La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REGIMES D HEPATO- GASTRO-ENTEROLOGIE I. BESNARD Diététicienne Pôle digestif - Hôpital de l Archet CHU Nice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REGIMES D HEPATO- GASTRO-ENTEROLOGIE I. BESNARD Diététicienne Pôle digestif - Hôpital de l Archet CHU Nice."— Transcription de la présentation:

1 REGIMES D HEPATO- GASTRO-ENTEROLOGIE I. BESNARD Diététicienne Pôle digestif - Hôpital de l Archet CHU Nice

2 ŒSOPHAGE: RGO ou Hernie Hiatale Principe: Principe: –éviter le reflux du contenu gastrique dans l œsophage Conseils généraux: Conseils généraux: –dormir en position semi-assise –ne pas s allonger dans les 3 heures qui suivent un repas

3 ŒSOPHAGE: RGO ou Hernie Hiatale –ne pas se pencher en avant après les repas –ne pas porter de vêtements trop serrés –éviter le tabac –contrôler son poids Conseils alimentaires: Conseils alimentaires: –éviter les repas trop copieux

4 ŒSOPHAGE: RGO ou Hernie Hiatale –manger lentement, en mastiquant soigneusement les aliments –boire de préférence en dehors des repas –éviter de boire dans les 3 heures qui précèdent le coucher –éviter les repas riches en matières grasses

5 ŒSOPHAGE: RGO ou Hernie Hiatale –Consommer avec modération les aliments qui diminuent la pression du sphincter inférieur de l œsophage et qui irritent la muqueuse: alcool (surtout le vin blanc), alcool (surtout le vin blanc), boissons gazeuses, boissons gazeuses, café et jus d agrumes, café et jus d agrumes, les aliments riches en matières grasses... les aliments riches en matières grasses... chocolat, chocolat, aliments épicés aliments épicés

6 ŒSOPHAGE: Sténoses Principe: Principe: –conserver une alimentation équilibrée tout en modifiant la texture des aliments Importance de la texture: Importance de la texture: –texture molle, voire liquide, si dysphagie importante –ration hyper-énergétique, hyper-protidique avec complémentation orale (Fortimel…)

7 ŒSOPHAGE: Sténoses Si mise en place d une endoprothèse œsophagienne: Si mise en place d une endoprothèse œsophagienne: –conseils diététiques de texture modifiée donnés à la sortie: texture semi-molle sans gros morceaux, sans préparations collantes texture semi-molle sans gros morceaux, sans préparations collantes bien boire après chaque repas bien boire après chaque repas ration équilibrée, hyper-énergétique et hyper- protidique ration équilibrée, hyper-énergétique et hyper- protidique

8 ŒSOPHAGE: Sténoses Si mise en place d une endoprothèse œsophagienne: Si mise en place d une endoprothèse œsophagienne: –conseils diététiques de texture modifiée donnés à la sortie: texture semi-molle sans gros morceaux, sans préparations collantes texture semi-molle sans gros morceaux, sans préparations collantes bien boire après chaque repas bien boire après chaque repas ration équilibrée, hyper-énergétique et hyper- protidique ration équilibrée, hyper-énergétique et hyper- protidique

9 ŒSOPHAGE: varices œsophagiennes Principe: Principe: –épargner l œsophage en excluant tout aliment irritant ou risquant de l écorcher Si ligature ou sclérose: Si ligature ou sclérose: –à jeun le jour de l examen –texture molle le lendemain et durant une semaine

10 ŒSOPHAGE: varices œsophagiennes –suppression des aliments pouvant irriter l œsophage: croûton de pain croûton de pain bonbons acidulés bonbons acidulés fruits oléagineux (amandes, cacahuètes…) fruits oléagineux (amandes, cacahuètes…) fritures fritures –attention aux arêtes de poisson, aux petits os –suppression de toutes boissons alcoolisées

11 ESTOMAC: Gastrectomies Principe Principe –faciliter la digestion suite à une modification des fonctions digestives –favoriser la reprise de poids Conseils hygiéno-diététiques: Conseils hygiéno-diététiques: –fractionner l alimentation pour diminuer le volume de chaque repas: 6 à 8 repas/jour

12 ESTOMAC: Gastrectomies –Boire principalement en dehors des repas –manger à heures régulières, lentement, dans le calme et bien mastiquer –éviter les aliments brûlants ou glacés –ne pas tremper les aliments (pain, biscottes, biscuits…)

13 ESTOMAC: Gastrectomies –éviter les préparations liquides de type potage, peu nutritives par rapport à leur volume –éviter le sucre en dehors des repas et spécialement à jeun (Dumping Syndrom) –alimentation simple, variée, enrichie et fractionnée –parfois, nécessité de supplémenter en calcium, fer, vit C et vit B12 (systématique)

