La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conférence Trouble de lAttention 14 janvier 2009 Virginie FRONTONI : Psychologue Joëlle PAYET : Psychomotricienne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conférence Trouble de lAttention 14 janvier 2009 Virginie FRONTONI : Psychologue Joëlle PAYET : Psychomotricienne."— Transcription de la présentation:

1 Conférence Trouble de lAttention 14 janvier 2009 Virginie FRONTONI : Psychologue Joëlle PAYET : Psychomotricienne

2 Le Bilan Neuropsychologique Définition Pourquoi Lévaluation Comment Les outils Synthèse

3 Le BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE Examen approfondi du fonctionnement cognitif de lenfant dans sa globalité. EVALUER : des processus cognitifs des processus affectifs des processus environnementaux qui interagissent dans le développement de lenfant.

4 Le BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE EVALUER par le biais dune ANALYSE GLOBALE QUALITATIVE QUANTITATIVE (test standardisés)

5 POURQUOI Fait suite à une demande, à une interrogation ou à une plainte : de la famille, de lécole, du médecin, dun autre professionnel qui entoure lenfant

6 POURQUOI Afin de Confirmer ou non la réalité dun déficit cognitif en : Évaluant lintensité de laltération éventuelle Surveillant lévolution des troubles Envisageant les relations entre le profil cognitif et le cerveau Contribuant à lhypothèse diagnostique

7 LEVALUATION Les Fonctions explorées Lefficience intellectuelle globale Les fonctions instrumentales Les capacités exécutives Les capacités mnésiques Les capacités dabstraction, de catégorisation Le fonctionnement psychoaffectif

8 COMMENT entretiens avec les parents et lenfant évaluation psychométrique de lenfant seul (OUTILS) entretien de restitution aux parents

9 Quelques mots sur les OUTILS Les TESTS Outils de mesure defficience cognitive Construits en vue dobtenir des mesures spécifiques Validés et étalonés Epreuves defficience globale ou approches fines et spécifiques de secteurs cognitifs Les ENTRETIENS Evaluer la dimension psychoaffective Degré de souffrance, danxiété, destime de soi… Les QUESTIONNAIRES LES ECHELLES

10 LES OUTILS La mesure et la déviation standard La note standard Performance dun enfant a un subtest (exercice) / a la performance de ses pairs de même âge Note est généralement exprimée sur une echelle avec une moyenne de 10 et un écart type de 3

11 Ecart type – Déviation standard (DS) Note standard Nombre décarts types par rapport à la moyennee / / /3 +1 1/ /3 + 1/3 0 (moyenne) - 1/3 - 2/3 -1 1/3 -1 2/ /3 -2 2/3 -3 Note composite

12 SYNTHESE OBJECTIF DUN BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE: * Permettre une meilleure compréhension des troubles * Permettre un suivi de lenfant et de ses parents * Aider au diagnostic du neuropédiatre * Proposer des hypothèses de déficits cognitifs * Prendre en compte la demande des parents et la singularité de lenfant * Situer le trouble instrumental dans un cadre suffisamment large tenant compte de la personnalité de lenfant * Participer à lélaboration et au suivi du projet thérapeutique interdisciplinaire et au projet pédagogique par le biais daménagements

13 SYNTHESE Aider au diagnostic Aider à la compréhension des potentialités et des difficultés de lenfant Aider à la compréhension dune situation complexe Aider à la réflexion quant à la prise en charge et à laménagement de la scolarité

14 LE BILAN PSYCHOMOTEUR DU TDA/H

15 LE BILAN PSYCHOMOTEUR Intégré dans une évaluation globale Organisé autour de 2 axes : Évaluation clinique Utilisation doutils spécifiques standardisés

16 Évaluation clinique o Recueil dinformations (entretiens, questionnaires, échelles) o Observation clinique (en situations non- directives et directives)

17 Utilisation doutils spécifiques standardisés o Les outils à la disposition du psychomotricien o Évaluation objective des progrès

