La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MALADIES INFLAMMATOIRES CRYPTOGENETIQUES DE LINTESTIN (MICI) Bénédicte PIGNEUR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MALADIES INFLAMMATOIRES CRYPTOGENETIQUES DE LINTESTIN (MICI) Bénédicte PIGNEUR."— Transcription de la présentation:

1 MALADIES INFLAMMATOIRES CRYPTOGENETIQUES DE LINTESTIN (MICI) Bénédicte PIGNEUR

2 Inflammation intestinale et / ou colique Signes : érythème Œdème ulcérations… Causes infections (bactéries, parasites, virus) toxiques (médicaments, …) radiations cryptogénétiques (MICI) Colites et entérites

3 MICI Rectocolite hémorragique (RCH) Maladie de Crohn Colites indéterminées Colites microscopiques (lymphocytaire et collagène)

4 MICI : points communs Inflammation du tube digestif Signes digestifs +/- s. généraux +/- s. extra-digestifs Chronique Cause indéterminée Prévalence 1/1000 Diagnostic : ++ endoscopie et biopsies Traitement : anti-inflammatoires «digestifs» et immuno- modulateurs

5 environnement immunologique Les Pistes Physiopathologiques microflore génétique

6 Immunologie

7 From Macpherson AJ and Harris N, Nat Rev Immunol : Pathogens Immunologie

8 Barrièreintestinale Système immunitaire intestinal Flore bactérienne Vaisseau Intestin normal inflammation contrôlée

9 Barrièreintestinale Système immunitaire intestinal Flore bactérienne Vaisseau MC inflammation non contrôlée

10 Activation locale du système immunitaire Déséquilibre entre cytokines pro- et anti-inflammatoires Déséquilibre entre cellules effectrices et régulatrices

11 Immunologie Dysrégulation du système immunitaire muqueux Production de médiateurs inflammatoires (cytokines et chimiokines) Recrutement de nouvelles cellules inflammatoires sanguines via la surexpression de molécules dadhésion Déséquilibre entre cellules effectrices (voie Th17) et régulatrices Cibles thérapeutiques des IS

12 Génétique

13 Facteurs génétiques Études chez les jumeaux MZ : taux de concordance 36% (~16%RCH) DZ : taux de concordance 4% Agrégations familiales : + fréquentes que le hasard Descendant dun couple MICI : ~ 30% risque Risque pour les apparentés au 1 er degré = 1-3% Syndromes génétiques associés : Turner, Hermansky-Pudlak Maladies dysimmunitaires associées : CSP, Pso, SPA

14 Facteurs génétiques Concept de maladie génétique complexe –Polygénique –Facteurs environnementaux Études du criblage du génome humain –Localisation de loci de susceptibilité –Études réplicatives

15 Adapted from Ahmad et al. Gastroenterology 2004 Susceptibility loci for inflammatory bowel disease as identified on genome-wide scanning CARD15/NOD-2 (2001) OCTN1&2 (2004) DLG5 (2004)

16 CARD15/NOD-2 Structure de CARD15/NOD2 et localisation dans la région LRR des 3 principales mutations associées à la maladie de Crohn Apoptose activation NFkB oligomérisationReconnaissance bactérienne

17 Chez les patients atteints de maladie de Crohn la fréquence cumulée de ces mutations est de 29% 17% des malades doublement mutés vs 0,3% population générale CARD15/NOD2 (2mutations) MC RR = 20 à 40 CARD15/NOD2 (1mutation) MC RR = 2 à 3 CARD15/NOD-2

18 Gènes candidats TLR4 : polymorphisme TLR5 IL-23 R polymorphisme (protecteur) Immunité innée Reconnaissance bactérienne

19 Microflore

20 environnement immunologie Pathogénie de la MCmicrobiote génétique

21 Rôle de la microflore microbiote modèles murins de colite 1,2 1: Ehrhardt. J Immunol : Kuhn. Cell : Rutgeerts. Lancet : Mow. Gastroenterology 2004 Rôle du chyme fécale sur la récidive MC 3 Co localisation lésions et concentrations élevées de bactéries 4 Ac anti-microorganismes 5 4: Elson. Gastroenterology 1995

22 Naissance : tube digestif sterile acquisition dune microflore «adulte» (2-6 ans) Biodiversité Stabilité Fonctions (protection) Colonisation espèces bactériennes Environnement & Facteurs hôte

23 Estomac Streptococcus Lactobacillus Streptococcus E.coli Clostridium Bacteroides Eubacterium Veillonella Intestin grêle(ileum) Distribution des bactéries le long du tube digestif bactéries (tube digestif) cellules (corps humain) Bacteroides Eubacterium Clostridium Ruminococcus Bifidobacterium Streptococcus Lactobacillus E.coli non-E.colicoliformes Colon

24 Fonctions de la microflore fermentation (sucres / protéines) métabolisme des acides biliaires, xénobiotiques… «effet de barrière» : s'oppose à la colonisation de lintestin par des micro-organismes pathogènes développement des réponses immunitaires immunité innée et adaptative

25 bactériesbactéries Effet de barrière pathogènepathogène cellules épithéliales Occupation des sites exclusion compétitive peptides antimicrobiens bactériesbactéries pathogènepathogène BACTERIOCINES DEFENSINES -defensins HD-5,6 ileum (paneth cells) - defensins HBD1 - 4 colon (enterocytes) Cathedecidins Wehkamp Cur Opin G 2006 Reg III lectin HIP/PAP (enterocytes) Hooper Science 2006

26 Dysbiose déséquilibre entre bactéries protectrices et bactéries délétères

27 MICRO-ORGANISME PERSISTANT

28 C D A : E.coli B : particules de virus de la rougeole C : Mycobacterium paratuberculosis D : Saccharomyces cerevisiae B Maladie de Crohn - Microflore Infection persistante par un pathogène : résultats discordants A

29 Facteurs environnementaux

30 Tabac contraceptifs oraux Appendicectomie amygdalectomie Rougeole (précoce) Vaccination rougeole Absence dallaitement infections dans lenfance sédentarité saccharose microparticules réfrigérateurs (bactéries) …/...


Télécharger ppt "MALADIES INFLAMMATOIRES CRYPTOGENETIQUES DE LINTESTIN (MICI) Bénédicte PIGNEUR."

Présentations similaires


Annonces Google