14 PANCREAS: Pancréatite aigüe Principe: Principe: –mettre le tube digestif au repos pour inhiber la sécrétion des enzymes pancréatiques En pratique: En pratique: –alimentation parentérale exclusive

15 PANCREAS: Pancréatite aiguë –ou nutrition entérale avec une sonde naso- gastrique et un produit polymérique hyper- protéino-énergétique –reprise de l alimentation orale, après accord médical: alimentation pauvre en graisses puis normale équilibrée alimentation pauvre en graisses puis normale équilibrée suppression totale et définitive de l alcool suppression totale et définitive de l alcool

16 PANCREAS: Pancréatite chronique Principe: Principe: –corriger un amaigrissement –compenser la malabsorption digestive ration hyper-énergétique, hyper-protidique, normo-lipidique avec TCM si stéatorrhée importante ration hyper-énergétique, hyper-protidique, normo-lipidique avec TCM si stéatorrhée importante ration sans sucres purs si diabète ration sans sucres purs si diabète

17 FOIE: cirrhose compensée –Suppression absolue et définitive de l alcool –ration équilibrée hyper-énergétique, hyper- protidique si dénutrition –supplémentation en vitamines du groupe B

18 FOIE: cirrhose décompensée Décompensation oedémato-ascitique: Décompensation oedémato-ascitique: –régime désodé à mg de Na –restriction hydrique à ml/jour hémorragies digestives: hémorragies digestives: –voir varices œsophagiennes

19 ALIMENTATION PAUVRE EN RESIDUS Principe: Principe: –réduire les résidus alimentaires dans l intestin: mettre partiellement l intestin au repos mettre partiellement l intestin au repos ralentir le transit intestinal ralentir le transit intestinal préparer les intestins en vue d un examen ou d une intervention préparer les intestins en vue d un examen ou d une intervention suppression des aliments contenant des fibres végétales suppression des aliments contenant des fibres végétales

20 ALIMENTATION PAUVRE EN RESIDUS Aliments interdits: Aliments interdits: –tous les légumes: frais, surgelés, déshydratés, crus et cuits –tous les fruits: frais, surgelés, en conserves, crus, cuits et confits –toutes les céréales complètes et leurs dérivés: riz complet, farines complètes…

21 ALIMENTATION PAUVRE EN RESIDUS –le son et tous les produits enrichis en son consommation de jus de fruits passés ou jus de fruits sans pulpe pour l apport en vitamine C consommation de jus de fruits passés ou jus de fruits sans pulpe pour l apport en vitamine C

22 REGIME A FIBRES TENDRES Principe: Principe: –supprimer tout aliment irritant –limiter la consommation d aliments riches en fibres aliments déconseillés: aliments déconseillés: –les légumes verts crus –les légumes secs

23 REGIME A FIBRES TENDRES –Les légumes verts cuits sauf : carottes, betteraves, courgettes épépinées et pelées, haricots verts extra-fins, salade cuite, blancs de poireaux, pointes d asperges, endives, tomates épépinées et pelées, fonds d artichauts, champignons, verts de blettes, épinards carottes, betteraves, courgettes épépinées et pelées, haricots verts extra-fins, salade cuite, blancs de poireaux, pointes d asperges, endives, tomates épépinées et pelées, fonds d artichauts, champignons, verts de blettes, épinards

24 REGIME A FIBRES TENDRES –Les fruits crus sauf: banane bien mûre, poire mûre sans la peau,pomme râpée banane bien mûre, poire mûre sans la peau,pomme râpée fruits cuits, au sirop et compote autorisés fruits cuits, au sirop et compote autorisés –les fruits secs et oléagineux –les céréales complètes –les aliments enrichis en fibres et son

25 INTESTIN: résection du grêle objectif diététique: objectif diététique: –compenser les pertes dues à la malabsorption –ralentir le transit intestinal –palier à un état de dénutrition

26 INTESTIN: résection du grêle Réalimentation post résection du grêle: Réalimentation post résection du grêle: –parentérale exclusive –avec la reprise du transit: solution de réhydratation type OMS (1 litre d eau - 3,5g NaCl - 2,5 bicarbonates - 1,5g KCl - 20g glucose) solution de réhydratation type OMS (1 litre d eau - 3,5g NaCl - 2,5 bicarbonates - 1,5g KCl - 20g glucose) nutrition orale et/ou entérale en parallèle avec la parentérale nutrition orale et/ou entérale en parallèle avec la parentérale –adaptation de l absorption intestinale

27 –Régime sans résidus puis fibres tendres puis normal fractionner les repas, privilégier les repas solides fractionner les repas, privilégier les repas solides hyper-énergétique, hyper-protidique (encourager l hyperphagie compensatrice) hyper-énergétique, hyper-protidique (encourager l hyperphagie compensatrice) éviter les boissons hypotoniques, intérêt des eaux type OMS ou VICHY éviter les boissons hypotoniques, intérêt des eaux type OMS ou VICHY INTESTIN: résection du grêle