18 oLes outils à la disposition du psychomotricien

19 Les tests de barrage pour lattention soutenue Avant 6 ans Exemple du CORKUM Après 6 ans Exemple du d2

20 Extraits du Test de CORKUM et al.( 1995)

21 Test d2 (BRICKENKAMP, 1969)

22 Les tests dattention sélective Avant 6 ans : Exemple du Jour/Nuit Après 6 ans : Exemple du STROOP

23 Test Jour/Nuit (DIAMOND)

24 Test de STROOP Carte A

25 Test de STROOP Carte B

26 Test de STROOP Carte C

27 Test de STROOP Carte B

28 Les tests dinhibition motrice ou cognitive Avant 6 ans : Exemple de la statue de la NEPSY Après 6 ans : Exemple de lappariement dimages

29 Statue (subtest de la NEPSY)

30 Appariement dimages (Marquet-Doléac, Albaret,Benesteau, 1999)

31 La mesure des fonctions exécutives Exemple de la tour de la NEPSY

32 Tour de la NEPSY Matériel : tour, classeur de passation, chronomètre. 20 items et 1 exemple. Arrêt après 4 notes nulles Temps limité : 30 sec pour les items de 1 à 4, 45 sec pour les suivants. Notation : 1 point par item réussi. Commencer à partir de litem 3, mais administrer les précédents si le n°3 est échoué.

33

34 Évaluation objective des progrès

35 Le Bilan PSYCOLOGIQUE

36 Le Bilan PSYCOLOGIQUE EXPLORE La dimension cognitive intellectuelle La dimension psycho-affective Difficulté dans les apprentissages Souffrance de lenfant (repérée,comprise et traitée) Trouble psychologique Apprentissages et linvestissement scolaire

37 Le bilan psychologique La dimension COGNITIVE

38 Lévaluation globale (WPPSI-III/WISC IV) permet : Détablir des données de base sur le fonctionnement cognitif de lenfant Déliminer une éventuelle déficience intellectuelle De mettre en évidence une discordance entre les capacités évaluées (Verbales et Non verbales) Le Bilan PSYCOLOGIQUE Hypothèses diagnostiques établit à partir de lhétérogénéité des performances La dimension COGNITIVE

39 Le bilan psychologique Représentation de la population dite « normale » : *Plus on sapproche de la moyenne, plus il y a dindividus, * Plus on sen éloigne, et moins il y en a, *Aux deux extrémités, il ny a presque personne. La dimension COGNITIVE

40 Le bilan psychologique Dans le cadre dun TDA/H Trouble fonctionnel qui se situe dans la sphère non verbale Trouble dorigine neurologique Difficultés à contrôler et à freiner - les idées (inattention), - les gestes (motricité physique), - les comportements (impulsivité) La dimension COGNITIVE

41 Dans le bilan psychologique Sera mesuré : Le domaine verbal Le domaine non verbal La mémoire La vitesse de Traitement La dimension COGNITIVE

42 Le bilan psychologique La dimension COGNITIVE

43 Le bilan psychologique La dimension COGNITIVE STRUCTURE DE LA WPPSI-III QI VerbalQI Performance QI TOTAL Quotient Vitesse de Traitement Note Composite du Langage

44 Le bilan psychologique Epreuves verbales - Acquisitions scolaires et culturelles - Connaissances lexicales - Capacité dabstraction - Raisonnement par analogie - Mémoire a long terme et à court terme Epreuves non verbales - Praxis constructives - Analyse visuospatiale - Raisonnement abstrait et catégoriel - Vitesse de traitement - Attention sélective - Lexpression graphomotrice

45 Le bilan psychologique Les enfants souffrant de TDA/H Résultats dans la normale du fonctionnement intellectuel Résultats moins bons en : * Vitesse de Traitement * Mémoire de Travail

46 Epreuve du WISC IV (Vitesse de traitement)

47 Epreuve du WISC IV : BARRAGE

48 Le bilan psychologique La dimension comportementale

49 Le bilan psychologique TDA/Hyperactivité : le parcours du combattant pour : lensemble des protagonistes lenfant, les parents et la famille élargie, le personnel scolaire, les pairs, les extérieurs La dimension comportementale

50 Le bilan psychologique TDA/Hyperactivité Les Comorbidités et les Pathologies - troubles anxieux, TOP (troubles opositionnels avec provocations), scolaires, sociaux, sommeil… - anxiogène, atteinte de lestime de Soi, dépressifs

