique à létablissement ou au service 8C VOLKMAR IFROSS

9 Conscience et connaissance des risques par léquipe dencadrement Conduire au sein de létablissement ou du service une réflexion sur les signaux dalerte Conduire au sein de léquipe dencadrement une réflexion sur linterférence de la dimension personnelle dans les comportements professionnels Prévoir des recours lorsque le dysfonctionnement concerne la direction de létablissement 9C VOLKMAR IFROSS

10 Conscience et connaissance des risques par les professionnels Sensibiliser les stagiaires et les nouveaux professionnels Mettre en place des formations pluri-professionnelles – Associer les bénévoles – Associer les professionnels libéraux 10C VOLKMAR IFROSS

11 Conscience et connaissance des risques par les usagers et leurs proches Informer les usagers et leurs représentants légaux de leurs droits et des bonnes pratiques et leur traduction concrète dans létablissement ou le service – Informer lusager de ses droits au moment de laccueil dans létablissement ou le service – Rappeler cet engagement tout au long du séjour ou de laccompagnement – Compléter cette démarche par une information sur les bonnes pratiques – Informer les usagers et leur entourage sur le risque dépuisement des aidants Associer les usagers à lamélioration continue des pratiques et à la lutte contre la maltraitance – Conseil de vie sociale en établissement – Consultations spécifiques 11C VOLKMAR IFROSS

12 Mettre en place une organisation et des pratiques dencadrement conformes aux objectifs de prévention de la maltraitance Démarche institutionnelle de prévention Outils à lappui de la démarche de prévention Un accompagnement qui met en valeur les ressources des professionnels Un encadrement présent et engagé 12C VOLKMAR IFROSS

13 Démarche institutionnelle de prévention Fixer des responsabilités précises à tous les professionnels en : – leur formalisant des missions précises – les accompagnant dans lexercice de leurs responsabilités Aménager des rythmes et des conditions de travail permettant un accompagnement continu et fiable des usagers Définir les modalités déchange et de coordination entre les métiers Veiller à ce que le règlement de fonctionnement soit garant des libertés fondamentales 13C VOLKMAR IFROSS

14 Démarche institutionnelle de prévention Aménager le cadre de vie – Locaux conviviaux – Espaces personnalisés Mettre en place des dispositifs danalyse des pratiques Promouvoir un dispositif qui permette un regard extérieur sur létablissement ou le service 14C VOLKMAR IFROSS

15 Outils à lappui de la démarche de prévention Elaborer un dossier avec les recommandations essentielles concernant chaque usager – A domicile: structurer la transmission dinformations concernant lusager au sein dun cahier de liaison déposé à son domicile Formaliser avec les professionnels les conduites à tenir en cas de maltraitance constatée ou relatée Organiser avec les professionnels un retour dexpérience sur les outils mis en place 15C VOLKMAR IFROSS

16 Outils à lappui de la démarche de prévention Formaliser avec les professionnels les outils de recueil et de traitement des plaintes, des réclamations et des évènements indésirables – Outils efficaces – Retour dexpériences Formaliser avec les professionnels une procédure de gestion de crise – Réfléchir en amont à une procédure de gestion des crises – Intégrer la question de la communication extérieure au sein de cette réflexion 16C VOLKMAR IFROSS

17 Un accompagnement qui met en valeur les ressources des professionnels Recruter les professionnels dans une logique de prévention – Plusieurs membres de lencadrement contribuent au recrutement – Effectuer le recrutement dans une logique pluri-professionnelle Rappeler régulièrement lobjectif de travail vis-à-vis de lusager 17C VOLKMAR IFROSS

18 Un accompagnement qui met en valeur les ressources des professionnels Reconnaître et promouvoir les ressources des professionnels – Mettre à profit les remarques des usagers et de leurs proches et des rencontres individuelles avec les professionnels pour identifier leurs compétences spécifiques – Mettre en valeur les talents et compétences spécifiques des professionnels dans la répartition des interventions Valoriser et développer la compétence individuelle et collective par la formation continue Prendre en compte le risque dusure professionnelle 18C VOLKMAR IFROSS

19 Un accompagnement qui met en valeur les ressources des professionnels Rappeler à lencadrement les recours et personnes ressources existantes Adopter une démarche danalyse et déchange autour des conduites violentes éventuelles des usagers à légard des professionnels – Sensibiliser les professionnels sur les moyens de prévenir la violence des usagers – Positionner lencadrement en régulateur de conflits – Protéger les professionnels des atteintes à leurs droits fondamentaux 19C VOLKMAR IFROSS

20 Un encadrement présent et engagé Présence régulière et implication de lencadrement, vigilance quotidienne Donner lexemple… Être réactif ! – Régulation quotidienne –Traitement rapide des dysfonctionnements Positionner lencadrement au regard des violences entre les usagers Mettre en place des démarches de formation continue de lencadrement 20C VOLKMAR IFROSS

21 Mettre en place des dispositifs et des outils de repérage des risques et de détection des situations de maltraitance Repère 1 : des dispositifs et des outils de repérage des risques de maltraitance Repère 2 : des dispositifs et des outils de détection des situations de maltraitance 21C VOLKMAR IFROSS