28 si stéatorrhée importante: utilisation de TCM si stéatorrhée importante: utilisation de TCM parfois intolérance au lactose: suppression du lait en boisson mais pas en préparations parfois intolérance au lactose: suppression du lait en boisson mais pas en préparations supplémentation en vitamines (B12, liposolubles) et minéraux (Magnésium…) supplémentation en vitamines (B12, liposolubles) et minéraux (Magnésium…)

29 Maladies Inflammatoires du Colon et de l'Intestin (MICI) Crohn, Rectocolite Hémorragique (RCH) Crohn, Rectocolite Hémorragique (RCH) En période de poussées: En période de poussées: –si alimentation orale: régime sans résidu durant 1 mois puis reprise dune alimentation la plus normale possible régime sans résidu durant 1 mois puis reprise dune alimentation la plus normale possible –si corticothérapie: normo-sodé ou peu salé normo-sodé ou peu salé limitation du sucre et des produits sucrés limitation du sucre et des produits sucrés

30 Maladies Inflammatoires du Colon et de l'Intestin (MICI) En dehors des poussées: En dehors des poussées: –pas de régime: alimentation normale en tenant compte des tolérances personnelles –veiller à: un apport nutritionnel suffisant un apport nutritionnel suffisant surveiller la prise de poids (corticothérapie) surveiller la prise de poids (corticothérapie)

31 COLON: Colectomies Colectomies: Colectomies: – totale: s/ residus pdt 1 semaine puis fibres tendres pdt 3 à 4 semaines puis alim la plus normale possible selon tolérance –gauche: fibres tendres pdt 15 jours puis reprise dune alimentation normale équilibrée –droite: fibres tendres pdt 3 semaines et idem

32 ILEOSTOMIES Iléostomies (de décharge ou définitives) Iléostomies (de décharge ou définitives) –s/résidus pdt 15j puis fibres tendres –Risque de déshydratation majeur: Hydratation: 1.5 litre de plus que le débit de la stomie Hydratation: 1.5 litre de plus que le débit de la stomie Pas deaux plates Pas deaux plates Eaux riches en bicarbonates: Vichy Eaux riches en bicarbonates: Vichy

33 DIARRHEES: Diarrhées aiguës Ralentir le transit intestinal et corriger la déshydratation Ralentir le transit intestinal et corriger la déshydratation préserver l équilibre nutritionnel préserver l équilibre nutritionnel –réhydratation: eaux riches en Na (Vichy, OMS) –contrôler l apport en fibres alimentaires: régime sans résidus avec aliments riches en fibres solubles (pectine) régime sans résidus avec aliments riches en fibres solubles (pectine)

34 DIARRHEES: Diarrhées chroniques Insuffisance pancréatique stéatorrhée régime pauvre en graisses + TCM Insuffisance pancréatique stéatorrhée régime pauvre en graisses + TCM Intolérance au lactose régime sans lactose Intolérance au lactose régime sans lactose

35 DIARRHEES: Diarrhées chroniques Intolérance au gluten régime sans gluten Intolérance au gluten régime sans gluten –suppression du blé, seigle, orge, avoine et tous leurs dérivés –association AFDIAG 15 rue d Hauteville Paris –prise en charge des produits sans gluten par la Sécurité Sociale :33.54 Euros jusqu à l âge de 10 ans et E au delà de cet âge

36 CONSTIPATION Principe: Principe: –faciliter et réguler le transit conseils généraux d hygiène: conseils généraux d hygiène: –manger lentement en mastiquant bien –boire un grand verre d eau ou de jus de fruit frais, le matin à jeûn

37 CONSTIPATION –Augmenter son activité physique, faire de la gymnastique abdominale –aller à la selle tous les jours à la même heure pour rééduquer le réflexe exonérateur

38 CONSTIPATION Conseils diététiques: Conseils diététiques: –augmenter les apports hydriques: 1,5 litre d eau et/ou jus de fruits –augmenter la consommation de fibres alimentaires: 30 à 40g de fibres/jour au moins 1 ration de crudités au moins 1 ration de crudités au moins une ration de légumes cuits au moins une ration de légumes cuits 2 à 3 fruits par jour, de préférence crus 2 à 3 fruits par jour, de préférence crus céréales complètes: pain complet, au son… céréales complètes: pain complet, au son… enrichissement progressif en son de blé enrichissement progressif en son de blé


Télécharger ppt "REGIMES D HEPATO- GASTRO-ENTEROLOGIE I. BESNARD Diététicienne Pôle digestif - Hôpital de l Archet CHU Nice."

Présentations similaires


Annonces Google