51 Le bilan psychologique TDA/Hyperactivité Pour les parents, la famille élargie * Prise de conscience * Sentiment de culpabilité * Gestion du temps, de lespace * Gestion des consignes * Gestion des interactions * Gestion des devoirs * Gestion des sorties

52 Le bilan psychologique TDA/Hyperactivité Pour le personnel scolaire Les différents lieux dintervention (classe, garderie, cantine, bibliothèque, cour,sorties) * Instabilité motrice * Impulsivité : verbale, motrice, cognitive, prise de risques (pour soi et les autres) * Défaut attentionnel/organisationnel (irrégularités, oublis, erreurs, pertes, transitions, …) * Gêne aux apprentissages pour soi et les autres

53 Le bilan psychologique TDA/Hyperactivité Vis-à-vis des pairs * Les attentes * La nature des jeux * Le fonctionnement dans une situation de jeu (règles, durée, …) * Les interactions sociales (attirances/résultats, …)

54 Le bilan psychologique OUTILS TDA/Hyperactivité Entretiens Questionnaires – Echelles Observations en cours dévaluation Test projectifs et destime de soi Domaine comportemental

55 Exemple de questionnaires Situations et Questions pour chaque situation problématique Interactions en général Jeu seul Jeu avec dautres enfants Repas Habillement le matin Toilette et bain Parent au téléphone Devant la télévision Visiteurs à la maison Visite chez quelquun Lieux publics (supermarché, magasins, église, etc.) Mère occupée à des tâches ménagères ou autres activités Père à la maison Tâches ménagères à faire Coucher Autres situations 1. Est-ce que cette situation pose problème ? Si oui, passer aux questions 2 à 9 2. Que fait votre enfant dans cette situation qui vous dérange ? 3. Quelle est votre réponse ? 4. Que fait lenfant ensuite ? 5. Si le problème continue, que faites-vous ensuite ? 6. Habituellement, quelle est lissue de linteraction ? 7. Quelle est la fréquence dapparition des problèmes dans cette situation 8. Que pensez-vous de ces problèmes ? 9. Sur une échelle de 0 (absence de problème) à 9 (problème sévère), quelle importance attribuez-vous à ce problème ? Entretiens avec les parents (Barkley, 1981)

56 Autres Questionnaires Questionnaire de Conners pour les parents Questionnaire de Conners pour les enseignants Questionnaire des situations à la maison (Barkley) Questionnaire révisé des situations à la maison (DuPaul) Questionnaire des situations à l'école (Barkley) Questionnaire révisé des situations à l'école (DuPaul et Barkley) Echelle dévaluation TDAH-IV : version scolaire

57 SYNTHESE Il a un déficit de la modulation de ses fonctions cérébrales exécutives et il faut adapter son environnement familial et scolaire pour laider et envisager un traitement médical sil y a lieu. Lenfant atteint de TDA -TDAH ne fait pas exprès dagir ainsi.

58 SYNTHESE : DEFICIT DATTENTION Pour lenfant : * incapacité à se concentrer sur une tâche plus de quelques minutes, avec une présence de distractibilité * difficultés à focaliser son attention * arrive difficilement à faire plusieurs choses à la fois * est facilement distrait et sa capacité à résister aux distracteurs est faible * peut donner limpression de ne pas écouter * perd souvent des objets ou ses affaires * oublie dans la vie quotidienne de faire ce quon lui demande

59 SYNTHESE : DEFICIT DATTENTION Quelques mots clés Linnatention Absent – Rêveur – Dans sa bulle – Nécoute pas – Ailleurs – Dans le brouillard Dans les nuages – pense à autre chose Tête en lair…

60 SYNTHESE : HYPERACTIVITE MOTRICE Il sagit dune agitation motrice non contrôlée et incessante. Lenfant sagite beaucoup physiquement (doigts, membre), il court et grimpe partout. Il ne peut pas rester assis très longtemps. Il ne sait pas jouer tranquillement, ni en silence. Lenfant peut prendre des risques avec une certaine inconscience du danger.

