La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.meah.sante.gouv.fr Organisation du circuit du médicament dans les hôpitaux et cliniques Le chantier MeaH CBU et sécurité pour le patient ARH Bretagne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.meah.sante.gouv.fr Organisation du circuit du médicament dans les hôpitaux et cliniques Le chantier MeaH CBU et sécurité pour le patient ARH Bretagne."— Transcription de la présentation:

1 Organisation du circuit du médicament dans les hôpitaux et cliniques Le chantier MeaH CBU et sécurité pour le patient ARH Bretagne Hervé Laborie, responsable des chantiers « circuit du médicament » Dr Sébastien Woynar, Conseiller médical de la MeaH

2 mardi 28 janvier 2014 Page 2 Un chantier intégrant le principe de la résilience et des facteurs humains « La résilience est laptitude d'une organisation à résister aux situations présentant des dangers avec un minimum de dommages. La résilience d'un système, au sens technique, humain, et organisationnel, se construit en 2 temps : -lors de la conception, en cherchant à développer un système sûr, résistant aux événements imprévus, pourvu de défenses efficaces (actions proactives) ; -lors de la vie du système, en analysant les incidents, leur gestion par les acteurs et le comportement des défenses, afin d'identifier aussi bien les fragilités que les ressources qui ont permis de les gérer au mieux et de tirer les leçons de cette analyse (organisation réactives)» HAS Janvier 2003

3 mardi 28 janvier 2014 Page 3 Les 8 structures sélectionnées 29 – CH de Landerneau 31 – CHU de Toulouse 38 – CHU de Grenoble 40 – CH de Mont-de-Marsan 45 – Clinique de la Reine Blanche 75 – Institut Curie 78 – CH de Versailles 92 – Hôpital Foch Suresnes

4 mardi 28 janvier 2014 Page 4 Caractéristiques de léchantillon

5 mardi 28 janvier 2014 Page 5 Chantier MeaH : projet en 4 phases

6 mardi 28 janvier 2014 Page 6 Choix du périmètre « à risque » travaillé

7 mardi 28 janvier 2014 Page 7 Actions proactives (1 à 13) et organisation réactive (14) A1 : Améliorer la traçabilité de la prescription à ladministration A2 : Optimiser les relais per IV – per os A3 : Sécuriser la gestion des stocks dans les services A4 : Assurer linformation des patients sur la thérapeutique A5 : Améliorer la prise en charge spécifique de traitements destinés aux patients ayant des problèmes de déglutition A6 : Optimiser ladaptation posologique chez les IRC A7 : Limiter les prescriptions de Tazocilline A8 : Assurer une autoévaluation des soignants A9 : Améliorer la prise en charge de la douleur A10 : Sécuriser les substitutions A11 : Mettre en place une dispensation nominative A12 : Mettre en place une armoire sécurisée et évaluer son efficacité A13 : Doter le pôle pharmacie dun TdB/ Piloter les actions de sécurisation grâce à un TdB A14 : Mettre en place une méthode de retour dexpérience (notification dévénements, analyse systémique et mise en place dactions correctives)

8 mardi 28 janvier 2014 Page 8 Sécuriser a priori : mettre en œuvre des actions (proactives) dont limpact positif sur la sécurité est connu

9 mardi 28 janvier 2014 Page 9 Relais IV / per os H14

10 mardi 28 janvier 2014 Page 10 Guide de substitution Excel

11 mardi 28 janvier 2014 Page 11 Suivi posologie chez IRC à H 14

12 mardi 28 janvier 2014 Page 12 Sécurisation a posteriori : mettre en place une organisation réactive par lexploitation des retours dexpérience (mise en place des CREX)

13 mardi 28 janvier 2014 Page 13 Méthode 3 étapes: 1.Notification « dévénements » ou de « précurseurs » (sous couvert dune culture de « non punition »: charte, formation approche systémique…) 2.Analyse systémique des événements (membres léquipes formés à la méthode ORION) et résultats présentés lors de CREX mensuels 3.Actions correctives lancées, suivies et évaluées mensuellement dans les CREX -

14 mardi 28 janvier 2014 Page 14 Organisation des réunions des CREX Fréquence mensuelle – durée idéale 1h30 Présence obligatoire de chacune des fonctions: multidisciplinarité Écoute des événements du mois écoulé Choix dun seul événement pour analyse – recours possible à amorce danalyse de criticité/choix Désignation du pilote de lanalyse – partagera lors du prochain CREX son analyse, ses propositions dactions correctives Écoute de lanalyse de lévénement retenu lors du précédent CREX Choix des actions correctives avec désignation du responsable de laction et de son échéance Suivi des actions correctives Rédaction du CR de décision (dans les 2 heures) Communication adaptée