22 Repère 1 : des dispositifs et des outils de repérage des risques de maltraitance Conduire au sein de léquipe dencadrement une réflexion sur les signaux dalerte Mener avec les professionnels et les bénévoles, ainsi quavec les aidants naturels sils le souhaitent, une réflexion autour des situations à risque pour lusager 22C VOLKMAR IFROSS

23 Repère 2 : des dispositifs et des outils de détection des situations de maltraitance Au sein des services, mettre en place des regards pluriels sur les interventions – Interroger les pratiques de chaque professionnel grâce au regard dun professionnel tiers – Mettre à profit le regard et les interrogations des stagiaires pour questionner les pratiques quotidiennes des professionnels Valorisation des questionnements des stagiaires Entretien de fin de stage Formalisation doutils de recueil écrits… – Faire un point sur les pratiques du service avec les nouveaux salariés à la fin de leur période dessai 23C VOLKMAR IFROSS

24 Repère 2 : des dispositifs et des outils de détection des situations de maltraitance Mettre la pluralité des intervenants et les partenariats avec lextérieur au service dune vigilance collective – A domicile Définir des modalités déchange et de coordination entre les différents intervenants Mettre en place des occasions déchange entre les professionnels du service et les autres intervenants chez lusager – Définir des modalités de mutualisation des informations entre les services en cas de dysfonctionnement ou de maltraitance 24C VOLKMAR IFROSS

25 Repère 2 : des dispositifs et des outils de détection des situations de maltraitance Mettre en place des outils dobservation et de transmission des informations performants –Engager des actions pour harmoniser la représentation de la maltraitance chez les professionnels –Mettre en œuvre lors des réunions déquipe des réflexions autour de cas concrets –Construire avec les professionnels des procédures et des outils permettant une transmission rapide et fiable des informations 25C VOLKMAR IFROSS

26 Repère 2 : des dispositifs et des outils de détection des situations de maltraitance Organiser un recueil dinformations direct de lencadrement auprès des usagers –Garantir la disponibilité de lencadrement face aux interrogations ou sollicitations des usagers ou de leurs proches – A domicile: Organiser périodiquement un recueil dinformation à distance concernant les accompagnements Organiser régulièrement des visites de lencadrement au domicile des usagers pour permettre le recueil dinformation de proximité Associer les usagers et les aidants à lamélioration continue des pratiques et à la lutte contre la maltraitance 26C VOLKMAR IFROSS

27 Organiser un traitement systématique des faits de maltraitance Un traitement adapté à la gravité des faits Suivi et pédagogie auprès des professionnels Repère 1: le traitement des maltraitances commises par des professionnels Repère 2 : le traitement des maltraitances commises par des proches de lusager Recueil des faits, croisement des informations et signalement Laccompagnement de lusager après le signalement 27C VOLKMAR IFROSS

28 Repère 1: le traitement des maltraitances commises par des professionnels Un traitement adapté à la gravité des faits Être réactif à chaque fait de maltraitance – réagir rapidement à chaque signalement – rappel à la règle dans une logique pédagogique Si énonciation de maltraitance grave, avérée ou supposée – recueillir les faits, protéger et accompagner la victime présumée – suivre la procédure de traitement de la maltraitance en gardant un positionnement distancié 28C VOLKMAR IFROSS

29 Repère 1: le traitement des maltraitances commises par des professionnels Un traitement adapté à la gravité des faits Signaler les faits aux autorités de contrôle et à la justice Mettre en place des mesures disciplinaires – proportionnalité – trace écrite – présomption dinnocence Communiquer autour des faits de maltraitance avérée 29C VOLKMAR IFROSS

30 Repère 1: le traitement des maltraitances commises par des professionnels Restituer lénonciation du fait de maltraitance dans le cadre de la loi du projet détablissement et/ou du projet de lorganisation gestionnaire Mettre en place une communication et un accompagnement adapté – Présence de lencadrement renforcée auprès des professionnels – Protéger lusager ou le professionnel qui a signalé de toute formes de représailles Solliciter éventuellement une aide extérieure pour accompagner le changement Réunir les professionnels pour procéder à une analyse à distance Suivi et pédagogie auprès des professionnels 30C VOLKMAR IFROSS

31 Repère 2: le traitement des maltraitances commises par des proches de lusager Recueil des faits, croisement des informations et signalement – Travailler en collaboration étroite avec le médecin traitant – Consigner par écrit les informations recueillies – Croiser les informations recueillies – Mettre en œuvre une action concertée entre les différentes parties en présence et faire un signalement aux autorités judiciaires – Informer lusager de la démarche entreprise par le service 31C VOLKMAR IFROSS

32 Repère 2: le traitement des maltraitances commises par des proches de lusager Laccompagnement après un signalement – poursuivre laccompagnement de lusager de manière particulièrement attentive – Assurer un suivi des procédures administratives et judiciaires en cours – Evaluer le risque et protéger le professionnel de représailles éventuelles de la part du proche de lusager concerné par le signalement de maltraitance – Maintenir le positionnement de vigilance et, si nécessaire, réitérer la démarche de signalement – Proposer à lusager un accompagnement au long cours pour dénouer la situation de manière plus pérenne 32C VOLKMAR IFROSS


Télécharger ppt "Mission du responsable de létablissement et rôle de lencadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance Mission du responsable de service."

Présentations similaires


Annonces Google