61 SYNTHESE : HYPERACTIVITE MOTRICE Quelques mots clés Des verbes daction Courir – Grimper – Sauter – Trépigner – Bouger – Déplacer – Aller – Venir - Descendre Monter – Remuer – Prendre – Lâcher - Tomber

62 SYNTHESE : IMPULSIVITE Elle est verbale et motrice. Lenfant à des difficultés à attendre son tour. Il répond précipitamment et il interrompt souvent la discussion. Il est souvent en difficulté pour sorganiser dans son travail et dans la planification. Il passe sans cesse dune tâche à lautre.

63 SYNTHESE : IMPULSIVITE Quelques mots clés Des attitudes significatives : Napprend pas de ses erreurs Agit avant même de penser Moins satisfait par les récompenses que les autres enfants Moins sensible aux conséquences de ses actes que les autres enfants – Contrôle de soi inadéquat.

64 Les Aménagements

65 Les Difficultés rencontrées par lenfant Les propositions daménagements Apprentissage Comportementales Relations sociales

66 Les Aménagements Difficultés Comportementales Enfant Agité, turbulent, Conduite oppositionnelle, rebellion, Enfant indiscipliné, Non respect des impératifs sociaux Résistance au contrôle de ladulte Comportement perturbateur va mettre a mal la tolérence de son entourage (des sanctions, des réponses dautorité, des conflits) Comment les aider ? Utiliser le renforcement verbal positif Revaloriser (estime de soi faible, sentiment de sous performance chronique) Faire attention a lhypersensibilité (difficulté a moduler lintensité de leur réponses émotionnelles) Faire attention a lanxiété Utiliser la gestion du comportement Eviter le rejet de lenfant Incidence chez lenfant : difficultés émotionnelles dans la gestion de ses émotions Incidence dans lentourage de lenfant (Famille/école/pairs)

67 Les Aménagements Difficultés Relationnelles Répéter et simplifier les consignes Fournir des consignes écrites Préciser les buts et les renforcer avec des encouragements Permettre a lenfant de prendre du recul dans la gestion de ses émotions

68 Les difficultés attentionnelles Placer lenfant devant Sélectionner le matériel nécessaire Signaler chaque fin dexercice Proposer les exercices un par un Réduire leffectif du groupe de travail Fractionner les tâches Proposer des temps de pauses réguliers

69 Les difficultés dAnticipation, planification Donner les étapes dun raisonnement ou demander à lenfant de les verbaliser Vérifier chaque étape avec lenfant Aide à lorganisation des devoirs (éviter la veille pour le lendemain sauf petits exercices)

70 Difficultés de Mémoire à court-terme Réduire le nombre dinfos orales Utiliser un support visuel Répéter les infos

71 Difficultés de Mémoire de travail Donner les informations une par une Décomposer les étapes dune consigne ou résolution, mettre en évidence les mots importants Lui demander de reformuler pour sassurer de la compréhension Proposer les photocopies des leçons pour alléger la surcharge attentionnelle (prise de note + compréhension)

72 Les Aménagements TDA/H Comprendre la spécificité de l enfant TDA/H et adapter les modalités denseignement en : Travaillant en équipe pluridisciplinaire Reprendre en début de cours les notions de la leçon précédente Etablir vos attentes dapprentissage Etablir vos attentes pour ce qui est du comportement Indiquer le matériel recquis et nécessaire pour la leçon Priviléégier lutilisation doutils visuels Vérifier la compréhension chez lenfant Vérifier les décrochages Etre très vigilent aux fin de période

73 SYNTHESE Gérer sa classe autrement Aider lenfant a organiser son temps Changer la disposition des élèves dans la classe Eveiller, susciter maintenir ou ramener son attention Amener lélève a faire la distinction entre une erreur dattention dune erreur de compréhension du contenu

74 La Prise en Charge

75 La Prise en Charge psychologique Individuel Familial En groupe Comportementale Méthodologique

76 CONCLUSION Le Dignostic diminue le bruit de la culpabilité et de lauto récrimination Permet de libérer lenfant quon étiquette de paresseux, têtu, obstiné, perturbateur, impossible, tyrannique, stupide, mauvais garnement », Bâtir un environnement structurant afin daider lenfant Travailler petit a petit Diviser les tâches Faire des listes Se faire aider (professionnels- matériels)


Télécharger ppt "Conférence Trouble de lAttention 14 janvier 2009 Virginie FRONTONI : Psychologue Joëlle PAYET : Psychomotricienne."

Présentations similaires


Annonces Google