15 mardi 28 janvier 2014 Page 15 Les 4 indicateurs defficience du CREX Nombre mensuel de déclaration dévénements : illustration de la dynamique de transparence Nombre annuel dactions correctives % dactions correctives mises en œuvre dans les délais annoncés et temporairement, il peut être utile de créer un indicateur de mesure de lefficacité dune action corrective

16 mardi 28 janvier 2014 Page 16 Premier bilan de lexpérience 72 réunions CREX (4 établissements / 8 services) 518 événements ont été proposés en CREX, dont : 22% dévénements significatifs « médicaux » 47 % dévénements précurseurs « médicaux » 31 % dévénements précurseurs « organisationnels » 71 événements analysés ORION 118 actions correctives mises en oeuvre 26 actions organisation 7 actions équipement 29 actions procédures 32 actions formations 13 actions rédaction de nouveaux supports

17 mardi 28 janvier 2014 Page 17 Effets de la mise en œuvre du dispositif

18 mardi 28 janvier 2014 Page 18 Les 3 services de H déclarations, distribuées comme suit entre les services

19 mardi 28 janvier 2014 Page 19 Répartition des erreurs en Réanimation H13

20 mardi 28 janvier 2014 Page 20 Facteurs clés de succès des CREX 1.la réponse positive et collective vis à vis de limportance de la sécurité 2.une programmation rigoureuse dun agenda 3.une participation pluridisciplinaire 4.une remontée dévénements dont des précurseurs 5.des comptes-rendus de réunions 6.des analyses « systémiques » 7.une aptitude à appliquer les actions correctives

21 mardi 28 janvier 2014 Page 21 Discussion : 7 enseignements 1.« Transférabilité » méthodologique (aérien => hôpital) OK 2.Le retour dexpérience au niveau dun département est adapté au rythme de lavancée technologique 3.Le REX renvoie aux fondamentaux du management (piloter, collaborer…) 4.Le changement culturel est possible (approche non punitive » 5.Une question de mise en œuvre (et donc de dynamique) plus quune question dexpertise 6.La localisation in situ des CREX (dans les services de soins) est fondamentale 7.Lefficacité du REX est liée à son acceptation et son appropriation par les acteurs (REX dans les services)

22 mardi 28 janvier 2014 Page 22 Verbatim CREX dans un service de CHU Le Médecin dun des trois services engagés dans les CREX « Les participants de mon service aiment venir au CREX….. » « Cest une expérience nouvelle, jamais réalisée, permettant léchange dexpériences avec des collaborateurs de culture et de métiers différents » « Jai découvert des dysfonctionnements internes inconnus…. » « Jai remarqué une amélioration importante de la sécurisation dans mon service… » « Je souhaite que le CREX soit pérennisé… » Le Cadre de santé du même service « Mise en place de procédures nouvelles… » « Collaborations intéressantes nées de ces CREX… » « Actions démultipliables… » « Les dysfonctionnements apparaissent souvent aux interfaces.. » « Il serait intéressant daller au-delà du circuit du médicament… » Le Pharmacien « Mettre en place le CREX dans le service de pharmacie en décembre 2007 » « Produire un « KIT » de déploiement dun CREX »

23 mardi 28 janvier 2014 Page 23 Conclusion : une approche pluridisciplinaire des actions Pharmacien Préparateurs Prescripteurs Gestionnaire des risques Infirmières Cadre de santé

24 mardi 28 janvier 2014 Page 24 Conclusion : actions « proactives » et organisation « réactive » au service de la sécurité Actions « proactives » Sécurité du circuit du médicament Organisation « réactives »

25 mardi 28 janvier 2014 Page 25 Suite des travaux Lien EPP et projet MeaH bien intégré par les équipes, en particulier pour les CREX: –Dans la méthode: mise en place de cycles mensuels, collaboratifs avec actions damélioration notifier => analyser=>corriger/améliorer=>évaluer –Dans le contenu : RMM Guide « améliorer la sécurité des organisation de soins: exploiter les retours dexpériences » publié en février 2008 disponible ici : Début en mai 2008 dun vague de déploiement « circuit du médicament » avec 20 établissements

26 mardi 28 janvier 2014 Page 26 Merci de votre attention!


Télécharger ppt "Www.meah.sante.gouv.fr Organisation du circuit du médicament dans les hôpitaux et cliniques Le chantier MeaH CBU et sécurité pour le patient ARH Bretagne."

Présentations similaires


Annonces Google