La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Innervation détrusorienne : quelles racines sacrées ? Evaluation électrophysiologique per-opératoire durant une chirurgie de Brindley B. Reiss, O. Hamel,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Innervation détrusorienne : quelles racines sacrées ? Evaluation électrophysiologique per-opératoire durant une chirurgie de Brindley B. Reiss, O. Hamel,"— Transcription de la présentation:

1 Innervation détrusorienne : quelles racines sacrées ? Evaluation électrophysiologique per-opératoire durant une chirurgie de Brindley B. Reiss, O. Hamel, R. Robert, B. Perrouin-Verbe CHU Nantes

2 Principes généraux – Electrostimulation par des électrodes implantées S3/S4 (vessie), S2 (érection) – Section des racines sacrées postérieures S2, S3, S4 Suppression des contractions vésicales réflexes Amélioration de la compliance Amélioration de la dyssynergie Chirurgie de Brindley : Restauration fonctionnelle dune miction Indications – Atteinte médullaire complète et supra-cônale – Hyperréflectivité détrusorienne non contrôlée – Critères urodynamiques Contraction détrusorienne : 35 cm H2O (femmes), 50 cm H2O (hommes) Capacité vésicale 200 ml – DVS avec risque sur le haut appareil urinaire – Difficultés dASI (tétraplégiques) – Hommes : fonction du statut génito-sexuel

3

4 Matériel et méthode

5 Population - 29 blessés médullaires - Atteinte supra-sacrée post-traumatique Exploration per-opératoire – Electrophysiologique : Stimulation intra-durale racines motrices S2, S3, S4 droites et gauches séparément, 30 Hz, 1 à 4 mA – Urodynamique : vessie remplie 300 ml, cathéter 3 voies relié à un manomètre, amplitude de la contraction détrusorienne en cm H 2 O Quelle(s) racines sacrée(s) prédominante(s) ?

6 Résultats

7 Racines sacrées prédominantes

8 Amplitudes des Réponses (cm H 2 O) S2 DroitGauche S3 DroitGauche S4 DroitGauche

9 Discussion

10 Racine S3 plus fréquente et plus efficace dans la genèse contraction détrusorienne G.S Brindley, Clinical Science MacDonagh et al., Journal of urology G. Egon et al., World J. Urol Hohenfellner et al., Urology 2001 Dai CF, Xiao CG, Chin J Traumatol Prédominance de la racine S3 droite Chang and Hou, Spinal Cord 2000 Implications thérapeutiques – Chirurgie carcinologique de tumeurs sacrées Chirurgie sous monitoring électrophysiologique ? Préservation S3 droite autant que possible ? Hypothèse controversée : rôle de S2 Préservation unique de S2 : statut vésico-sphinctérien normal Andréoli et al, Dis Colon Rectum 1986 Pernice, Ann Gastroenterol Hepatol 1986 Conservation S3 prédictive récupération contractilité détrusorienne dans 80 % des cas Fujimura et al., Paraplegia 1994 – Neuromodulation des racines sacrées Electrode au contact S3 +++Tanagho, J Urol 1988


Télécharger ppt "Innervation détrusorienne : quelles racines sacrées ? Evaluation électrophysiologique per-opératoire durant une chirurgie de Brindley B. Reiss, O. Hamel,"

Présentations similaires


Annonces Google